Discover Argentina

Publié par

Discover Argentina

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 139
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Long courrier
– 51
September 2009 –
revue
Plus de cent ans d’histoire !
C’
est en 2005 que l’
Argentine Open Golf
Championship
a célébré son centième anniver-
saire et la 7
e
plus ancienne compétition au monde.
Passionnés de golf (comme de polo et de football), les
100.000 licenciés actuels jouent sur 285 parcours (dont
25 en cours de construction) répartis dans tout le pays,
de la Patagonie à la région viticole de Tupungato et au
nord du pays. En outre, les parcours sont classés soit
comme « tropical, classical, british style design, modern
american courses» ou encore, plus personnalisés et
adaptés aux topographies particulières des régions. De
nombreux architectes s’y sont attelés dont Alister Mac
Kenzie, Jack Nicklaus, Robert von Hagge, Juan
Dentone, Emilio Serra entre autres… Pas étonnant que
l’Argentine ait reçu en 2008 le « IAGTO AWARD »
du
«Best Golf Destination of Latin America and
Caribbean ».
Golf, wine and gaucho
Discover Argentina
Eva Peron, Maradona, Carlos Gardel, Jorge
Luis Borges, Fangio… Tango, Gauchos, Pampa,
Patagonie, Terre de Feu, Ushuaia… sont tant
de noms qui fascinent et évoquent pour nous
l’Argentine et ses 39 millions d’habitants. Sans
oublier les frères Romero,Andres et Eduardo,
et surtout Angel Cabrera, récent vainqueur du
Masters, qui nous font vibrer en golf.
Son nom même vient du latin « Argentum »
(Argent), « plata » en espagnol. Rien que d’y
penser, on sent déjà le goût et la magie de
l’aventure qui nous envahit. Tout ici possède
une dimension théâtrale, de la Cordillère des
Andes aux chutes d’Iguaçu, des premiers
explorateurs aux touristes actuels, en passant
par les aventuriers, tous ont fait sur cette terre
du bout du monde, l’ultime voyage, celui de
l’inexorable rencontre avec l’âme…
•••
Buenos Aires, Puerto Madero
et la fameuse frégate Presidente Sarmiento
Le golf de Llao Llao offre une vue fabuleuse sur le lac Nahuel Huapi
Long courrier
52 –
revue
– September 2009
Buenos Aires,
City of tango and tears
Pour un Européen, que seule une nuit
confortable à bord d’Air France sépare de
Buenos Aires, la première impression n’est
pas celle d’un dépaysement marqué (4 heu-
res de décalage horaire), à part la vision
aérienne des nombreux terrains de foot
éclairés. Les Porteños (habitants de BA)
descendent des Espagnols, puis des Italiens
qui ont formé le gros des vagues d’immigra-
tions depuis la fin du XIX
e
. Aussi, l’archi-
tecture du centre ville est-elle parsemée de
références au Vieux Continent : l’Avenida
de Mayo c’est un peu Madrid, le quartier
chic de Recoleta rappelle Paris avec des
bâtiments en pierre de taille, alors que
Naples se retrouve dans le quartier popu-
laire et coloré de La Boca. Arpentez, le nez
en l’air, les rues de la ville pour ne pas man-
quer la beauté architecturale des façades et
des coupoles.
Not-to-miss
Quatre jours vous seront nécessaires pour
visiter le
Cementerio de la Recoleta
avec la tombe d’Eva Peron, le quartier
coloré de La Boca entourant le stade de
football de Diego Maradona et les restau-
rants de plein air où l’on danse le tango en
terrasse et où la viande est une des meilleu-
res du monde grâce aux immenses plaines
de la Pampa !
A la
Plaza de Mayo
, face au surprenant
bâtiment tout rose de la
Casa de
Gobierno
, résidence du Président, décou-
vrez l’endroit où tous les jeudis,les «Mama»
viennent pleurer leurs disparus (desapareci-
dos)…
Ne manquez pas la visite de
Puerto
Madero
et la superbe frégate Presidente
Sarmiento (1889), enfin, admirez les nou-
veaux buildings, oeuvres d’architectes de
renom tels que Sir Norman Foster, Philippe
Starck ou encore le fabuleux pont de l’ar-
chitecte espagnol Santiago Calatrava :
Puente de la Mujer (Le pont dansant).
Golf and after
Golf in Buenos Aires
Hôte de la World Cup en 2000 (Tiger
Woods / David Duval), Buenos Aires, le
«Paris de l’Amérique du Sud» offre de
nombreux parcours autour de sa capitale,
distants de 20 à 40 minutes. Un excellent
climat et une qualité de maintenance excep-
tionnelle permettent, grâce à un bon drai-
nage de jouer toute l’année sur la plupart
des terrains, même par gros temps.
Jouer à Buenos Aires
Pilar Golf Club
www.pilargolf.com.ar
Les 27 trous (Azul-Blanca-Colorada)
de Ronald Fream, sont situés sur 110 hecta-
res d’une ancienne « estancia », à 60 km au
sud de BA. Parcours très ouvert, il offre au
vent un facteur important de difficulté toute
l’année. De grands water hazards, des fair-
ways étroits et des greens ondulés obligent
les joueurs à frapper la balle fort mais pru-
demment. Les trous les plus beaux sont le 8
(blanca) et le 9 (azul),
les trois trous les plus
difficiles sont le 2 (azul), le 7 (colorada) et le
5 (blanca). L’énorme Clubhouse, au décor
étrangement suranné, dispose d’un excel-
lent restaurant et d’une grande piscine.
Olivos Golf Club
www.olivosgolfclub.com.ar
Est un 27 trous (Azul-Blanca-
Colorada), dessiné par Luther Koontz,
considéré comme le meilleur parcours du
pays (N° 1 Golf Digest). Il sera l’hôte de la
World Cup de 2010. C’est un ‘typical
english style course’ (parkland) où la diffi-
culté réside dans le changement de position
des tees et des drapeaux. Les lacs entrent en
jeu aux trous 15 et 16, l’étroitesse des fair-
ways et les greens ondulés, très roulants, en
font un vrai challenge pour les bons
joueurs. Il n’y a pas de buggy mais des trol-
leys, des chariots électriques et des caddies.
Le Clubhouse est lui aussi très british...
Jockey Club
www.jockeyclub.com.ar
Se compose de 36 trous (Colorada-
Azul) dessinés par Allister Mackenzie
(1880). Les 18 trous du Colorada sont cer-
tes les plus difficiles. Sans être extrêmement
long, ce parkland a accueilli 17 fois
l’«Argentine Open Golf Championship»,
c’est tout dire! Les collines artificielles
incorporées, les greens en passpalum diffici-
les et ondulés et l’intelligente répartition
forestière, obligent les golfeurs à jouer avec
leur tête, plus qu’avec leur force. Hyper
manucuré, grâce à une équipe de 40 jardi-
niers,
on peut y jouer toute l’année. Pas de
buggy mais trolley et caddy obligatoire.
Veuillez à votre tenue, car ici, l’étiquette
vestimentaire est très stricte. Le Clubhouse
de style Tudor (1940), très chic et très vieil-
lot, reflète bien sa devise de «Most presti-
gious golf club in Argentina».
La Reserva Cardales GC
www.sofitellareserva.com
Le tout récent parcours de 18 trous, par
72, dessiné par Caprile & Capdepont,
s’étend sur 55 hectares de prairie ouverte
plantée de quelques 30000 arbres dont des
palmiers et des oliviers.
Le trou 1, par 4, débute en bordure du
superbe clubhouse La Reserva Cardales,
comprenant entre autres le prestigieux res-
taurant Italpast. Il se termine sur un large
green derrière lequel se trouve un
Convention Center de 3300 m
2
faisant face
au lac de 20 hectares, considéré comme le
coeur du resort. Les 9 derniers trous traver-
sent de nombreuses fois, grâce à de jolis
ponts, le ruisseau El Pescado, ce qui rend le
jeu des plus hasardeux. Situé en bordure des
155 hectares de la réserve naturelle, il n’est
pas rare d’y rencontrer canards, oies, cerfs
et des milliards de moustiques ! Attention :
pas de buggy mais location de trolley et
chariots électriques.
Trou 9 du Pilar GC à BA
Sofitel La Reserva Cardales *****
www.sofitel.com
Situé à 50 minutes de l’aéroport inter-
national et 40 minutes du centre ville, ce
superbe Sofitel de 160 chambres, est idéa-
lement placé au centre du Country Club et
est le premier golf/hôtel du pays.
Nous vous le conseillons comme pre-
mière étape en arrivant à Buenos Aires
pour vous déstresser du vol et profiter dès
le check-in d’un bon massage dans le
luxueux spa.
Sofitel Luxury Hotels
Buenos Aires Arroyo *****
(The Leading Hotels of the World)
www.sofitel.com
C’est dans le quartier chic de BA, à
Arroyo, que se découvre l’exceptionnel
hôtel de maître (1929) de Nicolas
Mihanovich transformé en luxueux busi-
ness hôtel (2000) et décoré par le Français
Pierre-Yves Rochon. Les 144 chambres et
suites lumineuses et colorées sont agrémen-
tées de spacieuses salles de bain en marbre
Boticcino. Le Café Arroyo, la Bibliothèque
et le Restaurant Sud (extrêmement fréquen-
tés) sont les « musts » de la bonne société
locale. Les attentions VIP, le service hyper
personnalisé et l’assistance permanente des
« invités » en font un des meilleurs Sofitel
du monde.
Loi Suites – Recoleta Hotel ****
www.loisuites.com.ar
Situé dans le quartier le plus élégant de
BA, face au célèbre cimetière Recoleta, les
112 lumineux studios et suites en font un
des business hôtels les plus appréciés de la
ville.
Long courrier
– 53
September 2009 –
revue
Trou 15 Azul du golf
historique du Jockey Club à BA
Tee 1 du golf du Sofitel
Cardales à BA
Not-to-miss
Regular Sightseeing Tours & Walks
www.eternautas.com
Esquina Carlos Gardel,
Cena & Tango show
www.esquinacarlosgardel.com.ar
spectacle fabuleux de tango,
cuisine et vins exquis !
Super Promo
www.patagoniagolf.com
(IAGTO)
propose d’octobre 2009 à avril 2010,
le package suivant : 7 nuits B&B,
5 greenfees sur les parcours de San Andres /
Olivos / Martindale / Jockey Club,
tous transferts inclus, avec l’escorte privée
d’un ‘golf guide’ (joueur) pour 900
par personne. A ne pas rater !
•••
Séjourner à Buenos Aires
Long courrier
54 –
revue
– September 2009
Délimité au nord par le Rio Colorado
et au sud par le Cap Horn, la Patagonie
compte moins d’un habitant au km
2
. La
plus grande partie du territoire appartient à
l’Argentine, le reste au Chili. Cette terre
fascine par ses grands espaces et sa diver-
sité. C’est un des territoires les plus mar-
quants du monde tant par ses paysages
silencieux que par les réserves d’animaux
qu’elle abrite. Comment ne pas laisser son
regard dériver à l’horizon de ses plaines
désertiques jusqu’à la Cordillère des Andes
? Il est impossible de rester insensible à la
beauté sereine de ses montagnes et de ses
lacs d’altitude entrecoupés de forêts et de
rivières poissonneuses.
San Carlos de Bariloche
Aerolineas Argentinas vole quatre fois
par jour de Buenos Aires à Bariloche, sta-
tion de ski chic des Argentins. Non, vous
n’êtes pas en Suisse, même si lacs, monta-
gnes, forêts de sapins, chalets de bois, fon-
due et chocolat (la spécialité locale) vous y
font penser. Bariloche s’étend le long du lac
Nahuel Huapi, au pied de la Cordillère et à
quelques kilomètres de la frontière chi-
lienne, dans la superbe région des Sept
Lacs.
San Martin de Los Andes
Trois à quatre heures de route (non
asphaltée) séparent Bariloche de San
Martin par la route des Sept Lacs, dévoilant
des points de vue magnifiques, avant d’en-
tamer la superbe descente vers San Martin,
petit village situé dans un bassin naturel,
bien protégé du vent, entouré de monta-
gnes.
Golf & after golf in Patagonia
Si l’Argentine est le pays avec la plus
grande tradition golfique en Amérique
latine depuis plus d’un siècle, le marché est
concentré à 80% dans la région de Buenos
Aires. Aussi, pour convertir la Patagonie
au tourisme international, seuls des grands
designers et des hôtels de grand luxe peu-
vent y parvenir. Un superbe choix de types
de terrains retiendra votre attention : tradi-
tionnels dans les déserts exotiques du nord,
les lacs et montagnes de Patagonie jusqu’à
l’ultime expérience du golf situé le plus au
sud de la planète : Ushuaia (Revue Golf
avril 2008). Il est à noter que l’exception-
nelle qualité des terrains est due à un entre-
tien rigoureux, un bon drainage et à la cou-
verture « chauffante » des greens durant les
longues périodes de gel.
Jouer et loger à Bariloche
Llao Llao Hotel & Resort *****
(The Leading Hotels of the World)
www.llaollao.com
Situé à 25 km du centre ville, ce 18
trous, dessiné par Emilio Serra (1993), logé
en bordure du lac Nahuel Huapi dans le
Parc National, au pied du Mont Lopez, est
une véritable alliance du golf et de la
nature. Si le vent est le problème majeur du
parcours, les trous les plus difficiles restent
le 10 et le 14 et les plus panoramiques selon
Fernando Pereyra, à la tête du resort, les
10, 16 et le fameux 18, par 3 (tee to green)
où il s’agit d’être précis pour éviter de
devoir nager dans le lac.
L’hôtel, manoir démesuré,
de type
canadien, possède un décor rustique en
cyprès de Patagonie. Il est doté d’un lobby
Breathtaking Patagonia
Voici la Patagonie : rivières,
montagnes et silence...
Somptueuse vue
sur le lac
et les montagnes
du golf
d’Arelauquen
Le golf de Llao Llao entoure l'immense hôtel
gigantesque, aux nombreux fau-
teuils en peau de daim et cuir.
Extrêmement chaleureux, grâce à
ses deux cheminées abondamment
garnies, des plaids jetés négligem-
ment sur les canapés, murs et lus-
tres agrémentés de trophées de
chasse le tout agrémenté de
nom-
breux plateaux d’énormes pom-
mes vertes et rouges vous don-
nent l’illusion d’être dans votre
propre chalet ! Les chambres en
toile de Jouy ont toutes une vue
superbe sur le golf, la piscine, le
spa et les montagnes qu’elles sur-
plombent de toute leur hauteur. Le lobby, un res-
taurant gastronomique et une superbe véranda
très cosy,
attenante à la terrasse sont les princi-
paux lieux de rencontre des voyageurs.
Profitez-en pour découvrir un nouveau type
de golf qui se joue en Argentine et en Nouvelle
Zélande avec une balle ovale: le cross goalf
(www.golfcross.com)
Arelauquen
Golf & Country Club
www.arelauquen.com
Ce 2 fois 9 trous (old-new), dessiné par
Vicente Fernandez, est le premier Country Club
de Bariloche, créé sur 700 hectares sur les rives du
lac Gutierrez avec vue panoramique sur les
Monts Otto et Catedral. Hyper manucuré, doté
d’un excellent système d’irrigation, c’est un par-
cours dynamique et ondulé aux nombreux blind
shots, larges fairways et greens en dévers. Situé au
coeur d’une vallée en forme de fer à cheval ouvert
sur le lac, traversé par le Longochinoco Creek, la
lecture des greens est un vrai casse-tête chinois !
Nous avons préféré la seconde partie dont le trou
12 qui possède un double fairway traversé par un
ruisseau. Le 15, par 3, et le 17, par 3, (tee-green)
sont les plus amusants. Trolleys et chariots élec-
triques sont en location.
L’Hôtel Arelauquen Lodge (*****)
www.arelauquenlodge.com
Il est réservé aux puristes. Situé au-dessus du
clubhouse, il offre une vue imprenable sur le golf,
la montagne et le lac. Les 23 chambres avec feu
ouvert, ont toutes une belle terrasse. On y décou-
vre aussi un restaurant aux steaks énooo …rmes
et une cave à vin intéressante.
Jouer et loger
à San Martin de los Andes
Chapelco Golf & Resort
www.chapelcogolf.com
Inaugurée en 2006 par Jack Nicklaus et
son fils, cette “cancha” est une oeuvre d’ex-
ception qui a coûté 12 millions de dollars.
Elle est destinée à enjoliver la nature exis-
tante et non à la détruire !
Déclinée dans la gamme des verts, clairs
pour les fairways, sombres pour les pins de
l’Orégon, les par 3 du ‘Golden Bear’ y sont
rois.
Propriété de la famille Taylor, ce 18 trous,
par 72, se caractérise par des roughs impossi-
bles, des slopes partout, beaucoup de vent, de
nombreux bunkers
et des greens à la lecture
difficile. La tactique est de jouer l’avant green
et pitcher, sans oublier que l’on est à 1870 m
d’altitude !
Très sophistiqué, merveilleuse-
ment entretenu par 20 personnes, on ne s’étonnera
pas d’y trouver des larges fairways taillés en « ser-
pentine » et un système d’irrigation permettant d’y
jouer par tous les temps. Un superbe Clubhouse
avec restaurant gastronomique est situé face à l’hô-
tel et surplombe le caddy master et… oh miracle, il
y a des buggies en location !
L’Hôtel Loisuites Chapelco ****
www.loisuites.com.ar
Sister hôtel de celui de Buenos Aires, il est
tout neuf (2008) et
fait face au golf. Très moder-
nes, les 80 suites et studios découvrent les super-
bes montagnes. Un spa, un gymnase et une pis-
cine intérieure et extérieure complètent l’infra-
structure sportive du resort, dont la terrasse face
aux montagnes est des plus fréquentée.
– 55
September 2009 –
revue
Not-to-miss
La visite du
“Parque Nacional Nahuel Huapi”
(765 000 ha !)
Almacen Artesanal El Coihue
www.artesanalelcoihue.com.ar
la boutique de tous les souvenirs !
El Refugio
chalet-restaurant situé à 1300 m d’altitude
au coeur du parc national.
Vue générale du golf de Chapelco
Reportage et photos
SBN
Infos
Pour la pêche
:
www.patagoniariverguides.com
Pour le golf
: www.patagoniagolf.com
Pour le tourisme
: www.turismo.gov.ar
Fly with Air France
Air France, compagnie leader entre
l’Europe et l’Amérique latine, offre un
vol quotidien direct et sans escales vers
l’Argentine.
Tous les jours un Boeing 777 de der-
nière génération décolle de Paris à 23 h
30 pour atterrir le lendemain matin à 7
h 45 du matin à Buenos Aires après un
vol de 13 heures et 30 minutes dans les
meilleures conditions de confort. La
cabine «Affaires» dispose de fauteuils
de grand confort inclinables à 180°.
Dans la cabine «La Première», chaque
passager dispose d’un lit véritable.Dans
les trois classes, tous les repas et bois-
sons, y compris le champagne, sont gra-
tuits.
Au départ de Bruxelles, le trajet de
TGV est compris dans le billet d’avion.
A partir du 1
er
juillet 2009, le transport
des sacs de golf est gratuit sur tous les
vols d’Air France et de KLM si le poids
du sac ne dépasse pas 20kg.
Tarifs à partir de 795 EUR, toutes taxes
comprises au départ de Bruxelles.
Réservations et informations :
www.airfrance.be
Not-to-miss
Outre le golf, l’autre passion
de Jack Nicklaus est la pêche
à la mouche. Aussi Chapelco
offre-t-il des activités
complémentaires extraordinaires :
Pesca con mosca (fly fishing)
sur la rivière Quilquihue
en compagnie d’un ‘gilly’
El Casco Viejo
est un lodge très très privé, situé en
bordure de la rivière avec trois délicieuses
chambres, un service VIP et un « chef »
à demeure (Notre coup de coeur !)
Cabalgatas (horseback riding),
promenade à cheval de 2 à 4 heures
au sommet des montagnes surplombant
le golf. A essayer absolument !
Super Promo :
www.patagoniagolf.com
(IAGTO) propose d’octobre 2009 à avril
2010, le package suivant à partir
de l’aéroport de Bariloche : 3 nuits B&B
au LLao LLao GC avec greenfees
ainsi qu’à
Arelauquen GC (trolleys inclus),
2 nuits B&B à Chapelco Golf Resort
avec greenfee (buggy compris),
tous les transferts et retour à l’aéroport
inclus, pour 1300
par personne.
A découvrir impérativement !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.