Repiquer les fleurs annuelles

679 lecture(s)
Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
eugene
publié par

s'abonner

Vous aimerez aussi

À faire en mai ! À faire en mai !, livre payant

À faire en mai !

de l-essentiel-du-jardin

REPIQUER LES FLEURS ANNUELLES60.05 C O N S E I L C a s t o r a m a • Outillage nécessaire page 2 • Le repiquage sous abri page 2 • Le repiquage en pleine t e r r e page 3 • La transplantation page 3&4 page 1/4 - Fiche Conseil n° 60.05 - REPIQUER LES FLEURS ANNUELLES OUTILLAGE NECES S A I R E Plantoir, transplantoir, fourche à bêcher, ciseaux de jardin, râteau, nécessaire pour repiquage, arrosoir à pomme fine, pulvérisateur ou brumisateur, étiquettes. PRINCIPE Le repiquage est une opération délicate mais indispensable à tout semis en pépinière et sous abri. C’est un procédé qui favorise un meilleur développement des racines et surtout provoque la ramification des plantules et le renforcement de la tige. LE REPIQUAGE SOUS ABRI • Intervenir très tôt, quand les • Soulever les plantules à repiquer plantules ont deux feuilles véritables. avec une fourchette. Les racines ne C’est le seul meoyen d’éviter leur doivent pas rester trop longtemps à étiolement avec un développement l’air libre. tout en longueur (1). • Saisir la plantule avec une baguette de bois fendue en V ou un outil spécial que l’on trouve dans les nécessaires pour repiquage. Ne jamais toucher la plante avec les doigts. • Piquer un crayon bien pointu ou un mini-plantoir dans l’avant-trou, le plus profondément possible. • Introduire la plantule à repiquer dans le trou en veillant bien que sa tige ne se recourbe pas. L’enterrer bien profond (3). • Tasser légèrement tout autour du plant avec la pointe du crayon pour • Préparer une terrine avec le même donner de la cohésion au sol. soin que pour le semis. Le substrat est composé de sable, tourbe blonde et terreau en mélange par tiers. • Tracer des avant-trous afin d’obtenir une répartition homogène du plant dans la terrine. Utiliser une planchette de bois transpercée par des clous à espacement régulier (3 à 5 cm en moyenne)(2). • Arroser, par trempage, la culture pendant une demi-heure. Cette technique est préférable à la pulvérisation qui dépose de l’eau sur les plantules et entraîne souvent le développement de pourritures. • Maintenir la culture dans une pièce bien éclairée, mais ne recevant pas le soleil direct. page 2/4 - Fiche Conseil n° 60.05 - PLANTER ET TAILLER UN ARBRE LE REPIQUAGE EN PLEINE TERRE DANS LE CAS DES FLEURS ANNUELLES , • Arracher le plant à la fourche-bêche ON PEUT PRATIQUEMENT PARLER DE en veillant à ne pas abîmer les racines. TRANSPLANTATION CAR LES JEUNES • Habiller les plantes en supprimant PLANTS SONT MIS DIRECTEMENT EN une partie du feuillage s’il est PLACE DANS LES MASSIFS. important et le tiers des racines (5). • Contrairement aux repiquages précoces des cultures sous abris, attendre que les plantes soient déjà bien développées (4 à 5 feuilles bien poussées) pour les repiquer (4). • Creuser un trou avec un plantoir et y introduire le plant bien verticalement en l’enterrant assez profondément. • Préparer le sol à recevoir la culture • Tasser tout autour avec les doigts. avec émiettage, apport de tourbe et un • Arroser copieusement chaque plant peu d’engrais complet. (un quart de litre environ). LA TRANSPLANTA T I O N LES ANNUELLES SONT DE PLUS EN PLUS SOUVENT PROPOSEES SOUS FORME DE PLANTS FLEURIS, “ PRETS A L’EMPLOI ”. ILS SONT PRESENTES EN “ PRESSE MOTTE ”, C’EST-A-DIRE ARRACHES AVEC UNE MOTTE DE TERRE COMPRESSEE, OU EN GODETS PLASTIQUES. DES LA MI-AVRIL, IL EST POSSIBLE DE LES METTRE EN PLACE • Creuser le sol avec un plantoir à DANS LA PLUPART DES REGIONS DU bulbe ou un transplantoir pour faire un SUD DE LA LOIRE ET A PARTIR DE trou assez large (7). DEBUT MAI DANS LA MOITIE NORD. • Dépoter la plante en la renversant, tête en bas, et en heurtant le bord du pot avec le transplantoir. La motte doit se désolidariser facilement. Dans le cas contraire, découper le godet avec des ciseaux de jardin (6). page 3/4 - Fic he Conseil n° 60 .05 - PLANTER ET TAILLER UN ARBRE LA TRANSPLANTATION (SUITE) • Disposer la plante dans le sol sans • Respecter des espacements réguliers casser sa motte et en l’enterrant bien. : 15-20 cm pour les bordures, 25 à 50 • Recouvrir avec de la terre légère et cm dans les massifs selon le volume de arroser (8). chaque espèce. • Disposer les plants en quinconce pour une meilleure couverture du terrain. Un massif nouvellement planté paraîtra beaucoup plus soigné si le sol est recouvert d’écorces de pin décoratives (9). AMENAGEMENT DU MASSIF La réussite d’un massif d’annuelles passe par la bonne répartition des plantes. page 4/4 - Fiche Conseil n° 60.05 -
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.