DP étude clinique ACTIMAT V3 avec annexes

De
Publié par

Paris, le 11 décembre 2008 Résultats d’Actimat, la première étude clinique concernant les incidences d’une literie de qualité sur le sommeil Etude menée à l’initiative de l’Association pour la Promotion de la Literie, en collaboration avec le Pr Damien LEGER Sommaire : - Contexte de l’étude - Méthode - Les résultats subjectifs - Les résultats objectifs - Conclusion - Annexes Contacts presse : Agence Cohn & Wolfe Cécile Lardillon - 01 49 70 43 11 - cecile.lardillon@cohnwolfe.com Emeline Lechaptois – 01 49 70 43 22 - emeline.lechaptois@cohnwolfe.com RESULTATS DE L’ETUDE ACTIMAT Contexte de l’étude L'insomnie et les problèmes de sommeil sont courants dans la population française et restent une préoccupation de santé publique. 1Une étude récente sur 12778 individus représentatifs de la population française a montré que 19% des sujets se plaignent d’insomnie et 54% des personnes d’un sommeil fragile sans troubles du sommeil. De nombreuses causes peuvent être responsables de ces troubles du sommeil, dont une mauvaise literie. La literie peut ainsi influencer de diverses manières le sommeil : des perceptions douloureuses, des problèmes allergiques et respiratoires, une sensation de mauvais confort physique ou psychologique. 2Ces constatations ont été confirmées par une étude épidémiologique puisque 92% des Français estiment qu’avoir une bonne literie est important pour la santé et 79% estiment même que ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 117
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
ude mené Etaitievit à enilcisoioate  dAslmoto arPrul  nopteria Lide lion aroballoc ne  ,ePre  lc ve aontiS   ammo eri - :am Dn ieGELE  R du e -éMhtdo e -Contexte de létsfitcejbr seL - surés Lesus atltC nosf- oi nlcsutatsésulecti objre pe ssntCotsac   s    nA -exencile LarWolfe CéC ho n & :gAneeclecice- 1  1430 7 94 10 - nollidline Eme.comolfehownnoc@idlll.ra.lnelimeoipthaecownhoc@s moc.eflhapt Lec– 01ois 074 4  9- e  322
   Résultats d’Actimat, la première étude clinique concernantles incidences d’une literie de qualité sur le sommeil
 
Paris, le 11 décembre 2008
  
 
 RESULTATS DE L’ETUDE ACTIMAT  
Contexte de l’étudeL'insomnie et les problèmes de sommeil socnoturants dans la population française etrestent une préoccupation de santé publique.Une étude récente1 sur 12778 individus représentatifs de la population française amontré que 19% des sujets se plaignent d’insomnie et 54% des personnes d’unsommeil fragile sans troubles du sommeil.De nombreuses causes peuvent être responsables de ces troubles du sommeil, dontune mauvaise literie. La literie peut ainsi influencer de diverses manières le sommeil :des perceptions douloureuses, des problèmes allergiques et respiratoires, unesensation de mauvais confort physique ou psychologique.Ces constatations ont été confirmées par une étude épidémiologique2 puisque 92%des Français estiment qu’avoir une bonneliterie est important pour la santé et 79%estiment même que la literie soulage leurs douleurs ; mais ce ressenti, à première vueévident, n’a jamais jusqu’alors été prouvé scientifiquement.L’objectif de cette étude clinique était donc de montrer l’influence d’une nouvelleliterie sur le sommeil en se fondant sur l’hypothèse qu’une literie neuve pouvaitaméliorer l’efficacité du sommeil de sujets présentant un sommeil fragile.
                                                1 Source : Damien Léger et coll. J. Sleep Res. (2000) 9, 35-42 publiée dans l’European Sleep ResearchSociety2 Source : Etude épidémiologique « Santé et Liter i» TNS Healthcare pour lAPL – Juillet-Août 2007 menée auprès dun échantillon de 700 individus représteantifs des Français actifs et sur la base de 446 questionnaires individuels exploités
   
Méthode
L’étude, d’une durée de 6 semaines pour chaque participant, s’est déroulée sur 6mois au total, la population testée étant composée de 12 sujets sains.Les personnes qui souhaitaient participer à l’étude devaient avoir un sommeil fragileet obtenir un score supérieur à 17là échelle de Fordo,u til mesurant la fragilité dusommeil dans certaines conditions.En effet, les sujets devaient avoir un sommeil fragile mais non pathologique ainsiqu’une literie de plus de 10 ans, facture ou photos à l’appui.Avant chaque entrée dans l’étude, les sujets volontaires ont dû passer une visited’inclusion destinée à l’évaluation clinique : cette évaluation était réalisée par uneinterne du Centre du Sommeil de l’Hôtel-Dieu et par le Dr François Duforez, praticienattaché.La première phase de deux semaines, a permis l’évaluation du sommeil des sujetsdans leurs conditions habituelles de sommeiàl,  leur domicile avec leur literie actuelle. L’évaluation est à la fois subjective car basée sur le ressenti de la personne(questionnaires et agenda du sommeil) et objective (actimétrie).La deuxième phase de deux semaines également, est une période de transition etd’acclimatation au changement de literie, matelas et sommier de technologieéquivalente mais neuve.La troisième phas etoujours de deux semaines, permet l’évaluation après lechangement de literie avec les mêmes instruments et outils d’évaluation. Pendant chaque période de test, les participants ont porté un actimètre et rempli uncahier d’évaluation. En complément de l’agenda du sommeil, ils ont dû répondre àdes questionnaires supplémentaires à J1, J7 et J14.
 1/ Les questionnaires et les cahiers d’éva luation L’échelle de somnolence d’Epw oérvtahlue la somnolence dans la journée sur le-mois précédent. Pour cela, le sujet doitd onner la probabilité (note entre 0 et 3) qu’il s’endorme ou qu’il se sente fatigué dans 8 situations différentes. Un scoresupérieur à 10 traduit une somnolence excessive.- Les questionnaires de Vis-Morgen et de Sppeiremgeetltent une évaluation,qualitative pour le premier et quantitativep our le second, de la qualité de la nuit passée par le sujet.- Le questionnaire dindex de liqtéu adu sommeil de Pittsburgh  ( PéSvQaIl)uequantitativement les habitudes de sommeil sur les deux dernières semaines. 2/ Un agenda du somm eeislt remis aux sujets et rempli pendant deux semaines, enparallèle de l’actimétrie. Il permet le recueil des horaires de lever et de coucher etdu temps de sommeil total du sujet. L’agenda comporte aussi deux questionsd’évaluation de la qualité de la nuit et de la journée. 3/ L’actimèt reest un petit appareil portatif de la taille d’une montre qui enregistre encontinu les périodes de vigilance et de sommeil du sujet par la mesure desmouvements physiques. L’actimètre, utilisé pendant les phases de l’étude, mesureplusieurs paramètres :- Le temps passé au lit- Le temps total d’endormissement- L’efficacité du sommeil- La latence d’endormissement- La durée des réveils- Les réveils intra sommeil
 
 Les résultats subjectifs 
  Les résultats subjectifs font état de la perception de l’individu à un moment x etprécisent le ressenti de la personne évaluée.Même s’ils sont qualifiés de subjectifs, les résultats sont élaborés à partir dequestionnaires scientifiquement validés. A. Questionnaires
25
20
1510
5
Literie >10ansLiterie neuve
0Spiegel Vis-Morgen 1 PSQI EpworthQualité Fraîcheur Qualité Echelle de de la nuit au matin du sommeil * somnolence* Au vu des résultats subjectifs fournis par les différents questionnaires, on observe unenette amélioration de la qualité du sommeil et de l’éveil démontrés respectivementpar les questionnaires de Spiegel et de Vis-Morgen 1.Le sommeil étant plus réparateur avec une litierneuve, le sujet se sent donc plus enforme dans la journée.Ces résultats positifs se manifestent ainsi par une baisse de la somnolence dans lajournée « mesurée » par l’échelle d’Epworth.  * Vis-Morgen 1 et PSQI : Plus lindex est faible, meuirlle est la fraîcheur au matin ou la qualité du sommeil
B. Agenda du sommeil
 Grâce aux données fournies par l’agenda du sommeil, on observeu n gain de 14minutes supplémentaires de sommeil s uabvjeecc tuifne literie neuve pour un tempstotal passé au lit moindre. L’efficacité de sommeil ainsi mesurée gagne 3 points.
1009080706050403020100Efficacité du Qualité nuit Qualité journéesommeil
Literie >10ansLiterie neuve
 De même, les données de l’agenda du sommeil montrent un temps de sommeil totalet un temps total passé au lit stables.eLf’ficacité du sommeil est significativementaméliorée. La qualité de la nuit et la qulaité de la journée sont nettement améliorées, une fois la literie changée. Ce qui permet de dire quesubjectivement, lechangement de literie a été à la foinsé fibqéue sur le sommeil et sur le bon déroulement des journ.ées 
ment diminuée, lses jute sno tnu dleanurlat ui nse trt tn sèette rev  Ene, lanchvitiatcinam éimdee rédulseiévs s-artni .)liemmo
Literie >10 ansLiterie neuve
 Les résultats obje ctifs 
 
400
300200
100
0Temps de Temps total Efficacité du Temps de Eveil intrasommeil total passé au lit sommeil lever sommeil
  L’importance de l’étude clinique résulte notamment dans ses donnéesmesurables, matérielles et chiffrées par rapport à une étudeépidémiologique.   
A. Données sur une période de 14 jou r s 
600
500
enl ceu  evaacml. 
  
euveie niterifingis liemmos s lu pntmeveticaitnoifacinifs gi aucntremodiune emmos edlatot li dveticas mpteu 41 ruoj n srom ea Limctriétsue ntrelé eécoumps ( etvereedl pm sa  ldet  eerev lel te lievér el u lit, d passé aspt tola ,udt me dl,teu sou eimmicacd étl eiffe
    
9008007006005004003002001000Activité la nuitSchéma 1
Literie >10ansLiterie neuve
1600015800156001540015200150001480014600Activité le jourSchéma 2 
Literie >10ansLiterie neuve
 
 Les critères d’activité nocturne sur le schéma 1 et diurne sur le schéma 2apparaissent de façon significative grâce à l’actimètre. On constate ainsi unenette baisse de l’activité noct u(rsncehéma 1) trèsprobablement due à un meilleur confort sur une liter iLee  nceourpvse .mieux installéet soutenu sur une literie neuve ne souffre pas de points de compression et donc netrouble pas le dormeur pendant son sommeil. L’augmentation de l’activité d iu(rsncehéma 2)montre une améliorationcaractéristique de la qualité du sommeil et donc une meilleure réc upération.Le sentiment d’avoir bien dormi et d’être reposé permet ainsi une activité plusintense et énergique dans la journée.    
 B. Profils circadiens Le profil circadien détermine un profil de dormeur et qualifie l’individu suivant s’il estdu soir ou du matin.  Exemple 1             Le premier schéma montre un profil légèrement « du soir ». En effet, sur le schéma 1,le sujet a tendance à se coucher tard et éprouve des difficultés de réveil au matin,phénomène visible par la présence de paliers successifs.En revanche, si lon compare les pcriorfcilasd iens avant et après le changement de literie, on observe un réveil immédiatp (asliaenrs) et une activité plus importante dèsle réveil.Autre bénéfice visible grâce à ce changement de literie et donc à la qualitéaméliorée du sommeil,l ’activité moyenne de la journée est plus imp.o rtante
schéma 1- Ancienne Literie
schéma 2- Nouvelle Literie
schéma 2- Nouvelle Literie
 Exemple 2            schéma 1- Ancienne Literie   Le schéma 1 présente un sujet qui a du mal à s’endormir et atteste d’un sommeilagité.A contrario, le schéma 2 montre quel e sujet s’endort beaucoup plus rapidement,avec un sommeil continu sur une literie.  neuveEn comparant les profils circadiens avant et après le changement de literie, onobserve donc une activité nocturne plus faible, ce qui témoigne d’un sommeil plusreposant et plus récupérateur.De plus, l’activité au réveil ou la capacitédu sujet à se réveiller et être actif à 100%est plus importante comme le démontre le schéma 2L.e sujet se réveille plus vite etse trouve en meilleure forme plus tôt dans la journée.    
Les constats de nuits moins mouvementées edte fait de journées plus dynamiquesaprès le changement pour une literie neuve permettent de dégager troishypothèses :- la literie neuven’entraînant pas de points de compr,e sesllieo fnavorise ainsi une meilleure circulation sang udiannes tout le corp s ;- le corps étant maintenu confortablement, l’individu n’a pas à se réveiller pour gérerd’éventuelles douleurs liées à des points de compression ;- les fibres d’une literie neuve étant davantage performantese,l les permettent demeilleurs échanges thermi q(uciersculation de l’air, absorption de la transpiration)entre l’individu et sa literie.  
 Conclusion 
 Une literie neuve permet une amélioration subjective de la qualité de sommeil et dela fraîcheur au réveil (moins de difficultés à se réveiller le matin).Les données objectives montrent une dimniution de lactivité nocturne, ce qui pourrait être un des éléments expliquant la sensation d’un sommeil et d’un éveil demeilleure qualité chez des sujets ne souffrant pas de trouble du sommeil.En résumé avec une literie neuvel,a durée du sommeil n’est pas mo dimfiaéise sa qualité et les bénéfices durant la journée sont pLreo cuhvaénsg.ement d’une literieancienne à une literie neuve permet donc d’avoirune qualité de sommeilsupérieur,edebeaucoup mieux dor mmirais pas nécessairement p.lusCes résultats d’étude clinique renforcen tla position de l’Association pour laPromotion de la Literie qui encourargec oetm mande de renouveler sa literie tous les 10 an psour ne pas perdre les bénéfices « santé » d’une literie de qualité.LeProfesseur Damien L éignesirste sur le fait qu«e  les troubles du sommeil sont uneréalité de santé publique dont la demandede prise en charge est en augmentationcroissante. Les professionnels de santé ont aujourd’hui un véritable rôle à jouerauprès de leurs patients et doivent les sensibiliser pendant les consultations àl’importance de la literie pour une meilleure efficacité du sommei.l   »
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.