UM2 magazine n°6 juin 2013

De
Publié par

Le sixième numéro est consacré à la formation continue qui permet de reprendre ses études à tout âge... Le magazine universitaire au cœur de science vous invite à une plongée au cœur de l'Université Montpellier 2. Ce rendez-vous trimestriel vous permet de découvrir l'UM2 dans toute sa diversité. Entrez dans les coulisses de l'Université grâce à la rubrique "Au cœur du campus" et faites connaissance avec ceux qui font l'université dans "A l'honneur à l'UM2". Découvrez également le cœur de sciences de l'UM2 en vous plongeant dans "L'écho des labos". Ce magazine vous propose chaque trimestre un focus sur les formations, l'innovation et les relations internationales
Publié le : mercredi 16 octobre 2013
Lecture(s) : 160
Nombre de pages : 24
Voir plus Voir moins

DISPONIBLE EN TÉLÉCHARGEMENT SUR
www.univ-montp2.fr
Le magazine universitaire au cœur de science scribd.com/um2_montpellier
Numéro 6
Juin 2013
Ces plantes qui
dépolluent le sol
Des étudiants engagés La formation
dans l'humanitaire
continue
Les robots au service pour tous
de la chirurgie du futur
1Université Montpellier 2 SCIENCES ET TECHNIQUES
N°6 - 06.2013 MONTPELLIER | LANGUEDOC-ROUSSILLON | SUD DE FRANCE Sommair e
Dossier International 4 18
 Ces étudiants qui viennent de (très) loinLa formation continue pour tous
Au cœur du campus Formation8 19
 Inventer aujourd’hui les objets de demain  La recherche ouvre ses portes
 Des étudiants engagés dans l’humanitaire
 La chimie pour les tout petits
 Quand géologie rime avec poésie
À l’honneur à l’UM2 Innovation12 20
 La lutte biologique en action  Serge Lallemand, Médaille d’argent CNRS 2013
 Philippe Cury, Mange tes méduses !
 Claude Merlet, Cristal du CNRS 2013
 Wojciech Knap distingué en Pologne
Événement22
 Charles Flahault, grandeur natureVie des labos14
 Ces plantes qui dépolluent le sol
 Les robots au service de la chirurgie du futur
Publications23
UM2 N°6 - JUIN 2013 IMPRESSION
Offset Deux Mille (France)
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION UNIVERSITÉ MONTPELLIER 2
Michel Robert Sciences et Techniques
RÉDACTRICE EN CHEF Place Eugène Bataillon
Photo à la une : Aline Périault, 34095 Montpellier CEDEX 5
Bibliothèque universitaire Sciencesaline.periault@univ-montp2.fr Tél. +33 (0)4 67 14 30 30
© L. Jennepin Tél. +33 (0)4 67 14 92 87 communication@univ-montp2.fr
www.univ-montp2.frA COLLABORÉ À CE NUMÉRO
Philippe Raymond Tirage : 2.500 ex.
CONCEPTION & MISE EN PAGE Dépôt légal : juin 2013
Olivier Piau, Agropolis Productions ISSN : 2259-874X
Toute représentation ou reproduction
intégrale ou partielle faite sans le
consentement de l’auteur ou de ses
représentants est illicite (art. A du Code
de la Propriété Intellectuelle).
2
N°6 - 06.2013 Édito
La formation professionnelle :
une voie d’excellence et un outil
de développement économique
L’insertion professionnelle, la réussite et l’accès à l’enseigne-
ment supérieur pour tous en partenariat avec les entreprises
sont parmi les préoccupations essentielles de l’Université
Montpellier 2.
À ce titre, la formation professionnelle constitue une véritable 1, 2, 3... taguez !
voie d’excellence doublée d’un outil de développement éco-Le QR code, vous connaissez ?
Ce drôle de carré permet, à partir nomique. Formation par apprentissage et formation continue
de votre téléphone, d'accéder sont ainsi au cœur du dossier de ce numéro d’UM2, le magazine universitaire au cœur
directement à du contenu
de science.électronique (page Internet, vidéo,
contenu multimédia...) sans
avoir besoin de saisir l'adresse La formation professionnelle concerne en effet tous les niveaux de diplômes de l’UM2 :
correspondante.
DUT, licence générale ou professionnelle, master ou diplôme d’ingénieur. À l’échelle
Muni de votre téléphone équipé régionale de l’enseignement supérieur, cela représente, rien que pour l’apprentissage,
d’un appareil photo et d’une
plus de 65 diplômes dans tous les domaines (BTP, énergies renouvelables et envi-application (gratuite) de lecture
(QR Reader en anglais), Qrafter ronnement, commerce et gestion, informatique, etc.) pour environ 1 500 apprentis. La
(iPhone), Goggles (Android), Région Languedoc-Roussillon apporte d’ailleurs un fort soutien aux apprentis, à leurs
QR Code Scanner Pro
employeurs et aux établissements.(Blackberry), Bing (Windows
Phone), trois étapes suffi sent :
1. lancer l'application, Ce succès s’explique par de multiples raisons. Il est d’abord lié au taux de réussite
2. photographier le Qrcode,
de ces parcours, très supérieur à la moyenne. Les modes pédagogiques, permettant 3. lire le contenu. 
la préparation d’un diplôme tout en développant une expérience professionnelle, sont
également à distinguer. Il faut aussi souligner leur rôle d’ascenseur social, offrant la
possibilité à des personnes en diffi cultés fi nancières d’accéder à l’enseignement supé-
rieur en devenant des étudiants rémunérés. Enfi n, les entreprises ont pleinement perçu
l’enjeu de ces dispositifs qui leurs permettent de se tenir au plus près des évolutions
des outils et méthodes tout en disposant d’un effi cace moyen de recrutement.
Fort de constat et riche de son expérience, l’UM2 poursuit le développement de ses
formations professionnelles en partenariat avec les établissements du supérieur en
région. Après la récente ouverture du portail de la formation continue ContinuUM
(commun aux universités montpelliéraines), l’objectif à court terme est celui d’un re-
groupement à l’échelle régionale des Centres de Formations des Apprentis afi n de
promouvoir au mieux l’apprentissage à destination des jeunes et des entreprises.
Michel Robert,
Président de l’Université Montpellier 2 - Sciences et Techniques
3
N°6 - 06.2013Dossier
La formation
continue pour tous
Formation continue et apprentissage
à l’UM2 expérimentent la fusion avant l’heure
FIN DE répondre à guedoc-Roussillon, pour promouvoir, cette croissance, l’UM2 et les autres
l’évolution du marché de accompagner et organiser la formation universités de la région travaillent à la A l’emploi actuel, l’Université continue. construction d’un CFA Inter-Universi-
Montpellier 2 renforce et développe taire. Ce regroupement régional permet-
ses services de formation continue Le CREUFOP est un des rares services tra une simplification des démarches
et par apprentissage, dispositifs de formation continue universitaire à viser et une meilleure visibilité de l’offre de
indispensables d’aide à la sécurisation la certifi cation ISO9001 en gestion du formation en apprentissage.
du parcours professionnel. public et ingénierie de formation, recon-
naissance de la qualité de son travail. Grâce à ce large éventail de dispositifs
Les différentes composantes de l’éta- Enfi n, c’est un des membres fondateurs de formation l’UM2 est donc capable
blissement proposent 230 diplômes de de ContinuUM, le regroupement des ser- de répondre efficacement aux besoins
formation initiale, formations adossées vices formation continue des universités de qualification pour tous. 
à la recherche et professionnalisantes. de Montpellier. Cette collaboration entre
Ces diplômes sont tous également universités permet de présenter la totalité
accessibles en formation continue. de l’offre de formation continue à travers
Emmanuel Vignal,L’UM2 propose aussi une offre spéci- un portail unique (www.continu-um.fr) et
Vice-président fique de formations par apprentissage. de réaliser des actions de communication
délégué à la
On compte ainsi, parmi nos 16 200 communes. L’objectif de cette initiative :
professionnalisation
étudiants, 560 stagiaires de formation proposer un guichet unique à destination
continue et 600 apprentis du supérieur. de tous les usagers de la formation conti-
nue ; une façon de fusionner avant l’heure !
La formation continue est un moyen
efficace pour aider les salariés ou les Enfin, en collaboration avec la Région,
demandeurs d’emploi à s’adapter et à le Centre de Formation des Apprentis
réajuster leur parcours professionnel. (CFA) de l’UM2 joue un rôle moteur dans
Dans ce but, le CREUFOP (centre de la politique de formation par apprentis-
formation continue de l’UM2) travaille au sage universitaire régional. Depuis 2009,
service des composantes pédagogiques le nombre de formations et d’apprentis
avec les institutions, dont la Région Lan- a doublé. Aussi, afin d’accompagner
4
N°6 - 06.2013Reprendre ses
études à tout âge
ARCE QU’IL n’y a pas d’âge haitent les reprendre
pour reprendre ses études, pour augmenter ou P le Centre régional universitaire diversifier leur qua-
de formation permanente (CREUFOP) lification », explique
permet à tout le monde d’accéder aux Céline Ritterszki, res-
diplômes de l’Université Montpellier 2. ponsable du CREUFOP.
Ce dernier ouvre l’offre
Acquérir un diplôme, développer de de formation universitaire
nouvelles compétences, se reconvertir, aux entreprises publiques
se spécialiser, se perfectionner, c’est et privées, aux salariés et
possible même après avoir passé l’âge demandeurs d’emploi et aux
habituel de fréquentation des bancs de particuliers.
l’université grâce à la formation continue.
Ce dispositif qui a vu le jour au début des Partager
années 70 mobilise l’État, les conseils les connaissances
régionaux ainsi que les entreprises, les
organismes de formation publics et pri- Que vous souhaitiez passer un master
vés, les organisations professionnelles, en biologie, une licence professionnelle
syndicales et familiales. Objectifs : favo- en génie civil, un DUT en gestion des
riser l’insertion ou la réinsertion pro- entreprises ou même un diplôme d’ingé-
fessionnelle des travailleurs, permettre nieur, les possibilités sont nombreuses. CREUFOP. Et pour ceux qui n’ont pas
leur maintien dans l’emploi, favoriser le « L’ensemble de l’offre de formation de le bac ? Pas de problème : le CREU-
développement de leurs compétences l’Université Montpellier 2 est accessible FOP vous permet de passer le Diplôme
et l’accès aux différents niveaux de la en formation continue », souligne Céline d’Accès aux Etudes Universitaires op-
qualification professionnelle et contri- Ritterszki. Du niveau Bac au Bac +5, tion Sciences (DAEU B). Ce « bac de la
buer au développement économique et toutes les formations proposées sont deuxième chance » offre exactement
culturel. sanctionnées par un diplôme d’état ou les mêmes possibilités que le bacca-
des diplômes universitaires délivrés par lauréat classique que ce soit pour en-
L’Université Montpellier 2 s’implique les 7 composantes de l’UM2 : la Faculté treprendre des études supérieures ou
fortement dans ce dispositif grâce au des Sciences, l’Institut d’Administration pour passer des concours niveau bac.
Centre régional universitaire de formation des entreprises, les IUT de Montpellier- Ce diplôme rattaché à la Faculté des
permanente (CREUFOP). Son public ? Sète, de Nîmes et de Béziers, l’IUFM et sciences accueille chaque année près
Tout le monde, sauf les étudiants en l’école d’ingénieur Polytech. « Grâce de 100 personnes. « Facteur d’insertion
formation initiale. « La formation continue à la diversité des domaines d’activité sociale et de changement professionnel,
s’adresse aux personnes en activité tout de ces composantes, l’UM2 peut offrir le DAEU constitue un véritable moyen
comme aux demandeurs d’emploi ayant ses compétences en formation continue de valorisation et de réassurance des
exercé une activité professionnelle ou dans de vastes secteurs de l’activité éco- personnes », précise Didier Lopez du
ayant interrompu leurs études et qui sou- nomique », précise la responsable du CREUFOP. •••
5
N°6 - 06.2013Dossier
Des dispositifs pour chacun  Pour les demandeurs d’emploi : ils Pas toujours facile de s’y retrouver parmi
peuvent accéder soit à des actions pro- tous ces dispositifs quand il s’agit de
Parce qu’il s’adresse à un public très fessionnalisantes financées par la région faire financer sa formation. Heureuse-
divers, le CREUFOP propose ses conseils soit au contrat de professionnalisation, un ment, le CREUFOP guide les candidats
sur les nombreux dispositifs de formation contrat de travail en alternance financé dans leur recherche de financement
possibles selon le statut de chacun. par l’entreprise et qui peut être exonéré pour prendre en charge leur action de
de cotisations sociales par l’état. formation. « Notre équipe apporte son
 Pour les salariés : plan de formation expertise dans sa connaissance des dif-
entreprise, droit individuel à la forma-  Pour les agents de la fonction pu- férents dispositifs permettant à un salarié
tion (DIF), période de professionnali- blique : ils peuvent bénéficier d’actions du secteur privé, un salarié du secteur
sation, congé individuel de formation de formation dans le cadre du plan de public ou un demandeur d’emploi de
(CIF), congé de bilan de compétence formation, à l’initiative de l’administration suivre une formation », précise Céline
(CBC), congé de validation des acquis ou dans le cadre du congé de formation. Ritterzski. 
de l’expérience (CVAE), les dispositifs
s’adressant aux personnes en activité  Pour les non salariés : artisans,
sont nombreux. agriculteurs, travailleurs indépendants,
commerçants et professions libérales
 Pour les entreprises : elles peuvent peuvent également accéder à la forma-
bénéficier de formations courtes ou « sur- tion. Ils participent à son financement
mesure » adaptées à leurs besoins par par le versement d’une contribution à
exemple sur des plateformes techniques. un organisme collecteur.
L’AQUACULTURE EN FORMATION CONTINUE
Le CREUFOP propose deux formations innovantes, dispensées à la station méditerranéenne de
l’environnement littoral à Sète, dans le domaine de l’aquaculture, un secteur en forte progression
notamment dans les pays émergents.
Pour répondre aux exigences d’un marché porteur, l’UM2 s'appuie sur la collaboration et l'expertise des
organismes français de recherche et sur le partenariat d'un réseau professionnel transnational.
Le CREUFOP propose 2 formations diplomantes pluridisciplinaires : une formation à la
gestion technique en aquaculture et en aquariologie et un diplôme de chef de projet
et d’exploitation en aquaculture et halieutique. Il développe également un pôle de
compétences en aquaculture : l’Aqu@pole.
...www.creufop.univ-montp2.fr
6
N°6 - 06.2013Témoignages
Vincent Pourroy, Christophe Latosti, 26 ans, Thierry Brossette,
e23 ans, a fait sa 5 année a passé son DAEU B en 2009 et 43 ans, a passé le master
de Sciences et technologie termine sa deuxième année de DUT administration des
des industries alimentaires de chimie en formation continue. entreprises en formation
à Polytech en contrat de continue.
professionnalisation. « Avec un CAP d’agent de sécurité et
prévention j’ai d’abord travaillé dans « Je suis chercheur en chimie
« Le fait d’être en contrat de l’armée de l’air. Quand j’en suis parti j’ai organique et pendant 10 ans
professionnalisation au sein voulu reprendre des études et faire une j’ai été responsable de laboratoire de
de l’entreprise Saint Louis Sucre pen- licence de mathématique. Problème : je recherche chez Sanofi . Il y a quelques
dant ma dernière année d’étude m’a n’avais pas mon bac. Je me suis alors années suite à des réorganisations
permis de prendre des responsabilités inscrit au DAEU avec le CREUFOP. dans l’entreprise j’ai commencé à
que l’on n’aurait peut-être pas confi ées m’occuper de la gestion des res-
à un stagiaire classique. Cette expé- J’ai trouvé l’équipe pédagogique très sources mais je n’étais pas très à l’aise
rience, outre ses avantages fi nanciers, bonne et l’organisation très pratique avec les aspects ressources humaines,
m’a permis d’acquérir une expérience avec notamment la possibilité de suivre comptabilité, fi nances, etc, je me suis
professionnelle d’un an très valorisable des cours du soir. Mais surtout ça m’a donc demandé comment acquérir ces
et de faire l’apprentissage concret des permis de découvrir d’autre matières nouvelles compétences.
codes de l’entreprise. »  et j’ai fi nalement décidé de m’orien-
ter vers un DUT de chimie que je vais J’ai fait le master administration des
terminer bientôt. L’année prochaine je entreprises en formation continue tout
vais intégrer Polytech directement en en restant en poste. Ce diplôme m’a
troisième année, toujours en formation permis d’assurer de nouvelles missions
continue. Je vais passer un diplôme dans mon travail, notamment en me
d’ingénieur et j’aimerais permettant d’acquérir la double com-
travailler ensuite dans le pétence scientifi que et gestion des
domaine de l’aéronau- ressources. La formation continue a
tique ou de l’aérospatial. boosté ma réorientation et cette évolu-
La formation continue tion de carrière a également bénéfi cié à
m’a offert une belle op- mon entreprise car je prends en charge
portunité de reprendre de nouvelles missions sur lesquelles je
mes études. »  suis plus à l’aise. » 
7
N°6 - 06.2013
© L. JennepinAu cœur du campus
La recherche
ouvre ses portes
OUR MIEUX présenter les pour la recherche » organisée par les cours, trois métiers unis autour d’un but
métiers de l’université à leurs organismes de recherche en région et le commun : mieux comprendre les proces-P élèves, les professeurs de rectorat. sus géodynamiques de notre planète.
collèges et lycées et les conseillers
d’orientation se sont immergés dans Professeurs et conseillers d’orientation Et quand Cyprien Astoury présente ses
les labos. se transforment pendant 2 jours en sta- activités aux profs du secondaire les
giaires pour suivre des ateliers encadrés questions fusent. « À quoi sert cette ma-
C’est quoi au juste les métiers de la re- par des équipes scientifi ques. Objectif : chine ? », interroge par exemple Laurent
cherche ? Une question bien complexe leur faire découvrir différents aspects du Portal, professeur de physique au lycée
pour les élèves de collège et lycée qui monde de la recherche : le labo, les diffé- Mermoz. Pour l’enseignant ce rappro-
n’ont souvent qu’une idée très vague de rents métiers, la démarche scientifi que, chement avec le monde de la recherche
ce qui se passe entre les murs des labo- les sujets de recherche en région… Pour est très intéressant car « ça permet de
ratoires… Pour leur permettre de se faire que de retour dans leurs établissements montrer aux élèves qu’au-delà des outils
une idée plus précise de la diversité de ils puissent restituer aux élèves la grande pédagogiques il y a des vrais métiers ».
ces métiers, l’Université Montpellier 2 variété des carrières scientifi ques et, « Ça nous permettra de leur parler en
participe à l’opération « Portes ouvertes pourquoi pas, susciter des vocations. connaissance de cause des métiers
qu’on peut leur présenter », renchérit son
Découvrir collègue Philippe Nahmias. Et de réduire
la diversité le grand écart qu’il y a parfois entre
des métiers l’image qu’ont les jeunes de la recherche
et la réalité. Parce que travailler dans un
Parmi les ateliers laboratoire de recherche, ce n’est pas
proposés, le labo- seulement faire 8 ans d’études pour de-
ratoire Géosciences venir enseignant chercheur. Cyprien par
Montpellier a invité exemple est arrivé à Géosciences après
les profs à se pen- un BTS de mesures physiques.
cher sur la data-
tion en sciences de Les chemins qui mènent à la recherche
la Terre. Pour les sont nombreux, et cette opération portes
accueillir, Cyprien ouvertes permet aux élèves d’en décou-
Astoury, adjoint tech- vrir toute la diversité, par la voix de leurs
nique, Olivier Bru- conseillers d’orientation ou de leurs
guier, ingénieur de professeurs, apprentis-chercheurs d’un
recherche et Patrick jour.  
Monié, directeur de
recherche. Trois per-
sonnes, trois par-
8
N°6 - 06.2013Des étudiants
l'engagés dans humanitaire
VEC L’ASSOCIATION Mexisol, faire des économies de bois, une den- Pradesh, dans la ville de Bénarès, sur la
les étudiants de Polytech rée très précieuse dans cette région », rive gauche du Gange », explique Jean A mettent leurs connaissances explique Christian Koessler. L’échange Arnoldi, responsable du projet Humani'Sol
en matière d’énergies renouvelables au de connaissances avec les habitants per- qui est devenue une association à part
service de l’humanitaire. met aux ingénieurs en herbe d’élaborer entière. L’école ne dispose pas aujourd’hui
des technologies adaptées à leur besoin. d’un accès permanent à l’électricité, ce
Sensibiliser et initier aux énergies renou- « Notre projet à été très bien accueilli au qui limite les heures d’étude des enfants.
velables les habitants des régions défa- sein de la population des villages d'Oriza- « Avec notre installation, l’école disposera
vorisées, pour tenter de leur apporter un bita et ses alentours. De nombreux liens d’un éclairage continu mais aussi de suffi -
meilleur niveau de vie : c’est le projet d’un se sont tissés au fur et à mesure avec les samment d’électricité pour faire fonction-
groupe d’étudiants de la fi lière énergies villageois et les responsables de chaque ner quelques postes informatiques, une
renouvelables de Polytech. « C’est la pre- village ». Et les volontaires reprennent petite cuisine, une ventilation adéquate…
mière formation d’ingénieurs en énergies la route du Mexique cet été, « les habi- Nous formerons aussi le personnel à la
renouvelables d’Europe, il nous a donc paru tants trouvent que les séchoirs solaires maintenance des installations pour que
naturel de transmettre nos connaissances à sont très utiles mais trop petits donc ils l’école soit autonome après notre départ ».
ceux qui en ont aujourd’hui le besoin le plus aimeraient des modèles plus grands, et Une belle illustration de leur devise :
urgent ». De cette volonté est née l’asso- ils sont aussi intéressés par des chauffe- « si tu donnes un poisson à un homme,
ciation MexiSol. Une poignée de garçons eau solaires », explique Maxime Sanders. il mangera un jour. Si tu lui apprends à
et de fi lles désireux de s’engager dans un pêcher, il mangera toujours ». 
projet humanitaire concret. En route pour l’Inde
Partager les connaissances Suite à cette belle expérience, les volon-
taires de MexiSol ont décidé de se lan-
Cap sur l’Hidalgo, une région semi-dé- cer dans un nouveau projet. Une nouvelle
sertique du Mexique. Les étudiants ont aventure humanitaire et photovoltaïque
passé leur été 2012 dans une quinzaine baptisée Humani’Sol pour équiper en
…http://assomexisol.blogspot.fr
de villages où ils ont installé des cuiseurs panneaux solaires une école pour enfants
…http://humanisol.blogspot.fr
et des déshydrateurs solaires. « Notre défavorisés en Inde. « L’école que nous
but est de permettre aux villageois de allons aider se trouve dans l’état de l’Uttar
9
N°6 - 06.2013Au cœur du campus
La chimie
pour les tout petits
coule. « Ensuite nous avons refait la
même expérience en mettant du sel
dans l’eau ». Résultat : l’œuf ne coule
plus au fond du bécher. « Ça leur permet
de visualiser qu’une eau salée est plus
dense qu’une eau douce », souligne la
chimiste.
Sensibiliser les tout petits
à la pollution de l’eau
Dernier défi : comprendre la notion de
pH. « Pour cela nous avons réalisé des
travaux pratiques avec du jus de chou
rouge dans lesquels nous avons ajouté
différents produits ». Les élèves ont
ainsi pu constater qu’en rajoutant du
citron, du vinaigre, du sel ou de la les-
sive le liquide change de couleur. « On
leur explique ainsi ce qu’est l’acidité, la
ES CHIMISTES du laboratoire vulgarisation auprès des plus jeunes », basicité et la neutralité. En voyant que
HydroSciences Montpellier expliquent les chimistes. l’eau change d’état selon ce qu’on y L sont allées à la rencontre des ajoute on les sensibilise notamment à la
tout petits pour leur faire découvrir la Première étape : le cycle de l’eau. « À notion de pollution de l’eau », explique
chimie de l’eau à travers des ateliers 8 ans les enfants ont déjà une très bonne Sandra Van-Exter.
ludiques et étonnants. connaissance de ce phénomène »,
s’étonnent les chimistes. Précipitations, Des ateliers qui ont ravi les tout pe-
C’est quoi le cycle de l’eau ? Pourquoi évaporation et condensation n’ont pas tits. « Tout ça m’a beaucoup plu et
la mer ne gèle pas ? C’est quoi le pH ? de secret pour eux. « Ils se sont déjà j’espère qu’on refera des expériences
Pour répondre aux questions que les familiarisés avec ces notions en regardant chimiques », affirme le petit Antonin.
enfants peuvent se poser sur les mys- la météo », précise Sandra Van-Exter. À l’issue de cette journée mémorable,
tères de l’eau, Sandra Van-Exter et So- chaque élève s’est vu remettre un di-
phie Delpoux, chimistes au laboratoire Plus compliqué : comprendre la densité. plôme de petit chimiste à son nom. Une
HydroSciences Montpellier, ont amené Comment permettre aux chimistes en initiative pédagogique qui éveillera peut-
leurs blouses blanches et leurs éprou- herbe de visualiser cette notion ? « Nous être des vocations… 
vettes dans une classe de CE2 de l’école leur avons fait mettre un œuf dans un
maternelle de Saint-Clément-de-Rivière. récipient rempli d’eau », explique Sophie
« C’est important de s’impliquer dans la Delpoux. Le constat est unanime : l’œuf
10
N°6 - 06.2013

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.