Cours VF Part 1

De
Publié par

$ £Ingénierie Financière€Marc DeberséUniversité de Technologie de CompiègneMercredi 28 novembre 2007Plan de coursIntroduction : L’ingénierie FinancièreChapitre 1 : Les Taux d’IntérêtChapitre 2 : Les flux d’IntérêtChapitre 3 : Un peu de MathématiquesChapitre 4 : Prix d’un instrument financier¾ƒƒƒƒƒ¾ƒƒINTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE Finance : Une multitude de métiers• Investment BankingPrivate EquityCompliance• Asset ManagementCustody• Back OfficeHedge fund• BrokerageBanque privée•STP Middle office• Banque de détail• Assurance Etc …Page 3INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE Finance : Cas de la gestion d’actifsL'asset management, en français " gestions d'actifs " est l'activité qui recouvre la gestion desOPCVM, c'est à dire la gestion collective. La gestion collective est effectuée au travers des OPCVM (Organismes de PlacementCollectif en Valeurs Mobilières), plus communément appelés Fonds d’Investissement.On parle de gestion collective car les actionnaires ou porteurs de parts poursuivent unepolitique commune d’investissement en valeurs mobilières au sein d’une même entitéjuridique ; qu’il s’agisse d’une SICAV ou d’un FCP, cela n’a aucune incidence en matière degestion. La gestion d'actifs définit la politique d'investissement en relation étroite avec l'ensemble des gérants, et administre les fonds de la Banque. La gestion de capitaux est adaptée aux ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 201
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
M arc D ebersé
$ Ingénierie Financ ière
Université de Technologie de Compiègne
Mercredi 28 novembre 2007
Plan de cours
Introduction : L ingénierie Financière
Chapitre 1 : Les Taux d Intérêt
Chapitre 2 : Les flux d Intérêt
Chapitre 3 : Un peu de Mathématiques
Chapitre 4 : Prix d un instrument financier
£
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Finance : Une multitude de métiers • Investment Banking ƒ Private Equity ƒ Compliance ƒ Custody ƒ Hedge fund ƒ Banque privée ƒ Middle office
• Asset Management • Back Office • Brokerage • STP • Banque de détail • Assurance
ƒ Etc … Page 3
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Finance : Cas de la gestion d’actifs
L'asset management, en français " gestions d'actifs " est l'activité qui recouvre la gestion des OPCVM, c'est à dire la gestion collective. La gestion collective est effectuée au travers des OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières), plus communément appelés Fonds d Investissement . On parle de gestion collective car les actionnaires ou porteurs de parts poursuivent une politique commune d’investissement en valeurs mobilières au sein d’une même entité juridique ; qu’il s’agisse d’une SICAV ou d’un FCP, cela n’a aucune incidence en matière de gestion. La gestion d'actifs définit la politique d'investissement en relation étroite avec l'ensemble des gérants, et administre les fonds de la Banque. La gestion de capitaux est adaptée aux impératifs liés à un environnement changeant, grâce à une analyse en profondeur de la conjoncture économique et boursière C’est en cela l’Asset Management s’oppose à l’Investment Banking
Page 4
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Gestion d’actifs / Banque d’investissement
ASSET MANAGEMENT
= Gestion de fonds ou de portefeuille => Vision long terme Argent de l’épargne collective =>
INVESTMENT BANKING
= Salle de Marchés => Vision instantannée => Argent de la banque
Page 5
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Marchés Financiers : Définitions de base Un marché financier est un lieu (physique ou non) où se rencontrent une offre et une demande pour un produit donné.
Ces produits sont variés : Actions, Obligations, devises, contrats
Les marchés financiers assurent : - Le financement de l’économie (mise en relations prêteurs-emprunteurs) - L’échange des devises
Les instruments financiers permettent le transfert des richesses ou des risques.
Page 6
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Marchés Financiers : Définitions de base Un marché financier est un lieu (physique ou non) où se rencontrent une offre et une demande pour un produit donné.
Ces produits sont variés : Actions, Obligations, devises, contrats
Les marchés financiers assurent : - Le financement de l’économie (mise en relations prêteurs-emprunteurs) - L’échange des devises
Les instruments financiers permettent le transfert des richesses ou des risques.
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ La finance au service de l’économie
EMPRUNTEURS DE CAPITAUX ETATSCBEANNTQRUAELSE S
FOURNISSEURS INVESTISSEURS DE CAPITAUX BOURSIERS
INTERMEDIAIRES FINANCIERS
BANQUES COMMERCIALES
PARTICULIERS
ENTREPRISES
Page 7
INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS
Page 8
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Les acteurs de la salle de marché CLIENTS INTERMEDIAIRES FINANCIERS = SALLE DE MARCHE
ENTREPRISES
BANQUES COMMERCIALES
INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS
INVESTISSEURS BOURSIERS
Teneur pour compte propre
TRADERS
MARCHE ORGANISE
AUTRE SALLE DE MARCHE
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Les forces qui influencent l’économie
Page 9
Page 10
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Traitement micro d’un ordre
Vérification Analyse du Prise de décision Ordre & Envoi des Ordres Ordre accepté portefeuilledinvestirdirectse cmreénétscontrôle au desk des règles
Ordre assigné à un trader
Ordre confirmé Prix acceptéOrdraev eplca céChoix du/des Envoi de lordre Ordre accepté Ordre exécuté brokers aux brokers par le trader un/des brokers Instructions de livraison envoyées au dépositaire Rapprochement Middle/broker Envoi de la transaction au Back office Envoi de la transaction au Valorisateur
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Traitement macro d’un ordre GérantRisk Manager tion Analyse du Prise de décision Ordres créés portefeuille d’investir directement le gles
Trader
Page 11
Ordre assigné à un trader Middle/Back Broker é Office i d ac e l’ordre rdre accepté Ordre confirmé okers x brokers ar le trader Dépositaire Instructions de livraison envoyées au dépositaire Envoi de la transaction au Back office Envoi de la transaction au Valorisateur
Valorisateur
Page 12
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ La modélisation financière Exemple 1
La finance de marché concerne les opérations réalisées sur les marchés financiers. Un ingénieur financier doit donc maîtriser les instruments financiers et leur modélisation. Derrière la modélisation financière et la compréhension des instruments financiers se cache la notion de cash flow ou de flux.
Exemple 2
temps
temps
¾ Retenez : La modélisation financière de base consiste au tracé d’un diagramme de flux. Page 13
INTRODUCTION : L’INGENIERIE FINANCIERE ¾ Les flux financiers • Cette notion de flux est en réalité plus complexe. • Les flux peuvent être connus, inconnus, aléatoires, discrets, continus, présents, futurs, précomptés …
Continu Dis cret 62 62 60 60 58 56 58 54 56 52 54 50 52 48 46 50 44 48 t t+dt t+2dt t+3dt t+4dt t+5dt t+6dt t+7dt t+8dt t+9dt 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
¾ Retenez dans un premier temps : Les flux peuvent être continus ou discrets.
Page 14
CHAPITRE 1 : LES TAUX D’INTERÊT ¾ Prologue
• Quelque soit le type de flux, continu ou discret …, il est esse ntiel de comprendre que la notion de taux d’intérêt est capitale et permet de comparer des flux. • Nous nous plaçons dans un premier temps en temps discret. • Question : Vaut-il mieux avoir 100 K€ aujourd’hui ou 100 K€ dans un an ?
100 Tx = 5% 105 temps
¾ Retenez : Les taux d’intérêt sont au centre de la modélisation financière.
CHAPITRE 1 : LES TAUX D’INTERÊT ¾ Taux discret
• Un taux d’intérêt discret est un taux d’actualisation ‘’ponctuel’’
Page 15
¾ Taux d’intérêt discret simple • Un intérêt simple s'obtient en multipliant ce taux d'intérêt par le montant qui porte intérêt et par la durée de l'opération • L'usage du taux d'intérêt simple étant répandu dans le marché monétaire, on le nomme quelquefois "taux monétaire". • Ce taux d’intérêt simple correspond à un taux de prêt/d’emprunt inférieur à 1 an. F 1 = F 0 1 + NBbajs × er N r = + ¾ Retenez : F 1 F 0 1 Bbajs × e
Page 16
CHAPITRE 1 : LES TAUX D’INTERÊT ¾ Taux discret ¾ Taux d’intérêt discret simple post-compté • L’intérêt peut être post-compté. Il se calcule à partir du flux initial de l'opération et s'ajoute à celui-ci pour déterminer le flux final.
100 Tx = 5% 105 temps ¾ Taux d’intérêt discret simple pré-compté • L’intérêt peut être pré-compté. Il se calcule à partir du flux final de l'opération et se retranche de celui-ci pour déterminer le flux initial.
95 Tx = 5% 100 temps
Page 17
CHAPITRE 1 : LES TAUX D’INTERÊT ¾ Taux discret ¾ Taux d’intérêt discret composé • Un intérêt composé s'obtient en composant le taux d'intérêt de sorte les intérêts rapportent à leur tour des intérêts. • Ce taux d’intérêt simple correspond à un taux de prêt/d’emprunt supérieur à 1 an.
F T = F t 1 + r ) ( T t )
¾ Retenez : F T = F t ( 1 + r ) ( T t )
Page 18
CHAPITRE 1 : LES TAUX D’INTERÊT ¾ Taux continu • Un taux d’intérêt continu est un taux qui évolue à tout instant. Un taux continu r est un taux qui s'applique sur chaque action infinitésimale du temps dt, à la manière d'un taux d'intérêt simple. Le produit des intérêts, ainsi calculé en continu, est capitalisé à chaque instant, si bien que la variation dF t du montant placé résulte de l'accumulation de ces intérêts. dF t = F t rdt F t = F 0 e r ( t t 0 ) ¾ Exercice 1
F 0 Tx = r F t temps La notion de taux simple ou composé est inexistante. ¾ Retenez : F t = F 0 e r ( t t 0 )
CHAPITRE 1 : LES TAUX D’INTERÊT ¾ Taux actuariel • Un taux actuariel i est un taux d'intérêt composé, annuel, constant de base Exact/Exact
etc … F 0 r F 1 r F 2 temps
¾ Retenez : Un taux actuariel est un taux qui s’applique à toutes les périodes.
Page 19
Page 20
CHAPITRE 1 : LES TAUX D’INTERÊT ¾ Taux comptant(spot) / à terme(forward) • Un taux d’intérêt comptant est un taux d’intérêt vu depuis une date initiale (r 0,1 et r 0,2 ) • Un taux d’intérêt forward est un taux d’intérêt futur vu depuis une date initiale (r 1,2 )
r 0 1 r 1,2 ,
r 0,2
¾ Retenez : Taux forward = taux futur
temps
CHAPITRE 1 : LES TAUX D’INTERÊT ¾ Questions ?
¾ Questions ?
Page 21
Page 22
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.