Comment inverser la tendance actuelle ?

Publié par

Comment inverser la tendance actuelle ?Extrait du Le Petit Niçois - L'autre information des Alpes Maritimes, actualités 06http://www.lepetitnicois.fr/culture-loisirs-et-sport/sante/comment-inverser-la-tendance-actuelle,2291.htmlObésitéComment inverser la tendanceactuelle ?- Culture, loisirs et sport - Santé - Date de mise en ligne : vendredi 27 août 2010Le Petit Niçois - L'autre information des Alpes Maritimes, actualités 06Copyright © Le Petit Niçois - L'autre information des Alpes Maritimes, actualités 06 Page 1/3Comment inverser la tendance actuelle ?Pendant des décennies, le taux d'obésité a fait la une des journaux... américains. En France,un mode de vie plus sain semblait nous protéger contre ce fléau, particulier aux paysdéveloppés. Pourtant, l'épidémie de l'obésité acquiert désormais des couleurs françaises.L'heure est venue pour la France de faire face à ce problème de santé publique. Le défi s'avère grand. Vingt-deuxmillions de personnes dans l'Hexagone sont en surpoids. A ce nombre, s'ajoutent les 6,5 millions de personnesobèses. Cela fait un total d'environ 40 % des Français qui sont concernés par les problèmes liés au poids (1).Certes, par rapport à leurs cousins outre-Atlantique, les Français ont toujours la taille fine. Mais si on scrute de prèsles statistiques, l'évolution de l'obésité en France se révèle préoccupante, trop semblable à celle des Etats-Unis il y aune quinzaine d'années. Si la progression de l'obésité en France reste ...
Publié le : vendredi 23 septembre 2011
Lecture(s) : 53
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Comment inverser la tendance actuelle ?
Extrait du Le Petit Niçois  L'autre information des Alpes Maritimes, actualités 06
http://www.lepetitnicois.fr/cultureloisirsetsport/sante/commentinverserlatendanceactuelle,2291.html
Obésité Comment inverser la tendance
actuelle ?
 Culture, loisirs et sport Santé 
Date de mise en ligne : vendredi 27 août 2010
Le Petit Niçois  L'autre information des Alpes Maritimes, actualités 06
Copyright © Le Petit Niçois  L'autre information des Alpes Maritimes, actualités 06
Page 1/3
Comment inverser la tendance actuelle ?
Pendant des décennies, le taux d'obésité a fait la une des journaux... américains. En France, un mode de vie plus sain semblait nous protéger contre ce fléau, particulier aux pays développés. Pourtant, l'épidémie de l'obésité acquiert désormais des couleurs françaises.
L'heure est venue pour la France de faire face à ce problème de santé publique. Le défi s'avère grand. Vingtdeux millions de personnes dans l'Hexagone sont en surpoids. A ce nombre, s'ajoutent les 6,5 millions de personnes obèses. Cela fait un total d'environ 40 % des Français qui sont concernés par les problèmes liés au poids (1).
Certes, par rapport à leurs cousins outreAtlantique, les Français ont toujours la taille fine. Mais si on scrute de près les statistiques, l'évolution de l'obésité en France se révèle préoccupante, trop semblable à celle des EtatsUnis il y a une quinzaine d'années. Si la progression de l'obésité en France reste stable, une personne sur cinq sera obèse en 2020 (2).
Conséquences plus graves pour les jeunes
L'obésité et la surcharge pondérale contribuent au développement de maladies cardiovasculaires, d'hypertension artérielle, de diabète de type 2, de complications respiratoires ou ostéoarticulaires, d'apnée du sommeil, de dépression...
Le surpoids est plus inquiétant lorsqu'il concerne les jeunes. Il annonce l'obésité future. En effet, les personnes souffrant de surpoids à 21 ans ont plus de chances d'être obèses 16 ans plus tard (3). Par ailleurs, puisque l'obésité survient tôt, les maladies liées à cette condition risquent d'être beaucoup plus graves plus tard.
Comment réagir ?
La progression de l'obésité en France appelle à une prise en charge précoce des jeunes adultes. Cela a été le but annoncé du premier « Programme national nutrition santé » (PNNS), lancé fin 2001 en France. Ce PNNS 1 s'est donné comme objectif de freiner l'évolution de l'obésité infantile. En intervenant avant l'installation de l'obésité, on comptait réduire de 20 % le surpoids et l'obésité chez les adultes dans les cinq prochaines années.Pour atteindre cette cible, le PNNS 1 a établi des repères nutritionnels promus, grâce à un effort de communication par le biais de
Copyright © Le Petit Niçois  L'autre information des Alpes Maritimes, actualités 06
Page 2/3
Comment inverser la tendance actuelle ?
guides (plus de 5 millions d'exemplaires) et de campagnes de communication, de grande ampleur. Cette compagne médiatique appelait surtout à une mobilisation à l'échelle de l'individu. Ainsi les messages du premier PNNS 1 se résument de la manière suivante : « pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour » ; « pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière ».
Nécessité d'une intervention plus agressive et plus ciblée
La progression continue de l'obésité en France a démontré l'insuffisance du PNNS 1. L'éducation nutritionnelle cible la cause première de l'obésité, c'estàdire un comportement individuel qui a pour résultat un déséquilibre entre l'apport calorique quotidien et les dépenses énergétiques.
Cependant, pour lutter efficacement contre l'obésité, il faut prendre en compte les causes plus indirectes liées aux inégalités sociales. Aujourd'hui, les populations les plus défavorisées et les moins diplômées sont les plus corpulentes. En France, 15 % des individus ayant au plus le Brevet des collèges sont obèses, contre seulement 5 % des diplômés du supérieur (4). Ces disparités sociales s'expliquent, en grande partie, en fonction du faible prix relatif des aliments les plus denses en calories, c'estàdire les plus gras et sucrés.
Le deuxième PNNS (20062010) incorpore le ciblage des populations défavorisées dans sa stratégie globale de lutte contre l'obésité. Ainsi, le PNNS 2 vise à renforcer la consommation de fruits et légumes, en assurant que les bénéficiaires de l'aide alimentaire reçoivent plus de fruits et légumes.
Par ailleurs, l'Etat appelle les acteurs économiques de l'industrie alimentaire à modifier la composition nutritionnelle des aliments, leur présentation et leur promotion. En fin de compte, il n'y a pas de remèdes miracles pour résoudre le problème toujours plus grave de l'obésité en France. Cependant, une volonté individuelle soutenue par des campagnes de l'Etat, contre l'obésité, peut être à l'origine de quelques améliorations.
M.C.
Sources
 (1)http://www.obesite.org/nutrition/do...  (2)http://www.doctissimo.fr, « De plus en plus d'obèses en France ! ».  (3)http://www.doctissimo.fr, « L'Obésité frappe de plus en plus jeune ».  (4)http://www.insee.fr, « Séminaire inégalités : 23 mai 2008 ».
Copyright © Le Petit Niçois  L'autre information des Alpes Maritimes, actualités 06
Page 3/3
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.