fayard-mille-et-une-nuits

Fayard/Mille et une nuits

Partenaire YouScribe

419 publication(s)
22 257 consultation(s)
« Mille et une nuits proposent des chefs d'oeuvre de la littérature pour le temps d'une attente, d'un voyage ou d'une insomnie... Cet collection de livre lancé en 1993 prenait une forme inédite en propose un livre pour 10 francs (1,5 euros). Plus de 20 ans après, la collection Mille et une nuits de Fayard est toujours un des éditeurs... »
Toutes ses publications
Plus récentes Ordre alphabétiquePlus lues
Pense-bête suivi de Sorties

Fayard/Mille et une nuits

« Je n’aime pas beaucoup sortir, mais j’aime penser. Ou l’inverse : je n’aime pas beaucoup penser mais j’aime sortir. On sort

La première société du spectacle

Fayard/Mille et une nuits

Écrit entre 197 et 202 après J.-C., De spectaculis (littéralement, « Sur les spectacles ») est une charge d’une extrême

Jeux de mots à vous dire

Fayard/Mille et une nuits

Je dois à une légère déficience auditive, conséquence d’une otite mal soignée pendant la petite enfance, mon goût immodéré pour

Greffe mortelle

Fayard/Mille et une nuits

Le narrateur de Greffe mortelle est un enfant. Qui est-il, et quelle est la monstrueuse famille qui vit avec lui ? Dans quel

Comment il ne faut pas écrire

Fayard/Mille et une nuits

Antoine Albalat (1856-1935) est un grand critique littéraire, injustement oublié. Il s’en prend ici à ce qui est devenu le mal

Éloge de l'oisiveté

Fayard/Mille et une nuits

L’oisiveté (otium) n’était pas pour les Romains un vilain défaut mais, au contraire, le contrepoint nécessaire au negotium, à

La peinture comme délectation - Choix de lettres

Fayard/Mille et une nuits

Édition établie par Jean-Paul Morel Recueil inédit. Nicolas Poussin (1594-1665) est le premier peintre dont ait été conservée

La Station Champbaudet

Fayard/Mille et une nuits

Paul Tacarel est un architecte qui a jugé judicieux de prendre pour cliente une jeune veuve, Mme Champbaudet, qui présente

Les mots pour le rire

Fayard/Mille et une nuits

 Des jeux de mots, Sébastien Bailly en a beaucoup à nous proposer. Des plus simples et des complexes, des classiques et des

L'emploi est mort, vive le travail !

Fayard/Mille et une nuits

L’automatisation, liée à l’économie des data, va déferler sur tous les secteurs de l’économie mondiale. Dans vingt ans, pas un

La liberté comme illusion

Fayard/Mille et une nuits

Dans ce traité, resté inédit de son vivant, Vauvenargues reprend à nouveaux frais l’éternelle question du libre arbitre. Le

L'Assassinat de la Rue Saint-Roch

Fayard/Mille et une nuits

En 2013, une nouvelle oubliée d’Alexandre Dumas est exhumée par un chercheur italien : elle a été publiée en feuilleton dans un

Et toc ! Le meilleur des réparties.... pour moucher les emmerdeurs, ...

Fayard/Mille et une nuits

Depuis de trop longues minutes déjà, un prétentieux pérore devant vous et toute l’assemblée. Il a le don degâcher votre soirée.

Théorie de la démarche

Fayard/Mille et une nuits

Vingt ans avant De la marche de Henry David Thoreau, Balzac écrit Théorie de la démarche, article qu’il fait paraître en 1833.

De l'éminente dignité des pauvres

Fayard/Mille et une nuits

En 1659, dans son fameux sermon sur l’éminente dignité des pauvres, Bossuet (1627-1704) exprime avec vigueur une conception

Je veux regarder par le trou de la serrure

Fayard/Mille et une nuits

Edgar Degas (1834-1917), tout en se réclamant de la tradition, est un acteur majeur de la révolution que connut la peinture

Renverser nos manières de penser

Fayard/Mille et une nuits

« Jetant un regard rétrospectif sur mon parcours intellectuel, autour d’un objet envahissant et problématique, l’économie, il

Des idées que l'on se fait sur soi

Fayard/Mille et une nuits

Quand on se prend soi-même pour « matière » de son livre – comme Montaigne dans les Essais –, comment ne pas verser dans

La Vie sexuelle de Lorenzaccio

Fayard/Mille et une nuits

Génie et alcoolique précoce, Musset livre l'essentiel de son oeuvre avant trente ans. Ensuite, il sombre. Son nom n’aurait

Manifeste pour une société positive

Fayard/Mille et une nuits

Penser aux générations futures, au long terme, devient une urgence. Travailler pour les générations suivantes, c'est travailler

Le goût du non-sens

Fayard/Mille et une nuits

Inédit « Le moment idéal pour se pendre à son cou, c’est quand il pleut des cordes »… Ou « Après un coup de foudre avec une

L'art de rendre les femmes fidèles

Fayard/Mille et une nuits

Édition établie par Jérôme Vérain Texte intégral« Parlons encore de la femme. S’il est un sujet intéressant et universel, c’est

Le Meilleur des vannes

Fayard/Mille et une nuits

Il y a dans la vanne une fulgurance qui fait de la moquerie un missile qui atteint son but avant qu’il ait pu dire ouf et qui

Affinités révolutionnaires

Fayard/Mille et une nuits

L’histoire du mouvement ouvrier raconte en détail les désaccords, les conflits et les affrontements entre marxistes et