Au secours, mon enfant rame à l'école !

De
Publié par


Ne plus se prendre la tête avec l'école
Difficultés à se concentrer ou à retenir ce qui a été appris... lecture laborieuse... vocabulaire limité... C'est souvent à l'entrée en CP de leur enfant que les parents s'interrogent sur ses capacités à


Ne plus se prendre la tête avec l'école



Difficultés à se concentrer ou à retenir ce qui a été appris... lecture laborieuse... vocabulaire limité... C'est souvent à l'entrée en CP de leur enfant que les parents s'interrogent sur ses capacités à suivre une scolarité harmonieuse. Comment expliquer ces retards ? Comment l'aider à les rattraper ?



Quelle que soit leur cause (développement dysharmonique, manque de motivation, angoisses...), s'en remettre aux intervenants scolaires ne sera pas suffisant. Grâce à un accompagnement parental adapté, l'enfant sortira du sentiment d'échec et développera les outils intellectuels pour apprendre.




  • L'intelligence ou les intelligences ?


  • Mon enfant a des difficultés


  • Etre un parent éducateur


  • J'aide mon enfant à apprendre à lire


  • Mon enfant apprend à compter


  • J'aide mon enfant à prendre conscience de son corps


  • J'aide mon enfant à se repérer dans l'espace


  • J'aide mon enfant à mémoriser


  • Mon enfant améliore sa mémoire visuelle et auditive


  • J'aide mon enfant à se concentrer, à observer, à s'exprimer et à associer


  • Mon enfant développe son imaginaire


  • J'aide mon enfant à devenir un lecteur


  • J'envisage d'aller voir un professionnel

Publié le : vendredi 23 mai 2014
Lecture(s) : 109
EAN13 : 9782212257793
Nombre de pages : 103
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Ne plus se prendre la tête avec l’école
Difficultés à se concentrer ou à retenir ce qui a été appris... lecture laborieuse... vocabulaire limité... C’est souvent à l’entrée en CP de leur enfant que les parents s’interrogent sur ses capacités à suivre une scolarité harmonieuse. Comment expliquer ces retards ? Comment l’aider à les rattraper ?
Quelle que soit leur cause (développement dysharmonique, manque de motivation, angoisses...), s’en remettre aux intervenants scolaires ne sera pas suffisant. Grâce à un accompagnement parental adapté, l’enfant sortira du sentiment d’échec et développera les outils intellectuels pour apprendre.
Claire-Lucie Cziffraaux parents de comprendre comment leur enfant s’est propose construit, tant au niveau cognitif que psychologique, et leur fournit des pistes et des exercices pour l’aider concrètement au quotidien. LES CONSULTATIONS DU PÉDOPS Les réponses pragmatiques de pédopsychiatres aux petits soucis psy de l’enfance.
Claire-Lucie Cziffra
Au secours, mon enfant rame à l’école ! Accompagner ses premiers apprentissages
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com
Conception (intérieur et première de couverture) : Caleïdo Éditions Mise en pages : PCA
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2014 ISBN : 978-2-212-55852-4
Dans la même collection Gisèle George,J’en ai marre de crier ! Laurence Haurat,C’est l’enfer à table ! Didier Pleux,Petits caprices et grosses colères Patricia Chalon,Mon enfant tape Laurence Lalande,Au secours, mon enfant est précoce ! Philippe Grandsenne,Comprendre les pleurs de bébé Didier Pleux,Frères, sœurs... Claire-Lucie Cziffra Psychanalyste et formatrice Claire-Lucie Cziffra a rencontré des publics divers, en milieu hospitalier et en tant que libérale. Maman en souffrance d’un fils adoptif, et psychanalyste confrontée aux difficultés des parents et des professionnels de l’enfance, elle a cherché à faire une synthèse des théories et approches des apprentissages de l’enfant en difficulté. Ce livre est celui dont elle aurait eu besoin pour accompagner son fils.
Introduction
Table des matières
Chapitre 1 L’intelligence ou les intelligences ? Les contenants de pensée : trois structures nécessaires Des intelligences Un enfant impliqué dans son projet d’évolution Lui donner des buts à sa portée
Chapitre 2 Mon enfant a des difficultés Le manque de motivation, des sources psychologiques ? Il a un problème avec les limites Un déficit d’attention Des compétences très inégales
Chapitre 3 Être un parent éducateur L’importance des relations non violentes La difficulté d’être parent L’amour ne suffit pas Être un parent éducateur ? Comment répondre à l’opposition ?
Chapitre 4 J’aide mon enfant à apprendre à lire Apprendre à lire. Vite En revenant à l’essentiel
Chapitre 5 Mon enfant apprend à compter Quand le nombre renvoie à l’inconscient Manier les nombres Bien suivre son travail Un exemple pour mieux comprendre En somme, pour compter il faut...
Chapitre 6 J’aide mon enfant à prendre conscience de son corps Le cerveau reptilien L’aider à verbaliser en posant des questions Les perceptions corporelles Mettre le corps en relation Jeu et contrainte : les deux sont nécessaires
Chapitre 7 J’aide mon enfant à se repérer dans l’espace L’image du corps, une construction essentielle Les différents stades de la construction psychologique et corticale Des frustrations nécessaires
Chapitre 8 J’aide mon enfant à mémoriser Le cerveau droit, cerveau « sensible » Le cerveau gauche, cerveau « logique » Les neurones, des connections qui se tissent toute la vie La faculté d’engrammer (emmagasiner) L’encodage, pour fixer les souvenirs Les causes de l’oubli La dimension inconsciente de la mémoire Les stratégies pour mémoriser
Chapitre 9 Mon enfant améliore sa mémoire visuelle et auditive Connecté à l’écran, déconnecté de son corps Jouer réellement pour intégrer les expériences La perception visuelle, capitale pour bien communiquer La mémoire auditive, une mémoire à exercer
Chapitre 10 J’aide mon enfant à se concentrer, à observer, à s’exprimer et à associer Une bonne concentration : un atout pour apprendre Observer : un préalable nécessaire Jouer avec les mots pour acquérir davantage de capacités verbales Associer : faire des liens pour comprendre Le schéma heuristique : un outil formidable
Chapitre 11 Mon enfant développe son imaginaire L’imagination, une alliée cruciale L’imaginaire, partie intégrante du développement L’espace du jeu Nourrir le cerveau limbique
Chapitre 12 J’aide mon enfant à devenir un lecteur Quand le sens des mots ne l’intéresse pas Des mots qui aident à la compréhension L’importance d’un vocabulaire étendu La grammaire, indispensable pour des bases solides La lecture : une activité structurante
Chapitre 13 J’envisage d’aller voir un professionnel Quelles prises en charge ? Être prêt à s’investir
Bibliographie
Introduction
Pour votre enfant, l’école commence à devenir un problème. Il devrait déjà savoir lire, mais ce n’est pas le cas. Il connaît à peine quelques lettres. Ou alors il sait lire, mais c’est très laborieux. Comprend-il vraiment ce qu’il lit ? En tout cas les consignes font visiblement problème. Il s’organise mal, oublie ses affaires, l’école vous suggère de surveiller son cartable, mais quand vous vous y contraignez, on vous reproche de ne pas lui laisser d’autonomie. Ses notes sont mauvaises. Vous avez reçu un mot du professeur, voire une proposition de rendez-vous. S’il continue ainsi, il va devoir aller en classe spécialisée. Il est aussi possible que ses résultats scolaires ne soient pas au premier plan de vos préoccupations. Des problèmes de comportement (hyperactivité, opposition, repli sur soi, etc.) peuvent également vous mobiliser, surtout si vous estimez qu’ils affectent la scolarité de votre enfant. Bien que ce ne soit pas si simple : un enfant avec de sérieux problèmes comportementaux peut rester bon élève. Il est vrai qu’avec certains enfants, il suffit d’attendre pour que tout se remette en ordre. Avec peu de chose, tout peut se rétablir. Un professeur avec qui le courant passe, un petit succès qui redonne du courage ou bien, simplement, l’enfant a grandi dans sa tête. Mais avec d’autres, la situation ne fait qu’empirer avec le temps. En effet, cela dépend largement des facteurs qui entraînent les difficultés scolaires et/ou comportementales. Seulement, distinguer les causes (naturelles ou pathologiques) des difficultés de son enfant n’est pas chose facile. De plus, vous risquez d’être très vite engagé(e) dans une course contre la montre pour régler ses problèmes, quelle que soit leur nature, car l’école sanctionne rapidement tout ce qui dévie de ses normes. Pour qu’un enfant puisse vivre une scolarité aisée et heureuse, il doit se développer tant affectivement qu’intellectuellement, ce qui se fait selon des étapes qu’il franchit plus ou moins rapidement et complètement. Lorsqu’il piétine à l’école, c’est qu’il n’a pas atteint le niveau nécessaire pour suivre sa classe d’âge. Il peut avoir besoin d’un peu plus de temps pour évoluer, sans que le problème ne présente un caractère pathologique quelconque, mais il est aussi possible qu’il faille prendre la situation au sérieux dès à présent. Dans ce livre, je vous propose (sauf dans les chapitres pour l’aider à apprendre à lire et à compter) de travailler sur tous les prérequis du fonctionnement mental, avec des outils qui sont la plupart du temps des propositions de jeux. Ils vous permettront à la fois de cerner mieux ses difficultés et de l’aider à les vaincre. Car il suffit d’une toute petite faille quelque part pour que les facultés d’ensemble de votre enfant ne soient pas opérationnelles, alors que son intelligence est là, visible ou non. Tenir compte des mécanismes cérébraux et psychologiques de l’enfant vous aidera à savoir comment aborder ses problèmes. Vous pourrez ainsi éviter de lui faire des demandes irréalistes : s’il n’a pas développé les outils intellectuels nécessaires, exiger qu’il travaille davantage sera onéreux en énergie, en temps et en argent et surtout cela ne servira à rien. Cibler votre façon de l’aider aura beaucoup plus d’impact. Il vous faudra bien veiller à ne pas tout aborder à la fois. En effet, votre enfant peut être perturbé par le nombre de propositions à l’école. Apprendre à lire et à compter à un enfant en difficulté demande beaucoup d’énergie, tant pour lui que pour le parent, alors mieux vaut travailler sur une seule matière jusqu’à ce qu’elle soit acquise, en évitant de s’éparpiller. Tout acquis sera bénéfique dans les autres disciplines. Il est donc important de procéder par étape, sans hésiter à recourir aux outils suggérés en fin de chaque chapitre. Issus de plusieurs disciplines (la psychanalyse, bien sûr, qui est incontournable, mais aussi la neuropsychologie, les pédagogies pour enfants en difficulté, la remédiation psycho-cognitive, en passant par quelques concepts de Maria Montessori et d’autres), ils vous permettront d’aider votre enfant à améliorer ses résultats de façon parfois spectaculaire. Vous pouvez utiliser les propositions de jeux et d’activités (les outils) de la façon qui suit : chaque jour, choisissez une ou deux propositions à travailler une semaine durant, dans la même série, et insérez une ou deux autres propositions dans le cours de la journée. Vous pouvez
éventuellement laisser votre enfant les choisir, ce qui l’aidera à être acteur de ses apprentissages. En ne réalisant qu’une proposition par jour, ce programme durera environ trois mois (je ne compte pas l’aide proprement scolaire). Néanmoins, il est à refaire aussi longtemps que nécessaire pour que votre enfant le réalise avec facilité sachant que, même dans ce cas-là, il faudra y revenir. Il est important de travailler toutes les séries, sans oublier le travail de kinesthésie car les difficultés que votre enfant exprime peuvent avoir des origines diverses, mais elles se relient toutes au corps, comme nous le verrons au cours du livre. Les programmes à suivre pour obtenir des résultats significatifs demandent à la fois peu et beaucoup. « Peu » car dix minutes par jour peuvent l’aider à faire de grands pas, « beaucoup » parce qu’il est probable qu’il faudra au moins deux ans de travail régulier pour stabiliser ses acquis s’il est vraiment en difficulté... Pour le cerveau comme pour le corps, il ne faut pas oublier ce proverbe :« Avec du temps et de la patience, la feuille de murier devient de la soie. » Mais tout d’abord tentons de cerner ce qu’est l’intelligence.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

J'arrête de... stresser !

de editions-eyrolles

suivant