Théorie des nombres

De
OROHTO LlfiftARV THÉORIE DES NOMTîRES COURS DE L.V FACULTÉ DES SCIENCES DE L U.MVEKSITE DE PAIUS N031BUESTHÉORIE DES PAR E^^CAHEN lTisivehsjté de I'arisChargk db Cours a la Facdi.té des Sciescbs db TOME PREMIER LE PREMIER DEGRÉ 0-. 0- PARIS LI1U«AII{IK SCIENTIFIQUE A. IIEHMA.NN .V FILS SIKDEI. IBIlAlliES Di: s. M, I. E UOI DK RLE DE LA SORBONNE, fi6, 1914 /^^ MA CHÈRE FEMME.A ^^ PREFACE Celui (jiii veul. de nos jouis, écrire une i' Tliéoriedes Nombres » se liourtc dès le début, à une difficulté : celle de délimiter son primitive-sujet. La Théorie des Nombres, ou Arithmétique est. commement, la théorie des nombres entiers. Mais il est jnouvé maintenant que le nondjre entier sullil 'i éilillei' toutes les mathé- notre auteur se voit amené à écrire un traité complet dematiques, mathématiques, qui évidemment une entreprise chimérique.ce est Il doit donc se restreindre et pour cela chercher de la Théorie des Nombres une autre délinilion. .l'ai proposé la sui\ante(') : La Théorie des Nombres s'occupe de tous les nombres; entiers, rationnels, algébriques ou transcendants, mais en tant seulement entiers, rationnels, aliiébriques ou transcendants. Ellequ'ils sont étudie les propriétés particulières à cliacune de ces espèces de nombres, mais les propriétés (pii leur sont communes ne sont pas de son ressort. Cette délinilion est évidemment préférable à la oi'i nous sommes ceprécédente, au point de vue en moment. vague, .
Publié le : lundi 1 octobre 2012
Lecture(s) : 28
Tags :
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 434
Voir plus Voir moins

OROHTO
LlfiftARVTHÉORIE DES NOMTîRES

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.