Révolutions de Constantinople en 1807 et 1808, précédées d'observations générales sur l'état actuel de l'Empire Ottoman

De
REVOLUTIONS DE CONSTANTINOPLE ET 1808.EN 1807 IL REVOLUTIONS DE CONSTANTINOPLE ET 1808t:n 1807 , FKtCÉDÉES D'OBSEUVATIOÎiS GÉNÉRALES SUR l'ÉTAT ACTUEL DE l'eMPIKE OTTOMAN ; Par a. de JLCHEREAU de Saint-Denys, Colonel au Corps royal d'état-major chevalier de Tordre ; royal et militaire de Saint-Louis , de Tordre royal de la Légion d'hoii ucur et de l'ordre du Croissant ottoman. TOME SECOND. PARIS, A LA LIBRAIRIE DE BRISSOT-THIVARS, Kue Neuve des Pelits-Pèrcs , n" 3 près la place des Victoires. , -IMPRIMERIE DE P. F. DUPONT, HOTELDESFERMES. DK . REVOLUTIONS DE CONSTANTINOPLE 1808.EN 1807 ET DEUXIÈME PARTIE, des RévoLUTioNS qui ont précédéHistoire , accompagné ET SUIVI LA mort DU SDLTAÎÏ SÉLIM III. —Création desNizam-Gedittes Troublesdans excitésparla Roniélie les Janissaires qui , d'entrer dans ce corps —refusent régulier. Changement du ministère.— Grands mou- i^enients diplomatiques occasionnés par la déposition des princes grecs Morusi et Ipsi- — Invasionlanti. desprovinces de Valachie Moldavie par —et de les Russes. Déclara- tion de guerre contre la —Russie. Passage des Dardanelles etj apparition duneflotte —anglaise devant Constantinople. Attaque de VEgyptepar une armée anglaise partie de la Sicile et de Malte—Résultats de ces —entreprises. Déclaration de guerre contro- RÉVOLUTIONSa —la Grande-Bretagne. Révolte des Janis- des hamacs contre lesaires et sultan Sélim. — —Déposition et captii'ité de ce prince. —Avènement de Moustapha IV.
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 10
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 332
Voir plus Voir moins

REVOLUTIONS
DE
CONSTANTINOPLE
ET 1808.EN 1807
ILREVOLUTIONS
DE
CONSTANTINOPLE
ET 1808t:n 1807
,
FKtCÉDÉES D'OBSEUVATIOÎiS GÉNÉRALES SUR l'ÉTAT ACTUEL
DE l'eMPIKE OTTOMAN
;
Par a. de JLCHEREAU de Saint-Denys,
Colonel au Corps royal d'état-major chevalier de Tordre
; royal et
militaire de Saint-Louis , de Tordre royal de la Légion d'hoii
ucur et de l'ordre du Croissant ottoman.
TOME SECOND.
PARIS,
A LA LIBRAIRIE DE BRISSOT-THIVARS,
Kue Neuve des Pelits-Pèrcs , n" 3 près la place des Victoires.
,-IMPRIMERIE DE P. F. DUPONT, HOTELDESFERMES.
DK.
REVOLUTIONS
DE
CONSTANTINOPLE
1808.EN 1807 ET
DEUXIÈME PARTIE,
des RévoLUTioNS qui ont précédéHistoire , accompagné
ET SUIVI LA mort DU SDLTAÎÏ SÉLIM III.
—Création desNizam-Gedittes Troublesdans
excitésparla Roniélie les Janissaires qui
,
d'entrer dans ce corps —refusent régulier.
Changement du ministère.— Grands mou-
i^enients diplomatiques occasionnés par la
déposition des princes grecs Morusi et Ipsi-
— Invasionlanti. desprovinces de Valachie
Moldavie par —et de les Russes. Déclara-
tion de guerre contre la —Russie. Passage
des Dardanelles etj apparition duneflotte
—anglaise devant Constantinople. Attaque
de VEgyptepar une armée anglaise partie
de la Sicile et de Malte—Résultats de ces
—entreprises. Déclaration de guerre contro-RÉVOLUTIONSa
—la Grande-Bretagne. Révolte des Janis-
des hamacs contre lesaires et sultan Sélim.
— —Déposition et captii'ité de ce prince.
—Avènement de Moustapha IV. Abolition
Nizam-Gedittes—Entreprisedes . de 3Ious-
taphaBaïractarpourrétablirle sultanSélim.
——3Iortde Sélim. Déposition et captivitédu
—sultan Moustapha. Avènement du sultan
—Mahmoud. Création d'un lïouvcau corps
—réguliersous le titredeSevmeii. Révolte des
—Jcmissaires contre Moustapha Baïractar.
Blort de Baïractar et du sultan Moustapha
IV.—
. Abaiulon déjinitij duprojet deformer
descorps réguliers disciplinésà l'européenne.
J^A paix d'Aiiiiciis rendit une tranquillité pré-
caire à d'un traitél'Europe en 1802 , et fut suivie
qui rétablit les anciennes relations commerciales
et politiques de la France avec la Turquie. La
Porte , à qui une entreprise audacieuse avait en-
levé riigypte , fut renîisc en possession de cette
province importante et déclarée; protectrice de
la nouvelle république des Sept-Iles : mais for-
cée de s'allier aux cabinets de Pétersbourg, de
Londres etdeViennependant laguerre, elle resta
sous l'influence de ces puissances après la paix.
Cet état de dépendance déplaisait au sultan

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.