Profils_18_Fiche_Periurbain_HD

Publié par

Enquête globale transport N° 18 La mobilité en Île-de-FranceJanvier 2013 La mobilité dans le périurbain L’Enquête Globale Transport a été réalisée entre 2009 et 2011 et pilotée par le STIF en partenariat avec la DRIEA dans le cadre de l’Omnil. Ce sont 18 000 ménages (soit près de 43 000 personnes) qui ont répondu à un questionnaire détaillé sur leurs déplacements. Cette f che analyse la mobilité des habitants du périurbain. Agglomération Périurbain Les habitants du périurbain ont un prof l semblable aux autres Franciliens Le périurbain est un terme générique regroupant les com- Plus de la moitié des habitants du périurbain vivent en Seine- munes situées à l’extérieur de l’agglomération parisienne. et-Marne et près de 20 % dans les Yvelines. L’Essonne et le Val d’Oise représentent respectivement 14 % et 13 % des habitants du périurbain.Évolution du nombre de déplacements par personne et par jour 4 3,75 Structure par âge de la population 3,50 de 5 ans et plus3,443,32 3,32 3 16 % 5 à 14 ans 2 10 % 15 à 24 ans 1 12 % 25 à 34 ans 0 1976 1983 1991 2001 2010 35 % 35 à 54 ans Périurbain et rural Ensemble de l’Île-de-France 14 % 55 à 64 ans En 2010, 13 % des Franciliens vivent dans le périurbain, contre 11 % en 2001. 7 % 65 à 74 ans Traditionnellement considéré comme le territoire des familles 6 %nombreuses et des ouvriers, la structure sociodémographique 75 ans et plus du périurbain a considérablement évolué depuis les années 80.
Publié le : vendredi 28 février 2014
Lecture(s) : 276
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
N° 18 Janvier 2013
Enquête globaletransport
La mobilité en Île-de-France
La mobilité dans lepériurbain
L’Enquête Globale Transport a ÉtÉ rÉalisÉe entre 2009 et 2011 et pilotÉe par le STIF en partenariat avec la DRIEA dans le cadre de l’Omnil. Ce sont 18 000 mÉnages (soit près de 43 000 personnes) qui ont rÉpondu À un questionnaire dÉtaillÉ sur leurs dÉplacements. Cette fiche analyse la mobilitÉ des habitants du pÉriurbain.
Agglomération Périurbain Les habitants du pÉriurbain ont un profil semblable aux autres Franciliens
Le pÉriurbain est un terme gÉnÉrique regroupant les com-munes situÉes À l’extÉrieur de l’agglomÉration parisienne.
Évolution du nombre de déplacements par personne et par jour 4 3,75 3,50 3,44 3,32 3,32 3
2
1
0 1976 19831991 2001 Périurbain et rural Ensemble de l’ÎledeFrance
2010
En 2010,13 % des Franciliensvivent dans le pÉriurbain, contre 11 % en 2001.
Traditionnellement considÉrÉ comme le territoire des familles nombreuses et des ouvriers, la structure sociodÉmographique du pÉriurbain a considÉrablement ÉvoluÉ depuis les annÉes 80. Ses habitants ont aujourd’hui un profil très proche des autres habitants de l’agglomÉration centrale (hors Paris), À la fois en terme d’âge, de catÉgorie socioprofessionnelle ou de taille des mÉnages.
Plus de la moitiÉ des habitants du pÉriurbain vivent en Seine-et-Marne et près de 20 % dans les Yvelines. L’Essonne et le Val d’Oise reprÉsentent respectivement 14% et 13% des habitants du pÉriurbain.
Structure par âge de la population de 5 ans et plus
5 à 14 ans
16 %
10 % 15 à 24 ans
12 % 25 à 34 ans
35 à 54 ans
55 à 64 ans
7 % 65 à 74 ans
6 % 75 ans et plus
14 %
35 %
0 %10 %20 %30 %40 % Périurbain et ruralEnsemble de l’ÎledeFrance
Le pÉriurbain est le territoire de l’automobile
Nombre de déplacements par personne et par jour selon le lieu de résidence
2,5
2,0
1,5
1,0
0,5
0,0 1976 1983 1991 2001 2010 Périurbain et rural :Voiture Transports collectifs Ensemble de l'ÎledeFrance :Voiture Transports collectifs
Les habitants du pÉriurbain ont une mobilitÉ quotidienne Équivalente À la moyenne francilienne (3,75 pour 3,87 dÉpla-cements sur l’ensemble de l’Île-de-France).
éloignÉ des rÉseaux de transports ferrÉs, le pÉriurbain est par nature le territoire de l’automobile. La mobilitÉ en trans-ports collectifs n’est en effet que de 0,37 dÉplacement par personne et par jour, contre 0,78 sur l’ensemble de l’Île-de-France. De plus, la mobilitÉ en transports collectifs y a très lÉgèrement baissÉ entre 2001 et 2010 alors qu’elle augmente fortement sur l’ensemble de la rÉgion. à l’inverse, le nombre moyen de dÉplacements en voiture continue d’augmenter alors qu’il baisse en moyenne en Île-de-France.
Les habitants du pÉriurbain rÉalisent 2,38 déplacements en voiture par jour en 2010, soit60 % de plus que l’ensemble des Franciliens.
Plus de dÉplacements d’accompagnement dans le pÉriurbain Nombre de déplacements par personne et par jour selon le motif Les habitants du pÉriurbain ont des motifs de 0,8 dÉplacements très proches de ceux du reste duPériurbain et rural Ensemble de l’ÎledeFrance territoire. 0,68 0,60,59 La diffÉrence principale rÉside dans les dÉ-0,56 placements pour accompagnement qui sont 0,46 plus nombreux qu’en moyenne francilienne 0,42 marquant ainsi la dÉpendance À la voiture de 0,4 ces territoires et la nÉcessitÉ d’accompagner ceux qui n’y ont pas accès. 0,20 0,2 à l’inverse, les habitants du pÉriurbain rÉa-lisent un peu moins de dÉplacements pour les achats et les loisirs. 0 Domicile Domicile Domicile Domicile Domicile Domicile Travail Études AchatsAffaires Accompa Loisirs/ personnelles, gnementVisites autres
745 000
3 %
Répartition des déplacements des habitants du périurbain par mode selon le motif
2 %
Part de marché des types de lieux d’achats
36 %
10 %
Superette Supermarché
71 % des dÉplacements pour achats sont rÉalisÉs en voiture (contre seulement 36 % sur l’ensemble de l’Île-de-France) ;25 % de ces dÉplacements sont toutefois rÉalisÉs À pied.
563 000 Transports collectifs Vélo 617 000 Marche Deuxroues motorisé Voiture 277 000 Autres 1% 780 000
64 %
71 %
71 %
57 %
0 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%
65 %
19 %
13 %
Périurbain et rural Ensemble de l’ÎledeFrance
Grande surface
10 %
29 %
28 %
20 %
Les transports collectifs sont utilisÉs majoritairement pour les dÉplacements entre domicile et lieu d’Études (dÉplacements locaux) et pour les dÉplacements liÉs au travail (notamment les dÉplacements en lien avec Paris).
578 000
7 %
Dans le pÉriurbain, une majoritÉ des déplacements pour les achats(41 %) est rÉalisÉe dans descommerces de proximité et seulement 36 %
dans les supermarchÉs, hypermarchÉs
ou grandes surfaces.
Domicile Loisirs/Visites4 % 2% 7 % Secondaires non liés au travail
37 %
En revanche, les diffÉrences concernant les lieux d’achat sont très faibles. Les habitants du pÉriurbain frÉquentent 50 % un peu plus souvent le supermarchÉ et moins souvent le petit commerce, mais 41 % les diffÉrences sont minimes.40 %
30 %
72 %
72 %
Hypermarché CentreGrands Marché commercial magasins
0 % Petit commerce
5 %
528 000
Volume de déplacements quotidiens 899 000
18 %7 % Domicile Travail 1%2 % 7 %20 % Secondaires liés au travail 1 % Domicile Études34 % 1% 1% 25 % Domicile Achats 2%1 % Domicile Affairespersonnelles, 9 %24 % autres 1%1 % Domicile Accompagnement 29 %
Les habitants du pÉriurbain parcourent chaque jour des distances plus longues
ConsÉquence du desserrement du tissu urbain, les distances parcourues par les habitants du pÉriurbain sont plus longues (7,9 km par dÉplacement) que dans le reste de l’Île-de-France (4,4 km). Ce constat est vrai quel que soit le motif du
19 20
15
10
5
5,4
dÉplacement. Les habitants du pÉriurbain parcourent des dis-tances deux fois plus longues que les Franciliens en moyenne pour se rendre sur leur lieu de travail, mais aussi pour les achats, les loisirs ou les affaires personnelles.
Portée moyenne des déplacements par motif en kilomètres
4,9
7,2
3,5
5,9
0 Domicile Domicile Domicile Domicile DomicileDomicile Travail Études AchatsAffaires AccompaLoisirs/ personnelles, gnementVisites autres
Durée moyenne des déplacements en minutes 30 25 20 15 10 1976 1983 1991 2001 2010 Périurbain et rural Ensemble de l’Île de France
14,9
Domicile Autres
Périurbain et rural Ensemble de l’ÎledeFrance
9,6
Secondaires liés au travail
4,5
Secondaires non liés au travail
En revanche, profitant de la rapiditÉ de l’automobile dans un secteur où le trafic est en gÉnÉral fluide, ces distances ne rallongent pas les temps de parcours qui sont identiques À la moyenne de l’Île-de-France.
La durée moyenne d’un déplacementest identique sur l’ensemble de la rÉgion : 24 minutes.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.