FAO 250e année No 125 Genève, lundi 28 octobre 2002

De
Publié par

FAO 250e année No 125 Genève, lundi 28 octobre 2002

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 242
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
Fr. 1.70 le numéro
250e année No 125
Genève, lundi 28 octobre 2002
J.A.1200 Genève 2 SOMMAIRELINFO UTILE SANTÉ, TRAVAIL AUTORITÉS ET ENVIRONNEMENT Conseil dEtat Séminaire gratuit  déjeuner 2  nominations à la police 2 DÉPARTEMENTS1R1ègul e1m2 ennot vdeemnbtrree p2ri0s0e2 Chancellerie dEtat o  arrêté du 23 octobre 2002 relatif à la dénomination dune artère sur le territoire de la commune Inscription/Renseignements de Lancy 2 OCIRT  022 327 28 50  arrêté du 23 octobre 2002 relatif à la dénomination dune artère sur le territoire de la commune dOnex 2 aàr lraê tdéé sdiug n2a3t ioocnt odberse  m2e0m02b rreeslatif Paraît trois fois par semaine: de la commission consultative lundi, mercredi et vendredi du réseau de distribution de chaleur à partir de lusine des Cheneviers 2  arrêté du 23 octobre 2002 approuvant lincorporation au réseau secondaire du collecteur deaux usées du bois de la Bâtie, Ville de Genève 2  arrêté du 23 octobre 2002 relatif à lélection de Monsieur Olivier Pradervand à la fonction de conseiller Samedi 2 novembre 2002 au CICG municipal de la commune de Jussy 2  arrêté du 23 octobre 2002 approuvant la convention et lannexe tarifaire entre lhôpital de la Tour et santésuisse réglant les conditions de prises en charge des prestations de réadaptation cardio-vasculaires pratiquées selon le mode ambulatoire  arrêté du 23 octobre 2002 relatif Journée romande du diabète (programme Cardio-Tour) 2 à laide financière aux étrangers non titulaires dune autorisation de séjour régulière 2  élection de 3 membres du conseil dadministration des Services industriels La Fondation au cur, aux yeux et aux reins: le posé assez tôt et des soins adé-de Genève par les conseillers municipaux du canton, à lexception de ceux de la r o m a n d e diabète. hent des é Ville de Genève 2 quats empêc s quelles  annuaire officiel 2-3 pour la re-Selon lOrganisation mondiale de graves.  prises de position en vue de la votation cherche sur fédérale et cantonale du 24 novembre 2002 3 lgea ndiiabète soar--tlciaoe tnts eam nptoréno d(piOoarlMtei oSsn),o  ue5fsf%rt e e ddne u  cldraio aipsbosèpatuenl caee-tcFGhoreân cdseau tirn oolnte a rdomimambaeènntdte e,a  lupexos u erff falocaru tlrste écds he edlrea-Aménagement, équipement et logement medis e ce  deuxième procédure dopposition 3 une  enquête publique No 1337 3 journée pu-cdou nvsiteailnlitses, enmoetnat mdme elnat peonp ulraatiisoonn.nmèévdee ceitn ed e deLsa usUannivneer ssitoénst  udne  pGôlee-Justice, police et sécurité blique pour En Suisse, 300 000 personnes sont dexcellence dans la recherche.  service des automobiles et de la navigation 4 i n f o r m e r touchées, mais la moitié ignorent Mais lintervention de la Faculté ne  service des autorisations et patentes 4 quant à cette leur état et les dangers quelles suffit pas à traiter la maladie: la coo-Economie, emploi et affaires extérieures ffection,  requête 4-5 a ses Affaires militaires causes et ses courent.ppaérsastei onn odtau mpamtieennt t peasrt  lees rseesnptieecllte  deet  cours de tir pour retardataires 5 remèdes. Une Le diabète est une maladie discrète, Instruction publique  engagement dapprentis 5 Robert Hensler i n i t i a t i v e qui se caractérise par un excès derfoèigsl eàs  dsioéitgéntieqru lees  (dqiauib èstuef)fi seet ntd puanre-COMMUNES utile: la moi-sucre dans le sang. Suite à un man- ville de Genève - Avis de préselection 5 per que dinsuline (diabète de type 1) ou discipline de vie. tié des - commune du Grand-Saconnex - Avis éstoantnes frappées ignorent leur àb èuten ed er étyspiset a2n),c lee  sà uscroen  naec tpioenu t (pdliuas-Ldprieén fpvooerlnimttiiaqotunio e nd deees sst anutné  opliuuctbiall itiqoeunsess  eentg tridaee-l de soumission publique 5 . être assimilé dans les cellules. Or il comp POUVOIR JUDICIAIRE Le concept de «maladie de société» est la principale source dénergie de ves du diabète. Cest pourquoi la Tribunal de 1re instance 6 Tribunal tutélaire 6 est désormais bien établi. Interrogez notre organisme. Fondation romande pour la recher-Commission cantonale de recours vos connaissances et lon vous ré- Les facteurs favorisant lapparition che sur le diabète organise le 2 no-en matière de constructions 6 pondra dépression nerveuse ou af-dun diabète sont lâge, lexcès devdeinmfborrem a2ti0o0n2,  uàn lea jqouuerllneé ev opuusbliêqtuees  DIVERS fuenceti oanfsf ecctiaornd iom-véacsocnunlauire,e s.m aIli s y réa-puoied se,t  labsennccee  ddee cxaesr cidcee  dipahbyèstie- Registre du commerce 7-8-9-10-11 q lexiste les bienvenus. Autorisations de construire 11 spaanntd eute ,q uid, osnit  elllien cnideestn cpea s vsao igcrnoéis-lduaen sl elan tpeamreenntt é.e tC eptates sme algaédineé réavloe--Membre d R e o l b a e  r F t o H n e da n t s i l o e n r romande Autorisation dabattage darbres 12 e, Requêtes en autorisations de construire 12 peut entraîner des séquelles graves ment inaperçue. Un diagnostic pour la recherche sur le diabète IMPRESSUM Editeurs: Chancellerie dEtat de la République et canton de Genève (1CP2.2u,p 1b.r 1liu 3ceGi9t 6ead4nse, è LlvéeH mô3t)a elen-tde-Ville, 7 e  Journée dinformation sur le diabète Pavuibsl ipcaityéa entts: Lveorneten,z toé l.T 0e2st2a ,8 0c7h e3f4  d0e0, Programme fax 022 807 35 25 C/o (C3.5, rue de la Synagogue, La 7 e  journée d information de la enrichi de médicaments qui permet-11 h 55 : Intervention de Monsieur culaire. Traiter le diabète évite ou limite p. 5845, 1211 Genève 11) Fondation romande pour la recher-tent de mieux individualiser les traite- Louis Ducor, président de lAssocia- les complications cardio-vasculaires. che sur le diabète aura lieu le sa-ments et de les rendre plus efficaces. tion genevoise des diabétiques 14 h 10 : Les troubles érectile ar le Annonces: Fr. 1,08/mm medi 2 novembre au Centre interna- 11 h 20 : Le diabète de la femme en- D r  Geor Antoine s, p (larg. col. 26 mm) tional de conférences de Genève eint ar le D r tersen.ges-de Boccard. 10% Réclames: (l F a r r . g  . 2 c , o 8 l. 9  / 55 m m m m) (CICG), 15, rue de Varembé. En voici Lce diea,b pète de l aM faerimjam Ge oelanyc-ePinete con-Déjeunertdreo ulbal epso épruelacttiiloens . mToauscs unlien se osnot upfafrse l idése Impression: Atar Roto  Presse SA, le programme: cerne entre 2% et 7% des grossesses. 1 va 3 s h c 3 l 0 a:i rLees,s  fpaacr tleeu rDs r   dJeu arins qRuuei zc. aDrdeiuox-1 à 4 u h n  e 3  0 p:a tThaoblloeg ireo nodreg aenti qcuoen.clusions. Genève 9 h 15 : Introduction, avec MonsieurLes risques peuvent être efficacementtiers udes diabétiques ignorent que l De 8 h 30 à 15 h 30, d exposants Pierre-François Unger, conseiller dEtat, combattus par un style de vie appro- e chargé du Département de laction prié. diabète peut entraîner des complica- es Rue des Sablières 13 sociale et de la santé. 11 h 40 : Projet de recherche 2001 ré- tions cardio-vasculaires. Corriger les vous présenteront dans le hall du Z1.2I.1 S4 aVtigernnyi,e rC.p. 565, 9 h 30 : Le diabète, une épidémie, parpcooumr plean rseé chpearr clhae  Fsounr dlaet iodina brèotmandefoaffcrtee uurns e dbe orninseq uper otceacrtdiioon-.vasculaires lCuICsaGg el edse s adpipaabréetiilqs ueest. produits à le D r Nicolas von der Weid. Le diabète e, par de type 2, dans lequel le corps résiste à le D r  Christophe Bonny. Léquipe du 13 h 50 : Les atteintes des artères du laction de sa propre insuline, repré- D r  Bonny met au point des molécules cur, par le D r Edoardo Camenzind. Le sente 90% des cas. On peut parlertchrééraas pdeeu tsiqauuetso déetrmuiprêec.hCanets t luen epan-ddiéambièet ee, t lel thaybpaegrtisenmsei osno, nt llehsy pqeuralitprie-dépidémie.mière mondile.  pre-facteurs majeurs de risque cardio-vas-a 9 h 50 : Le régime, pourquoi et com-ment?, par le D r Alain Golay. Lalimen-tation est le pilier du traitement du dia-bète. La perte de poids peut parfois faire disparaître la maladie. Les membres de la Fondation 10 h 10 : Lactivité physique, utile?, par La Fondation romande pour la recherche sur le diabète est présidée par Mon-le D r Ulrich Vischer. Lactivité physique sieur Jacques Philippe, médecin-chef aux Hôpitaux universitaires de Ge-joue un rôle central dans la préventionentè vde. SMon scsioemuirtsé  sGeu yc omGrpaonsgei edr,e  LMoaudisa mDeu Icsoar,b epllreé sCidhemnite ldeew slkiA, ssmoécdieatciionn, du diabète. Une activité physique mo- e e dérée peut réduire de plus de moitié le genevoise des diabétique, Robert Hensler, Daniel Pometta et Léonard Vernet. risque de diabète chez les personnes à Vous pouvez contacter, notamment pour des dons, le secrétariat de fort risque. la Fondation, par téléphone au 022 372 93 02 ou au 022 839 09 12; par télé-11 h : Anciens et nouveaux traite-1c2o1pi1euGre naèuv e0 1242. 372 93 26, ou à son adresse: 24, rue Micheli-du-Crest, ments, quoi de neuf?, par le D r  Alain Pernet. Larsenal thérapeutique sest
lle FeuieillffcisiO dvA021702tobre 20n to Gdedue an c2 idco 8vènenuLe
Conseil dEtat Déjeuner lemploi et des affaires extérieures, Mme Micheline Spoerri, conseillère en l honneur de M. Herbert Schott, dEtat, chargée du département de ancien directeur général justice, police et sécurité, M. Robert de l Hôtel Intercontinental Hensler, chancelier dEtat, et M. Jean-Le Conseil dEtat de la République et Luc Chopard, chef du protocole. canton de Genève a reçu M. Herbert Schott, ancien directeur général de lHôtel Intercontinental, en date du Nominations à la police 23 octobre 2002 à la Fondation Zou-bov. Le Conseil dEtat de la République et Les autorités genevoises étaient repré- canton de Genève a nommé, pour le sentées par Mme Micheline Calmy- 1er novembre 2002, M. Bernard Ber-Rey, présidente du Conseil dEtat en sier, inspecteur de la police judiciaire, charge du département des finan- au grade dinspecteur principal ad-ces, Mme Martine Brunschwig Graf, joint; Mme Maryline Dorsaz, inspec-conseillère dEtat en charge des dé- trice de la police judiciaire, au gra-partements de linstruction publique de dinspectrice principale adjointe; et des affaires militaires, M. Carlo Lam- M. Roger Imboden, inspecteur de la precht, conseiller dEtat en charge police judiciaire, au grade dinspec-du département de léconomie, de teur principal adjoint.
Chancellerie dEtat
ARRÊTÉ chaleur à partir de lusine des Chene-relatif à la dénomination viers, du 23 septembre 1999 (loi 8064); d une artère sur le territoire vu le règlement relatif à la commission de la commune de Lancy cdo ncshulatlaetiuvr eà  dpua rrtiér sdeea ul udsien edi sdterisb uCtihoen-e Du 23 octobre 2002 neviers, du 9 février 2000, Arrête: LE CONSEIL DÉTAT, 1. Sont nommés membres de la com-vu la proposition de la commune de mission consultative du réseau de Lancy du 10 juin 2002; distribution de chaleur à partir de vu le préavis favorable de la commis- lusine des Cheneviers: sion cantonale de nomenclature du a) 3 représentants de lEtat: M. Ro-15 juillet 2002; bert Cramer, conseiller dEtat vu le règlement sur la désignation des (président), M. Olivier Ouzilou, artères et la numérotation des bâti- directeur du ScanE (remplaçant ments, du 19 février 1975, du président), M. Claude Cala-Arrête: me, directeur, service de la pla-nification et des constructions, Il est donné le nom de: DIAE;  avenue du Petit-Lancy b ) 3 représentants de la société à lartère partant de la route de concessionnaire: M. Michel Mat-Chancy, à la hauteur du No 28, et they, directeur, CGC Energie SA, finissant route de Saint-Georges, M. Serge Dal Busco, bureau din-en suppression du tronçon de génieurs Dal Busco Yokoyama, lavenue Louis-Bertrand, partant M. Pascal Abbet, directeur du de la route de Chancy, à la hauteur service du gaz, Services indus-du No 28, et finissant à la hauteur triels de Genève; du No 7 (école) de lactuelle ave- c ) 3 représentants des communes nue Louis-Bertrand. concernées: M. Henri Duvillard, Cette dénomination entre en vigueur maire dAire-la-Ville, M. René le 1er février 2003. Longet, conseiller administratif dOnex, M. Jacques Baudit, LCe ecrhtifainé ceclioenrf odrEmte,t:conseiller administratif de Ber-anex; Robert HENSLER. d ) 3 représentants des milieux de locataires: M. Peter Karuna-ARRÊTÉ ratna, M. Michel Simokovitch, relatif à la dénomination M. Jean-Pierre Budliger; dune artère sur le territoire e) 3 représentants des milieux de de la commune d Onex propriétaires: M. Michel Turin, Naef et Cie SA, M. Serge Bona-Du 23 octobre 2002 chi, Comptoir Genevois Immo-bilier, (vacant). 2. Les membres de la commission LE CONSEIL DÉTAT, consultative sont tenus au secret vu la proposition de la commune de fonction conformément à larti-dOnex du 11 juin 2002; cle 320 du code pénal. e sviuo nl cparéntaovinsa lfea vodrea bnleo mdee nlcal actourme midsu-Certifié conforme, 15 juillet 2002; Le chancelier dEtat: vu le règlement sur la désignation des Robert HENSLER. artères et la numérotation des bâti-ments, du 19 février 1975, Arrête: ARRÊTÉ Il est donné le nom de: approuvant l incorporation au réseau secondaire à p  l l a a c p e a  r d c u e  ll 1 e 5  0 N e o 976, feuill 13, de la du collecteur d eaux usées commune dOnex, à linet ersection du bois de la Bâtie, de la rue du Vieux-Moulin et de Ville de Genève e rlaapvpeenluaen t daui nBsio lise- 1d5e-0lea -aCnhnaivpeelrlsa,ireDu 23 octobre 2002 de son autonomie, fêté en 2001. Cette dénomination entre en vigueur LE CONSEIL DÉTAT, le 1er février 2003. vu larticle 56 de la loi sur les eaux, du onform 5 juillet 1961; LeC ecrhtifainé ceclier dEtea,t:vu la demande de la Ville de Genève Robert HENSLER. du 9 août 2001, Arrête: Les tronçons: raccord sur le collecteur ARRÊTÉ primaire rive droite - cheminée C-1 5 ; relatif à la désignation cheminée U-8, cheminée U-831 exis-des membres tante du collecteur deaux usées du de dlua  créosmemaius dsieo nd icstornibsuutlitoatnive bois de la Bâtie, tels quillustrés sur le projet établi par le bureau dingé-de ldues icnhea ldeeusr  Cà hpeanretirier nieurs A. Sumi, G. Babel & Cie (plan v s No 1883/PBA/306 C  daté du 12 mai 1995), faisant lobjet de lapprobation Du 23 octobre 2002 LER 2056, sont incorporés au réseau secondaire de la Ville de Genève. LE CONSEIL DÉTAT, Certifié conforme, vu la loi octroyant une concession re- Le chancelier dEtat: lative à un réseau de distribution de Robert HENSLER.
/2 Art. 6 Entrée en vigueur 1 Le présent arrêté entre en vigueur le lendemain de sa publication dans la Feuille davis officielle. 2 Il annule et remplace les dispositions de larrêté départemental relatif à laide financière aux étrangers non ti-tulaires dune autorisation de séjour régulière, du 2 mai 2001. Certifié conforme, Le chancelier dEtat: Robert HENSLER. Election de 3 membres du conseil dadministration des Services industriels de Genève pmar icliepsa ucx ondsue illcerasn un ton, à lexceilpltei odn e dGe encèeux de la V ve 1. La date de lélection de 3 mem-bres du conseil dadministration des Services industriels de Genève par les conseillers municipaux du canton, à lexception de ceux de la Ville de Genève, choisis au sein dexécutifs communaux, soit:  1 membre par les conseillers municipaux des communes de la rive droite;  1 membre par les conseillers municipaux des communes en-tre Arve et Lac;  1 membre par les conseillers municipaux des communes en-tre Arve et Rhône, est fixée au mercredi 4 décembre 2002. 2. Les candidats  même sil sagit de membres rééligibles  doivent sinscrire au service des votations et élections, 25, route des Acacias, au plus tard jusqu au mercredi 6 novembre 2002, à midi.  Nul ne peut être candidat sil nest pas conseiller administratif, maire ou adjoint de lune des communes de la circonscription pour laquelle il se présente. 3. Le dépouillement des votes aura lieu le jeudi 5 décembre 2002 à 15 h au service des votations et élec-tions. 4. Sur proposition de lAssociation des communes genevoises, la chancellerie dEtat désignera 3 re-présentants des communes pour former le bureau de dépouillement sous la présidence dun membre de la chancellerie dEtat. 5. Lélection sera tacite si le nombre des candidats ne dépasse pas celui des membres à élire dans chaque circonscription. Heures douverture des bureaux de ladministration cantonale Les bureaux de ladministration canto-nale sont ouverts au public: a) le matin: le lundi et le mardi, de 8 h à 12 h 15; du mercredi au vendredi, de 7 h 55 à 12 h 15; b ) laprès-midi: du lundi au jeudi, de 14 h à 17 h 45; le vendredi, de 14 h à 17 h 30, à l exception des horaires particu-liers paraissant régulièrement dans la Feuille d avis officielle. Annuaire officiel 2002 LAnnuaire officiel de la République et canton de Genève contient, remis à jour, les numéros de téléphone  des autorités, ainsi que des services de ladministration cantonale, avec la sélection téléphonique directe qui permet de les atteindre sans lintermé-diaire des téléphonistes. Lannuaire est complété par des renseignements généraux sur les autorités cantonales et fédérales, par des renseignements complets sur les communes genevoises, sur les organi-sations internationales, les corps di-plomatique et consulaire, par la liste des architectes et ingénieurs qualifiés au sens de la loi et des membres des (Suite page suivante)
une aide assurant les conditions mi-nimales dexistence, selon le présent arrêté. 2 Sont exclues de toute aide financière les personnes dont la demande dasile a été définitivement rejetée et qui se sont soustraites à lexécution du ren-voi qui leur a été signifié par les autori-tés compétences. Art. 2 Conditions 1 Toute personne sans autorisation de séjour qui demande une aide à lHos-pice général doit sannoncer immé-diatement à loffice cantonal de la po-pulation (OCP). 2 Sur présentation dune attestation de lOCP, une aide peut être accordée pour une durée maximale de 30 jours au sens des articles 3 et 4 du présent arrêté. 3 LOCP prononce, dans ce délai de 30 jours:  soit un renvoi;  soit une entrée en matière sur loc-troi dune autorisation de séjour. 4 Lorsque lOCP entre en matière sur loctroi dune autorisation de séjour, lHospice général peut accorder une aide financière. 5 Lorsquun renvoi est prononcé, lHospice général peut accorder une aide jusquà ce que celui-ci soit exé-cutoire. 6 Lorsque lintéressé a recouru contre la décision négative de lOCP au-près de la commission cantonale de recours de police des étrangers (CCRPE) et que celle-ci la autorisé à séjourner en Suisse jusquà droit jugé sur le recours, lHospice général peut poursuivre laide jusquà décision exé-cutoire de la CCRPE. Art. 3 Nature de laide 1 Laide est accordée au demandeur, le cas échéant à son conjoint non sé-paré de corps ni de fait, ainsi quà ses enfants mineurs faisant ménage com-mun avec lui. 2 Elle porte sur les besoins de base, soit: a) barème général: lentretien men-suel, suivant les principes définis par lordonnance 2 sur lasile (OA2), modulé en fonction du nombre de personnes composant le groupe familial:  pour 1 personne (adulte): entre-tien 325 F; argent de poche 90 F; vêtements 36 F,  pour 2 personnes (adultes): en-tretien 565 F; argent de poche 180 F; vêtements 2 3 36 F,  pour 3 personnes: entretien 755 F; argent de poche: voir ci-dessous; vêtements 3 3 36 F,  pour 4 personnes: entretien 875 F; argent de poche: voir ci-dessous; vêtements 4 3 36 F,  à partir de 5 personnes, par en-fant: entretien 100 F; argent de poche: voir ci-dessous; vête-ments 36 F; b ) argent de poche des enfants:  de 0 à 10 ans: 0 F,  de 11 à 16 ans: 36 F,  dès 17 ans: 90 F; c ) frais de transports (selon tarifs TPG):  carte orange (adultes),  carte azur (jusquà 25 ans),  carte vermeil (âge AVS); d ) le logement (par mois):  logement chez un tiers: jusquà 400 F,  studio: jusquà 600 F,  appartement: jusquà 1000 F; e) la santé:  la cotisation dassurance-mala-die de base est prise en charge par lHospice général pour la période dintervention finan-cière, sur présentation du certi-ficat dassurance-maladie,  il en est de même pour les éven-tuelles franchises et participa-tions aux frais médicaux, après examen des décomptes dassu-rance. Art. 4 Droit applicable La loi genevoise sur lassurance publi-que, du 19 septembre 1980 (J 4 05), sapplique pour le surplus. Art. 5 Aide au départ 1 Les bénéficiaires qui ont reçu un dé-lai de départ sont invités à sadresser au bureau daide au départ/immi-gration de la Croix-Rouge genevoise (BAD/I). 2 Dans le cadre de son activité et selon ses propres critères, le bureau daide au départ peut accorder une aide fi-nancière au départ.
ARRÊTÉ relatif à l élection de Monsieur Olivier Pradervand à la fonction de conseiller municipal de la commune de Jussy Du 23 octobre 2002 LE CONSEIL DÉTAT, vu la démission de Monsieur René Beaud, conseiller municipal; vu la loi sur lexercice des droits poli-tiques, du 15 octobre 1982; attendu que la majorité des signataires de la liste «Jussy 2000» sur laquelle était porté le conseiller municipal dé-missionnaire a présenté, dans le délai prescrit, une liste portant le nom de Monsieur Olivier Pradervand, Arrête: M. Olivier Pradervand, 1956, Genevois, domicilié route de La-Gara, 1254 Jus-sy, est proclamé élu sans scrutin à la fonction de conseiller municipal de la commune de Jussy et son élection est validée. Le délai de recours au Tribunal admi-nistratif est de 6 jours; il court dès le lendemain de la publication du pré-sent arrêté. Certifié conforme, Le chancelier dEtat: Robert HENSLER. ARRÊTÉ approuvant la convention et lannexe tarifaire entre l hôpital de la Tour et santésuisse réglant les conditions de prises en charge des prestations de réadaptation cardio-vasculaires pratiquées selon le mode ambulatoire (programme Cardio-Tour) Du 23 octobre 2002 LE CONSEIL DÉTAT, vu le courrier du surveillant des prix du 3 octobre 2002; vu la loi fédérale sur lassurance-maladie (LAMal), du 18 mars 1994; vu la volonté de lhôpital de la Tour et de santésuisse de régler les conditions de prises en charge pour le program-me Cardio-Tour; vu la signature de la convention par lhôpital de la Tour et santésuisse en date du 12 avril 2002; vu lavenant à la convention qui fait partie intégrante de la présente convention; vu la liste des adhérents qui fait partie intégrante de la présente convention; attendu que la convention est confor-me à la loi et à léquité et quelle satis-fait au principe déconomie, Arrête: 1. La convention conclue entre lhô-pital de la Tour et santésuisse ré-glant les conditions de prise en charge des prestations de réadap-tation cardio-vasculaires prati-quées selon le mode ambulatoire (programme Cardio-Tour) est rati-fiée. Sa date dentrée en vigueur est fixée rétroactivement au 1er mars 2002. Elle est conclue pour une durée indéterminée. 2. Le présent arrêté peut faire lobjet dun recours au Conseil fédéral dans le délai de 30 jours, dès sa publication, conformément à larti-cle 53 LAMal. 3. Le présent arrêté est exécutoire nonobstant recours. Certifié conforme, Le chancelier dEtat: Robert HENSLER. ARRÊTÉ relatif à l aide financière aux étrangers non titulaires d une autorisation de séjour régulière Du 23 octobre 2002 LE CONSEIL DÉTAT, vu la décison de la conférence roman-de des affaires sanitaires et sociales (CRASS) du 19 janvier 1998; vu larticle 12 de la constitution fédé-rale du 18 avril 1999, entrée en vigueur le 1er janvier 2000; vu les arrêts du Tribunal administratif des 7 novembre 2000, 19 décembre 2000 et 4 décembre 2001, Arrête: Article 1 Principe 1 LHospice général peut verser aux personnes sans autorisation de séjour
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.