La Lettre d'Information d'ARTHRITIS N°17

Publié par

Offrez-vous un Mini-bonheur d'été !!
Au Sommaire ...
- Edito deSylvie Hénon-Badoinot, Président, Directeur -Général de Bacardi-Martini France
- En Direct du Labo : Adma Sidbie, un chercheur en pointe
- A la Fondation : Beauty Success, mes minis-bonheurs d'été
- A la Fondation : Visite d'un Labo : Dans la peau du chercheur
- Avec Nous : Trophée Arthritis by Clarins, ça swing dans le réseau Golfy
- Avec Vous : Flash info, la visio-conférence au service des formations
Publié le : mercredi 9 avril 2014
Lecture(s) : 29
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
N° 17- JUIN 2012
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS
100 % DE VOTRE DON POUR LA RECHERCHE
Offrez-vous un Mini-bonheur d’été !
EN DIRECT D’UN LABO ADAMA SIDIBE, UN CHERCHEUR DE POINTE
A LA FONDATION AU CŒUR DU BIOPOLE DE NANCY !
AVEC NOUS LA CARTE DE PAIEMENT PRÉPAYÉE ARTHRITIS
2
ÉDITO
Sylvie Hénon-Badoinot, Président, Directeur - Général de BACARDI - MARTINI FRANCE
SOMMAIRE 6 8 EN DIRECTÀ LAFONDATION D’UN LABOBEAUTY SUCCESS : ADAMA SIDIBE :MES MINI-UN CHERCHEURBONHEURS D’ÉTÉ EN POINTE
LIAA :  Luck Is An Attitude !»
hez Bacardi, nous aimons beaucoup les parallèles sportifs : l’équipe, l’excellence, la passion… Ces moments intenses de joie partagée après l’effort, après avoir gagné, avoir progressé. Nous pensons que nos réussites ne dépendent pas du destin mais des choix que nous faisons t de l’attitude que nous choisissons d’adopter car chacun peut être acteur de sa ropre chance.
’ai rencontré Lionel et la Fondation ARTHRITIS par chance. Je connais les humatismes inflammatoires depuis mon enfance, ma grand-mère avait une olyarthrite rhumatoïde. Je ne l’ai jamais considérée différente ou diminuée », je la trouvais exceptionnelle d’humour, d’ouverture aux autres, e simplicité… acardi est un groupe privé, familial qui fête en 2012 ses 150 ans. Nous onnaissons la valeur du long terme et de la ténacité pour construire nos arques. Nous sommes maintenant engagés dans la recherche aux côtés de Fondation ARTHRITIS, pour longtemps, pour faire progresser la recherche t l’information, pour décrocher le million qui nous permettra de passer un utre cap !
otre engagement aux côtés de la Fondation ARTHRITIS prend différentes ormes : un coaching sportif de Lionel, un engagement dans la durée au ravers de la recherche, un soutien du tournoi de Golf. En 2013, pour les 150 ans de Martini, nous espérons bien vous retrouver tous ® autour d’un Martini Royalepour célébrer nos avancées. Et je ne peux que conseiller à toutes les entreprises dynamiques et humaines de s’investir aux cotés de Lionel et de la Fondation ARTHRITIS pour vivre la recherche différemment !
Merci à tous ceux qui, comme moi, croient en cette équipe et à ce que la recherche peut apporter.
10 À LAFONDATION VISITE D’UN LABO : DANS LA PEAU DU CHERCHEUR
Rejoignez-nous sur notre page FACEBOOK:ARTHRITIS FONDATION COURTIN
12 AVECNOUS TROPHEE ARTHRITIS BY CLARINS ÇA SWING DANS LE RÉSEAU GOLFY
Gardez aussi le contact via TWITTER
15 AVECVOUS FLASH INFO : LA VISIO-CONFERENCE AU SERVICE DES FORMATIONS
Le Magazine d’ARTHRITISpar la Fondation Arthritis, 4 rue Berteaux Dumas - 92200 Neuilly sur seine - édité0 800 333 555www.fondation-arthritis.org -Directeur de la publicationLionel Comole. :Rédactrice en Chef: Caroline Dreuillet -Rédactionl’équipe : ARTHRITIS.Conception graphique, Maquette, Iconographie, IllustrationsRocquain -: FranckImpression: Ets Martinenq imprimeurs. N° ISSN : 2108-8527.Prix de vente : 5 euros
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS- N°17 - JUIN 2012
ACTURECHERCHE
3
www.fondationarthritis.org ACTUALITÉS RECHERCHE
Retrouvez toutes les définitions des termes soulignés dans notre glossaire page 13.
› ÉVÈNEMENT ‹ Rhumatismes inflammatoire Étude Observationnelle Nationale La Fondation Arthritis et le laboratoire UCB Pharma lancent un travail de recherche scientifique national d’épidémiologie descriptive et médico-économique sur les rhumatismes inflammatoires chroniques : Revue de détail du projet phare de 2012. % de la population françaiseLa seconde phase, en cours de réalisation,D’une part, un objectif propre d’exploration souffre de rhumatismes ! Lesest une étude qualitative auprès deset de compréhension du vécu et de la pre2mier0motif de recours aux soins dansatteints de polyarthrite rhumatoïde et de rhumatismes constituent lemalades, avec une double finalité.perception de leur maladie par les patients notre pays et la cause majeure des congésspondylarthropathie. D’autre part, un maladie, d’hospitalisation, de handicapobjectif d’exploration préliminaire à la physique et de retraite anticipée.réalisation d’une étude quantitative Fort de ce constat, la Fondation Arthritisultérieure, les enseignements de cette s’est associée au laboratoire UCB Pharmaphase qualitative devant servir à la pour réaliser une étude observationnelleconst r uct iond’u nquest ion nai re nationale sur des rhumatismes quantitatif. inf lam matoiresch roniques-R IC-COMITÉ SCIENTIFIQUE ( p o l y a r t h r i t er h u m a t o ï d ee tLa troisième phase débutera au mois de spondylarthropathies).Le Comité Scientifique détermine les objectifsjuillet 2012, et sera menée grâce au soutien scientifiques, la méthodologie et les options deet l’implication des associations de malades réalisation des différentes phases du projet Ces données donneront lieu à publicationAC S(A c t i o nC o n t r el e s scientifique, à des actions de communicationDA Ret ANSpondylar th ropathies) Pr Francis Bérenbaum orale et écrite et permettront aux acteurs de(Association Nationale de Défensecontre Rhumatologue, Chef du service de Rhumatologie, santé et aux maladesd’étayer leursl’Arthrite Rhumatoïde). Il s’agit d’une Hôpital St-Antoine - Paris positions et leurs échanges avec les partiesét udequantitative, analytique et Dr Pierre Chauvinprenantes de la santé. Ce projet est pilotétransversale, en utilisant le questionnaire Directeur de recherche Inserm, Hôpital St-Antoine - Parisconjointement par la Fondation Arthritis etcréé en phase 2. Dr Christophe Hudry le laboratoire UCB Pharma, et s’appuie sur Rhumatologue, Hôpital Cochin - Paris un Comité Scientifique reconnu (voirEnfin, la phase 4 est un travail ci-contre). Pensé depuis mars 2011, le projetDr Jean-Michel Joubertcomplémentaire des phases 1, 2 et 3, et Director Governmental Affairs, UCB Pharma a réellement démarré en septembre dernier.devrait permettre de construire un outil de Karine Lamiradialogue pour les malades. La réalisation ud Il s’agit d’un projet inédit, car il repose surEconomiste de la santé, ESSEC - Parisde cette dernière phase devrait commencer 4 phases structurées :en fin d’année. Florence Mathoret-Philibert Psychologue Service ETP, Hôpital Cochin - Paris La première phase est une analyseCe projet ambitieux a pour objectifs d’avoir Maud Poussière systématique de la littérature afin de mieuxen 2012 de la populationune photographie Malade atteinte de Spondylarthrite Ankylosante cerner les questions originales non encorede patients touchés par un RIC, d’évaluer Françoise Russo-Marie explorées de l’impact des RIC sur la vieles impacts individuels et familiaux, et les Membre du conseil d’administration de la Fondation Arthritis quotidienne personnelle, familiale,réalités socio-économiques des RIC, et Directeur de Recherche Inserm, socioprofessionnelle et sociétale desEx-directrice de GenopoleResearchenfin d’évaluer les besoins spécifiques des ® malades. L’objectif du travail est d’obtenirmalades atteints de RIC en matière Pr Alain Saraux une vue d’ensemble globale de l’impact desRhumatologue, CHU La Cavale Blanche - Brestd’information, de soutien et de prise en rhumatismes inflammatoires chroniques.charge.
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS- N°17 - JUIN 2012
4
ACTURECHERCHE
› MALADIES AUTO-INFLAMMATOIRES ‹ Projet Eurofever : un registre mondial surles maladies auto-inflammatoires Faire progresser les connaissances sur ces maladies est rendu difficile par leur rareté et la dissémination des cas diagnostiqués dans différents centres de différents pays. Un questionnaire sécurisé sur le Web pour les malades cliniquement suspects ou atteints de maladies auto-inflammatoires a été mis en place. es maladies auto-inflammatoires lesmaladies auto-inflammatoiresgène associé à des maladies auto-reg roupentdes pathologies• Une enquête sur l’efficacité du traitementinflammatoires en 1997. anLormale de l’immunité innée. Certaines de• L’élaboration de mesures des résultats pourUne dimension mondiale nécessaire caractérisées par une régulationdans ces maladies ces pathologies sont monogéniques et doncd’éventuels futurs essais thérapeutiquesPour être efficace, un registre de maladies héréditaires, mais d’autres sont des maladiesrares doit être véritablement international, et auto-inflammatoiresmultifactorielles, tellesIl s’accompagne également d’une page webnécessite un soutien actif des centres que la maladie de Behcet, alors que pourd’information spécifique pour chaqueimpliqués dans le diagnostic et la gestion des d’autres, la composante génétique n’a pas étépathologie, àdestination des patients et desmalades. Un registre partagé en ligne pour identifiée (arthrite juvénile idiopathique).médecins.les patients atteints de maladies auto-inflammatoires est d’ores et déjà disponible, La connaissance sur les maladies auto-Des résultats dèjà en ligneet l’enrôlement est en cours. inflammatoires reste encore assez limitée,Les résultats des 18 premiers mois de collecte d’où l’idéede créer le réseau Eurofever,des données sont maintenant disponibles :www.printo.it/eurofever/ initié par le Groupe de travail sur les1880 malades issus de 31 pays ont intégré le maladies auto-inflammatoires de la Sociétéregistre Eurofever (dont 74% issus d’EuropeToplak et al., Européenne de Rhumatologie Pédiatriqueoccidentale). Le diagnostic moyen était de 7Ann. Rheum. Dis. (2012) doi:10.1136 (PRES). ans,avec une nette accélération chez les patients nés après l’identification du premier Sensibiliser pour mieux réagir Les objectifs principaux de ce projet sont de sensibiliser les pédiatres et les rhumatologues pédiatriques à la reconnaissance rapide des maladies auto-inflammatoires, fournir des informations correctes aux familles affectées par ces pathologies, et enfin accroître les connaissances sur les manifestations cliniques ainsi que la réponse au traitement et les complications de ces troubles rares. Le projet Eurofever comporte les actions suivantes: • Une enquête sur la prévalence des maladies auto-inf lammatoiresdiagnostiquées ou soupçonnées parmi tous les centres européens de rhumatologie pédiatrique • L’élaboration d’un registre international sur
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS17 - JUIN 2012- N°
› AJI ‹ ssai clinique prometteur e canakimumab est un anticorps dirigé contrel’interleukine 1βorLphelin dans le traitement d’une maladie (IL1β), utilisé commemédicament rare appelée syndrome CAPS, qui touche l’immunité innée. Cette molécule a été testée dans un essai clinique de phase 2 chez des enfants atteints d’AJI systémique. 23 enfantsde 4 à 19 ans atteints d’AJI ont été suivis. Le canakimumab présente des résultats préliminaires tout à fait intéressants en ce qui concerne l’efficacité et la tolérance. Ce potentiel intéressant mérite néanmoins des études complémentaires sur une population plus importante. A suivre… Ruperto et al., Arthritis Rheum. (2012) ;64(2) :557-567.
› RHUMATISMESINFLAMMATOIRES ‹
Lignes directrices pour la grossesse a grossesse peut représenter un défi pour les femmes atteintes de polyarthrite rhu-(dLouleur et inflammation) diminuent chez de matoïde (PR). Alors que les symptomes nombreuses femmes atteintes de PR, la mala-die peut rester en revanche très active chez d’autres. Il apparaît donc important d’adapter le schéma thérapeutique de telle sorte que la maladie soitstabilisée avant la conception, et d’utiliser des médicaments qui sont sûrs durant la grossesse et l’allaitement. Une équipe américaine a publié une revue des questions relatives au traitement de la PR lors de la grossesse, de façon à fournir des lignes directrices pour l’utilisation des médicaments chez les femmes enceintes. Makol et al., Drugs,(2011) ;71(15) :1973-1987.
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS17 - JUIN 2012- N°
5
La plus grande cohorte européenne Il s’agit d’une étude bénévole de recherche publique, sans aucun caractère commercial, financée par des fonds publics et par la Fondation pour la Recherche Médicale. Elle est dirigée par le Pr Serge Hercberg (INSERMU557 UREN Paris 13). Ce sera la plus grande cohorte européenne pour l’étude des liens entre les facteurs environnementaux et les maladies.
Des équipes étroitement liées L’étude Nutrinet-rhumato est dérivée de Nutrinet-Santé. Elle vise à éclaircir le lien entre les facteurs environnementaux, dont l’alimentation et la survenue et l’évolution des rhumat ismesi nf lam matoi res chroniques (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, syndrome de Gougerot-Sjögren,…). Elle va être menée grâce à une collaboration entre l’équipe du Pr Hercberg et celle du Pr Marie-Christophe Boissier, Président du Conseil Scientifique de la Fondation Arthritis
Tous les sujets majeurs, malades atteints de rhumatismes ou personnes bien-portantes peuvent devenir l’un des 500 000 internautes participant à cette grande aventure scientifiquese en connectant sur le site de l’étude :
Une étude ouverte à tous Chacun des malades concernés peut s’inscrire en se connectant sur internet. Des questionnaires sur les habitudes alimentaires et l’état de santé sont posés. Le maximum de réponses est souhaité.
POLYARTHRITE RHUMATOÏDE
Retrouvez toutes les définitions des termes soulignés dans notre glossaire page 13
www.etude-nutrinet-sante.fr
(CHU de Bobigny et Université Paris 13). Une campagne de sensibilisation auprès des associations de malades souffrant d’une polyarthrite rhumatoïde ou d’une spondylarthropathie a été entreprise, afin que leurs adhérents puissent s’inscrire à Nutrinet-Santé.
Enquête RIC etnutrition « Nutrinet-Rhumato » : Les chercheurs s’intéressent à l’impact de la nutrition dans les rhumatismes inflammatoires. Tous les patients concernés peuvent participer dès aujourd’hui. ’ét udeNut rinet-Santé est une étude naLtionale, qui recrute é pid é m iolog iq u e 500 000 sujets pour un suivi de 5 ans, ayant pour but d’évaluer les relations entre lanutrition (alimentation et activité physique) et la santé.
www.fondationarthritis.org ACTUALITÉS RECHERCHE
6
EN DIRECTD’UN LABO
Retrouvez toutes les définitions des termes soulignés dans notre glossaire page 13
› POLYARTHRITE RHUMATOÏDE ‹ VE-cadhérine soluble: Un marqueur de la PR ? L’angiogenèse est nécessaire dans la progression de la polyarthrite rhumatoïde. Adama Sidibe travaille à Grenoble dans l’unité Inserm 1036, et étudie plus précisément les modifications structurales de la VE-cadhérine et leur importance dans la pathogenèse de la polyarthrite rhumatoïde. a polyarthrite rhumatoïde (PR) est ledomaine intracellulaire sur un acide aminé rhumatisme inflammatoire le plus fréquentparticulier. L’un des objectifs du travail d’Adama infLlammationpersistantedelamembranesynoviale laPR. Pour cela, une souris mutée sur ce site de qui affecte 0,3% de la population française.estd’étudierlaphosphorylationdelaVE-cadhérine, Cette maladie est caractérisée par uneet de comprendre son implication potentielle dans qui peut progresser, à terme, vers la destructionphosphorylation a été produite. Adama, soutenu du cartilage. Lors du processus inflammatoire,par l’équipe de l’animalerie, gère la production, le la membrane synoviale va s’épaissir pour formervont induire des remaniements de l’architecturegénotypage, et l’amplification des souris mutées. un pannus synovial qui va envahir le cartilage etdes jonctions endothéliales par modificationsD’ores et déjà les premières observations d’Adama l’os sous-chondral. L’indiquent que cette mutationde leurs composants protéiques. La protéinehyperplasie du tissu synovialin vivo est est associée à une angiogenèse, processus demajeure exclusivement localisée dans lesd’importance majeure dans le processus de formation de nouveaux vaisseaux sanguins àjonctions endothéliales est laVE-cadhérine pathogenèsede la PR. partirdevaisseauxpréexistants.Cenouveauréseau (VascularEndothelial cadherin). C’est une vasculaire permet d’approvisionner les nouvellesprotéine transmembranaire comportant unLa VE-cadherine dans la PR couches de cellules en oxygène et nutriments.large domaine extracellulaire dont les propriétésL’autre objectif d’Adama est d’étudier les adhésives permettent des interactions solidesmodifications éventuelles de la VE-cadhérine par Tous les vaisseaux sanguins sont tapissés d’unele TNFα et le VEGF qui sont respectivement desentre molécules de VE-cadhérine et dont le monocouche de cellules endothéliales qui formedomaine intracellulaire interagit avec desfacteurs pro-inflammatoires et pro-angiogéniques l’endothélium vasculaire dont l’intégrité est assuréecomposants du cytosquelette de la celluletrès fortement sécrétés dans la PR. Adama a par une forte cohésion entre les cellules due àendothéliale afin d’assurer la maintenance desdémontré que le TNFα induit un clivage du l’existence de protéines adhésives situées auxforces de cohésion du tapis cellulaire. Son rôledomaine extracellulaire de la VE-cadhérine contactscellules-cellulesetconstituantlesjonctionsdans des cellules endothéliales. Des observationsdans l’angiogenèse a été démontré à Grenoble endothéliales.Leurorganisationestessentielledansdans les années 1995-99, et les recherches surcomplémentairesindiquentquelaphosphorylation l’homéostasie vasculaire. En effet, l’ouverture et lases modifications potentielles en pathologiede la VE-cadhérine est un événement qui précède fermeture coordonnée des jonctions endothélialesson clivage. Ces résultats suggèrent un lien entre lavasculaire se poursuivent actuellement. Comme permettent de contrôler les échanges entre le sangnous l’indique Adama, « le design de moyensphosphorylationdelaVE-cadhérineetsonclivage. circulant et les tissus sous-jacents.thérapeutiques innovants contre la PR passera par une meilleure connaissance des étapes clefsA l’occasion de la Journée Jacques Courtin, Le laboratoire dans lequel Adama Sidibe réalisedu processus angiogénique ». Tout son travailune collaboration est née avec l’équipe dirigée sa thèse, financée par la Fondation Arthritis,de thèse repose sur la compréhension du rôle depar le Professeur Vittecoq dans le Service s’intéresse à l’angiogenèse et à l’architecture desla VE-cadhérine dans l’angiogenèse au coursde Rhumatologie du CHU de Rouen. Le Pr jonctions endothéliales.de la PR.Vittecoq s’intéresse à la recherche de marqueurs biologiques sanguins dans la PR, et l’objectif de Jonctions endothélialesLes modifications des protéines descette collaboration est d’examiner si des patients et inflammationjonctions endothéliales par phosphorylation/atteints de PR présentaient dela VE-cadhérine Au cours de processus pathologiques dontdéphosphorylation sontdes processus majeursclivée dans le sang. Le Pr Vittecocq a pu mettre l’inflammation, les cellules endothéliales sontà disposition auprès de l’équipe grenobloise desau cours de l’angiogenèse et de l’inflammation. la cible de cytokines inflammatoires (TNF,Les chercheurs du laboratoire ont montré queéchantillons biologiques qui ont été analysés. De VEGF….) libérées par les macrophages quila VE-cadhérine était phosphorylée dans sonfaçontoutàfaitsurprenante,leséquipesontmontré
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS- N°17 - JUIN 2012
L’équipe Unité :UMR S1036 CEA/Inserm/Université Joseph Fourier « Unité de Biologie du Cancer et de l’Infection »
Lieu :CEA, Grenoble
Directeur du laboratoire :Jean-Jacques Feige, 5 équipes
Composition de l’équipe :Equipe « Jonctions Endothéliales et Angiogénèse » dirigée par Danielle Gulino. 13 personnes, dont 3 chercheurs statutaires, 1 technicien, 1 post-doctorant et 3 doctorants.
Thématique :Caractéristiques moléculaires de l’organisation de la jonction endothéliale.
que non seulement le domaine extracellulaire de la VE-cadhérine est retrouvé dans des prélèvements sanguins de patients atteints de PR, mais aussi que son tauxest corrélé aux critères d’activité de la maladie chez des patients atteints de PR débutante. Ainsi, ces résultats novateurs dans le domaine de la PR semblent indiquer que la VE-cadhérine circulante pourrait être un nouveau marqueur de l’activité de la maladie. Ces travaux publiés très récemment sont le résultat d’une collaboration tout à fait fructueuse entre chercheurs fondamentaux et cliniciens travaillant dans un même objectif : une meilleure prise en charge des patients.(Sidibe et al., Arthritis Rheum., 2012).
Comme nous l’indique Adama, « plusieurs pistes de travail très prometteuses s’ouvrent à nous, toujours en collaboration avec l’équipe clinique. En effet,lathérapiemajeureindiquéedanslaPRestun médicament qui bloque l’activité du TNF. Comme nous avons montré que le TNF induit le clivage de laVE-cadhérine,ilestraisonnabledepenserquele traitementchezlespatientspourraitmodifierletaux de VE-cadherine circulante. Pour examiner cette hypothèse, nous avons programmé une étude de VE-cadherine soluble sur une cohorte de patients traités par anti-TNF et suivis au cours de leur traitement, en collaboration avec le Pr Vittecocq. Le taux de VE-cadhérine pourra être indicateur de la réponse à la thérapie ou de son échappement, ce qui sera d’importance majeure pour le clinicien dans le cadre du suivi des patients ! ».
Valorisation Isabelle Vilgrain, directrice de thèse d’Adama souligne que deux brevets ont été déposés par l’Inserm en cotutelle avec l’Université Joseph Fourier. Le premier paru en 2008 dans le cadre de travauxsurlaméthodededosagedelaVE-cadhérine
7
www.fondationarthritis.org ACTUALITÉS RECHERCHE
› INTERVIEW ‹ Adama Sidibe, DOCTORANT-CHERCHEUR Nous pourrions imaginer faire un suivi des patients grâce à une prise de sang ! Adama, pouvez-vous nous présenterannée de thèse dans ce même laboratoire. votre parcours universitaire ? Mon parcours est particulier, car j’ai fait toutesQuelles sont les applications cliniques mes études au Mali ; j’ai d’ailleurs commencééventuelles de vos recherches ? des études de médecine au Mali, et ensuite,On pourrait imaginer faire un suivi des patients je suis venu à Grenoble pour faire des étudesgrâce à une prise de sang, et un dosage universitaires à l’Université Joseph Fourier.de VE-cadhérine circulante tous les 2 mois. J’ai fait un Master en Biologie Cellulaire etL’intérêt pour le patient est primordial car la Intégrative, et réalisé mon stage au sein duprise de sang est un examen non invasif. laboratoire de physiopathologie vasculaire etNous n’en sommes pas encore là, certaines angiogenèse. hypothèsesrestent encore à valider, mais J’ai eu la chance d’obtenir le financementnous espérons vivement que nos travaux de ma thèse par la Fondation Arthritis, etconduisent à des résultats exploitables en aujourd’hui je finis ma troisième et dernièreclinique dans la PR !!
soluble et de son application en cancérologie et pathologies inflammatoires. Le deuxième, dont la demande d’extension internationale a été déposée en avril 2012, revendique aussi une autre méthode qui pourrait être utilisée pour le suivi des patients dans le diagnostic ou le suivi thérapeutique : « Le premier brevet a donné lieu à des contrats avec des industriels pharmaceutiques qui souhaiteraientdisposer d’un dosage sanguinqui serait un test-compagnon pour les nouvelles molécules anti-cancer.Eneffet,laVE-cadhérineestspécifiquement exprimée dans les cellules endothéliales, or, de nombreusesmoléculesanti-cancerciblentleréseau vasculaire tumoral. Ce dosage semble tout à fait prometteur et, qui plus, est facile à réaliser donc transposable en secteur hospitalier. Une étude clinique, promue par le centre Léon Bérard (Lyon),
estencourspourévaluerunélargissementpotentiel du dosage au domaine de la cancérologie ».
L’objectif à moyen terme est de créer une start-up dans le domaine du diagnosticin vitroavec des champs d’applications pour des industriels pharmaceutiquesetdescliniciensquiaurontbesoin dudosagedelaVE-cadhérineenroutine.Lechamp d’investigation est assez large, que ce soit en cancérologieoudanslespathologiesinflammatoires. Comme le souligne Isabelle Vilgrain, « Nous sommes soutenus par Grenoble Alpes Innovation dansceprojet,etl’environnementduCEAGrenoble est très propice à la création d’entreprises».
Sidibe et al., Arthritis Rheum., (2012), 64(1) :77-87
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS- N°17 - JUIN 2012
8
À LAFONDATION
› PRODUIT PARTAGE ‹ Opération Solidaire : Mes mini-bonheurs d’été…
En hommage à leur grand-mère, Maria-Luisa, atteinte de polyarthrite rhumatoïde, Virginie, Claire, Prisca et Jenna, les quatre petites-filles de Jacques Courtin-Clarins, fondateur du Groupe Clarins, ont créé 4 bracelets pour l’Eté 2012. Pour expliquer leur implication commune, les 4 jeunes femmes aiment reprendre les mots de leur grand-mère : “la beauté est le meilleur moyen de lutter contre la maladie. Lorsqu’une femme se sent plus belle, elle se sent mieux et souffre moins”.
U n ec o l l e c t i o nd eb r a c e l e t s e x c l u s i v ee tg é n é r e u s e: “ M i n i B o n h e u rd ’é t é ” ette collection unique de 4 bra-celets aux couleurs acidulées, 270Cparfumeries Beauty Success et sur chacu naccompag néd’u ne miniature Clarins, sera en vente à partir du 18 juin en exclusivité dans les le site www.beautysuccess.fr afin d’aider les femmes à lutter contre la maladie et à faire avancer la Recherche sur les rhuma-tismes les plus graves.
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS- N°17 - JUIN 2012
L ep r i xd ub o n h e u r…… Chacun de ces 4 bracelets est vendu au prix de 5 €. Au-delà du joli bijou estival, c’est le symbole d’un vrai engagement du cœur. Et, les collectionner tous devient un acte de générosité : l’intégralité des béné-fices sera reversée à la Fondation Arthritis pour financer un projet de Recherche spé-cifique à la polyarthrite rhumatoïde.
En 2011, la Fondation Arthritis s’est vu remettre un don de 25 000 € par les parfu-meries Beauty Success et les Laboratoires Clarins, grâce à l’opération solidaire, en
seulement deux semaines...
… p o u ru ne n g a g e m e n td uc œ u r C’est à travers cette collection en édition limitée que Clarins et les parfumeries Beauty Success soutiennent la Fondation Arthritis dans ses travaux sur l’améliora-
tion des conditions de vie des personnes atteintes de rhumatismes graves.
Œuvrer pour cette cause est essentiel pour les parfumeries Beauty Success et les Laboratoires Clarins. Leurs fondateurs ont été eux-mêmes directement concer-nés dans leur entourage par ces maladies.
9
www.fondationarthritis.org ACTUALITÉS FONDATION
Ainsi, ce nouveau partenariat est un enga-gement qui leur tient à cœur.
Retrouvez également les mini-bonheurs d’été sur le site internet de la Fondation Arthritis (www.fondation-arthritis.org) et dans les instituts Clarins.
A PROPOS DE Les parfumeries Beauty Success,ries-instituts au service de la générosité.une des plus grandes enseignes de cos-le spécialiste accessible de la beautéLes parfumeries Beauty Success ambi- métiquedu monde. Des soins qui défient tionnent pour 2015 un réseau de 400le temps, des formules qui évoluent en Les parfumeries Beauty Success, leaderpoints de vente dont 200 instituts defonction des avancées de la recherche et du marché de la parfumerie sélective enbeauté. quine cessent d’offrir leurs bienfaits. ème franchise, et 3acteur du secteur en nombre de points de vente, est solidaireLes Laboratoires ClarinsLes innovations Clarins accompagnent des combats contre la souffrance.depuis toujours, et tout au long de leur Jacques Courtin-Clarins, entrepreneurvie, la beauté des femmes qui font Ainsi, l’enseigne s’engage régulièrementqui a dédié son énergie à la beauté desconfiance à l’extraordinaire pouvoir des en mettant son réseau de 270 parfume-actifs végétaux.femmes, construit, dans les années 60,
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS- N°17 - JUIN 2012
10
AVECNOUS
› VISITE D’UN LABO ! ‹ Une journée en blouse blanche ère à Nancy:1 éditionréussie !
La première édition “Dans la peau du chercheur” s’est déroulée avec succès ce samedi 12 mai dans un grand centre de Recherche, le Biopôle de Nancy. Cette journée, orchestrée par la Fondation Arthritis et placée sous le signe de la découverte, a attiré une centaine de curieux.
ors de cette journée bien remplie, les plus petits ont enfilé la blouse L blanche pour réaliser des expé-riences présentant différentes manipulations et ont fait une visite com-plète du grand Laboratoire. Les plus grands ont pu mieux comprendre, à tra-vers les moments d’échanges program-més, les rôles et les enjeux de chaque acteur de la recherche médicale. Fini l’image du “chercheur fou” dans son laboratoire, l’équipe du Biopôle était ravie de présenter son métier.
La Fondation Arthritis a, ainsi, atteint son objectif :favoriser le dialogue entre les acteurs de la Recherche et le grand publiclui est indispensable pour qui avancer !
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS- N°17 - JUIN 2012
Lionel Comole, directeur et porte-parole de la Fondation Arthritis, tient à souli-gner l’importance de cette initiative : « Notre volonté a été d’essayer de vulga-riser au mieux la recherche médicale pour que cette journée soit accessible à tous. Le grand public doit comprendre l’impor-tance de la Recherche ! » La Fondation Arthritis finance des projets de recherche chaque année sur les rhumatismes graves pour faire avancer la Recherche et trou-ver des thérapeutiques innovantes sur des maladies qui sont invalidantes et très douloureuses.
La Fondation Arthritis remercie encore le Biopôle et toute son équipe pour son dynamisme et pour l’aide apportée à la réalisation de cette journée. Suite à cette belle expérience, la Fondation Arthritis souhaite réitérer cette journée« Dans la peau du chercheur »partout en France.
11
› LIONS CENTRE OUEST DISTRICT 103 ‹ Un partenariat et une amitié de longue date. omme tous les ans, la FondationNous remercions une nouvelle fois le Lions Arthritis a été chaleureusementClub International District 103 Centre IntCernational District 103 Centre Ouest invitée par le Lions ClubOuest pour leur don de 2 000€. à participer au Congrès Régional.Merci à Madame Agnès COUSSOT, Depuis 2010, la Fondation Arthritis seImmédiat Past Gouverneur, pour son fait un plaisir de venir à la rencontre dessoutien et son engagement auprès de congressistes. soutienà la recherche sur les rhumatismesla Fondation ARTHRITIS, ainsi que graves et de présenter toutes les actions queMessieurs Raymond DUPUY, Past Cette année, rendez-vous a été donné le 21Gouverneur et Commissaire de lala Fondation mène en 2012. Cet évènement avril dernier aux Sables d’Olonne pour lepermet également à la Fondation de venirconvention nationale à Poitiers en 2011 et Congrès de Printemps. Notre présence aà la rencontre de ses fidèles partenaires,Claude YDIER, trésorier de cette même été l’occasion de rappeler l’importance dumême en région !convention nationale.
› PRODUIT PARTAGE ‹ Notrecartedepaiementprépayéeau cœur du Groupe Clarins. ® Afin de faire connaitre davantage notre carte de paiement prépayée Fondation Arthritis MasterCard, l’équipe de la Fondation a présenté dans les locaux du Groupe Clarins la première carte prépayée qui finance larecherche. urant deux déjeuners consécutifs,ainsi faire parler d’elle au sein des locauxsimplement, par virement bancaire ou par l’équipe de la Fondation Arthritisde leur plus ancien et fidèle partenairecoupons recharges. ClaDrins afin de les sensibiliser sur lesdialogue sur les rhumatismes graves et surComment se procurer la carte Fondation a rencontré les salariés du GroupeClarins. Un moyen de plus pour ouvrir le rhumatismes et leur présenter la cartel’importance de la recherche médicale.Arthritis MasterCard ? prépayée de la Fondation.Pour se procurer la carte Fondation Sous forme de stand, l’équipe a pu répondreLa carte de paiement Arthritis MasterCardA r th ritisMasterCard, nous vous aux différentes questions la concernant etest vendue au prix de 29€, dont 19€invitons à vous rendre sur notre site reversés à La Fondation. Elle est valableinternetwww.fondation-arthritis.org2 ans et fonctionne comme une carteet si vous souhaitez avoir davantage de bancaire traditionnelle, partout dans lerenseignements contactez notre monde, sans être rattachée à un compteService Clients au 0 825 740 416.bancaire. Chaque porteur peut recharger sa carte Arthritis MasterCard très
LE MAGAZINE D’ARTHRITIS- N°17 - JUIN 2012
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.