La sousse connection - Brahim Jemeleddine

De
Publié par

La formation du second gouvernement provisoire a-t-elle été biaisée par le jeu discret d’un lobbysme montant ? Oui , et celui-ci est certainement très efficace pour passer inaperçu .
Par Brahim Jemeleddine
Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 421
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
La Sousse - Connexion ParBrahim Jemeleddine Laformation du second gouvernement provisoire a-t-elle été biaisée par le jeu discret d’un lobbysme montant ? Oui , et celui-ci est certainement très efficace pour passer inaperçu .  Ona fait un tapage autour des ces fameux < technocrates expatriés > que leur patriotisme a appelés au secours de leur peuple , sacrifice de leur part ? et les a interpellés pour aider la révolution à accomplir ses desseins ,ces technos qu’on a peiné , dit-on , à les dénicher , comme si le pays en manque ou avait subitement perdu ses nombreuses compétences .  FaceBook dans le flux d’informations qu’il draine sans cesse apporte de précieuses informations : 1- MehdiHaouas , Yassine Brahim et Said Aidi , férus de bisness et d’argent , géraient avant leur ministration des sociétés en liaison d’affaires directe et étroite avec les sociétés du groupe Mabrouk . 2- JalloulAyad devait quitter la BMCE au Maroc pour rejoindre le groupe Mabrouk quand il a été ministré aux Finances . 3- Toutle monde s’accorde pour affirmer que ceux-là n’ont , du moins dans le pays , aucune expérience de la vie publique , connaissance du monde politique , participation à la société civile . Et leur <technicité> n’est pas hors du commun .  Quelmérite alors ? ou bien quel hasard ?  Enréalité , il n’y a ni mérite ni hasard , il parait en tout cas aujourd’huiévident qu’au moment crucial ou la confection de son deuxième gouvernement met Ghannouchi en désarroi et cherche à tout prix à le finaliser au plus vite possible même si de toutes pièces , celui-ci consulte alors son prédécesseur , et c’est là qu’ intervient avec force , interférant dans le jeu politique , la discrète et non impuissante Sousse-connexion , aiguisée par ailleurs , par l’un de ses fils , le Karoui du Young Mediterraneen Leaders(YML) qui est une sorte de lobby agissant dans la société civile et financé en grande partie , paraît-il , par le groupe Mabrouk . Et le jeu est fait , les Mabrouk ont placés leurs pions et sont désormais représentés au Gouvernement .  C’estainsi que la deuxième branche de la grande mafia benalienne reste cachée : les Mabrouk ; et leurs gendres et alliés , les Zarrouk , Kéfi , Mlika , les frères sœurs et neveux de tous genres de Ben Ali continuent à être modérément inquiétés .  Etc’est ainsi qu’une mafia cache toujours une autre .
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.