La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

En route pour
RIO+20

NUMÉROS 88 ET 89 — 2eTRIMESTRE 2011

Numéro 88-89, 2etrimestre 2011
La revue Liaison Énergie-Francophonie est publiée
trimestriellement par l’Institut de l’énergie
et de l’environnement de la Francophonie (IEPF).
L’IEPF est un organe subsidiaire de l’Organisation
internationale de la Francophonie.
 rue aint-Pierre eétage
uébec   anada
éléphone    -
élécopie    -
ourriel  ieprancophonie.org
ite Internet  .iep.org
Directrice de la publication :
Fatimata ia ouré
Rédacteurs en chef invités :
téphane Pouar ibi onfils
ame l onté
oordonnateur :
ounao ir i
omité éditorial interne :
Faouia bdoulhali Prosper iabo
icolas iron aae hafil
Ibrahima abo Fatimata ia ouré
Louis-oël ail ounao ir i
arcel Lacharité ean-Pierre doutoum
omité scientifiue :
amir llal ibi onfils
icael hauvin Evens Emmanuel
ves agnon Paule alle
ame l onte acues Percebois
ernadette anou ao ean-Philippe aaub
ollaborateur à l’édition :
umar arr
ecrétariat, diffusion et abonnements :
acinthe Potvin et Pauline alenant
Édition et réalisation raphiue :
Interscript
hotos de la couverture :
(de gauche à droite et de haut en bas)
etsetmodelshutter stoc.comietnamIF
eroen eertenhutterstoc.com Patric Piueu
PF-oriaIF ndresrhutterstoc.com
ean LauriaultIEPFIF laude amelIFIEPF
irae :
  eemplaires
(et  eemplaires en ormat PF sur cédérom)
Dépôt léal :
ibliothèue et rchives nationales du uébec
ibliothèue et rchives du anada
I -
Les tetes et les opinions ’ ent ue leurs auteurs.
n engag
Les appellations les limites figurant sur les cartes de LEF
n’impliuent de la part de l’Institut de l’énergie et de
l environnement de la Francophonie aucun ugement

uant au statut uridiue ou autre d’un territoire uel -
conue ni la reconnaissance ou l’acceptation d’une limite
particulière.
ri de l’abonnement annuel  numéros :
  
Poste-publications – onvention o 
Imprimé au anada

SOMMAIRE
En route pour Rio+20

ot de la directrice  
Fatimata I ouré
Éditorial  
ibi onfils téphane PFF et ame l E
 DÉN DR DD D  Nè
  RÉ – É D , N
20 ans aprs Rio, un développement ui n’a rien de durable 11
Lucien  onseiller auprès de la direction
de l’Institut du développement durable et des relations
internationales (iddri) France
ne tpoloie du développement durable 1 12
livier IFF hercheur haire en Éco-conseil niversité
du uébec à hicoutimi et laude ILLEEE Proesseur
et irecteur de la haire de recherche et d’intervention
en Éco-conseil niversité du uébec à hicoutimi
ollectif R2020
ollecti I France
es outils de mise en œuvre du développement durable :
état des lieu 2
livier IFF et laude ILLEEE
ne tpoloie du développement durable 2 0
livier IFF et laude ILLEEE
ne nouvelle énération de stratéies de développement
durable et d’endas 21 locau en soutien à l’économie verte 1
hristian  irecteur de recherche à l’École
nationale supérieure des mines de aint-Étienne France
Évaluation participative des cadres institutionnels pour
une ouvernance optimale du développement durable
dans l’espace francophone 8
entre international IFÉ anada-uébec et ounao II
esponsable du proet « tratégies nationales de développement
durable » IEPF
N DÉ  N RÉ
 D  NÉÉ D RÉNNR N
RÉN 
ur la route de Rio20 : défis et eneu de la onfér ence
ondiale sur le Développement Durable 2012 
ÉEIE  France
Néocier mais aussi mettre en œuvre 
Laurence I ondatrice et irectrice de l’Institut du
éveloppement urable et des elations Internationales (iddri)
France
our une ouvernance durable8
artmut L irecteur général du entre International
de Formation Européenne (IFE) de ice France et
téphane Pouar Président d’ÉEIE  France

Naoa : le berceau d’une allianceN É R  
mondiale pour protéer la vie sur erre  2N DÉN  R
hmed LF ecrétaire eécuti RNN R D
de la onvention sur la diversité biologiue NÉRN D R20
Économie verte et développement a rancophonie, espace de coopération
durable : modes de consommation et solidaire en faveur du développement durable  99
de production durables et partenariats  
Fatimata I ouré irectrice de l’IEPF
rab LL irecteur onsommation
et Production urables IE PE’eemple d’un partenariat de tpe 
avec édiaterre  10
mpliuer les oranisations, les entreprisesFlorent EIL Ingénieur de recherche
et le secteur privé : a responsabilitéIEÉcole nationale supérieure des mines
sociétale en œuvre  0de aint-Étienne rance
rbain isend-ida E Étudiant au doctorat  F
en administration chercheur haire de responsabilitédleelévpeopntme niesivattiopncra fop senohoc al ruencenférs Na de snitnous rei s
sociale et de développement durable École des sciences
de l e n niversité du uébec à ontréal et 10
orai ngnes tioE Proesseure itulaire de la douruanbaloe dIe IRioedspeonasnabelier od u2 0p1ro2 etR«i otra2t0ég ies  
haire de responsabilité sociale et de développement nationales de développement durable » IEPF
durable École des sciences de la gestion niversiténeu de Rio20 pour l’friue : ’espoir
du uébec à ontréalléitime des peuples à un échec interdit  110
uand les entreprises se mettent au serviceasse L irecteur du programme de ormation
de la planète  LE riue rancophone
arie ’ ssociée ondatriceDe Rio 92 à Rio 2012, une friue
de P conseil elgiueen pleine mutation  112
asse L
mpliuer les citoens dans la transformation
des modes de consommation : une piste n Route pour Rio20 : uelles perspectives
de réfleion 1 pour les pas en développement  11
laire I économiste doctorante lain Edouard E inistre
en sociologie à l’niversité du uébec à ontréal de la ommunication Porte parole
ers un proramme réional africaindu ouvernement du urina Faso
sur les odes de roduction et de uourd’hui, demain et après…
onsommation Durables D   nécessité de rupture  11
heih FF ecrétaire eécuti du ame l E ournaliste grand reporter
ecrétariat Intérimaire du olet Environnement à ud uotidien énégal
du EP (IEPEnv.)
ers un nouvel humanisme  120
eunesse et mplois verts : les emplois verts aulaudine ELE nthropologue Lauréate
profit des eunes : un vrai eneu pour Rio20  de l’cadémie Française senior epert auprès
ounao II esponsable du proet « tratégies de l’E France
nationales de développement durable » IEPF
ommaes à ere ntoine
es villes, laboratoires du développement et rancesco Di astri  12
durable : eneu d’un Rio20 urÉbain et social   82ibi onfils Proesseur associé haire en
téphane PFF Président d’ EIE  Éco-onseil niversité de uébec à hicoutimi
France
ulture et développement durable : la percée  128
e financement du développementerge IE
durable et de la pauvreté  88
e développement comme stratéie
Philippe  Proesseur émérite
niversité de Paris uest anterred’adaptation au chanement : nouvelles
perspectives opérationnelles  11
esurer la mise en œuvreFrancesco I I
dlua uddéevelIoLpLpEemEent EduPrraobleess eur et irecteur de la à ierre Dansereau  18 92 ommaes
haire de recherche et d’intervention en Éco-conseil
niversité du uébec à hicoutimi

Éco-conseiller, passeur de développement
durable  9
laude ILLEEE

Fatimata DIA Touré

Directrice de l’Institut de l’énergie et
de l’environnement de la Francophonie
(IEPF).

fatimata.diaf@rancophonie.org

4

Mot de la directrice

Stockholm 1972, Rio 1992, Johannesbourg 2002, Rio 2012…

Le processus de négociation, d’information, de conscientisation, de
formation et de renforcement de capacités des hommes et des
femmes sur l’intégration des préoccupations environnementales
dans les politiques de développement économique et social entre
dans sa quarantième année. Soit le temps de maturation de deux
générations d’hommes et de femmes, s’il est retenu 20 à 2 ans par
génération. ela peut paraitre relativement long.
te dnametcéd ne iu siuc.ntroleouuo rp   Ies aer lolidconsbet insoap s rèc alénocnered eps et en aura enocerc reatnimeneernt itéalontinairp a emet ud s eniuechéeclenl ap ranuuaocmm
En eet il est uestion de durabilité d’où l’importance de considérer le acteur
temps. Il s’agit 

• de changer les modèles actuels de développement de plus de cinuante ans
ui ont montré leurs limites et insufisances 

• d’adopter le nouveau paradigme du développement durable basé sur une utili -
sation maimale des ressources naturelles pour accroitre les capacités de satis -
action des besoins vitau humains et ce dans une sobriété technologiue
permettant la préservation du capital écologiue en vue d’en assurer une
eploitation économiue durable.

La conérence de I sera déterminante pour la suite du processus. En plus
du acteur temps elle devra compter aussi sur la volonté et la capacité de chaue
homme et emme à procéder à l’intégration de ce changement de modèle de
développement dans leur uotidien. L’acceptation et la mise en œuvre des prin -
cipes du développement durable au niveau individuel d’abord et collecti ensuite
dans les institutions et organisations des secteurs public et privé de la société
civile des  et autres associations compteront grandement dans les propo -
sitions de solutions concrètes attendues de cette rencontre mondiale de 
entre des générations de la fin duxxesiècle et du début duxxie.

Les débats porteront comme vous le save sur l’Économie verte en tant u outil

d’éradication de la pauvreté et sur la gouvernance institutionnelle du dévelop -
pement durable. es connaissances scientifiues et techniues ainsi ue des
technologies appropriées ruits d’intenses réfleions et d’études menées durant
ces uatre décennies à tous les niveau de décisions politiues économiues
sociales et environnementales sont disponibles et eploitables.

LIAISON ÉNERGIE-FRANCOPHONIE Nº88-89

Il peut donc être espéré de I des propositions e ne saurais terminer ce mot sans vivement remercier
d’actions opérationnelles ui devraient concrétiser le au nom des autorités de l’IF et de l’ensemble de
concept de développement durable aussi bien dans l’éuipe de l’IEPFmessieurs etouffar, onté
les pas dits développés ue dans les PEP enonfils,ui ont volontairement accepté cet eercice
émergence pour certains et en construction pour de rédacteur en che invité non moins intense mais
d’autres. es acuis techniues et institutionnels intéressant pour produire ce premier des numéros de
eistent dans les pas pour eercer la méthodologie LEF ue nous prévoons comme contribution de la
d’approche du développement durable. ette métho - Francophonie à la préparation de I.
dologie se réalisera sur le moen et le long terme en es remerciements vont aussi à tous les auteurs  i
attendant u’aboutissent les négociations pour trou-ont écrit des articles pertinents sur des actions eut
ver des consensus sur l’élaboration de cadres et de ’
règlementations internationales régissant l’environ-apuhtorense eetp éarilileenucress deunrtarenpt ricsee s prdoacnse slsuess pamcoe ndriaanlcdoe-
nement et le développement durable de manière
générale et particulièrement les émissions des ga à conscienEtisaEtion epno uvru ep rdées eprrvoemr oleu vcoairp iltea ld éEvelI--
eet de serre causes des changements climatiues. pement durable recherché op
.
ous gardons l’espoir ue le saut ualitati tant
attendu sera ait parpour réduire les impacts
négatis de nos modes de production et de consom -
mation non viables pourNR NÈ onne lecture

Photo  urt arnemarhe orld an

En route pour Rio+20

5


ii onfils

siivideotron.ca

téphane PFFA

stephane.pouffar
energies.org

ame Al TE

mamealahoo.fr

Éditorial

ii onfils est docteur Ingénieur en électroniue epert en énergie climat et développe 
ment durale.
Il a été de  à  Directeur adoint de l’Institut de l’énergie et de l’environnement de
la Francophonie (IEPF) chargé de la mise en œuvre des programmes de coopération techniue
de la Francophonie dans les domaines de l’énergie et de l’environnement.
De  à  il a occupé plusieurs postes de responsailité dans le secteur électriue de
la ôte d’Ivoire notamment en gestion techniue des réseau et des sstèmes de télécom 
munication en études et planification des réseau en gestion prévisionnelle et valorisation
des ressources humaines.
Il est depuis  Professeur associé au Département des sciences fondamentales et de la
haire en écoconseil à l’niversité du uéec à hicoutimi. Il est aussi consultant dans les
domaines de l’énergie de l’environnement et du développement durale.

téphane PFFA travaille dans le domaine de la coopération internationale depuis plus
de  ans. Il est le fondateur et Président d’EEIE  une rganisation inter nationale
on ouvernementale () ui travaille sur les uestions associées au développement
durale au changement climatiue et au défis énergé tiues. En parallèle il conduit des
recherches sur les modalités du changement de comportement des citoens au regard des
défis climatiues et énergétiues au laoratoire d’ethnologie et d’anthropologie de l’niver 
sité de ice ophia Antipolis. Il a travaillé pendant plus de  ans usu’en uillet  à
l’Agence française de l’Environnement et de la aîtrise de l’Énergie (ADEE) en tant hef de
la ellule Epertise Internationale pour la aîtrise de l’Énergie. Il a été un des memres
fondateurs de l’Initiative âtiments durales et changement climatiue (I) du PE. Il
intervient dans une diaine d’niversités d’écoles d’ingénieurs et de formations profession 
nelles ainsi ue dans de nomreu réseau internationau.

ame Al TE géographe est ournaliste spécialiste des uestions de sciences et déve 
loppement durale. Auteur de nomreu reportages en Afriue et dans le monde sur les
économies vertes l’environnement et les uestions uraines . TE est un ancien volon 
taire des ations nies auprès du Programme des ations nies pour le Développement
(PD). Auourd’hui grand reporter à ud uotidien il est memre du réseau africain des
ournalistes scientifiues affilié à la grande Fédération internationale des ournalistes scien 
tifiues. . TE est également coauteur de plusieurs ouvrages thématiues et revues
scientifiues sur l’environnement la gestion des ressources naturelles et le risue climatiue.

LIAISON ÉNERGIE-FRANCOPHONIE Nº88-89

numéro de la revue Liaison Énergie
Lule’u àm iouseeronne sus rsg ép-len és esde ceicvr essn osietlaa n tldmeess eeinséirnnsaaosnulire ser au tilmene ovimétcèacn uêmtres rétcaracrap sési’eau potable l’nod céneet edl un (ale enimtitaecivse stnessleiaîtr parous a nrFnanoeiochporsue ce
nies sur le développement durable () pré - tiues modernes…) pour les personnes concernées.
vue à io de aneiro au résil en uin . Encore ette incapacité à résoudre des problèmes clairement
appelée io cette onérence s’inscrit dans la d ntifiés comme celui de la pauvreté ou de la aim
dnamiue définie par les onérences au ommet i e
précédentes  la onérence des ations nies sur esut i scomnpcteormnea tilesu ep rdoub lèdémfiecit de dgioauuve.r nLaen cbe ec ne olaceg
l’environnement humain (tocholm ) la s mon
onérence des ations nies sur l’environnement actuel du cle de oha les avancées limites de
et le développement appelée encore ommet de la openhague et de ancun la dégradation allant
erre (io de aneiro ) le ommet du millénaire s’accélérant pdaerst icriepsesontu rpcleeis nenamteunrtelldees ceet d léefis. orêts
des ations nies (e or ) et le ommet notamment
mondial pour le développement durable (ohannesburg La participation à la recherche des solutions de
) ui a produit les bectis du illénaire pour l’ensemble des acteurs de nos sociétés u’ils soient
le développement (). citoens représentants du secteur privé des collec -
Le caractère prestigieu et emblématiue de ce nou - tivités territoriales ou nationales des organisations
veau rende-vous mondial ne doit pas occulter le ait issues de la société civile ou des rganisations inter -
ue le monde dans leuel nous vivons a proondé - nationales est essentielle et cela constitue sans doute
ment changé ue l’on prenne comme réérence les un des principau défis. eule l’union permettra de
années    ou . es défis nouveau et des transcender autant d’eneu ui tous nous dépassent.
eneu bien plus complees et interdépendants ue La onérence io s’inscrit pleineme d
par le passé ont vu le our. os modes de développe - nt ans
org es avec cette perspective. Elle vise un triple obecti  ) sus-
ment et d’ anisation ont montré leurs limit
des aiblesses notoires et de flagrantes contradictions. dciut erd éuvne leonpgpaegmeemnetn td uproalibtlie ue) réevnaoluuvere léle se n averuèr
Et dans un tel contete notre incapacité collective à réalisés à ce our et lelcunes ui subsistent pdraongs las
donner des réponses concrètes au problèmes sou - s a
levés à l’ asion des précédentes onérences au mise en œuvre des tetes issus des ommets ui ont
occ
ommet n’est pas le moindre de ces défis. précédé et ) traiter des défis nouveau et émergents
(crises financière alimentaire hdriue ou énergé -
es défisauourd’hui clairement identifiéssont d’ordre tiue  perte de la biodiversité et des écosstèmes
écologique  etc.). - désertification avec les eneu de préservation des res
sources naturelles et notamment de la biodiversité de
la lutte contre les changements climatiues et de la onormément au résolutions de l’ssemblée éné -
nécessité de mettre en place un environnement sain rale des ations nies io devrait se concentrer
dans tous les milieu de vie. sur les deu thèmes principau suivants  une écono-
mie verte dans le contete du développement durable
ans uneéconomie et de l’éradication d t le cadre institotalement mondialisée ces défis
sont au cœur des crises sstémiues et répétées ui e la pauvreté e tu -
tionnel du développement durable.
interrogent les capacités du sstème actuel à aire ace
au eneu de la répartition des pouvoirs entre pas L’ambition du présent numéro de la revue Liaison
émergents et pas développés ou encore au eneu Énergie Francophonie « En route pour io » est
du sous-développement ui concerne encore la plus ainsi de porter à la connaissance des pas membres
grande partie de l’humanité. de la Francophonie les eneu de cette importante
Ils bousculent le sstèmefinanciermondial ui tarde à rencontre. L’obecti est de aciliter leur participation
trouver sa place dans la prise en charge d’un monde sur la orme et sur le ond au processus préparatoire
sourant encore de tant d’égoïsme et d’indiérence. dd’ee lnat re noonusé rpeunicssee eanct icvoeumresn td se’ asssoorctiee r àu le’ élcahbaocruan-
La persistance de la pauvreté (plus d’un milliard et tion des décisions u’elle prendra en espérant ue ces
demi de personnes)après plusieurs décennies de dénon - décisions reflètent véritablement les attentes légitimes
ciations place ces défis au cœur des eneu sociaux chacune des parties concernées. de

En route pour Rio+20


8

Pour atteindre ces obectis le numéro a été organisé Internationale de la Francophonie et sur lesuels
autour des trois points complémentaires suivants  des prises de position collégiales susceptibles d’en
1 souhaitables. la portée seraient - renorcer la onérence io dans tout l pro esituer
e
cessus engagé depuis tocholm pour construire io ne sera pas u’un simple anniversaire mais
un développement humain durable en mettant sans aucun doute un moment de réfleion collective
en perspective l’évolution du concept de déve - voire de communion autour de uestions ui nous
loppement durable en dressant un bilan motivé concernent tous et dont la gravité est reconnue.
de son enracinement dans le réel en termes de uelle ue soit la orme u’elle prendra le souhait
mise en œuvre des divers engagements pris de de tous est u’elle constitue un tournant dans l’his -
gouvernance (globale et locale) et de résultats toire contemporaine comme tocholm et le premier
obtenus en aisant ressortir dans les diérents ommet de io. es sommets mthiues ont donné
cas les insufisances (conceptuelles opération - à l’humanité les bases d’un mieu vivre ensemble en
nelles organisationnelles etc.) ue io devrait définissant un nouveau paradigme à la hauteur des
prendre en charge dans le but de trouver des eneu d’une gestion intelligente des ressources limi -
solutions permettant de les combler. tées dont l’humanité dispose sur le « vaisseau » erre.
2 io Eposer l eneu et le contenu de la onérence ais l’essai reste encore à transormer. e
es il est attendu u’elle lui donne les cles pour réussir
coiuors en tteelrs meus ’idles dreésfisso rntoeunt des éc dhea npgresb leén- cet essai.
veau et o
matiues nouvelles méritant l’attention de la ne éuipe d’auteurs a participé à cette brève intru -
communauté internationale en termes de parti - sion dans les méandres du processus préparatoire de
cipation impliuant des acteurs nouveau (les io. es auteurs ont donné le meilleur d’ u-
e
entreprises les villes les institutions financières mêmes pour ue les obectis visés soient atteints. ue
et économiues les consommateurs etc.) insufi - tous en soient grandement remerciés.
samment présents dans le processus tel u’il a été
L’ ui de l’éuipe de l’IEPF
conduit à ce our et en termes d’attentes de natu - app a été sans aille. Il aura
res variées de la part d’une communauté inter - permis de mener l’eercice à bon terme dans les délais
nationale éclatée au intérêts parois divergents. reuis. ous lui adressons nos remerciements les plus
sincères.
 Epliciter le le processus préparatoire préciser
cadre des contributions demandées au acteurs adame la irectrice de l’IEPF nous a ait l’honneur
et les processus de soumission en aisant ressortir de nous confier la responsabilité éditoriale de ce numéro.
les eneu et les défis interpellant tout particu - u’elle trouve ici l’epression de notre gratitude pour
lièrement les pas membres de l’rganisation cette marue de confiance.

LIAISON ÉNERGIE-FRANCOPHONIE Nº88-89

Le Développement Durable (DD)
De la genèse à la maturité —
États des lieux, analyse