La Conférence des Hôpitaux Académiques a présentée aux institutions ministériels les résultats

De
Publié par

La Conférence des Hôpitaux Académiques a fait réaliser une étude pour évaluer les coûts de la recherche et de l’enseignement dans des 7 hôpitaux universitaires belges Une étude qui a été réalisée auprès des sept hôpitaux universitaires évalue les coûts de la recherche et de l’enseignement à 76 millions d’€ en moyenne pondérée par hôpital, ce qui représente 24,3% des coûts complets des hôpitaux universitaires. Les 18 et 19 de juin, la Conférence des Hôpitaux Académiques (CHAB) a présenté aux administrations responsables de la santé publique et de l’INAMI les résultats de l’étude sur l’évaluation des coûts de la recherche et de l’enseignement. Les résultats de l’étude qui a été réalisée par Antares Consulting, compagnie de conseil en management spécialisée dans le domaine de la santé, concluent que ces missions consomment 24,3% des ressources de l’hôpital (en moyenne), ce qui signifie 76 millions d’€ par institution en moyenne. L’étude a été développée dans une perspective très pratique, en analysant les coûts associés à chacune des activités de recherche et d’enseignement de 290 services médicaux, des directions infirmières et dans les services médico-techniques des 7 hôpitaux universitaires. En plus, l’étude a THÉORIQUESRÉELSidentifié, très Valeur missions Coûts B universitaires hors Directsexhaustivement, lesA horaire de travail24.295.314 € 6.093.295 €coûts de la recherche et31,8% 8%de la formation de ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 128
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
La Conférence des Hôpitaux Académiques a fait réaliser une étude pour évaluer les coûts de la recherche et de l’enseignement dans des 7 hôpitaux universitaires belgesUne étude qui a été réalisée auprès des sept hôpitaux universitaires évalue les coûts de la recherche et de l’enseignement à 76 millions d’€ en moyenne pondéréepar hôpital, ce qui représente 24,3% des coûts complets des hôpitaux universitaires. Les 18 et 19 de juin,la Conférence des Hôpitaux Académiques (CHAB) a présenté aux administrations responsables de la santé publique et de l’INAMI les résultats de l’étude sur l’évaluation des coûts de la recherche et de l’enseignement. Les résultats de l’étude qui a été réalisée par Antares Consulting, compagnie de conseil en management spécialisée dans le domaine de la santé, concluent que ces missions consomment 24,3% des ressources de l’hôpital (en moyenne), ce qui signifie 76 millions d’€ par institution en moyenne. L’étude a été développée dans une perspective très pratique, en analysant les coûts associés à chacune des activités de recherche et d’enseignement de 290 services médicaux, des directions infirmières et dans les services médicotechniques des 7 hôpitaux universitaires. En plus, l’étude a RÉELS THÉORIQUES identifié, très Valeur missions Coûts B universitaires hors Directs exhaustivement, lesA horaire de travail 24.295.314coûts de la recherche et 6.093.295 € 31,8% 8% de la formation deTANGIBLES Coûts IndirectsCoûts Indirects deuxième et troisième Purs Structure D C cycle :d’une part, les13.829.704 € 14.965.875coûts directs, indirects et 19,6% 18,1% de structure ont été quantifiés à partir d’une Coûts InduitsCoûts Opportunité F E INTANGIBLES6.871.56110.281.742méthode très réaliste: 9% 13,5% l’« activitybased costing ».Les coûts TOTAL directs (charges 76.337.492 salariales des professionnels),les coûts indirects (coûtsdes infrastructures mises en œuvre) etles coûts de structuredes services généraux de (coûts l’hôpital) représentent 70% des coûts de ces missions spécifiques. D’autre part, l’étude a aussi quantifié les coûts induits, estimés à 6,8 millions d’€, qui sont liés à la perte de productivité des médecins qui consacrent leur temps à l’encadrement des candidats médecinsspécialistes, liés à la sur utilisation des services de radiodiagnostic et de laboratoire (en grande
partie forfaitarisés) ainsi que par la coexistence de pratiques médicales traditionnelles et de nouvelles pratiques en phase d’expérimentation. Enfin, les coûts d’opportunité, quantifiés à 10,2 millions d’€, représentent les revenus qui auraient pu être obtenus si les ressources de l’hôpital avaient été consacrées à des activités autres que la recherche et l’enseignement. (Figure 1) Surcoûts des hôpitaux universitaires par Les résultats de l’étude sonten rapport aux hôpitaux non universitaires 35% parfaite concordance avec les résultats d’autres études réalisées à 30% échelle internationale et publiées 25% dans des revues scientifiques très prestigieuses (New England Journal20% of Medicine, Health Economics, 15%30% 30% JAMA…). Ces études ont évalué les surcoûts des hôpitaux universitaires 10% 19% entre 10% et 30% par rapport aux 15% 12% 12% 11% 5% hôpitaux non universitaires. (Figure 2) 0% 1998 1998 1999 1997 1993 1994 1996 Source : Élaboration Antares Consulting à partir de la revue bibliographique. Le tableau cidessous (figure 3) illustre l’évolution historique du financement du prix de journée d’entretien RésultatChangements de l’état de santé hospitalier, d’abord par budgets (inputs) ,ensuite Cas Casde RechercheetFinancement par Outputs finauxUrgences d’hospitalisation consultation Enseignement casemix par prix de journée et par acte (outputs intermédiaires) et enfinJournées SortiesConsultations Urgences OutputsFinancement par Intérmediaires prix de journée et par casemix (outputs par acte finaux). Étantdonné que Financement par InputsInfrastructures AutresservicesPersonnel Fournituresbudget le financement par case hospitalier mix n’inclut pas les coûts Source : Miika Linna. Measuring hospital performance: the productivity, efficiency and costs of teaching and research in Finnish Hospitals. Adaptation réalisée par Antares Consulting. de la recherche ni de l’enseignement dans les hôpitaux universitaires, il est nécessaire de bien identifier les coûts qui sont associés pour trouver un système de financement adéquat. L’étude a permis Coûts et financement des missions universitaires (en millions d’euros) d’identifier l’écart 80 Écart entre le financement 7045,3 millions d’€ et les coûts des38,4 millions d’€ 60 missions 28,2 millions d’€ 50 universitaires en 4014,3 millions d’€ Belgique (figure 4). 70,2 63,4 30 Si l’on tient compte 53,1 20 39,3 de tous les coûts,24,9 10 l’insuffisance de 0 Coûts complets Coûts completsC.Direct et C. C. Directs etFinancement (hormis la valeur des ( hormis lesIndirects Purs Indirects Purs charges salariales) Coûts Induits)et de Structure
financement est en moyenne pondérée par hôpital,de 45,3 millions d’€ ; si l’on ne tient compte que des coûts directs, indirects purs et de structure, l’insuffisance est , en moyenne, de 28,2 millions d’€ pa institution. Enfin, le projet met en évidence l’importance stratégique des missions universitaires comme facteur de différentiation par rapport aux autres hôpitaux. Dans ce contexte, il est important de gérer la recherche et l’enseignement comme des activités avec une implication stratégique énorme qui doiventcontribuer au développement des pôles d’excellence de chaque hôpital. Fiche Technique : Étude transversale des coûts des missionsType d’étude universitaires des 7 hôpitaux universitaires belges. Méthode : Activity Based Costing. Coûts de la Recherche et de l’Enseignement : 76,3 millions d’€. Typologies d’hôpitaux : 3 francophones et 4 flamands. Nombre de lits : 6.361 lits. Nombre de services médicaux contactés : 290. Nombre de médecins : 1.575. Nombre d’étudiants : 5.469. Nombre de médecins assistants candidats spécialistes : 1.541. Budget total des 7 hôpitaux : 1.950.000.000 €. Nombre Nombrede Nombre Nombre deNombre médecinsBud et de de litsservices d’étudiants candidats(€) médecins médicaux spécialistes KUL LeuvenM1.550 39549 1.685471 510 UZG Gent38 8061.059 172M254 318 UCL St. Luc Bruxelles226 299M893 17045 651 ULgCHU (Liège)M43 754174 236729 244 ULB Erasme Bruxelles858 242M141 22140 584 AZVUB Bruxelles39 333679 198M152 186 UZA (Antwerpen)36 656593 154M123 180 TOTAL6.361 1.575290 5.469 1.5411.950 M
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.