Livre blanc SNCF

De
Publié par

LIVRE BLANC Sncf Ligne 4 Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 1Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 2SOMMAIRE Préambule Pourquoi ce livre blanc ? Les contributeurs au livre blanc ? Introduction 1 – Le macro-environnement 1-1. Les facteurs socio-culturels 1-2. Les facteurs politiques 1-3. Les facteurs réglementaires et environnementaux 1-4. Les facteurs technologiques 1-5. Schéma de synthèse 2 – Panorama des besoins fonctionnels des usagers et non usagers 2-1. Présentation de la méthode de travail 2-2. Désenclavement du territoire 2-3. Amélioration de la qualité d’accès à Paris 2-4. Maillage intra- et inter- régions 2-5. Prise en compte des travailleurs pendulaires 3 – Le diagnostic stratégique (issu des entretiens et de l’enquête) 3-1. Analyse des forces et faiblesses des transports et des infrastructures ferroviaires 3-2. Analyse des menaces et des opportunités pour les territoires concernés 3-3. Les facteurs clé de succès de la démarche entamée en faveur des infrastructures de transports 4 – Les choix stratégiques affirmés par les territoires 5 – La démarche progrès préconisée 5-1. A court et moyen terme 5-2. A long terme 6 – Concernant le développement du fret ferroviaire Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / ...
Publié le : vendredi 23 septembre 2011
Lecture(s) : 233
Nombre de pages : 33
Voir plus Voir moins



LIVRE BLANC
Sncf Ligne 4













Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 1Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 2SOMMAIRE


Préambule

Pourquoi ce livre blanc ?
Les contributeurs au livre blanc ?
Introduction


1 – Le macro-environnement

1-1. Les facteurs socio-culturels
1-2. Les facteurs politiques
1-3. Les facteurs réglementaires et environnementaux
1-4. Les facteurs technologiques
1-5. Schéma de synthèse


2 – Panorama des besoins fonctionnels des usagers et non usagers

2-1. Présentation de la méthode de travail
2-2. Désenclavement du territoire
2-3. Amélioration de la qualité d’accès à Paris
2-4. Maillage intra- et inter- régions
2-5. Prise en compte des travailleurs pendulaires


3 – Le diagnostic stratégique (issu des entretiens et de l’enquête)

3-1. Analyse des forces et faiblesses des transports et des
infrastructures ferroviaires
3-2. Analyse des menaces et des opportunités pour les territoires
concernés
3-3. Les facteurs clé de succès de la démarche entamée en faveur
des infrastructures de transports


4 – Les choix stratégiques affirmés par les territoires


5 – La démarche progrès préconisée
5-1. A court et moyen terme
5-2. A long terme

6 – Concernant le développement du fret ferroviaire
Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 3
PREAMBULE


Pourquoi ce livre blanc ?

En lançant ce livre blanc, le souhait de la Chambre de Commerce et d’Industrie de
Troyes et de l’Aube a été d’associer les acteurs du territoire de l’Aube mais également
de son territoire voisin - la Haute-Marne - à la question des infrastructures et des
transports ferroviaires.
Cette démarche qui se veut participative ne fait que confirmer et renforcer le travail
effectué par le Conseil régional de Champagne-Ardenne dans son Schéma régional
des infrastructures et des transports.
Les problématiques et les priorités dégagées dans les deux documents sont
évidemment très similaires.
Nous tenons néanmoins à réaffirmer personnellement nos craintes concernant l’avenir
de nos territoires. En effet, malgré les efforts déployés par les forces vives pour rendre
ces territoires plus attractifs et pour générer de la croissance dont les résultats ont été
assez vite encourageants (démographie en hausse, accroissement des flux de
touristes, augmentation du nombre d’étudiants, multiplication du nombre d’entreprises
appartenant à des groupes internationaux, etc), la question de l’accessibilité et des
transports reste majeure et primordiale pour notre développement futur.
Cet ouvrage a pour vocation de prouver l’intérêt général et la mobilisation collective des
territoires autour de cette problématique.


Quels sont les contributeurs de ce livre blanc ?

Ce sont l’ensemble des acteurs représentant la société civile qui ont participé à cette
démarche :
- des représentants du monde économique
- ntants du secteur de la santé
- ntants de l’enseignement
- des responsables logistiques
- les chambres consulaires
- les syndicats professionnels
- les représentants des usagers de la ligne 4
- les services de la SNCF


Introduction

Ce livre blanc doit être lu comme un document de synthèse dont l’objectif prioritaire a
été de mettre de l’ordre et une cohérence logique dans l’ensemble des besoins qui ont
été exprimés par le groupe. La démarche menée a été très similaire à celle menée par
les entreprises quand ces dernières sont confrontées à des choix stratégiques pour
leur développement ultérieur :
- D’abord, une présentation du contexte au travers de ses tendances lourdes
- Ensuite une analyse des besoins fonctionnels émis par le groupe
- Puis le diagnostic stratégique réalisé à partir de ces besoins recueillis
- Enfin le choix des grandes orientations que les territoires souhaitent défendre
- Et la proposition d’une démarche de concrétisation dans le temps.

Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 4
Il nous paraît important de rappeler que ce livre blanc a su faire émerger une réflexion
commune avec les services de la SNCF en vue bien sûr d’un travail ultérieur plus
poussé avec les organismes et institutions concernés.
La question du FRET n’est volontairement que très partiellement abordée dans ce
document. La problématique est apparue éminemment intéressante et nécessite par
conséquent une démarche qui doit lui être entièrement consacrée. Celle-ci est d’ores et
déjà entamée et associera les entreprises, les transitaires, la SNCF, RFF et les autres
opérateurs de proximité. Les résultats feront l’objet d’un document de synthèse à part.


Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 51 – Le macro-environnement


La capacité qu’ont les territoires à se développer et s’aménager durablement est
fonction de facteurs endogènes et exogènes à prendre en compte.

Le département de l’Aube possède un certain nombre d’atouts à valoriser, de freins
contre lesquels tout est mis en œuvre collectivement. Pour que ces efforts deviennent
opportunités et non des menaces, l’amélioration des infrastructures et des transports
ferroviaires est une condition sine qua none.



1-1. Des facteurs socioculturels

1.1.1. Une démographie préoccupante

L’Aube est le seul département de la Région Champagne-Ardenne à conserver un
taux de croissance de la population positif (+0,11 % - INSEE – recensement de
1999).
Néanmoins, ce taux s’explique par un solde naturel positif et un solde migratoire
négatif : autrement dit, un taux de natalité assez constant allié à une espérance de
vie croissante ont compensé les migrations significatives des 25-40 ans.

Le vieillissement de la population est également une donnée primordiale à
prendre en compte pour le développement durable des territoires.

Il faut également rappeler une localisation très rurale de la population
champardennaise en général, et une densité de population assez faible sur ces
territoires.
Le phénomène de péri-urbanisation en cours actuellement engendre une
explosion des communes satellites de la ville de Troyes et par conséquent une
nouvelle répartition des populations.


1.1.2. Une évolution du logement et de la demande de permis de construire
encourageante

Le recensement de 1999, l’augmentation du nombre de permis de construire, la ré-
ouverture de classes ou l’extension des écoles, sont autant d’arguments en faveur
de l’accroissement de population des communes les plus rurales.
Cette tendance est explicable par :
o le prix du terrain à bâtir encore très attractif dans ces petites communes
o les disponibilités foncières
o le souhait de s’installer à la campagne
o la plus grande mobilité des ménages
o une tendance à l’extension de la banlieue parisienne le long de la ligne
ferroviaire







Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 6ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
1.1.3. Une population active qui se déplace beaucoup

Le nombre de travailleurs pendulaires est une donnée à prendre en compte pour
l’ensemble des catégories socio-professionnelles et des secteurs d’activité.



1-2. Des facteurs politiques

Le territoire est mu par une volonté unanime et forte de lutter contre ces tendances
démographiques lourdes.
Les priorités retenues par les politiques sont :

1.2.1. Au minimum le maintien de la population à son niveau actuel
en captant, développant et créant de nouveaux flux traversant le territoire et
cela via :
la formation (ESC, UTT) : former des jeunes et tenter de les garder sur le
territoire
les créateurs d’activités et innovateurs (Technopole) : favoriser l’accueil
et faciliter l’implantation des porteurs de projet
les touristes (champagne, magasins d’usine, Nigloland, etc.) : donner envie
aux touristes de passer par l’Aube
les automobilistes (dessertes routières et autoroutières) : faciliter l’accès
à l’Aube en voiture mais aussi en train et en avion peut-être
les marchandises (plateformes multimodales de Vatry, Nogent-sur-
Seine, etc.) : développer de nouvelles activités logistiques

1.2.2. Le maintien et le développement d’activités économiques dans les secteurs
existants ou dans des secteurs innovants
en renforçant et diversifiant le tissu économique local
en développant la compétitivité des entreprises
en consolidant un grand pôle formation afin d’accroître la performance des
ressources humaines locales

1.2.3. La connexion de l’Aube aux grands réseaux européens
afin d’amplifier les flux de personnes et de marchandises et de multiplier la
probabilité d’en capter.
Cela suppose de :
développer les infrastructures de communication et de transport
développer l’offre immobilière et foncière
etc.


1.2.4. La création d’une image nouvelle

D’un département accueillant, facile d’accès, où il fait bon vivre, où l’on peut
se former et trouver un travail en rapport avec ses compétences et d’où l’on
peut facilement accéder aux gares TGV ou aux aéroports.


1.2.5 L’implantation de nouvelles activités

La diversification du tissu économique et l’implantation de nouvelles entreprises par
Aube Développement et par la Technopole de l’Aube renforcent le besoin de
liaisons de qualité.
Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 7ƒ
ƒ
ƒ
ƒ



1-3. Des facteurs réglementaires et environnementaux

1.3.1. Les accords de Grenelle

Le transport est un des axes forts de ce Grenelle et est indissociable de mesures
en faveur de l’aménagement durable des territoires

Maîtrise de l’énergie au travers des émissions de gaz à effet de serre
Etablissement d’une programmation nationale et régionale des
infrastructures de transport
Maîtrise de l’impact et de la cohérence des nouvelles infrastructures
de transport sur l’environnement et l’économie
Promotion du ferroviaire et du fret ferroviaire

Si les accords de Grenelle militent très favorablement en faveur des modes de
transport alternatifs à la route, la pertinence du choix des nouvelles infrastructures
de transport sera également évaluée de très près.

1.3.2. La politique active en faveur du développement durable, entamée

1.3.3. La sécurité

1.3.4 La multimodalité (parking en gare,….)




1-4. Des facteurs technologiques


1.4.1. Equipements et infrastructures existants

- obsolescence du matériel roulant
- des infrastructures à redresser pour gagner en vitesse
- programme en cours de modernisation de la signalisation et des équipements
- mise en place du TER Bombardier bibi (diesel et électricité)






Le contexte global est manifestement favorable à la priorité accordée à
l’amélioration et au développement des infrastructures et des transports
ferroviaires. Au-delà de l’aspect microéconomique où chaque voyageur gagnera
en confort, la dimension macroéconomique du développement économique futur
de ces territoires est primordiale.

Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 81.5. Schéma de synthèse


LE MACRO ENVIRONNEMENT
Facteurs politiques
Facteurs économiques
Maintenir la population
Accroissement activité des sur le territoire Attirer
territoiresde nouvelles populations
actives Facteurs légaux Attirer des médecins, des
professeurs et des Maintenir et développer Normes de sécurité
étudiants sur le territoirede l’activité économique
Développement logistiqueConstruire une image
nouvelle du département Ouverture du territoire
Facteurs Livre blanc SNCF
socio-culturels
Contexte démographique
Facteurs Croissance
écologiques de la demande immobilièreFacteurs
Multiplication
Grenelle de Technologiques des déplacements
l’environnement
professionnels sur Paris Taux d’obsolescence
Développement Travailleurs pendulairesdu matériel roulant
durable Prise en compte des attentes
Faire rouler les trains des acteurs des grands secteurs
plus vite : Bibi, (tourisme, santé, éducation,
électrification, LGV économie, etc.)

Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 9¾
¾
¾
2 – Panorama des besoins fonctionnels
des usagers et non usagers


2-1. Présentation de la méthode de travail (cf. page )

- Mise en place d’un « groupe de création » représentatif de la société civile
- Animation du groupe dans le sens de la discussion libre mais orientée sur les
besoins, attentes et reproches à exprimer concernant les transports ferroviaires
voyageurs et fret.
- Analyse des besoins fonctionnels constitutifs des priorités à dégager
- Enquête auprès d’usagers et non usagers
- Entretiens semi-directifs
- ctionnels constitutifségager
- Détermination des axes stratégiques à insérer dans ce livre blanc
- Etude de scenarii prospectives à préconiser

Les priorités choisies et exposées ci-dessous se retrouvent toutes parmi les fiches
projet du Schéma Régional des Infrastructures et des Transports.


2-2. L’accessibilité aux grandes infrastructures et grandes métropoles

Cette problématique fait référence au sentiment d’enclavement progressif des
territoires de l’Aube et de la Haute-Marne au regard du reste du département en
particulier dû à de mauvais raccords aux réseaux ferroviaires majeurs.

Par conséquent, les objectifs inclus dans cette priorité concernent :

L’amélioration des temps d’accès aux grandes villes française (Paris,
Lyon, Marseille, Lille, Strasbourg, etc.)

La création de liens avec les grands pôles économiques européens
(Londres, Berlin, Bâle, etc.) et les principaux ports (Anvers, Rotterdam, Le
Havre)


L’accessibilité au réseau LGV situé proche de nos territoires
















Livre Blanc « SNCF Ligne 4 » / CCI Troyes et Aube / Novembre 2008 10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.