Parler de Dieu de manière objectif

De
Publié par

Une introduction sur la divinité vu d'un point de vue objectif

Publié le : mercredi 5 septembre 2012
Lecture(s) : 239
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Parler de Dieu de manière objectif
J’ai toujours voulu connaitre la vérité sur l’au delas, savoir d’où vient l’homme, comme se fait-il que nous ayons tous les mêmes caractéristiques humaines. Connaitre les mystères de la vie, qu’est-ce qu’il y a après la mort ? D’où viennent les sentiments ? Qu’est-ce l’amour véritable ? Pourquoi même en ayant tout ce que j’aime dans la vie je ressens toujours un vide, une angoisse, que ni les psychologues, les médecins, les psychiatres ne savent expliquer ? Et puis les grandes questions existentiel aux quelles jusqu’à présent, ni une religion, ni des philosophes ni la science n’a su répondre : Dieu existe-t-il ? Le paradis existe-t-il ? Pourquoi le mal sur la terre ?
C’est en me posant toute ces questions que j’en suis venu conduit par le Saint-Esprit à réfléchir sur la réflexion suivante : Parler de Dieu de manière objectif !
Toutes les questions que je me posais plus haut ont été répondues lorsqu’on m’a parlé de Dieu de manière objectif.
Sans le savoir, lorsque j’allais à l’école, les professeurs nous parler de Dieu de manière subjectif, c'est-à-dire que clairement, l’être humain à toujours parler de Dieu de manière subjectif excepté une personne en particulier.
Voici les raisons qui m’ont poussé à affirmer ceci :
Durant l’antiquité, au temps des philosophes grec, ils avaient une manière de penser Dieu, c’est la raison pour laquelle, les philosophes grecs Platon, Socrate, et plusieurs autres n’ont pas ignoré l’existence potentielle d’un Dieu éventuel. C’est la raison pour laquelle on a retrouvé plusieurs écrit dans lesquels on trouve la mention de Dieu : Comme être premier… En réalité, dans la pensée grecque parler de Dieu était tout à fait habituel et normal. A cette époque, chacun donnait son avis sur l’être suprême et c’est un individu Socrate qui par sa clarté et sa belle façon d’exposé ses pensées à su séduise l’entendement de son époque. Alors il commençait à avoir du poids et son écrit a été conservé.
Au moyen âge, la pensée dominatrice était le christianisme, la religion d’état, les rois se faisaient baptisés. Et à cette époque aussi les prêtes parler de Dieu de façon subjectif, étant donnée plusieurs hérésie qu’il y a eut, d’où le faite qu’il y a eut tant de concile pour tenté de redéfinir la personne de Dieu, tellement se fut compliqué pour l’homme de comprendre qui est Dieu, le dogme de la trinité apparu, encore une pensée subjectif humaine pour qualifié Dieu.
Au temps modernes, les choses changent, alors que durant le moyen âge, et l’antiquité Dieu pour le peuple existait et cela ne faisait aucun doute, durant cette période, le peuple se rebelle contre l’autorité. Vous allez voir qu’à tout changement de politique, même souvent le peuple change de conviction, la hiérarchie religieuse n’exerce plus son autorité sur le peuple, l’être humain est libre de choisir ce qui le plait, parmi un grand nombre de choix, le choix de l’individualisme de la liberté. Poussé par la liberté de pensée de ce dégagé des idées reçu par les prêtres sur Dieu. L’homme
recherche dans tout les domaines à se faire sa propre opinion, et il s’avérée qu’il trouve dans cette voie un grand champ d’innovation, c’est durant cette période, qu’Alexandre le grand fait le tour du monde, que l’on découvre que la terre n’est pas plate… Dans toutes ces découvertes l’homme croit pensée découvrir qui est Dieu. Dieu n’a jamais intéressé les sciences palpable, alors née le mot métaphysique, au paravent au moyen âge ou durant l’antiquité on ne parler par de transcendance, ou de métaphysique, des hommes désireux de connaitre le mystère de la vie se mettent de nouveau à exposé leur ressenti sur cette personne, cette être tout puissant qui porte le nom de Dieu. L’agnotisme apparait, pour certain les athée adhèrent au faite que parler de Dieu de manier objectif n’est pas possible puisse que selon eux il n’existe pas.
Dans toutes ces petites illustrations vous avez constaté, que l’être humain parlait de Dieu toujours de manière subjectif, puisque c’est la pensée sur Dieu de son époque qu’il nous décrit. Nietzche parle d’un Dieu qui est mort, parce que la plus part des gens de son époque ne s’intéresse plus à ce sujet.
Mais il s’avère que se sujet à tout de même eut toujours un grand nombre d’auditeurs et ces pour ces personnes là que je me suis proposé de vous exposé la meilleur manier de parler de Dieu de manière objectif.
Jésus se décrit étant le chemin, la vie et la vérité. Durant tout son ministère il a parlé de Dieu de manier objectif.
Nous allons durant tout ce parcours parlé de Dieu de manier objectif, à l’aide Jésus qui nous a donné le Saint-Esprit. « Il arrive des fois que des personnes que nous ne connaissons pas parler de nous à d’autres personnes que nous connaissons, et lorsqu’elle nous expose ce qu’elles ont entendu on est abasourdie, on est mécontent, car sans connaitre une personne on ne peut que dire des mensonges, des faussetés sur elle, parler de manier subjectif de sa personne, ainsi on est-il pour Dieu » Pour éviter ce malentendu, nous nous sommes décidés de vous exposé le thème suivant parler de Dieu de manier objectif. (Oublier votre religion, oublier les grand philosophes, les sciences, l’histoire et écouter l’histoire de Dieu rapporter par Jésus-Christ notre sauveur et seigneur). PS : pour connaitre la suite veuillez le demandez. Le Frère
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.