Projet du 15e arrdt

Publié par

ÉLECTIONS MUNICIPALES 23 ET 30 MARS 2014 Avec PHILIPPE GOUJON VOTRE MaIRE ePour un 15 qui vous ressemble ! www.philippegoujon2014.fr PORTRaIT ITO VOTRE CHOIXPHILIPPE GOUJON pour l’avenir de Paris un Maire à votre écoute eet du 15 Madame, Monsieur, eLes 23 et 30 mars prochains, vous élirez le Maire du 15 . En 2008, vous m’avez accordé votre confance pour assumer cette responsabilité et c’est avec la même détermination que j’ai décidé d’être de nouveau candidat. Depuis près de 6 ans, les objectifs que je m’étais fxés et les engagements du « pacte de mandature » que j’avais présentés à vos sufrages ont rythmé mon action. Aujourd’hui, c’est un projet élaboré à partir de mon expérience, de mon bilan, de ma connaissance des edossiers et de mes contacts quotidiens avec tous les habitants du 15 dans chacun des quartiers de l’arrondissement, que je vous présente.
Publié le : mardi 11 mars 2014
Lecture(s) : 138
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
ÉLECTIONS MUNICIPALES
23 ET 30 MARS 2014
Avec PHILIPPEGOUJON VOTREMaIRE e Pour un 15qui vous ressemble !
www.philippegoujon2014.fr
Page 02
PORTRaIT
PHILIPPE GOUJON un Maire à votre écoute
un hommede convictionun élu de proximité E  engagéau service du 15et de dialogue iplômé dE SciEncEs-Po ET TiTulairE d’unE maî-ommE dE TErrain ET dE dialoguE,de adepte D H trise de droit public,la concertation et de la décision collégiale, PhilippeGOUJON s’estconsacré très jeune à la vie publique en militantPhilippe GOUJON tient avant tout à rassem-dans le mouvement étudiant gaulliste au lycée Henribler tous ceux qui veulent travailler pour l’avenir du e IV, puis à l’Université. Marié, père de deux filles, il a15 . Élu de proximité, il s’attache à diagnostiquer les commencé sa carrière comme responsable du per-problèmes et imaginer des solutions, au contact des e sonnel en entreprise privée. Élu benjamin du Conseilhabitants.sans relâche, travail-Arpentant le 15 de Paris à 28 ans sur la liste conduite parNicolE dEleur acharné,les dossiers de l’arrondissement n’ont e HAUteCLOCqUele 15 , il entre ensuite au ca- danspas de secret pour lui.Son objEcTif, inspiré par son er binet d’edouard BALLADUR, Ministre des Finances.1 mandaTdE MairE, EsT l’amélioraTion dE la viE Puis il est désigné parJacQuEs CHIRAC, alors Maire dequotidienne des habitants.en demeurant à C’est Paris, Adjoint chargé de la prévention et de la sécurité,contact qu’il cherche à mesurer au mieux leurs leur fonction qu’il occupera aussi auprès de Jean TIBERIattentes et leurs besoins, notamment lorsdes nom-jusqu’en 2001.breuses réunions de concertation qu’il a tenues e En 2001, il est élu Premier Maire Adjoint du 15, puisdEpuis son élEcTion à la MairiE En 2008. e Député de la 12circonscription en 2007, où il succèdeEn témoigne aussi l’accueil qui lui est réservé sur les à Edouard BALLADUR.Le 29 mars 2008, il emporte lamarchés et par les commerçants auxquels il rende MairiE du 15facE à la socialisTE AnnE HIDALGO.Co- régulièrementvisite. Il est également toujours présent e lonel dans la réserve opérationnelle, Philippe GOUJONet soutientlors des petits et grands événements du 15 est Chevalier de la Légion d’Honneur et Chevalier desles initiatives des nombreuses associations et institu-Palmes Académiques. Il est réélu à l’Assemblée natio- tionsde l’arrondissement.Un liEn dE confiancE s’EsT e nale le 17 juin 2012 avec 60,4% des voix. Sa suppléanteétabli entre les habitants du 15ET lEur MairE. ère est Claire de CLERMONT-TONNERRE, sa 1adjointe.
Madame, Monsieur,
édITO
VOTRE CHOIX pour l’avenir de Paris e et du 15
e Les 23 et 30 mars prochains,vous élirez le Maire du 15. En 2008, vous m’avez accordé votre confiance pour assumer cette responsabilité et c’est avec la même déterminationque j’ai décidé d’être denouveau candidat.
Depuis près de 6 ans,lEs objEcTifs QuE jE m’éTais fixés ET lEs EngagEmEnTs du « pacTE dE mandaTurE »QuE j’avais présEnTés à vos suffragEs onT ryThmé mon acTion. Aujourd’hui, c’est unprojET élaboré à parTir dE mon ExpériEncE, dE mon bilan, dE ma connaissancE dEs e dossiers et de mes contacts quotidiens avec tous les habitants du 15dans chacun des quartiers de l’arrondissement, que je vous présente.
Les femmes et les hommes qui constituent lalisTE dE largE rassEmblEmEnT dE la droiTE ET du cEnTrE QuE je conduis, auront pour mission de répondre à vos attentes et de vous aider à vous loger quelle que soit la taille de votre foyer, à faire garder vos enfants, à accompagner vos aînés et à vous soigner, à vous sentir en sécurité grâce à une nouvelle « police de quartier », à vous déplacer et à stationner plus facilement, à vous divertir, tout en améliorant la propreté de votre rue en luttant davantage contre la pollution, en étendant les espaces verts et en rénovant la voirie et les secteurs dégradés, et ce, sans augmentation des impôts. La« doublE pEinE »infligéE aux ParisiEns par unE poliTiQuE idEnTiQuE ET néfasTE dE M.HollandE au gouvErnEmEnT ET du TandEm DElanoë/Hidalgo à Paris, avec une augmentation massive des impôts, une explosion de la dette et des recrutements de nombreux fonctionnaires sans que le service offert aux Pari-ère siens en soit amélioré, n’est pas inéluctable.Par voTrE voTE, vous pourrEz aussi ExprimEr pour la 1fois voTrE méconTEnTEmEnT dE la poliTiQuE du gouvErnEmEnT.
e Un 15qui vousressemble.
Les élections des 23 et 30 mars seront donc l’occasion pour vous dE choisir EnTrE dEux opTions fondamEnTalEmEnT divErgEnTEs :la dérive incessante des dépenses et des impôts ou la baisse de la pression fiscale ; la politique de l’excuse permanente dans le domaine de la sécurité ou la politique du résultat.
e AvecJEan-François LAMOUR ET TouTE l’éQuipE du 15,nous vous e proposons«Un15 quivousressemble»,accueillantpourlesfamillesdes classes moyennes, respectueux de l’identité de chaque quar-tier, ouvert à une modernité utile et raisonnable. CE n’EsT pas aux ParisiEns dE s’adapTEr à Paris. C’EsT à Paris dE s’adapTEr à la réaliTé dEs ParisiEns.
LEs 23 ET 30 mars prochains, dans cETTE élEcTion à la proporTionnEllE où chaQuE voixe compTEra, vous fErEz gagnEr nos valEurs dans lE 15ET à Paris.
PhilippE GOUJON e Maire du 15 Député de Paris Page 03
Page 04
cérémonie des policiers E méritants du 15
NOTRE PROJET
1. GaRaNTIR La SéCURITé de tous 2013 a été marquée par l’augmentation de la délinquance à Paris : cambriolages +26%, escroqueries+27%, atteintes aux biens +10,6%, vols avec violence +5,5%, destructions e et dégradations +6,3 %. Le 15n’est pas épargné.
Je propose 1000
camérasde vidéo-protection dans la capitale,dont une cen-taine danse le 15 .
DEpuis plusiEurs mois,les Parisiens sont confrontés à une aggravation de la délinquance, en particulier des vols et des cambriolages. Dans les ensembles im-mobiliers sociaux sensibles, les habitants su-bissent trop souvent la loi des bandes et les trafics.JE vEux rEplacEr la sécuriTé au cœur des prioritésalors que le gouvernement et la municipalité socialistes ont abandonné le terrain. C’est le gouvernement précédent qui a déployé 1000 caméras de vidéoprotection dans la capitale, dont une centaine dans le e 15 . C’était une première étape.JE vEux dou-blEr lE nombrE dE caméras ET QuE la Mai-riE dE Paris lEs généralisE dans lEs parTiEs communes des ensembles immobiliers sociaux ET dans lEs éQuipEmEnTs munici-paux Qui lE nécEssiTEnT.veux systémati Je-ser les procédures d’expulsion des individus fauteurs de troubles qui gâchent la vie des habitants comme nous l’avons obtenu aux Pé-richaux. Pour rétablir la sécurité,il faudra créEr unE « policE dE QuarTiEr » avEc dEs EffEcTifs municipaux, renforcerles pa-trouilles des agents de surveillance des bail-leurs sociaux (GPIS),responsabiliser les pa-rents des mineurs délinquants,notamment à travers l’instauration d’unconseil des droits et des devoirs des familles,désigner un réfé-rent tranquillité publique au sein de chaque conseil de quartier et, en complément des éducateurs spécialisés et des correspondants de nuit déjà en place, expérimenter le disposi-
tif des veilleurs de proximité et des« voisins vigilanTs ».réclame depuis des mois au Je Préfet de police et au Procureur de la Répu-blique de lutter spécifiquement contre les dé-linquants venus d’Europe de l’Est notamment en rétablissantles arrêtés anti-mendicité agrEssivE, ensanctionnant mieux les délits, en les expulsant davantage du territoire natio-nal et en coopérant avec la police et la justice roumaine.
sur le marché de grenelle avec un policierroumain
le futur ministère de la défense à balard
2. STaBILISER La FISCaLITé et réveiller l’économie parisienne 10 000 fonctionnaires en plus,40 % de hausse dEs impôTs locaux ET unE dETTE mulTipliéE par QuaTrE :ces trois chiffres résument à eux seuls le bilan de l’équipe qui gère Paris depuis 2001, au moment même où les prix de l’immobilier connaissaient une véritable explo-sion. C’est à un véritable « choc fiscal » que les ménages pari-siens ont été soumis et, avec le matraquage désormais imposé aussi au niveau national, c’est une « double peine » qui atteint le pouvoir d’achat des Parisiens. Les entreprises n’ont pas été épargnées, dissuadées de s’ins-forum paris beaugrenelle taller à Paris par le prix de l’immobilier et le poids de la pour l’emploi fiscalité.JE m’EngagE à nE pas augmEnTEr lEs impôTs locaux ET lEs TaxEs pEndanT la prochainE mandaTurE OUR CRÉeR De LA RICHeSSe et DeS eM-et à baisser les dépenses et l’endettement. P PLOIS,il faut faire de Paris une terre d’in-novation qui attire et retienne les entre-e preneurs et investisseurs. Le 15bénéficie déjà de nombreuses infrastructures qui en font un u cœur de A pôle d’excellence médicale, scientifique et uni-la vitalité de versitaire. Je veux que nous soyons aux avant-nos quartiers, se postes du renouveau de la capitale. De grands situent le com-projets d’urbanisme participeront demain à merce et l’artisa-l’évolution de notre arrondissement, tels l’im-nat.Afin de lutter plantation du nouveau ministère de la Défense contre l’uniformi-à Balard, la rénovation du parc des Expositions sation de certains et de l’ensemble Pullman/Aquaboulevard, la quartiers, je veux réalisation de l’éco-quartier Boucicaut, de la poursuivre la poli-Fondation Imagine, du« Village Saint-Michel », tique consistantà réserver certainsl’arrivée de grandes écoles (École Supérieure de locaux -notam- CommerceExtérieur, École Internationale de ment les rez-de-Marketing du Luxe, École d’hôtellerie Cordon au contact des commerçants chaussée des ensembles sociaux -pour les commercesbleu ...). Pour soutenir les nombreuses initia-dE proximiTé,tives entrepreneuriales, je souhaite créer une en exerçant le droit de préemption sur les fonds de commerce. Je propose également de créerbourse aux locaux commerciaux et aux espaces une commission d’attribution des locaux commerciauxde co-working disponibles gérée par une mai-appartenant aux bailleurs sociaux, d’organiser un « sadu développement économique et de l’em-- son e lon des jeunes artisans », de créer le prix du« 15gour-ploi ouverte dans le secteur Vouillé/Castagnary. mET » pourvaloriser nos restaurateurs, d’instaurer unJe propose aussi de créer une Régie de Quartier e système d’horodateur embarqué pour les véhiculesen difficulafin d’embaucher les jeunes du 15-d’artisans leur permettant un stationnement facturété d’insertion, d’organiser un forum de l’emploi à la minute.Un comiTé dE suivi du nouvEau cEnTrEdédié aux grands projets (bureaux de la corne commErcial BEaugrEnEllE,les pouvoirs rassemblantouest de Balard, ministère de la Défense, res-publics, la SCI Beaugrenelle, la Préfecture de police,du parc des Expositions…) et de tructuration les représentants des riverains et des commerçants,mettre en place une bourse aux stages propo-e veillera à sa meilleure insertion dans le quartier et à sonsés par les entreprises du 15à l’aide d’un site meilleur fonctionnement.internet dédié.
Page 05
Page 06
NOTRE PROJET
3. dES éQUIPEMENTS PUBLICS e Bien vivre dans le 15 , c’est pouvoir se déplacer de qualité…dans un arrondissement propre et bien entretenu, se rendre à son travail ou partout ailleurs en Ile-de-France sans que cela se transforme en « parcours du combattant ».
donnant la priorité aux langues et autaines dans nos quartiers depuis numérique. Je ne veux plus qu’on2001 doit être considérablement apprenne l’histoire aux élèves desrenforcé pour maintenir l’équilibre CM2 sous l’angle « des sans-culottesociologique de notre arrondisse-aux sans-papiers »…ment. Il faut aussi rétablirles centres médicaux convEnTionnés dE Ba-lard ET AnsElmE PayEn ET ouvrir unE anTEnnE dE la MDPH (Mai-son DesPersonnes Handicapées) e dans le 15 . Dans le souci de mieux petite enfance appréhender le cas des personnes isolées, je créerai unconsEil dEs gar-PErmETTrE aux parEnTs de diens d’immeubleset recruterai da-concilier vie personnelle et pro-vantage de jeunes dans le cadre du fessionnelle, est un défi qu’il faut rele-service civique, contre l’isolement. ver.Je propose de mettre à disposi-tion d’ici 2020, 1000 solutions deseniors gardE d’EnfanTs supplémEnTairEs (dont 500 places en crèches muni-Connaissant l’attachement cipales),d’ouvrir une crèche associa-dE nos aînésdemeurer à e tive à horaires décalés (7h-22h) etdans le 15 , leur maintien à domicile d’élargir les horaires d’ouvertureen déployant les services d’aide à la (7h30-19h30) d’une crèche par quar-personne adaptés est un impératif tier. Pour diversifier l’offre de modesmajeur, tout comme ledéveloppe-de garde, je souhaite réserver des lo-mEnT dE liEux d’accuEil au cœur gements sociaux aux nourricesnos QuarTiErs :grand projet de le agréées et ouvrir les crèches fami-pôle gériatrique du « Village Saintliales (dédiées aux activités pour lesMichel », l’implantation d’un établis-enfants gardés par des assistantessement d’hébergement pour per-maternelles) aux enfants gardés àsonnes âgées dépendantes rue de domicile par des « nounous ».Lourmel et rue Castagnary ainsi que sports la complète rénovation de l’EHPAD Anselme Payen place Violet, sont en éducation et Pour miEux répondrE aux cours. Je propose égalementqu’un aspirations dessportifs excellence scolaireétablissement supplémentaire j’ouvrirai un terrain d’éducation soiT créé avEnuE du MainE, ainsi physique rue Castagnary, un Je donnerai la priorité à laQu’un accuEil dE jour au 61 ruE city-stade rue Bargue et un par-rEsTrucTuraTion dEs groupEs Violet.Le rétablissement de la gra-scolairEs Cardinal AmETTE/DuplEixcours sportif sur l’Île aux Cygnes. tuité de lacarTE emEraudE sous ET Brancion, ET j’ouvrirai un nou-L’état désastreux de nos pis-condition de ressources, la revalori-e vEau collègE dans lE Sud du 15exige un plan exceptionnel(à cines sation des seuils de participation et la place du Lycée du Bâtiment ruede rénovation notamment de la formation aux nouvelles technolo-Saint Lambert en partance). Je deet Emile Anthoine ac-- Mourlon gies au sein des clubs d’arrondisse-manderai d’adapter les tarifs de can-compagné parl’ouverture aux ment font partie de mes objectifs. tine, du conservatoire, des centresriverains de bassins au sein du J’institueraiun consEil dEs aînés du de loisirs et d’animation en faveurnouveau ministère de la Dé-e 15 . des familles des classes moyennes. Ilfense et sur la Seine. Un grand est primordialde repenser la miseprojet fédérateur sera la créa-En placE dEs nouvEaux ryThmEssolidarité,tion de la Cité des Sports de scolairesen faisant la transparencesanté et handicapGlace de Paris, d’un skate-park sur les profils des animateurs, en or- etd’un practice de golf dans ganisant une véritable concertationL’indispEnsablE accompagnE-l’extension du parc Suzanne avec les personnels, en assurant lament socialLenglen après la fermeture auxdes personnes en cohérence des activités périscolairesgrande difficulté d’insertion que lavols commerciaux de l’Héliport avec le projet pédagogique et enMairie de Paris a relogées par cen-de Paris-Issy.
La rEconvErsion du « 106 Brancion » En maison dEs artisteset des pratiques amateures, le réaménagement des bains douches Castagnaryen un centre culturel et sportif de quartier, le renouveau du « bal nègre » rue Blomet tout comme l’ouverture d’un second conservatoire sur la dalle Keller, la créa-tion d’un musée de sculptures à ciel ouvert aux abords du jardin Nicole de Hauteclocque et l’ouverture d’un studio d’enregistre-ment de musique dans le nouveau pôle Montparnasse, renfor-ceront l’offre artistique et de loisirs de notre arrondissement. Un e « Pass15» donnera accès à des tarifs privilégiés pour les habi-tants dans les théâtres, cinémas et salles de concert de l’arron-dissement. Je m’opposerai à la fermeture des musées du Mont-parnasse et de la libération-Jean Moulin.
festival des 15cents coups
sauvegarder le muséedu montparnasse
4... daNS UN ESPaCE PUBLIC réaménagé
propreté et espace public
Ma volonTé dE présErvEr notre cadre de vies’est heur-tée depuis 2008 à l’insuffisance de moyens humains et matériels oc-troyés par la Mairie centrale pour l’entretien des rues. La réorganisa-tion du service de la propreté avec notammentle redéploiement de e 50 ouvriErs nETToyEurs sur lE 15et le transfert de la compétence vers les mairies d’arrondissement sont nécessaires pour assurer un meilleur service de proximité. L’en-tretien de la voirie sera privilégié grâce à unplan de rénovation des e trottoirs et chaussées du 15sur 3 ansen favorisant le recours à un revêtement anti-bruit.Le réamé-nagEmEnT dE la placE Cam-bronneaprès l’ouverture du par-king souterrain rue Frémicourt est prioritaire.
déplacements
MarchE, vélo, dEux-rouEs motorisés,autolib’, métro, tramway, RER, bus, minibus électrique … nombreux sont les modes de trans-e port disponibles dans le 15 . Cette di-versité ne doit cependant pas conduire à une guerre menée contre les automobilistes. Je proposed’auto-riser le stationnement sur les places devant les distributeurs de billets la nuit et le week-end, de re-pousser de 7h à 8h du matin l’heure limite pour libérer les aires de li-vraisonau stationnement, rendues de construireun parking résidEnTiEl souterrain supplémentaire (sud-ouest) et demutualiser les places de sTaTionnEmEnT dans lEs parkings privés, sociaux ou d’EnTrEprisEs.À l’heure du numérique, il sera facile de créer une application permettant de connaître, en passant à proximité des bornes de stationnement, les
visite du chantierbourse aux vélos de l’école 99livierE odu 15 de serres
places libres aux alentours en surface et dans les parkings. Pour les nom-breux usagers de deux-roues motori-sés je propose de créer des emplace-ments spécifiques dans les parkings souterrains publics équipés de casiers et pour les cyclistes, un itinéraire continu et protégé. Concernant les transports en commun je souhaite Qu’unE sEcondE lignE dE minibus électrique de quartier soit étudiée e dans l’ouest du 15 ,créer une sortie Javel Nord sur la ligne C du RER et un accès supplémentaire mécanisé à la station Charles Michels pouramélio-rer la desserte du centre commer-cial BEaugrEnEllE,rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite les stations desservant l’hôpital Necker, prolonger la circulation de la ligne de bus 88 jusqu’à minuit et que circulent tous les métros jusqu’à 2h du ma-tin les jours de la semaine et en continu le week-end.
minibus de quartier
village saint-michel
crèche théodore deck
Page 07
NOTRE PROJET
5. PLaCER LES CLaSSES MOYENNES au cœur de la politique du logement nouvellela réalisation de 50% de lo-cataires sociaux, il faudra lancerun aux frères voisin gEmEnTs dE plus dE 2 piècEs ET dEgrand plan d’EnTrETiEn dEs parTiEs logEmEnTs inTErmédiairEs pour lEscommunes et de rénovation des famillEs dEs classEs moyEnnEs, deappartements des immeublesmettre en vente 20% des nouveauxsociaux dégradés, etengager la re-logements à un prix inférieur de 25% àqualification des secteurs à l’urba-celui du marché, et de réserver unenisme vieillissant (Périchaux, Bargue/ partie du parc locatif social à l’acces-Falguière, Porte Brancion, Frèression à la propriété. La sous-location deVoisin, Modigliani). Après 13 ans dE gEsTionsocialiste, il n’a jamais été Je veux que les familles des classes moyennes aussi difficilE ET coûTEux dE sE logEr aient la possibilité de s’épanouir à Paris. dans la capitale devenue la ville « dEs plus aisés ET dEs plusaidés ».veux que les familles des Jechambres aux étudiants sera encou-classes moyennes aient la possibilitéragée dans les logements sociaux et aux périchaux de vivre, de s’épanouir et d’élever leursune nouvelle résidence étudiante enfants à Paris et en particulier dans lesera construite rue du Colonel Pierre e 15 . Dans cet objectif, je propose deAvia.Un sEuil maximal dE logE-résErvEr la ToTaliTé dEs logEmEnTsmEnTs sociaux sEra fixé par Quar-sociaux VillE dE Paris aux pErsonnEsTiEr conTrE la ghETToïsaTion donT sE qui habitent ou travaillent dans l’ar-plaignEnT lEs habiTanTs dE cErTains rondissement, defixer commeensembles.contre le senti Enfin,-condition à toute construction socialement d’abandon de beaucoup de lo-e6.Faire du 15 UN « éCO-aRRONdISSEMENT » Agir pour l’EnvironnEmEnT danssant par les boulevards des fermiers gé-TroënET si la RAtP éTaiT amEnéE à li-notre ville, c’estagir pour notrenéraux végétalisés et « pacifiés », et enbérEr lEs garagEs Qu’EllE occupE ruE qualité de vie. Tout en continuant leslongeant lesCharlEs LEcoQ, jE proposE d’y réalisErrivEs dE SEinE, davanTagE projets déjà engagés, tels quel’ExTEn-accEssiblEs aux piéTons.Il sera propo-un jardin d’hiver couvert,un équipe-sion du parc CiTroënl’ouverture sé oument public et des logements, bureauxà chacun des 10 conseils de quartier d’unnouveau jardin publicd’une trame verte, d’un jar-et commerces à énergie positive, tout enau sein dede se doter l’hôpital Necker, de la ZAC Boucicaut, àdin partagé et d’un lieu de compostage.végétalisant la rue de la Croix-Nivert. Je l’angle des rues de la Convention etDes jardins terrasses seront aménagéssoutiendrai les riverains qui veulentpré-Croix Nivert, et devant le parc des Expo- surles toits d’équipements municipauxsErvEr lEs résErvoirs d’Eau dE GrE-sitions, la prochaine mandature nous(gymnase Falguière, piscine Mourlon…)nelleet j’expérimenterai des zones « Pa-permettra depoursuivre l’Arc Vertet d’ensembles sociaux. De nouveauxris respire » en rendant des rues e structurant au cœur du 15, de la cou-piétonnes le dimanche en concertationprojets ambitieux marqueront notre at-lée verte sur la petite ceinture ferroviaireavec les riverains : rue du Commerce,tachement à l’écologie urbaine : une prolongée au-delà du parc Brassens – et« maison dEs bonnEs praTiQuEs Envi-rue des Morillons/Dantzig et autour du qui déboucherait sur uneferme ur-ronnEmEnTalEs ET dE la NaTurE »Adolphe Cherioux jusqu’à la square bainE ruE CasTagnary– jusqu’aupôledans l’ancienne gare de Vaugirard,unplace du Général Beuret en passant par MonTparnassE rEsTrucTuré, enpas-jardin d’hiver dans une des serres Ci-la rue Blomet. ferme urbainegaragesréservoirs deserrerue castagnarycharles lecoqgrenellecitroën
Page 08
7. UNE GOUVERNaNCE toujours plus proche des citoyens
GérEr dans lE dialoguE EsT la lignE dE conduiteque je me suis fixée depuis 2008. Dans un souci d’œuvrer au plus près des réalités du terrain et pour tenir compte de la création future de la Métropole du Grand Paris, il m’apparaît au-jourd’hui indispensable deconfiEr aux mairEs d’arrondissement la responsabilité complète dEs poliTiQuEs dE proximiTé (proprETé, voiriE, petit urbanisme, commerce, autorité sur les chefs des services déconcentrés…)et d’imposer la conformité entre les avis du Maire de Paris et des Maires d’arrondissement pour la délivrance de Per-mis de Construire. Pour élargir le pouvoir d’action des habitants je propose d’étendre le référendum d’initiative locale aux arrondissements, de créer une commission extramunicipale de l’urbanisme et un Conseil Économique et Social d’arrondissement. Sur la QuEsTion plus spécifiQuE dE la rénovaTion e du sud-ouest du 15(parc dEs exposiTions, Tour trianglE, HôTEl Pullman/AQuaboulEvard, Minis-TèrE dE la DéfEnsE), jE dEmandE, TouT En m’op-posanT à la tour trianglE, la consTiTuTion d’un comité de sitepour associer pleinement les rive-rains et les communes périphériques aux muta-tions considérables qui vont intervenir.La maison communale rue Violetouvrira d’autres salles au profit d’associationset je ferai évoluer le patro-nagE laïQuE avEnuE Félix FaurE En Maison dEs Associationsoffrant également des salles pour les manifestations à caractère privé. Mon désir de tra-vailler dans la proximité et de m’adapter aux rythmes de vie de chacun m’amènera également à multiplier les permanences municipales mo-biles à travers l’arrondissement,à instaurer une ouverture hebdomadaire jusqu’à 21h et le samedi de 9h à 12h30 des services de la mairie et à systé-matiser la prise de rendez-vous pour les démarches administratives nécessitant de se rendre en Mairie.
animationsde quartier
Ouverture nocturne des services de la mairie jusqu’à 21H
... et le samedide 9h à 12h30.
permanencemobile
Le mot de… Jeàn-Frànçois LaMOUR Complémentaires dans notre tra-vail d’élu, parTagEanT lEs mêmEs valeurs et mus par un même en-gagEmEnT au sErvicE dE nos conci-ToyEns : c’EsT ainsi QuE jE décrirais lE TandEm QuE nous formons dE-puis 2008 avEc mon ami ET collèguE PhilippE GOUJON. e Dans tous les quartiers du 15 , où nous allons chaque jour à votre rencontre, nous n’avons de cesse que de prépa-rer cet arrondissement grand comme une métropole aux défis de demain, tout en nous battant pour préserver sa qualité de vie unique à Paris et à laquelle nous sommes indéfectible-ment attachés. Défendre ce juste équilibre et poursuivre nos objectifs en matière d’innovation resteront nos leitmotivs pour la prochaine manda-e ture, en particulier dans le15 sud, qui subit depuis trop longtemps le désin-térêt voire l’hostilité de la municipalité socialiste. C’est la raison pour laquelle nous continuerons de refuser les projETs Qui conduiraiEnT à la margi-nalisaTion ou à la ghETToïsaTion dE ces quartiers, comme la construc-Tion dE la Tour trianglE ET d’un énièmE EnsEmblE dE logEmEnTs so-ciaux sur lE siTE dEs anciEns labora-ToirEs dEs PonTs ET ChausséEs.Nous accompagnerons au contraire les projets qui en renforceront l’attractivi-té et amélioreront le cadre de vie du e 15 , tels que l’agrandissEmEnT ET lE développement des équipements dE SuzannE LEnglEn à la suiTE dE la fErmETurE dE l’HéliporT aux vols commErciaux, la rénovaTion du parc dEs exposiTions incluanT la création d’un nouvel espace vert, l’insTallaTion du minisTèrE dE la Dé-fEnsE à Balard, lE réaménagEmEnT dE la porTE Brancion, la créaTion d’unE fErmE urbainE ruE CasTagna-ry ou EncorE lE mainTiEn du siTE dEsrésErvoirs dE GrEnEllE.Ces défis, nous commencerons à les relever ensemble, dès les 23 et 30 mars prochains, avec Philippe GOUJONet toute l’équipe qui nous entoure.
JEan-François LAMOUR e Député du 15sud ancien Ministre
Page 09
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.