Les Cent-Jours en Vendée; le général Lamarque et l'insurrection royaliste, d'après les papiers inédits du général Lamarque

De
.iiilli lipiii s^. LES VEMDÉECENT-.IOLRS KN BERTRAXD LASSERRE LES LE GÉNÉRAL LAMARQUE ET L'LVSURRECTIOX ROYALISTE D'après les papiers inédits du ç/énéral Lamarque Deuxième édition PARIS LIBRAIRIE PLOX PLON.NOURRIT et IMPRIMEURS-ÉDITEURS0\ 8, RIE GARAXCIÈRE — 6= 1906 Tous droits réservés 21^ î,'1 y 1 9 4 reproduction et de traductionTous droits de pour tous pays.réservés Ftbruary 1906.Published 7 United Siatesof copyrigiit in thePrivilese 19ûothe'Act approved March S-^reserved under Plon-Nourrit et C".by AVANT-PROPOS Beaucoup ne connaissent le général Lamarque que par sa vie politique, ses succès à la tribune et ses retentissantes funérailles. Il a cependant guer- royé à travers l'Europe, sous la Révolution et sous l'Empire, vingt-deux années durant. Jean-AIaximien Lamarque, né à Saint-Sever le 22 juillet J770, descendait d'une ancienne famille de magistrats. Son père, conseiller et procureur du roi, avait, à l'Assemblée nationale, représenté les sénéchaussées de Bayonne, Dax et Saint-Sever. 4*D'abord Mmple volontaire dans le bataillon des Landes Maximien Lamarque(1793), passe rapide- ment capitaine au régiment des grenadiers La Tour d'Auvergne et suit la campagne des Pyrénées occi- dentales (1793-1 Une audacieuse escalade entre-794). prise avec trois compagnies le rend maître de la redoute des Capucins et de Fontarabie; ce fait d'armes lui vaut, outre les honneurs d'une séance à Convention, le grade d'adjudant-général chef dela bataillon.
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 55
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 436
Voir plus Voir moins

.iiilli
lipiiis^.
LES
VEMDÉECENT-.IOLRS KNBERTRAXD LASSERRE
LES
LE GÉNÉRAL LAMARQUE
ET L'LVSURRECTIOX ROYALISTE
D'après les papiers inédits du ç/énéral Lamarque
Deuxième édition
PARIS
LIBRAIRIE PLOX
PLON.NOURRIT et IMPRIMEURS-ÉDITEURS0\
8, RIE GARAXCIÈRE — 6=
1906
Tous droits réservés21^
î,'1 y 1 9 4
reproduction et de traductionTous droits de
pour tous pays.réservés
Ftbruary 1906.Published 7
United Siatesof copyrigiit in thePrivilese
19ûothe'Act approved March S-^reserved under
Plon-Nourrit et C".byAVANT-PROPOS
Beaucoup ne connaissent le général Lamarque
que par sa vie politique, ses succès à la tribune et
ses retentissantes funérailles. Il a cependant guer-
royé à travers l'Europe, sous la Révolution et sous
l'Empire, vingt-deux années durant.
Jean-AIaximien Lamarque, né à Saint-Sever le
22 juillet J770, descendait d'une ancienne famille
de magistrats. Son père, conseiller et procureur du
roi, avait, à l'Assemblée nationale, représenté les
sénéchaussées de Bayonne, Dax et Saint-Sever.
4*D'abord Mmple volontaire dans le bataillon des
Landes Maximien Lamarque(1793), passe rapide-
ment capitaine au régiment des grenadiers La Tour
d'Auvergne et suit la campagne des Pyrénées occi-
dentales (1793-1 Une audacieuse escalade entre-794).
prise avec trois compagnies le rend maître de la
redoute des Capucins et de Fontarabie; ce fait
d'armes lui vaut, outre les honneurs d'une séance àConvention, le grade d'adjudant-général chef dela
bataillon. Brigadier sous Moreau (armée du Rhin,
Lamarque prend toute sa part aux combatsi800),
aux batailles d'Engen, deMœskirch, de Hochstedl,et
Hohenlinden, puis, après la paix de Lunéville,de
vient tenir garnison en Bretagne. 1805 le trouve au
7* corps de la Grande-Armée, celui du maréchal
Augereau, et février 1806 l'appelle dans les pro-
vinces de Naples, où régnera bientôt Joseph Bona-
parte.
général Lamarque devait passerLe cinq années
en ItaHc (1807-1811), durant lesquelles d'inces-
santes courses au milieu des Calabres toujours révol-
tées, le poste de chef d'état-major du royaume, l'in-
croyable assaut de Capri contre Hudson Lowe et ses
Anglais, une apparition glorieuse sur la plaine de
Wagram, la tentative de passageen Sicile, suffiraient
à remplir une vie militaire. Quatre autres années
(1811-1814) s'écoulent en Catalogne, où le combat
d'Alta-Fulla, celui de la Salud mériteraient les
honneurs de l'histoire.
Lorsque survint la chute impériale, Lamarque
paraît condamné au repos; mais, tout à coup, les
Cent-Jours lui réservent un rôle dans l'esquisse de
soulèvement vendéen et breton. Cet épisode, non le
moins curieux dans celle vie mouvementée, reste
encoremalconnu. Parun intérêt trop évident, chaque

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.