Le Capital de Karl Marx; résumé et accompagné d'un aperçu sur le socialisme scientifique

De
Ipresenteî) to Z\)c Xlbrarç tbeof îlorontoxrinlveraitç of D. C. MeyersMrs. I LE G4PITAL DE KARL MARX DU MÊME AUTEUR Biographie du citoyen Emile AcoUas, brochure, impri- merie Ghaix, 1876. Blanqui libre, brochure, 1878. Cours d'Économie sociale, VÉvolution du capital, cinq 1* 2"brochures : Genèse du capital, Formation du proléta- 3' 4*riat, Coopération et manufacture, Machinisme et grand* 5'industrie, Fin du capital. Pans. 1884. Bibliothèque du français, et laParti ouvrier de « Volks-drukkery » de Gand. brochure. Paris, 1885.L'Anarchisme, Bibliothèque du Parti ouvrier français. Philosophie du Socialisme, brochure. Paris, 1886. Biblio- ouvrierthèque du Parti français. Babeuf la ConjurationGracchus et des Égaux, broch. Zurich, 1887. Librairie du « Vorwarts », Berlin. La Femme et l'Amour d'après H. de BALZAC. 1 vol. in-18. 1888. Calmann-Lévy, éditeurs.Paris, le DéveloppementNotes sur du Langage, brochure. Paris, 1891. J. Maisonneuve, éditeur. Principes socialistes, 1 vol. in-18. Paris, 1896. V. Giard et éditeurs.E. Brière, Propriété, brochure. Paris, éditionSocialisme et 1897, de La Petite République. Paris, 1904.Thermidor et Directoire, 1 vol. in-4'. Jules Rouflf, éditeur. L'Entente, la Grèce et la Bulgarie, 1 toI. in-^. Paris, Figuière, éditeur.1919. Ë. — IMPRIUERIE DKB. 6REVIN LAGNT BIBLIOTHÈQUE SOCIALISTE^4 F LE CAPITAL KARL MARX RÉSUMÉ ET ACCOMPAGNÉ D'UN APERÇU SUR LE SOCIALISME SCIENTIFIQUE PAR GABRIEL DEVILLE 0/> ,^'»/.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 110
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 336
Voir plus Voir moins

Ipresenteî) to
Z\)c Xlbrarç
tbeof
îlorontoxrinlveraitç of
D. C. MeyersMrs.ILE
G4PITAL DE KARL MARXDU MÊME AUTEUR
Biographie du citoyen Emile AcoUas, brochure, impri-
merie Ghaix, 1876.
Blanqui libre, brochure, 1878.
Cours d'Économie sociale, VÉvolution du capital, cinq
1* 2"brochures : Genèse du capital, Formation du proléta-
3' 4*riat, Coopération et manufacture, Machinisme et grand*
5'industrie, Fin du capital. Pans. 1884. Bibliothèque du
français, et laParti ouvrier de « Volks-drukkery » de Gand.
brochure. Paris, 1885.L'Anarchisme, Bibliothèque du Parti
ouvrier français.
Philosophie du Socialisme, brochure. Paris, 1886. Biblio-
ouvrierthèque du Parti français.
Babeuf la ConjurationGracchus et des Égaux, broch.
Zurich, 1887. Librairie du « Vorwarts », Berlin.
La Femme et l'Amour d'après H. de BALZAC. 1 vol. in-18.
1888. Calmann-Lévy, éditeurs.Paris,
le DéveloppementNotes sur du Langage, brochure.
Paris, 1891. J. Maisonneuve, éditeur.
Principes socialistes, 1 vol. in-18. Paris, 1896. V. Giard et
éditeurs.E. Brière,
Propriété, brochure. Paris, éditionSocialisme et 1897, de
La Petite République.
Paris, 1904.Thermidor et Directoire, 1 vol. in-4'. Jules
Rouflf, éditeur.
L'Entente, la Grèce et la Bulgarie, 1 toI. in-^. Paris,
Figuière, éditeur.1919. Ë.
— IMPRIUERIE DKB. 6REVIN LAGNTBIBLIOTHÈQUE SOCIALISTE^4
F
LE
CAPITAL
KARL MARX
RÉSUMÉ ET ACCOMPAGNÉ D'UN
APERÇU SUR LE SOCIALISME SCIENTIFIQUE
PAR
GABRIEL DEVILLE
0/>
,^'»/.-
PARIS \
ERNEST FLAMMARION, ÉDITEUR
RUE RACINE, 2626,
Tous droits réservés.•« ' ?HPREFACE
parC'estpar Tétude, c'est Tobservation de la nature
des choses et des êtres, que l'homme, conscient de
leurs effets, peut se rendre de plus en plus maître de
propre mouvement.aon
Avant de coordonner des idées et de saisir leurs
rapports divers,l'homme agi; cela est vrai,a que l'on
considère l'enfance de l'individu ou de l'espèce. Mais
ce n'est qu'à partir du moment où elle est subordon-
la pensée réfléchie, quenée à l'action cesse d'ètre^
incohérente pour devenir réellement et rapidement
Et il en est de l'action révolutionnaireefficace. comme
de tout autre genre d'action : elle doit avoir pour
la science, si on ne veut pas qu'elle seguide stérilise
en efiTorts puérils.
quelque matièreEn que ce soit, soutenir que la
science est inutile ou que l'étude a fait son temps, ne
salirait être qu'un mauvais prétexte pour se dispenser
d'étudier ou pour tâcher d'excuser une ignorance
persistante.
L'étude de la vie sociale ne modifiera évidemment
pas à elle seule la forme sociale, et ne fournira pas,
dans lesélaborés moindres détails, les plan, coupe et
élévation d'une société nouvelle mais elle nous dé-
;
les éléments?oilera constitutifs de la société pré-
12 PRÉFACE
sente, leurs combinaisons intimes et, avec leurs ten-
la loi qui préside à leurdances, évolution. Cette con-
naissance mettra à même, non pas « d'abolir par des
dudécrets les phases développement naturel de la
moderne, mais d'abréger la périodesociété de la
d'adoucirgestation et les maux de leur enfante-
ment».
En menant à bien l'étude de la société, Karl Marx
n'a pas prétendu être le créateur d'une science in-
avant lui. Ainsi que le prouvent les nom-connue
breuses notes de son ouvrage, il s'est, au contraire,
sur les travaux des économistes qui l'ont pré-appuyé
cédé, et a eu à cœur de rappeler pour chaque cons-
tatation celui qui le premier l'a formulée. Seulement,
nul plus que lui n'a contribué à dégager de leur ana-
la véritable signification des phénomènes so-lyse
ciaux nul, par conséquent, n'a plus fait pour l'é-;
ouvrière, pour l'émancipation humaine.mancipation
Eh! sans doute, d'autres, avant lui, avaient senti
Qstices sociales et s'en étaient indignés; nom-les inj
sont ceux qui, rêvant de porter remède à cesbreux
ont jeté sur le papier projets de réforiniquités, des
mes admirables. Mus par une générosité louable
,
presque très nette desayant toujours une perception
souffrances de la masse, ils critiquaient, avec autant
justesse que d'éloquence, existant. Mais,de l'ordre
n'ayant pas une notion précise de ses causes et de
devenir, ils bâtissaient modèles dontson des sociétés
caractère chimérique n'était en rien atténué parle
avaient le bon-quelques rares intuitions exactes. S'ils
heur universel pour mobile, ils n'avaient pas la réa-
lité pour guide.
Dans leurs projets rénovation sociale, ils ne te-de
naient plus avoir re-compte des faits, prétendant
cours si laaux seules lumières de la raison, comme
raison, qui n'est et la générali-que la coordination

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.