Etude clinique des complications infectieuses dentaires et péri -dentaires observées à l'hôpital

De
Publié par

ETUDE CLINIQUE DES COMPLICATIONS INFECTIEUSESDENTAIRES ET PERIDENTAIRES OBSERVEES A L’HOPITAL CENTRAL DE YAOUNDE - A PROPOS DE 161 CASNGAPETH - ETOUNDI M., ITOUA E.S.R., OBOUNOU A., ARAGON ALMA J.I - INTRODUCTION Figure 1 : Distribution selon le sexeDans beaucoup de pays d’Afrique, les complications Femmesinfectieuses d’origine dentaire et péri-dentaire qu’ellesHommessoient locales : (abcès, fistule), régionales (phlegmon,cellulite ostéite) ou à distance (endocardite, abcès de cer-veau, rhumatisme articulaire aigu, etc), peuvent menacerle pronostic vital.La présente étude a pour but de relever l’étiologie descomplications infectieuses dentaires et péri-dentaires, lesdifférents niveaux infectieux observés lors des consul-tations tardives, les corrélations entre stades infectieux,étiologie, âge et profession.3 - Distribution selon l’âgeII - PATIENTS ET METHODESL’âge des patients de 3 à 88 ans, la moyenne d’âge estde 21,66 ans. La tranche d’âge la plus rencontrée estA - Patientscelle de moins de 30 ans. (Figure 2).La présente étude rétrospective et clinique porte sur 1100Figure 2 : Distribution selon l’âgeconsultations effectuées dans un des 3 cabinets dentairesdu service de stomatologie de H.C.Y entre 1995 et 1998. Nb de casB - Méthode 604950Les cas de complications infectieuses ont été identifiés 4136par un examen clinique habituel (fauteuil dentaire, pla-40teau d’examen), complétés selon le cas par l’examenparaclinique radiographique. ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 284
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
ETUDE CLINIQUE DES COMPLICATIONS INFECTIEUSES DENTAIRES ET PERIDENTAIRES OBSERVEES A L’HOPITAL CENTRAL DE YAOUNDE - A PROPOS DE 161 CAS NGAPETH - ETOUNDI M., ITOUA E.S.R., OBOUNOU A., ARAGON ALMA J. I - INTRODUCTION Figure 1 : Distribution selon le sexe Dans beaucoup de pays d’Afrique, les complications Femmes infectieuses d’origine dentaire et péri-dentaire qu’elles Hommessoient locales : (abcès, fistule), régionales (phlegmon, cellulite ostéite) ou à distance (endocardite, abcès de cer- veau, rhumatisme articulaire aigu, etc), peuvent menacer le pronostic vital. La présente étude a pour but de relever l’étiologie des complications infectieuses dentaires et péri-dentaires, les différents niveaux infectieux observés lors des consul- tations tardives, les corrélations entre stades infectieux, étiologie, âge et profession. 3 - Distribution selon l’âge II - PATIENTS ET METHODES L’âge des patients de 3 à 88 ans, la moyenne d’âge est de 21,66 ans. La tranche d’âge la plus rencontrée estA - Patients celle de moins de 30 ans. (Figure 2). La présente étude rétrospective et clinique porte sur 1100 Figure 2 : Distribution selon l’âgeconsultations effectuées dans un des 3 cabinets dentaires du service de stomatologie de H.C.Y entre 1995 et 1998. Nb de cas B - Méthode 60 49 50Les cas de complications infectieuses ont été identifiés 4136par un examen clinique habituel (fauteuil dentaire, pla- 40 teau d’examen), complétés selon le cas par l’examen paraclinique radiographique. 30 18 20Il - RESULTATS 58 10 1 - Prévalence 4 0 Sur 1.100 patients consultés entre 1995 et 1998 dans 0-9 10-19 20-29 30-39 40-49 50-59 60 et + l’un des trois cabinets au service de stomatologie, 161 Age (ans) ont été consultés pour des complications d’origine den- taire soit une prévalence de 14,63 %. 4 - Distribution selon la profession 2 - Distribution selon le sexe Parmi les professions rencontrées, les étudiants consti- tuent une couche importante 59 %. Chez 18 patientsSur 161 patients consultés, 100 sont de sexe masculin (11, 18 %), la profession n’a pu être précisée. (Figure 3). (62 %) et 61 de sexe féminin (38 %) (figure 1). Odonto-Stomatologie Tropicale 2001 - N°93 Etude clinique des complications… Figure 3 : Distribution selon la profession Nb de cas 95 100 90 80 70 60 50 40 30 22 14 18 20 9 3 10 0 Fonctionnaire Profession Sans Cultivateur Elève - Inconnu libérale profession Etudiant Kyste5 - Distribution selon le stade infec- Fistule 1% 3% Phlegmontieux 33% Les infections les plus rencontrées sont les abcès 54 % et les phlegmons 33 % (figure 4). Figure 4 : Distribution selon le stade infectieux Abcès Sinusite 54% 4% Ostéite 5% 6 - Distribution selon les causes de consultation tardive Les mauvaises conditions socio-économiques (55,90 %) sont incriminées dans les causes de consultations tardives appuyées par un mauvais traitement antérieur (13,66 %o) (figure 5). Figure 5 : Distribution selon les causes de consultation tardive Nb de cas 90 90 80 70 60 50 40 22 30 14 20 11 3 6 9 6 10 0 Mauvaises Distance d'un Après mauvais Crainte de Peur du Ignorance Tradithérapie Inconnu conditions centre de soins traitement contamination dentiste socio- approprié (VIH) économiques 6 Odonto-Stomatologie Tropicale 2001 - N°93 Etude clinique des complications… 7 - Distribution selon le stade infectieux de la maladie au moment de la consultation et leurs causes. La carie dentaire est de loin la plus fréquente des causes de complications dentaires, 120 patients (74,33 %). Parmi lesquels 68 ont consulté au stade d’abcès, 39 au stade de phlegmons (Figure 6). Figure 6 : Stade infectieux de la maladie au moment de la consultation et leurs causes Kyste Fistule Abcès Ostéite Sinusite Phlegmon Stade infectieux 100% 80% 60% 40% 20% 0% Carie dentaire P. extraction Parodontie A. d'éruption Traumatisme Idiopathie Kyste 2 0 0 0 0 0 Fistule 4 0 1 0 0 0 Abcès 68 0 16 2 1 0 Ostéite 3 2 1 2 0 0 Sinusite 4 0 2 0 0 0 Phlegmon 39 3 2 8 0 1 IV - DISCUSSION consulter à un stade tardif sont nombreuses ; nous les avions classés en : Dans notre étude, les complications infectieuses sont - Causes subjectives, plus fréquentes chez les hommes que chez les femmes - Causes physiologiques, (62 % contre 38 %). Elles représentent 14,63 % des - Causes pathologiques, 1.100 patients ayant consultés. - Causes iatrogènes, - Causes générales. En ce qui concerne l’âge, nous constatons qu’il existe une progression constante des complications infectieuses 1) Causes subjectivesde 0 à 29 ans (72,67 %) puis une chute à partir de C’est souvent la symptomatologie qui réveille et pousse30 ans (Figure 2). Ce phénomène de pic à 30 ans se les patients à consulter ; 54 % et 33 % ont attendu res-retrouve dans certaines études (1, 2). pectivement les stades d’abcès et de phlegmons. Outre la symptomatologie et les signes gravissimes qui obligentLe pourcentage de phlegmons (32,91 %) et d’abcès les patients à consulter (2, 7), la négligence de l’hygiène(54,03 %) est très élevé par rapport aux sinusites, ostéite, bucco-dentaire, l’absence de culture du dentiste, l’auto-kyste qui sont les autres complications. Le pronostic vital médication, la tradithérapie, la peur du dentiste et enfinest souvent mis en cause (3, 4, 5, 6) ; nous signalons la crainte d’une contamination par le VIH sont autant de3 cas de coma, qui seront sujets d’une étude ultérieure. causes qui expliquent une consultation tardive au cabi- Les causes qui conduisent à ces complications et ou à net dentaire (figure 5). 7 Odonto-Stomatologie Tropicale 2001 - N°93 Etude clinique des complications… 2) Causes physiologiques L’âge, la denture mixte, l’éruption des 1ère molaires, (chambre pulpaire grande, apex ouverte, système de défense faible) peuvent expliquer la dominance des abcès dans les tranches d’âge de 0 à 9 ans et 10 à 19 ans. Figure 7). Figure 7 : Rapport entre stade infectieux et âge Kyste Fistule Abcès Ostéite Sinusite Phlegmon Stade infectieux 100% 80% 60% 40% 20% 0% 0 - 9 10 - 19 20 - 29 30 - 39 40 - 49 50 - 59 60 et + Kyste 1 0 1 0 0 0 0 Fistule 2 0 2 0 1 0 0 Abcès 28 29 9 14 2 1 4 Ostéite 1 1 5 1 0 0 0 Sinusite 0 2 3 0 0 1 0 Phlegmon 4 9 29 3 5 2 1 3) Causes pathologiques de salaire, problèmes dentaires non prioritaires) privent Les complications infectieuses d’origine dentaire ont un bon nombre de patients des soins adéquats Les plus pour principale cause la carie dentaire (1, 2, 8) ; elle affectés dans notre étude sont les élèves étudiants (59 %) représente dans notre étude 74,53 % des cas. Sa qui représentent plus de la moitié des professions dont prévalence chez les sujets de moins de 30 ans met en 86,46 % consultent au stade d’abcès et de phlegmons évidence que la carie dentaire est une maladie de l’en- (Figure 8). Ailleurs, c’est l’ignorance (8,70 %) et l’éloi- fance et que ces complications dans 72,67 % des cas gnement d’un centre de soins approprié (6.83 %) qui en constituent un problème de l’enfant et de l’adulte jeune sont les causes. (Figure 7). Inscrites au 2ème rang de notre étude, les parodontopathies représentent 13,66 %. Elle sont aussi V - CONCLUSION cause de complications gravissimes (5). Les résultats obtenus à savoir : 4) Causes iatrogènes Les soins mal conduits (par des personnels non qualifiés), 1) 1,5/10 patients se retrouvant avec des complications une mauvaise utilisation d’antibiotique et d’anti-inflam- infectieuses nous amènent à tirer la sonnette d’alarme matoire, retardent une meilleure prise en charge et sont en prenant certaines dispositions préventives. causes des complications parfois graves (1, 5, 9). Dans 2) le nombre d’abcès et phlegmon est très élevé à la dif- notre étude, nous relevons trois cas de coma post-extrac- férence de fistule, kyste, sinusite et ostéite, tionneI et d’antibiothérapie mal conduite. 3) Les jeunes (0-30 ans) sont plus susceptibles aux complications infectieuses et constituent la masse la 5) Causes générales plus élevée notamment chez les élèves et les étu- Les conditions socio-économiques (dévaluation, baisse diants. 8 Odonto-Stomatologie Tropicale 2001 - N°93 Etude clinique des complications… 4) Le facteur socio-économique joue un rôle important - une visite de contrôle dans les entreprises et les écoles, dans les causes de consultation tardive. - un traitement précoce (moins coûteux), C’est ainsi que nous préconisons une prévention plus - la sensibilisation des parents , des enseignants, accrue au niveau de : - faire que tous les acteurs de la médecine s’intéressent à - l’éducation bucco-dentaire (école et PMI), la santé bucco-dentaire, - l’instauration d’un carnet de contrôle de santé bucco- - l’introduction dans les manuels scolaires des règles de dentaire à l’instar de carnet de vaccination dès l’âge prévention bucco-dentaire, de 3 ans, - la fluoration des eaux. Figure 8 : Rapport entre stade infectieux et profession Kyste Fistule Abcès Ostéite Sinusite Phlegmon Stade infectieux 100% 80% 60% 40% 20% 0% Fonctionnaire Prof. Libérale Sans Cultivateur Elève / Inconnu profession Etudiant Kyste 0 0 0 0 2 0 Fistule 0 1 0 0 4 0 Abcès 5 9 8 0 58 7 Ostéite 0 3 0 0 5 0 Sinusite 1 1 0 0 2 2 Phlegmon 3 8 6 3 24 9 RÉSUMÉ L’état septique résultant d’une infection apicale, d’une infection parodontale, d’un accident d’éruption dentaire ou post-extractionnel peut se propager et conduire à des complications. Nous avons mené une étude rétrospective allant de 1995 à 1998 à propos de 161 cas, admis à l’hôpital central de Yaoundé, qui a pour but d’établir une distribution selon le sexe, l’âge, la profession, le stade infectieux, les causes de consultation tardive, ainsi que le rapport stade infectieux, étiologie, âge et profession. Il en résulte que : - les tranches d’âges les plus atteintes sont celles de 10 -19 ans (25,46 %) et 20-29 ans (30,43 %), - c’est au stade tardif, d’abcès (54,03 %) et de phlegmon (32,91 %) que le patient consulte et cela est dû aux mauvaises conditions socio-économiques (55,90 %), - les abcès se rencontrent chez les élèves âgés de 10 à 19 ans et 0 à 9 ans alors que les phlegmons s’observent chez les élèves et étudiants entre 20 et 29 ans. C’est ainsi que nous préconisons : - une meilleure prévention dans le milieu scolaire et universitaire des maladies infectieuses bucco-dentaires, - une sensibilisation des parents, des éducateurs sur l’intérêt économique des traitements précoces de ces infections. Mots-clés : Infection dentaire, consultation tardive, stade de la complication. 9 Odonto-Stomatologie Tropicale 2001 - N°93 Etude clinique des complications… SUMMARY Clinical study of infectious complications of dental and peridental origins observed at the central hospital of Yaounde (a study of 161 cases) The septic condition resulting from an apical infection, a periodontal infection, an accident of dental eruption or post- extraction can be disseminated and can lead to complications. A retrospective study of 161 cases admitted at the Central Hospital of Yaounde from 1995 to 1998 was done with the aim of establishing a distribution according to sex, age, profession, infectious stage and causes of late consultation as well as the relation between the infectious stage, aetiology, age and profession. It was observed that : - the age group mostly affected were : 10-19 years (25,46%) and 20-29 years (30,43%), - it was at the late stage of abscess (54,03%) and of phlegmon (32,91%) that the patients came for consultation and this was primarily due to poor socio- economic conditions (55,90%), - abscess was formed mostly among the students of 10- 19 years and 0-9 years while phlegmon was observed mostly among the students between 20-29 years. It was for these reasons that we suggest : - a better prevention of infectious dental diseases in schools and universities, - a sensibilisation of parents and educators on the economic interest of early treatment of these infections. Key words : dental infections, late consultation, stage of complication. BIBLIOGRAPHIE 1 - GADEGBEKU S, CREZOIT G.E; AKA G.K. OUATTARA B. infection. Cellulites et phlegmons maxillo-Faciaux graves en milieu africain. Annals of emergency Medicine 1997 vol 29 ; N°5, 683-686. Revue du COSA-CMF, vol.2 N°2, 1995, 8-16. 6 - MOREY MAS M., CAUBET BIAYNAJ., IRIARTE ORTABE JI. 2 - SERY B. Mediastinitis as a rare complication of an odontogenic infection. Report Contribution à l’étude des cellulites et phlegmons maxillo-faciaux gra- of a case ves. A propos de 407 cas observés au service de stomatologie et C.M.F Acta stomatologica Belgloa 1996 ; vol 93 , N°3 page 125-128. du CHU de Cocody. 7 - KARENGERAD, MIR MORAMMADH, LAMBERT, REYCHLER H. 3 - SCHEFFER P. Cellulites faciales odontogènes. Septicémies aiguës et thrombophlébites cranio-faciales d’origine Actualités odonto-stomatologiques. 1996 N°195 ; 395-408. bucco-dentaire. 8 - ITOUA ESR. EMC stomato I, 1985, 222043 A10, 12 p. Periapical cysts, the report of 62 cases. 4 - DOSSA, TAYLOR PN, DOWN PF. Acta Academiae Medicine Hubei 1994, 11 (2) : 183. A rare complication of dental abscesses. 9 - ASSA A., ADOUA, CREZOIT G., BILE J.L et coll. Postgraduate medical journal .1999 , Vol. 75 ; N°890 ; 749-750. Cellulites diffuses et anti-inflammatoires. 5 - RARADEN BM; ZWEMER FL JR 7è J. Med. Et Phcie d’Abidjan, 16-21 Janvier 1989, colloque commun Descending necrotizing mediastinitis complication of a simple dental d’OS et C.M.F. 10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.