Le vin - A.FI.VIN: Le vin - Présentation de l'étude -

De
Publié par

Le vin - A.FI.VIN: Le vin - Présentation de l'étude -

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 104
Nombre de pages : 36
Voir plus Voir moins
A.FI.VIN : Le vin
A: NIVI..F Le vin
A.IFV.NI : Le vin
- Synthèse des résultats qualitatifs et quantitatifs -
Remis à A.FI.VIN
 Préseatintondel éedut --
2
3 Matitevéthodologie quali
42 ENTRETIENS INDIVIDUELS APPROFONDIS (durée 2h. Environ) Auprès d’une cibledeconsommateurs de vin Moins de 50 ans– 50% hommes /50% femmesCSP réparties  ées aux boissons alcoolis etTous non hostiles à l’alcool Décisionnaires en matière de choix de produits alimentaires partis sur trois régions : Paris IdF – Béziers région productrice de vin Rouenrégion non productrice de vin. 18 ENTRETIENS DE 12 ENTRETIENS DE 12 ENTRETIENS DE CONSOMMATEURS DISTANTS CONSOMMATEURS REGULIERSCONSOMMATEURS DAVANTAGE ET ÉLOIGNÉS DU VIN, MAIS OCCASIONNELSINSCRITS DANS DE NOUVEAUX FAIBLES CONSOMMATEURSMODES DE CONSOMMATION • Consommateurs au foyer et hors foyer, • Consommation faible et ritualisée en différentes circonstances, pas • Consommateurs fréquents au foyer et • Consommation en voie de réduction seulement dans le cadre de repas hors foyer, en différentes circonstances, ‘ritualisés’ en dehors des repas (Répartis sur les 3 régions investigués) • Niveau de connaissance global – Pas de • Fort niveau de connaissance et d’intérêt sentiment d’expertise mais déclarant un pour le produit - Expertise en cours de intérêt pour le vin constitution • Nouveaux modes de consommation : bars à vin – en apéritif – ouverts sur différents vins 2 REUNIONS DYNAMIQUES DE GROUPE CENTREES SUR LES DISCOURS, LES MESSAGES ET COMMUNICATIONS RELATIVES AU VIN ANIV.: FI.(durée 3h. Environ) Le vin
CIBLE :
Méthodologie quantitative
Hommes et femmes âgés de 18 à 50 ans, Consommateurs de vin, même occasionnels
TERRAIN :
Etude quantitative, 600 interviews Questionnaires administrés par enquêteur d’Ipsos Interview utilisant le système CAPI (Computer Assisted Personal Interview) terrain : du 6 au 27 Juillet 2002Dates de AI..F:N VI Le vin
4
AIV N:F..I Le vin
A:IV NF..I Le vin
-Réatlusstd élltaiés -
Une relation au vin fortement mrauqépae r l atidocuerrpon de cadt  eserd ceatérigo desésinitnasf «leb nov ni »et re boiriovas el» « (versus lecxès et eamvuia siv)n l Avec
des donné secoesunmmà l’mbleense des interviewsé
5
6
Dans limage du produit: une structure de consomation mrtès noée UNE FORTE PARTUNE NOTION DEUN OBJET SOCIAL ET DERESPECTLIMITATION / CONTRÔLESTATUTAIRE AU SERVICE OMNIPRÉSENTE D’UNE LOGIQUE DE Respect du mystère / du son positifD nsDISTINCTION temps quil a fallu pour lea : le contrôle et la limitation via des occasionsDes normes npratoudrueilrlee  o/u  hduem ailneé neqrugiie consommations légitimesl deDes codes mais limitées : la sociabilité –Des règles et des lois contientle repas gastronomiqueDes interdits Respect du vivant / duUn savoir expert naturelDans son négatif la limitation : Revia la crainte de lalcoolisme – patsripmecoti nedu passé– dul’impératif‘à avec consommerÀ intégrer / respecter / reproduire Respect deleffort/ dumodération’ travail‘Il faut … il ne faut pas … ‘ le vin on ne peut pas avec faire n’importe quoi
Une consommation respectueuse AI..FN VI: Le vin
Une consommation Une consommation régulée attentive / experte / ritualisée
7
Image du vin8 Ce document présente un certain nombre de phrases que d’autres personnes nous ont dites à propos du VIN Pour chacune d’elles, vous me direz VOUS PERSONNELLEMENT, si vous êtes tout à fait d’accord, plutôt d’accord, plutôt pas d’accord ou pas du tout d’accord % Tout à fait d'accord Le vin c'est la France, le terroir, le patrimoine, les tra 59% àafuo ta'cctid ord T% ditions françaises Le vin est une boisson d'adulte 56%Le vin c'est cher 21% Pour afïatirre la différence entre les vins il faut s'y 44%'y sdet anisoraliv ne ertïannoc n20%Liv eaç nai fgrt siosilr n  eaftup sae  nabuser20%C'est v conn e Le vin c'est convivial, ça donne envie aux gens de Quand je ibdio.is du vin à midi j'ai du mal à travailler 18% parler, on peut discuter facilement autour d'une 36%l'après-m bonne bouteille Le vin c'est un produit naturel 35%Pour ne pas se tromper quand on rpelçuosi tsouvent possible servir du vin à table 33%8%res1 aut lesmoemerc tniailemduro aitt es noit%81'appellaun vin dcaehet rlif ua t On doit le Boire du vin est un plaisir simple 33%Le vin c' p un pLlee ivind c' ecshto un produit mystérieux qui dépend de 32%n  ondua q :al mevresnoc es niv Le1rin%3bl oé ig ldefia lielo  ns  eestnouvre  une boute n e ses Le vin cela se boit uniquement pendant les repas 30%J'aimerai en savoir plus sur le vin mais c'est trop 13% pLoe uvri lna  essat nltaé  sqeuulaen db ooisn seonn  baolcito aolviescé em qoudi éersatt iboonnne 28%med ,éuqort ednalimpco t tse'%12éiqr tieuslt or ped vin / c dans lesp eJed pmet ilu' a youtr qve Le vin cela se respecte 28% urop compl Uni nbon repas sans vin c'est comme un repas sans 27% renp uov ni eedper trom se  pasèrtiman Euettes12% silfiufdet ie bl n  eri selqité pa Se tromper sur un vin, c'est ennuyeux 27%Quand je suis à l'extérieur et suis seul(e) à boire du Pour aimer le vin il faut d'abord et déjà aimer passer du temps à table 27%vin j'ai 8% l'impression que les autres me regardent Quand on me dit vin je pense tout de suite alcool 25% Le vin il ne faut pas en boire tous les jours 25% Quand on a 20 ans on ne pense pas à boire du vin 23%nfants8% ted se uod venade bite J'évs ntfaens me  ntaved niv ud erio Chaque fois qu'on toeuvre une bouteille de vin c'est un 23%Je n'osejed ai vn vianquerdn ed sap erp tner'de 7e%rpsi ress auant taur peu une découver AI.VFI.B oire du vin permet de révéler le vrai goût d un plat 23%Le vin c'est ringard 5% Le vinBase : Total répondants (n=600)
9 Dans les pratiques alimentaires: des ocsac con,snoitextes etmtoisf de consmaomti ontrè sédlimités  NATURELLE » DU VIN DANS LE CADRE DESPRÉSENCE « REPAS QUALITATIFS / INVESTIS / FESTIFS ET CONVIVIAUX A L’INVERSE FORTE EXCLUSION DU VIN DANS LES PRATIQUES ALIMENTAIRES À DOMINANTE FONCTIONNELLE : PAS DE VIN AU QUOTIDIEN / PAS DE VIN LORS DES REPAS RAPIDES
A.FI.V: NI Le vin
NON SEULEMENT LE VIN EST TRÈS PEU DISSOCIABLE DES REPASMAIS ENCORE IL NE VA PAS AVEC N’IMPORTE QUEL REPAS: Le repas investi vs quotidien Le repas convivialvs solitaire
FORTE ASSOCIATION DU VIN À DES SITUATIONS SOCIALES PEU DE PLACE POUR UN RAPPORT PRIV É / PERSONNEL AU VIN PAS DE QUOTIDIENNETÉ PAS DE CONSOMMATION HORS RITUELS
Fréquence de consommation du vin
Q2S5 - Aujourd’hui, consommez-vous du vin... (1 seule réponse possible)
A: V.NI.IF Le vin
Consommateurs Consommateurs Non réguliers : occasionnels : consommateurs : 17% 62% 21%
8 % 9 % 2 5 % 3 6 % 2 1 %
 Tous les jours Presque tous les jours  1 à 2 fois par semaine Plus rarement  Non consommateurs
Base : Total répondants (n=600)
10
)2(%3%)V (45osé in rb ne uaEellietuougron Vi)6%(4e 
Base : Concernés par le type de repas
Déjeuners / dîners festifs à domicile : Vin rouge (54%) Eau en bouteille (44%) Alcools (whisky, pastis, digestifs) (36%) Déjeuners / dîners festifs chez des amis: Vin rouge (47%) Eau en bouteille (45%) Alcools (whisky, pastis, digestifs) (31%)
Dîner à domicile : Eau en bouteille (60%) Eau du robinet (34%) colas / jus de fruits (18%)Sodas /
A.NI: IFV. Le vin
Déjeuner au restaurant d ’entreprise / cafétéria : Eau en bouteille (57%) Eau du robinet (34%) colas / jus de fruits (22%)Sodas / Base : Concernés par le type de repas
A:N VII..F Le vin
    12 occasions uoevtnnsommées le plusioB nossoc s (2/2) Déjeuner à domicile : Eau en bouteille (59%) Eau du robinet (35%) colas / jus de fruits (22%)Sodas /
niter bo uud)aEau rner %)Dî (22mes ne tnaruatsedenk-ee w /neairuna tneuar seat :Eau e semaine ell%94(ob nietue ug3%(3Vi)ron u en:Eateil bou55)%el( r uoVni%)44 (geos rinVD)%91( é renuejééDejnured aaiffs re rautaesnarune tames enisos enuv1/t(2)osnoeémmel sulp asion Boissons c1 1  o cc
13 Dans la découverte n u vid de:s contextes de déuvcotietremil ér ls pae SOUVENT ACCÈS AUp PoRdiss de egmdos ODUIT PAR LES VINS LES PLUS CONNUS / LES GRANDS « CLASSIQUES » / NOTAMMENT VIA LE R ÉFÉRENT BORDEAUX Des vins très chargés symboliquement Un discours statutaire très dominant : des sensations trop fortes – des nuancesUne expérience sensorielle segmentante de goût inaccessibles ou trop marquées … UN ACCÈS AU VIN PAR DES VINS « EXPERTS « ET STATUTAIRES UNE PREMIÈRE EXPÉRIENCE SOUVENT « INABOUTIE »
A.FI.VIN : Le vin
LE RISQUE D’UN DÉCALAGE PROFOND ET D’UNE ABSENCE DE LIENS • Entrece que lon me dit sur le vin • Entrece que je suis senséen penser / en percevoir • Entrece que moi même je peux en dire • Entrece que moi même je peux en percevoir • Entrece que jen pense vraiment
A lsr enievoctned sextse de découverte positivedu vin otsur ielés à: Tout ce qui Tout ce qui Tout ce qui autorise autorise le non p o s i t i o n n e l’individu à expert à le vin avant tout développer ses s’ exprimer / dire / dans le registre du propres modes d é crire selon ses p l a i s i r et du plaisir d’approche / propres caté g o r i e s m u l t i p l e d’appréciation du v i n (versus la mise en (versus les avant du discours d i m e n s i o n s (versus ce qu’il faut expert et savant statutaires ou dire et faire) sur le produit) s y m b o l i q u e s ) - Avec des amis experts mais ouverts : un contexte positif où - Les rituels personnels (versus le la méconnaissa as jugée :nce ne sera p-Les variations gustatives :lrietsuprgeicet  ofdfeisc iedlloeg dmue vs ine)t de la l’odeur – le premier goût en - Les propres catégories de - Dans un bar à vin : un contexte bouche – le goût une fois bu … perception – Son propre registre positif où l’enjeu sera - L’échange et le dialogue sur ces et vocabulaire plutôt que les l’échange et le partage des impressions registres officiels A.FI.VINLe vini m:raategd -eLp tionsproes sensastus rno siue ecq iv el rap seérucnec: uq t livuorgotéesrie  dûtgo-eS srppoer sacrpseisrns le dan pae vi ressenti :
14
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.