Etude fauteuilroulant INEUM

De
Publié par

Extraits de l’enquête INEUM (réalisée en 2006-2007 pour la CNSA) sur le marché français des fauteuils roulants Après relecture et validation par le comité de rédaction de l’Observatoire du marché et des prix des aides techniques, de la CNSACette étude est présentée sous la responsabilité de l'Observatoire du marché et des prix des aides techniques© Ineum Consulting 2006 1Extraits de l’Enquête INEUMSources utiliséesEntretiens :Véronique GAUDEUL, Association des Paralysés de FranceClaude DUMAS, AFMClairette CHARRIERE, EscavieBruno GUILLON, Fondation GarchesEntretiens avec des MDPH (55, 95)Mme Grouzelle, syndicat UNPDMRapports :Rapport Lecomte, 2003Rapport GohetEnquête HIDRapport Handicap et Accessibilité, pour le Ministère des Transports par Nathalie VERHNESSites Internet :Site de la fondation Garches : www.handicap.orghttp://www.handica.com/http://www.unahfrance.org/transhandi2.htmwww.handitec.comwww.handroit.comwww.handicap.gouv.frhttp://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/044000136/0000.pdfSites fournisseurs et distributeurs© Ineum Consulting 2006 2Extraits de Synthèse des conclusions de l’étude INEUM (1/3)l’Enquête INEUMLes besoins : de nombreuses personnes âgées ou en situation de handicap sont concernées et on constate un déficit d’image du fauteuil roulant8,1 millions de personnes en France souffrant d’un handicap moteur, 1,8 million de personnes en fauteuil (manuel ou électrique) à leur domicile (source enquête HID) ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 236
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins
©Ineum Consulting 2006Extraits de l’enquête INEUM (CrNéSalAi)s éseu re lne  2m00ar6c-h2é00fr7a pnçoauirs  lda es fauteuils roulants Après relecture et validation par le comitéde rédaction de l’Observatoire du marchéet des prix des aides techniques, de la CNSACette étude est présentée sous la responsabilitéde l'Observatoire du marchéet des prix des aides techniques1
Extraits de l’Enquête MUENISources utiliséesEntretiens :Véronique GAUDEUL, Association des Paralysés de FranceClaude DUMAS, AFMClairette CHARRIERE, EscavieBruno GUILLON, Fondation GarchesEMnmtree tGiernosu zaevlleec,  dsyens diMcDatP HU N(5P5D, M95)Rapports :Rapport Lecomte, 2003Rapport GohetEnquête HIDRapport Handicap et Accessibilité, pour le Ministère des Transports par Nathalie VERHNESSites Internet :Site de la fondation Garches : www.handicap.orghttp://www.handica.com/http://www.unahfrance.org/transhandi2.htmwww.handitec.comwww.handroit.comwww.handicap.gouv.frhttp://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/044000136/0000.pdfSites fournisseurs et distributeurs©Ineum Consulting 20062
ElxEtrnaqiutsê tdee  Synthèse des conclusions de l’étude INEUM (1/3)MUENILes besoins : de nombreuses personnes âgées ou en situation de handicap sont concernées et on constate un déficit d’image du fauteuil roulant8,1 millions de personnes en France souffrant d’un handicap moteur, 1,8 million de personnes en fauteuil (manuel ou électrique) àleur domicile (source enquête HID).Des pathologies diverses, plus ou moins contraignantes pour l’autonomie de la personne handicapéeMauvaise perception par les personnes handicapées et par la sociétédu handicap moteur et du fauteuil roulantLe fauteuil roulant encore considéréen France comme dernier recours et non comme aide àl’autonomie, àla différence d’autres paysDes problèmes d’accessibilitéaux infrastructures existantes limitent (en 2007) l’utilisation du fauteuil roulantOffre : un matériel globalement adaptéaux besoins des personnes handicapées et âgées malgréune évolution technologique limitée2 grandes familles de fauteuils : les fauteuils manuels d’une part, et les fauteuils électriques aux fonctions multiples (verticalisation…) aux caractéristiques propres, répondant àdes besoins bien différentsDe nombreuses options visant àpersonnaliser au maximum le fauteuil àla pathologie, àla morphologie, àl’environnement et àl’activitéquotidienne et professionnelle de la personne handicapéeUn manque de lisibilitépersistant quant àla prise en charge de ces options©Ineum Consulting 20063
ElxEtrnaqiutsê tdee  Synthèse des conclusions de l’étude INEUM (2/3)MUENIPrise en charge : un reste àcharge qui a diminuéen 2006 avec la mise en place de la PCHLe coût d’achat des fauteuils roulants manuels est couvert en grande partie par la part de remboursement assurance maladie et a étécomplétéde façon marginale par la PCHUne prise en charge à100% du tarif LPPR pour la grande majoritédes fauteuils roulants manuels (conditions favorables de la LPP) –ce qui n’exclut toutefois pas un reste àchargeUne prise en charge régulée des fauteuils électriques (prescription obligatoire d’un médecin de médecine physique et de réadaptation assistéd’un ergothérapeute ou d’un centre spécialisé)Le reste àcharge des fauteuils électriques a étéfortement diminuépar l’apport de la PCH.Un cadre réglementaire rigoureux :Le CERAH (Centre d'Études et de Recherche sur l'Appareillage des Handicapés) vérifie la conformitédes fauteuils roulants et la possibilitéd’inscription du matériel àla LPPR en vue de leur remboursement par les caisses d’assurance maladie.Contrôle de conformitéaux spécifications techniques minimalesqui assure la fiabilitédu matériel et la sécuritéde la personne handicapée lors de l’utilisation du fauteuil, s’ajoutant àla certification CE©Ineum Consulting 20064
Extraits de l’Enquête INEUMSynthèse des conclusions de l’étude INEUM (3/3)Un marchéen croissance, estiméà133,8 millions d’euros (88,6 achat + 45,2 location) en France en 2007 (source : CNAMTS -données de remboursement régime général hors SLM)Prédominance des ventes des fauteuils roulants manuels (près de 90% en volume), notamment auprès du public des personnes âgées.Les fabricants : des généralistes mondiaux et des PME positionnées sur des nichesUn leader mondial : Invacare, met en œuvre une stratégie axée sur les premiers prix en cherchant àse rapprocher des tarifs LPPRDes challengers qui progressent (Dupont Médical, Vermeiren, Sunrise, Otto Bock, Meyra, Sunrise)Des petites structures très spécialisées sur des marchés de niche (ex : Lifestandpropose uniquement des fauteuils verticalisateurs)Les distributeursStructures très diverses tant au niveau de l’activitéque de la taille : officines (pharmacies), sociétés spécialisées dans le fauteuil roulant, sociétés de distribution de matériel médicalUn millier de distributeurs sur le territoire français : une faible concentration du marchéde la distributionLocation possible pour les fauteuils roulants manuels, exceptionnelle pour les fauteuils électriquesCertains distributeurs assurent les essais, le réglage et le suivi du matériel (après vente / réparation / garantie/stock/pièces) = coût important supportépar les distributeur80 millions d’euros remboursés en 2005 par l’assurance maladie©Ineum Consulting 2006•5
Extraits de Différentes formes de handicaps qui nécessitent l’Enquête des fauteuils roulants adaptésMUENILe choix d’un fauteuil roulant dépend :De la pathologie du patient, de son évolution plus ou moins rapide et complexe dans le tempsDe la morphologie du patient (poids, taille,…), de l’environnement du patient (son domicile, les routes qu’il emprunte)Des activités menées par le patient dans sa vie quotidienne, professionnelle et ses loisirsPrise en charge hors Type de fauteuil Type de fauteuil Spécificités techniquesPCH (Tarif LPPR : prix Besoinsroulantroulantdachat, hors options)Fauteuils manuels Plusieurs types : traditionnels, haut de 603,65 FAUTEUILS pliantsgamme ou actifs, gain de placePatients pour lesquels la propulsion MANUELS*manuelle (par un ou les deux membres * INEUM n’a pas mentionnéFauteuils manuels non Fauteuil de base439,48 supérieurs) ou podale est possible deici la 4èmecatégorie qui pliantsmanière active.regroupe es fauteuils manuels verticalisateurs Fauteuils manuels Plus robustes et dynamiques, roues 558,98 multi-positionshandisportlégèrement inclinéesPersonnes qui sont dans l'impossibilitéde Fauteuils électrique àrobustes, puissants, et bonne autonomiepropulser elles-mêmes un fauteuil roulant àFAUTEUILS châssis fixemais très lourdspropulsion manuelle soit en raison de leur ELECTRIQUESDe 2702 à3938,01déficience, soit en raison de leur situation Fauteuils électrique àdérivés des fauteuils manuels (moteurs environnementale et qui ont des capacités châssis pliantet batteries)cognitives leur permettant d'assurer la maîtrise du fauteuil roulant àpropulsion par moteur élect.Manuel, verticalisation 2344,19 manuellePermet àla personne handicapée de passer de la position assise àune Personnes handicapées dont l'état de santéFAUTEUILS position verticale favorisant la nécessite une verticalisation régulière et qui VERTICALISATEURSManuel, verticalisation circulation sanguine, le transit intestinal, 2425,05 sont dans l'impossibilitéde se verticaliser sans électriquela digestion,  et diminue les contractures aide.musculaires, le risque d’escarres et Électrique, dostéoporoseverticalisation électrique5197,48 €©Ineum Consulting 2006Sources : Entretien ESCAVIE, LPPR Cerahtec, entretiens APF, AFM, www.handicap.org6
Extraits de l’Enquête Les options : vers des fauteuils sur mesure mais INEUMune prise en charge encore inadaptéepUenres opnenrse ohnannaldiiscaatipoéne )e satu xs obuevseonitn sn édcee lsas apierres poonunre  ahdaanpdtiecra lpeé eVPH (véhicule pour Ajouter un nombre important d’options peut faire varier significativement le prix d’achatExemple :Achat en 2006 du fauteuil roulant «InvacareKüschallKompact»: 1885€Options pour adapter au mieux le fauteuil àl’environnement et aux besoins de la personne handicapée : 790€Coussin (212€)GRoarudees s abvoaunet  ((4693))Rmoounetse  tarroritètroeirs  ((110900))Roulettes anti-bascule (56€)Main courante (120€)Soit un surcoût correspondant à42% du prix d’achat du seul fauteuil, du fait de l’adjonction de ces optionsàLal an ommuletintculdateu rdeo LpPtiPoRn sa cetxuisetllaen t(eqsu i ect opmepu oertxep lipceitue  dqeu laigntn eàsl eguérn éprriiqsue eesn)  cehsta ringaedaptée Ldae sn Poruovdeulliet s ndoem Seanncltaétudreev rmaiot druelmaiéred ieern  àcocuert si ndcéolnavbéonriaetinotn par le ComitéÉconomique Sources : Entretien ESCAVIE, questionnaire distribuéaux MDPH©Ineum Consulting 20067
ElxEtrnaqiutsê tdee  Innovations technologiques : bilan, influence sur INEUMles prix et pistes d’évolutionsUne innovation technologique limitée de la part des fabricantsCertaines baisses de prix se sont faites au détriment de la qualité(robustesse, usure plus rapide)Pistes de développement technologique pour les prochaines années, suggérées (en 2006) par INEUM :FAUTEUILS ROULANTS MANUELSEFLAEUCTTERUIIQLSU ES•Matériaux de plus en plus légers et solides (pour faciliter le transport et le rangement du fauteuil roulant)•Pilotage (par Joystick ou par le menton)•Fauteuils multi position (amélioration des verticalisateurs)•Les batteries, piles àhydrogène pour plus de puissance et plus d’autonomie•Les pneus•Pilotage du fauteuil par une tierce personne «aide aux aidant»•Adaptations pour la vie de tous les jours (adaptation au domicile, au véhicule)•Possibilitéde contrôler l’environnement (lumière, TV, ordinateur, téléphone) directement depuis le fauteuil•Roue centrale motrice pour plus de contrôle et de maniabilitéSources : Entretiens APF, AFM et Fondation Garches©Ineum Consulting 20068
Extraits de l’Enquête MUENIDes raisons expliquent le renoncement àl’acquisition d’un fauteuil roulant1-Facteurs culturels spécifiques àla France :Perception négative du handicap en France : déficit de considération des personnes handicapées, peur du regard d’autruidCeêrttraei néeqsu ippeéresso ndnuens  fparuétfeèrueil nrt oduloannct  attendre le plus longtemps possible avant Ceci entraîne un déficit d’équipement des personnes handicapées moteurLe handicap moteur est mieux acceptéet mieux perçu en Europe du Nord, en Allemagne et aux Etats-Unis Inclusion des personnes handicapées dès le plus jeune âge dans les établissements scolaires –Exemple des lois votées aux États-unis : 1975 = Education for All HandicappedChildrenAct –1990 = AmericanswithDisabilitiesAct, donne le droit absolu aux enfants handicapés d'aller dans une école dite "traditionnelle" grâce àdes aides scolaires )En Suède, la Constitution ne fait pas mention des personnes handicapées; raeindsei,v acbelse  ddeer ntrièaritees mneen stso nstp épcaisfi qéruiegsé eest  cdoérmogmaet ouirnees  c atégorie spéciale, àpart, 2-Les prix des équipements complexes restent élevésSources : Entretiens APF, AFM et Fondation Garches, Rapport «La compensation du handicap en Suède»de Didier NOURY©Ineum Consulting 20069
Extraits de l’Enquête MUENIFAUTEUILOPTIONSSERVICE APRES ETNEV©Ineum Consulting 2006Prescription et acquisition d’un fauteuil roulant : particularités et contraintes pour un bénéficiaire•En fonction de la pathologie et des besoins, possibilitéd’essayer son fauteuil chez le revendeur•Le revendeur peut aussi se déplacer avec un ergothérapeute au domicile de la personne handicapée pour régler le fauteuil•Objectif : personnaliser au maximum le fauteuil aux besoins du patient•Certaines sont comprises dans le prix de base, de série•D’autres sont payantes, et soumises ou non àla LPPR•Service après vente facturé•Pièces de rechanges refacturées, forfait assurance maladie•Problèmes de pièces de rechanges, parfois difficiles àobtenir dans de courts délais•Application de la garantie fabricant qui peut parfois poser problème01
ElxEtrnaqiutsê tdee  INEUMFacturation du fauteuil roulantDétection du handicap et prescription par un médecin de médecine physique et de réadaptationExamen Choix de complémentaire lappareil Période par un ergo/centre et dadaptationspécialiséréglagesTemps et prestations variables en fonction 0du handicapspmetFacturation forfaitaire, non détaillée, ne faisant pas apparaître le coût liéau réglage et aux différents essaisdufauteuil pris en charge par le distributeur©Ineum Consulting 2006Réglages complémentaires et maintenanceOptions, pièces de rechange, «contrôle technique»Fin de  eivfauteuil……..................................................................................................................................................................................................Facturation indépendante3/5 ans11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.