COURS D HISTOIRE

De
Publié par

Paroles album COURS D'HISTOIRE TRADUCTION LES MARTYRS Qui se ferait du tort ? On ne doit pas se faire du tort à soi même Que personne ne soit suicidaire L'on ne doit pas se faire du tort Ne te fâche pas, ne soit pas triste, pas en colère Aucun roi n'est éternel ici-bas Calme toi car chaque chose en son temps Il faut analyser Analyser avant de réagir Il faut se préserver soi-même On n'a pas le droit de s'auto -détruire Aucune puissance terrestre n'est éternelle Réfléchir avant d'agir Tout ment à point nommé A celui qui sait attendre Paroles album COURS D'HISTOIRE DISCRIMINATION (Tiken Jah Fakoly) Why discrimation in the world ? God made the world for men to live And he said one world one people Yes he said one world one people But I can see black and white fighting every day Why discrimation in the world ? God made the world for men to live And he said one world one people Yes he said orld onBut I can see black and white fighting every day Why discrimation in the world ? It's a shame, discrimation is a shame It's a shame for humanity Jah Jah says I don't know why my people is crying in South Africa Jah Jah says I don't know why my people is crying in America Why discrimation in the world ? Jah Jah says I don't know why my people is crying in South Africa Jah Jah says I don't know why my people is crying in America Why discrimation in the world ? I don't know why, Oh I don't know why II don't ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 707
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
Paroles album COURS D'HISTOIRE
TRADUCTION LES MARTYRS Qui se ferait du tort ? On ne doit pas se faire du tort à soi même Que personne ne soit suicidaire L'on ne doit pas se faire du tort Ne te fâche pas, ne soit pas triste, pas en colère Aucun roi n'est éternel ici-bas Calme toi car chaque chose en son temps Il faut analyser Analyser avant de réagir Il faut se préserver soi-même On n'a pas le droit de s'auto -détruire Aucune puissance terrestre n'est éternelle Réfléchir avant d'agir Tout ment à point nommé A celui qui sait attendre
Paroles album COURS D'HISTOIRE
DISCRIMINATION (Tiken Jah Fakoly)
Why discrimation in the world ? God made the world for men to live And he said one world one people Yes he said one world one people But I can see black and white fighting every day Why discrimation in the world ? God made the world for men to live And he said one world one people Yes he said one world one people But I can see black and white fighting every day Why discrimation in the world ? It's a shame, discrimation is a shame It's a shame for humanity Jah Jah says I don't know why my people is crying in South Africa Jah Jah says I don't know why my people is crying in America Why discrimation in the world ? Jah Jah says I don't know why my people is crying in South Africa Jah Jah says I don't know why my people is crying in America Why discrimation in the world ? I don't know why, Oh I don't know why I don't know why, Oh I don't know why I don't know why, why why why why why Why discrimation in the world ? I don't know why, Oh I don't know why I don't know why, why why why why why Why discrimation in the world ?
Paroles album COURS D'HISTOIRE
POLITIQUI KELE (Tiken Jah Fakoly)
Politiqui kêlê Allah ankissi politiqui kêlê Tiefilalé kêlêni kawa massoro politiqui fê Badema fila kêlê ni lodô kawa massoro politiqui fê Olou bana olou sara ka politiqui toho Kameleni fila kêlêni kawa massoro politiqui fê Olou torahora polici nanan kana ohmina katanoye Olou bana olou tara politiqui toho Politiqui kêlê Allah ankissi politiqui kêlê Tiefilalé kêlêni kawa massoro politiqui fê Badema fila kêlê ni lodô kawa massoro politiqui fê Olou bana olou sara ka politiqui toho Kameleni fila kêlêni kawa massoro politiqui fê Olou torahora polici nanan kana ohmina katanoye Olou bana olou taraka politiqui toho Politiqui kêlê Allah ankissi politiqui kêlê Baoulé ni betehe olouyé kêlêla politiqui fê Bete ni dioula oloute bennakelema politiqui ma Sosso ni maninga olouye kelêla politiqui fê Koite labana fitanale kô Koite labana massouba kolekô Anana sôrôlayan ambêbê nataga katoyan Politiqui kêlê Allah ankissi politiqui kêlê Bobo ni mossi olouye kelela politiqui fê Baoulé ni dioula olouté bennakelema politique ma Sosso ni maninga olouye kelêla politiqui fê Baoulé ni bete oloute bin nakelema politiqui fê Koite labana fitana le kô Koite labana massouba kolekô An nana sôrôlaya Ambe bena taga katoya Politiqui kêlê Allah ankissi politiqui kêlê
Paroles album COURS D'HISTOIRE
TRADUCTION POLITIQUI KELE Querelles politiques ! Que Dieu nous en préserve Deux garçons ont fait des histoires Les histoires de politique Un jour deux frères se sont battus A cause de leurs différences politiques Ils sont morts et la politique demeure Deux jeunes gens se sont engueulés Pour des histoires de politique Ce-faisant ils se sont retrouvés en prison Où ils sont morts alors que la politique demeure Querelles politiques ! Que Dieu nous en garde Deux hommes se sont battus A cause de leurs différences politiques Deux frères de lait se sont battus A cause de cette putain de politique Ils en sont morts et elle demeure Deux jeunes se sont engueulés à cause de la politique Qui demeure toujours Alors qu'ils ne sont plus de ce monde A quoi bon se faire La guerre pour des raisons politiques Les Baoulés et les Bétés en dysharmonie Raisons politiques Bétés contre Dioula ! Raisons politiques Sossos contre Mandingues ! Querelles politiques ! Ca se termine dans le sang Ca amène les scandales On croit la faire mais c'est la politique qui nous mène Querelles politiques ! Que Dieu nous garde des guerres politiques Guerres politiques entre Bobos et Mossis Elle jette la discorde entre Baoulés et Dioulas Les Sossos et les Maningas s'entre-tuent A cause de cette putain de politique Mésentente entre Baoulés et Bétés ! Raisons politiques Pourtant cela finit en bain de sang Elle finit par nous jeter dans le chaos On croit se servir de la politique Mais c'est elle qui mène le jeu Querelles politiques ! Que Dieu nous garde des querelles politiques
OTITELENA (Tiken Jah Fakoly)
Môgô titélénan gnôgôgnébi otitelena gnôgôgnê Dourougnan mogotitêlêman gnôgôgnêbiho N'go dougougnan môgôtitelena gnogoguêbiho Ini donbê yarala gnôgôfe sounitere ohi djanfala Ilé kanbê doma biko deritchiê Nilé kabi kôdôna obi lekorofo mogolou yé Inidofanambe domini kê la fêkelenon, oh fanahi djanfala ha Ini dôbê kobêkela gnongofê o faman yi djanfala Môgô titélénan gnôgôgnébi Otitelena gnôgné Ale dounougnan morogotitelenan gnôgné bio, otitelena gnôgné Môgô titêlênan gnognêbi, otitelena gnôgôgnê Dourougnan mogotitêlêman gnôgôgnêbiho N'go dougougnan môgôtitelena gnogoguêbiho Ini donbê yarala gnôgôfe sounitere ohi djanfala Ilé kanbê doma biko deritchiê Nilé kabi kôdôna obi lekorofo mogolou yé Inidofanambe domini kê la fêkelenon, oh fanahi djanfala ha Môgô titêlênan gnognêbi otitelena gnôgôgnê Dourougnan mogotitêlêman gnôgôgnêbiho N'go dougougnan môgôtitelena gnogoguêbiho Otilena gnognêbi otitelena gnôgôgnê Hypocrites, oidjanfala Traitres, ofanayidjanfala Hypocrites, oidjanfala Traitres, ofanayidjanfala, djanfala Môgô titêlênan gnognêbi otitelena gnôgôgnê Dourougnan mogotitêlêman gnôgôgnêbiho N'go dougougnan môgôtitelena gnogoguêbiho Otilena gnognêbi otitelena gnôgôgnê Hypocrites, oidjanfala Traitres, ofanayidjanfala Hypocrites, oidjanfala Traitres, ofanayidjanfala, djanfala Môgô titêlênan gnognêbi otitelena gnôgôgnê
Paroles album COURS D'HISTOIRE
Dourougnan mogotitêlêman gnôgôgnêbiho N'go dougougnan môgôtitelena gnogoguêbiho Otilena gnognêbi otitelena gnôgôgnê TRADUCTION Les gens ne sont plus honnêtes de nos jours En vérité ils ne le sont plus Les gens ici -bas sont devenus malhonnêtes Tous sont devenus des crapules, dis-je Ils ne sont plus sincères Ils ne le sont plus du tout Ton meilleur compagnon Est prêt à te trahir Aujourd'hui il y en a que tu crois tes amis Mais en fait ils te poignardent dans le dos Ceux avec qui tu partages ton plat Te trahissent également Ton ami inséparable Lui aussi te trahira Toutes nos valeurs foutent le camp Et cela me fait peur Les gens sont devenus malhonnêtes Tous ils sont devenus malhonnêtes Le genre humain va à la dérive morale Tous des faux-culs Il n'y a plus de sincérité Ils sont tous devenus malhonnêtes Celui avec qui tu passes le plus clair de ton bon temps Celui la serait prêt à te trahir Celui que tu appelles ami Sera des médisants sur ton compte Celui avec qui tu partages ton repas Te trahira à la moindre occasion Les gens ne sont plus honnêtes de nos jours En vérité ils ne le sont plus Sur la planète terre il n'y a plus de franchise Tous des malhonnêtes les hommes d'aujourd'hui Les gens se font faux-bond Les traîtres aussi Les hypocrites te feront du tort Tout comme les traîtres alors Les gens ne sont plus honnêtes de nos jours En vérité ils ne le sont plus
NATIONALITE (Tiken Jah Fakoly)
Agnofô Agnafô Fakoly Agnafô bêyayere sôrô Angnan gnanfô Beye fêrê Naga gnanfôbiho bêbayere sôrô Il était une fois une terre cosmopolite Sur laquelle des peuples se sont retrouvés C'est ainsi que les Sénoufos se sont installé au 16e siècle Ainsi les sont Crous étaient déjà là avant le 16e siècle C'est ainsi que les Baoulés se sont installé au 18e C'est ainsi que des Dioulas se sont installés au 17e siècle A propos de nationalité ils ont des difficultés Parce qu'ils ont des cousins en Casamance Même s'ils ont des cousins en Sierra Leone Est-ce qu'il n'y a pas de Kouamés au Ghana ? Angnan gnanfô Beye fêrê Naga gnanfôbiho bêbayere sôrô Agnafô Agnafô Fakoly Agnafô bêyayere sôrô Angnan gnanfô Beye fêrê Naga gnanfôbiho bêbayere sôrô Il était une fois une terre cosmopolite Sur laquelle des peuples se sont retrouvés C'est ainsi que les Sénoufos se sont installé au 16e siècle Ainsi les Crous étaient déjà là avant le 16e siècle C'est ainsi que les Baoulés se sont installé au 18e C'est ainsi que les Dioulas se sont installés au 17e siècle A propos de nationalité ils ont des difficultés Parce qu'ils ont des cousins en Casamance Même s'ils ont des cousins en Sierra Leone Est-ce qu'il n'y a pas de Koffy au Togo ? Angnan gnanfô Beye fêrê Naga gnanfôbiho bêbayere sôrô Agnofô Agnafô Fakoly Agnafô bêyayere sôrô Angnan gnanfô Beye fêrê Naga gnanfôbiho bêbayere sôrô Agnofô Agnafô Fakoly Agnafô bêyayere sôrô Niboko bra Soutra bana Naka gnafô bi Bébayere sôrô Cultivons l'unité et la paix Il ne faut pas se contenter de le dire Mais il faut l'avoir dans le comportement Agnanafô Autant on peut fabriquer des révoltés avec des doctrines On peut aussi en fabriquer avec l'injustice Agnanafô Angnan gnanfô Beye fêrê Naga gnanfôbiho bêbayere sôrô
Paroles album COURS D'HISTOIRE
Agnafô Agnafô Fakoly Agnafô bêyayere sôrô C'est en 1893 que ce territoire fut baptisé Côte d'Ivoire Donc tous ceux dont les ancêtres sont nés après cette date sont ivoiriens Arrêtez les blas blas partisans pour éviter de mettre en péril l'unité nationale
TOUBABOU (Tiken Jah Fakoly)
Atta kela gbanzan Toubabou ta kela gbanzan Nikayimounouna farafina yôrômi Nomi djantoyerela kodô bakonon Aba gnagamou Kabaka gnambô Kabaka gnangamou Ikanayé kouyadaye gbanzanho Atta kela gbanzan Toubabou ta kela gbanzan Nikayimounouna farafina yôrômi Nomi djantoyerela kodô bakonon Aba gnagamou Kabaka gnambô Kabaka gnangamou Ikanayé kouyadaye gbanzanho Atta kela gbanzan Toubabou ta kela gbanzan Coup d'état assegnanrô Nakayé attatonon tilékoun Abilébadin ourossouhi kamaho Abagnangamou Kaba kagnabô Kagnabô Kabakagnangamou Ikanayé kouyadayé gbanzanho Atta kela gbanzan Atta kela gbanzan Toubabou ta kela gbanzan Ils sont venus d’abord en explorateurs Ensuite en missionnaires, après en colonisateurs, puis en coopérants Aujourd’hui, après avoir dévalué notre monnaie Ils reviennent pour tout racheter sous l’étiquette des investisseurs Dans ce cas, qu’allons-nous laisser à nos enfants, la colonisation ? Il n'est pas là pour rien Il n'est pas là pour rien Si tu le vois dans nos ghettos, attention Il n'est pas là pour rien Si tu le vois dans nos ghettos Il n'est pas là pour rien Il n'est pas là pour rien Il n'est pas là pour rien Si tu le vois dans nos ghettos, be carefull Il n'est pas là pour rien Si tu le vois, be carefull Il n'est pas là pour rien Ad lib
Paroles album COURS D'HISTOIRE
TRADUCTION Il ne fait rien pour rien L'homme blanc n'est pas altruiste Quand on le voit rôder dans un coin de l'Afrique On devrait être sur nos gardes Ils font et défont A leur gré Ne crois pas qu'il t'aime pour rien Il ne fait rien au hasard L'homme blanc a toujours quelque chose derrière la tête Ils fomentent nos propres coups d'Etat Et quand tu ne lui sers plus à rien Il monte tes frère contre toi Ils foutent la merde chez nous Ils font et défont selon leurs intérêts Alors ne te fais surtout pas d'illusion Quant à ses intentions
OHBA OHBA (Tiken Jah Fakoly)
Ohba Ohba Tout ça c'est Ohba Ohba Ohba Ohba Tout ça c'est Ohba Ohba Ohba Ohba Tout ça c'est des Ohba Ohba Ohba Ohba L'Afrique a voulu Les dirigeants n'ont pas pu Promesses annoncées promesses oubliées Corruption, xénophobie n'ont pas eu d'adversaires Et mon peuple pleure Mon peuple pleure parce qu'il n'en peut plus Tout ça c'est Ohba Ohba Ohba Ohba Tout ça c'est des Ohba Ohba Ohba Ohba Nous avons voulu Mais cette fois nous n'avons pas pu L'éléphant annoncé est arrivé avec un pied cassé Corruption, xénophobie n'ont pas eu d'adversaires Mais on nous fait croire On nous fait croire que tout va très bien Mais ça ça veut dire Ce que ça veut dire Ca ça veut dire Tout ça c'est Ohba Ohba Ohba Ohba Tout ça c'est des Ohba Ohba Ohba Ohba De l'autre côté, ils continuent de nous faire marcher Sous le soleil et la pluie Souvent ils ont des militants Qui les abandonnent en pleine bataille Et pendant les élections Ils vont toujours en rangs dispersés Mais ça ça veut dire Ce que ça veut dire Ca ça veut dire Ko bromalata noula ha ha ha ha Dja bromalatana Bromalatana noula politicien nibêye wouyafôla Ko bromalatana noula ha ha ha ha Dja bromalatana Bromalatana noula politicien nibêye wouyafôla Abrobrékôrô môgôlou Olouye wouya fôla
Paroles album COURS D'HISTOIRE
Abronouman kôrô môgôlou Oloute tougnan fôla Dja bromalata noula ha ha ha ha Dja broalatana Ko bromalatana noula politicien nibêye wouyafôla Angnewala ngô le ba Ba gnewala gnin le ba Angnewala ngô le ba Ba gnewala gnin le ba ha Bromalatana, Dja dja bromalatana noula Dja bromalatana noula oh oh oh bromalatana Bromalatana, Dja dja bromalatana noula Dja bromalatana noula oh oh oh bromalatana Ohba Ohba TRADUCTION OHBA OHBA En fait il n'y a aucun espoir pour nous Aucun espoir parce que les politiciens sont tous des menteurs Aucun espoir pour nous, dis-je, aucun Car tous les politiciens sont menteurs Le parti de la droite, des menteurs Les partis de la gauche aussi, des menteurs En fait nous sommes mal partis Mal partis parce que les politiciens nous font rêver Avançons-nous ? Régressons-nous ? Où alors avançons-nous ? Sans espoir Nous n'avons aucun espoir Nous sommes sans espoir, oui Sans un seul espoir Aucun espoir L'espoir des jours meilleurs nous est impossible Avec les promesses actuelles
DJOUROU (Tiken Jah Fakoly)
Djourou ka min min guê djourou yê sarala Wohiyo itato allaman Djourou ka min min N'kê, djourouyé sarala Né kabara kê, ka téré saba barakê Né kasséné kê, ka karo saba séné kê Né nawari mi sôrô lawola dô bara na wolé Tagô Né nawari mi sôrô lawola patro bana ka wolé sara gnin Né wani polici la, polici tchê ko enquéti enquétiNé wala gendarmerila, gendarmoutché ko recherche patro bana ka wolé sara gnin Né wani polici la, polici tchê ko enquéti enquétiNé wala gendarmerila, gendarmoutché ko recherche Wohiyo itato allaman Djourou ka min min N'kê, djourouyé sarala Né kabara kê, ka karo saba baraké Né ka sênê kê, ka sandji saba séné ké Né na warimi sôrô la wola, patro banan ka wolé sara gnin Né wani policila, polici tchê ko enqueti enquétiNé wala gendarmerila, gendarmoutchê ko recherche Né wani policila, polici tchê ko enqueti enquétiNé wala gendarmerila, gendarmoutchê ko recherche Wohiyo itato allaman Djourou ka min min N'kê, djourouyé sarala Policitchê ko enquêti Gendarmoutchê ko recherche Policitchê ko enquêti Gendarmoutchê ko on va voir N'bra mounou mounou ka mounou mounou Ma gnan sôrô foy foy ma han N'bra mounou mounou ka mounou mounou Ma gnan sôrô foy foy ma na na na na Wohiyo itato allaman Djourou ka min min N'kê, djourouyé sarala N'go faganda djigui lé Allah yé
Paroles album COURS D'HISTOIRE
TRADUCTION DJOUROU Toute dette se rend Garde la foi car tout se paye sur terre Après que j'ai bossé trois jours durant Après que j'ai défriché le sol trois jours durant Quelqu'un est venu Me le voler Le patron refuse De me payer mon dû A la police ils ont ouvert une enquête Et les gendarmes des recherches Garde la foi car tout se paye sur terre Trois mois durant j'ai trimé J'ai travaillé dans les champs pendant trois ans Et l'employeur refuse de me payer La police promet d'enquêter Et la gendarmerie de faire des recherches Enquêtes à la police Recherches dans la gendarmerie Promesses de gendarmes Après avoir fait des pieds et des mains J'ai pigé que dalle Après avoir tout essayé et tout tenté Je me suis retrouvé perdu Garde la foi car tout se paye sur terre Le pauvre met son espoir en Dieu
SUNDJATA (Tiken Jah Fakoly)
Sundjata, Sundjata Keïta ambi fora Mande sarakaminani Mande kalou sawani Doloukoama Sogolondjata Doloukoama Maghandjata Doloukoama sogo sogo simbo Doloukoama mande djara Sundjata ambifora Nous te remercions pour la victoire de 1235 à Kirina Sundjata ambi fora Ton ancêtre s'appelait Bilal Bounama, Bilal Bounama suivi de Lawalo, Lawalo a été suivi de Latal Kalabi, Latal Kalabi, Damal Kalabi, Damal Kalabi, Lahilatoul Kalabi, Lahilatoul Kalabi, Kalabi Bomba, Kalabi Bomba, Mamadi Kani, Mamadi Kani suivi de Tongnongô kelé, Tongnongô kelé, Balininnin, Balininnin suivi de Belo, Belo suivi de Belo Bakon, Belo Bakon suivi de Moghan Kon Fata, Moghan Kon Fata, Sundjata Keïta Sundjata Keïta Sundjata Keïta ambi fora Sundjata Keïta ambi fora Sundjata Keïta ambi fora Sundjata Keïta ambi fora I bêmê tchê tôgô tounmbê Bilal Bounama Bilal Bounama ta dén ne toumbê Lawalo, Lawalo ta dén touye Latal Kalabi, Latal Kalabi, Damal Kalabi, Damal Kalabi, Lahilatoul Kalabi, Lahilatoul Kalabi, Kalabi Bomba, Kalabi Bomba, Mamadi Kani, Mamadi Kani ta dén tou Tongnongô kelé Tongnongô kelé ta dén tou ye Balininin, Balininin ta dén tou ye Belo, Belo ta dén tou Belo Bakon, Belo Bakon ta dén touye Moghan Kon Fata, Moghan Kon Fata, Sundjata Keïta Ayebô Ayebô Soundjata barama Ayebô Ayebô Soundjata barama Ayebô Ayêbo Mandé Djara nana Ayebô moussolou ayebô Ayebô Mali mousso ayebô Ayebô moussolou ayebô Ayebô Gambie mousso ayebô Ayebô moussolou ayebô Ayebô Côte d'Ivoire mousso ayebô Ayebô moussolou ayebô Ayebô Guinée mousso ayebô
Paroles album COURS D'HISTOIRE
TRADUCTION SUNDJATA Salut à toi Sundjata ! Mandé a été préservé, les Mandingues sont heureux Certains l'appellent "Sogolon-Djata" D'autres "Manghan-Djata" D'aucuns disent de lui "Sogo-Sogo Simbo" Certains le nomment Lion du Mandé Salut à toi Sundjata Merci Sundjata Nous te disons merci Sundjata Nous te sommes reconnaissants Sundjata Salut à toi Sundjata Nous te disons merci Sundjata Ton grand-père était Bilal Bounama Latal Kalabi, fils de Lawalo Tongnongô Kélé, fils de Mamadi Kani Balininin était le fils de Tongnongo Kéké Belo était fils de Balininin Belo Bakon était fils de Belo Moghan Kon Fata, fils de Belo Bakon Venez, venez ! Sundjata est arrivé Accourez ! Car le lion du Mandé est arrivé Accourez ! Femmes Venez, femmes du Mali Venez ! Femmes Venez ! femmes de la Gambie Accourez ! Femmes Venez ! femmes de Côte d'Ivoire Sortez ! femmes Venez ! femmes de la Guinée Venez ! femmes
BOGNAN (Tiken Jah Fakoly)
Ibani fa bognan Allah bi braka Ibani fa bognan Allah bi kounadia Mani vakoma ko ngana siran Mani vakoma londô ko ngana hami Koili ngawa America Koili ngawa au Canada Koili ngawa Jamaïca Koili ngawa dounougna yôrôbé America doyabo negnênê Koner kôrôtie teyé Jamaïca doyabo negnênê Koner terité teyé Ibani fa bognan Allah bi braka Ibani fa bognan Allah bi kounadia Mani vakoma ko ngana siran Mami va koma londô ko ngana hami Koili ngawa America Koili ngawa au Canada Koili ngawa Jamaïca Koili ngawa dounougna yôrôbé America doyabo negnênê Koner kôrôtie teyé Jamaïca doyabo negnênê Koner terité teyé Ibani fa bognan Allah bi braka Ibani fa bognan Allah bi kounadia Nfatié komahan koneyewa Koningawa ko foïtenan Bamousso komahan koneyewa Koningawa ko foïtena Nfatié komahan koneyewa Koningawa ko foïtena Tieme Moyamou komahan Koneyewa Komousso gnani djêla n'de Ode te sirana Ibani fa bognan Allah bi braka Ibani fa bognan Allah bi kounadia Nfatié komahan koneyewa Koningawa ko foïtenan Bamousso komahan koneyewa Koningawa ko foïtena Nfatié komahan koneyewa Koningawa ko foïtena Deme Fanta komahan Koneyewa Komousso gnani djêla n'de Ode te sirana Ibani fa bognan Allah bi braka Ibani fa bognan Allah bi kounadia
Paroles album COURS D'HISTOIRE
TRADUCTION BOGNAN Respecte père et mère Et tu seras sauvé Père et mère m'ont rassuré Que je pouvais être tranquille Que je sois aux Etats-Unis Au Canada Jusqu'en Jamaïque N'importe où sur terre Les Etats-Unis si vastes Et je n'ai aucun lien Tout comme la Jamaïque Ou je n'ai aucun ami Respecte mère et père Et tu réussiras ici-bas Ne t'inquiète pas, fils Tu peux être tranquille M'ont dit un jour mes parents Que ce soit en Amérique, au Canada Que ce soit la Jamaïque Et même partout dans le monde J'ai des craintes Car j'ai peur de me lancer Dans l'inconnu Respecte ta mère, ton père et tu seras fort Respecte les et tu réussiras ici bas Vas-y m'a dit mon père Car j'avais sa bénédiction Tout comme ma mère M'a encouragé à y aller Vas-y m'a t-il dit Tout ira bien Tieme Moyamu m' dit Que je pouvais affronter la vie En étant sur de vaincre les obstacles Respecte ta mère et ton père Et le ciel te soutiendra
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.