Les alliages métalliques

De
HDSFOAK ST. L I B R.AnY OF THE U N IVER.SITY or ILLINOIS 671 \ LES ALLIAGES MÉTALLIQUES PAK Arthur HIORNSH. TRADUCTION AUGMENTÉE D'UN APPENDICE PAR BOUDOUARDO. PRKPAKATEUR AU COLLEGK DE FRANCE DE H. LE CHATELIER, Ingénieur en chel des MinesPRÉFACE PARIS ÉDITEUR . S H E I LG TE IN , CASIMIR-DELAVIGNË, 22, RUE 1900 LES ALLIAGES MÉTALLIQUES LES ALLIAGES MÉTALLIQUES PAR Arthur H. HIORNS niRECTEUB DE l'ÉCOLE DE MÉTALLURGIE DE "BIRMINGHAM MIDLANDAND INSTITUTe' TRADUCTION AUGMENTÉE D'UN APPENDICE PAR BOUDOUARDO. PRÉPARATEUR AU COLLÈGE DE FRANCE PRËFACE DE H. LE GHATELIER, Ingénieur en chef des Milmes PARIS STEINHEIL, ÉDITEURG. CASIMIR-DELAVIGNE, 22, RCE 1900 PRÉFACE Les alliages ont été connus dès laplus haute antiquité ; la Bible, l'Iliade enfontmention. Ils ont été obtenus d'abord par le traitement direct minerais métalliques générale-des ment associés dans leurs gisements. Les mélanges naturels depyrite cuivreuse avec la galèneplombifère ont donné auxJ ^ anciens Egyptiens, aux Grecs, aux Chinois, les alliages \ cuivre-plomb, souvent confondus avec le cuivre pur ; les mêmes alliages sont préparés dans lesaujourd'hui mêmes\^ conditionspar les nègres du Congo.\ Peu àpeu la distinction se entre les alliages et les mé-^ fit taux simples; les alliages purent être préparés à volonté avec une composition déterminée par la réunion de leurs constituants.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 52
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 474
Voir plus Voir moins

HDSFOAK ST.
L I B R.AnY
OF THE
U N IVER.SITY
or ILLINOIS
671\LES
ALLIAGES
MÉTALLIQUES
PAK
Arthur HIORNSH.
TRADUCTION AUGMENTÉE D'UN APPENDICE
PAR
BOUDOUARDO.
PRKPAKATEUR AU COLLEGK DE FRANCE
DE H. LE CHATELIER, Ingénieur en chel des MinesPRÉFACE
PARIS
ÉDITEUR
. S H E I LG TE IN ,
CASIMIR-DELAVIGNË, 22, RUE
1900

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.