Les femmes enceintes de l'Estrie bénéficie depuis le 23 mai ...

De
Publié par

Les femmes enceintes de l'Estrie bénéficie depuis le 23 mai ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 173
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Communiqué
Diffusion immédiate
Au CHUS, une nouvelle clinique de prélèvements et de recherche
Un service unique pour les femmes enceintes de l’Estrie
Sherbrooke, le mercredi 13 juin 2007 –
Les femmes enceintes de l’Estrie peuvent
bénéficier de services distincts à la nouvelle Clinique de prélèvements et de recherche
pendant la grossesse du CHUS. La clinique réunit tous les services de prélèvements (sang
et urine) liés à la grossesse. La mise sur pied de la clinique a pour buts d’être au service
des femmes enceintes, de simplifier les démarches et d’augmenter l’accessibilité.
La Clinique de prélèvements et de recherche pendant la grossesse est issue d’une
concertation entre le Département de gynécologie-obstétrique, le Département de
médecine générale, le Département de pédiatrie et le Service d’endocrinologie du Centre
hospitalier. Des chercheurs du Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel du CHUS
sont, de plus, associés au projet.
« Plutôt que diriger les femmes vers les divers centres de prélèvements, les médecins.
nous enverront directement leurs ordonnances. Les femmes viendront sur rendez-vous et
éviteront les files d’attente. Nous serons en communication permanente avec leurs
médecins et les prises de sang seront centralisées », précise Mme Marie-Josée Gosselin,
infirmière coordonnatrice de la clinique.
Le diabète, l’hypothyroïdie et la prééclampsie (haute pression) seront parmi les maladies
de grossesse dépistées dès la première visite. Cette étape facilitera la mise en place rapide
de traitements, si nécessaires. Avec cette clinique, le CHUS et le CRC viennent de se
doter d’un instrument unique en Amérique du Nord pour la recherche et le
développement de stratégies thérapeutiques pour les femmes enceintes de l’Estrie.
La Clinique de prélèvements et de recherche pendant la grossesse a deux emplacements :
au Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel (CHUS – Hôpital Fleurimont) et au
Centre de jour du diabète (CHUS – Hôtel-Dieu). Selon les besoins, la clinique sera
ouverte le jour, le soir et le samedi matin. Chaque année, 2700 accouchements ont lieu au
CHUS.
Le diabète gestationnel
Le diabète gestationnel est une forme de diabète qui apparaît durant la grossesse. Source
de plusieurs complications pour la mère et le foetus, il survient dans 4 % à 8 % des
grossesses. Les principaux facteurs de risques sont l’âge et le poids.
« Les récentes études démontrent qu’il faut dépister et soigner le diabète gestationnel le
plus tôt possible. Les règles qui recommandent de dépister le diabète gestationnel au
troisième trimestre ont été établies il y a 20 à 30 ans », précise le Dr Jean-Luc Ardilouze,
endocrinologue et directeur de l’axe des maladies endocriniennes et métaboliques du
Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel, principal initiateur des projets de recherche
sur le diabète de grossesse au CRC.
« Les enfants du diabète gestationnel risquent de ne pas avoir le même avenir
métabolique que les enfants nés d’une grossesse normale. Si le diabète n’est pas dépisté à
temps, nous passons d’un problème de grossesse à un problème de toute une vie » précise
la Dre Annie Ouellet, directrice de la Clinique de grossesse à risque élevé (GARE) du
CHUS.
Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel
Le Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel est le fer de lance du Centre hospitalier
universitaire de Sherbrooke (CHUS). À l’avant-plan des préoccupations actuelles de
santé, le centre se démarque par son approche intégrée en regroupant la recherche
fondamentale, clinique, épidémiologique et évaluative.
Rassemblés sous un même toit, plus de 140 chercheurs et cliniciens conjuguent savoir et
expertise depuis plus de 25 ans. L’objectif commun : développer de nouvelles
connaissances pour maintenir la santé, prévenir la maladie et mettre au profit de sa
clientèle les nouvelles techniques et les nouveaux traitements issus de ces recherches.
Nous partageons tous une même passion : découvrir!
Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke
Quatrième plus grand centre hospitalier au Québec, le CHUS assume un triple rôle.
Hôpital de proximité pour les Sherbrookois, il offre aussi des soins et services spécialisés
et surspécialisés à toute la population de l’Estrie. En outre, depuis l’implantation des
Réseaux universitaires intégrés de santé (RUIS), le CHUS dessert le Centre-du-Québec et
une partie de la Montérégie pour les soins surspécialisés, notamment en cardiologie, en
neurochirurgie, en oncologie médicale et chirurgicale et en néonatologie.
– 30 –
Renseignements et coordination d’entrevues
:
Jean-François Nadeau
Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel, CHUS
(819) 346-1110, poste 12871
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.