Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Evolution de la concurrence rail-route sur Bordeaux - Narbonne et Toulouse - Narbonne (1978-1980). : - Rapport de synthèse. Décembre 1987.

De
95 pages

Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0000970

Ajouté le : 01 janvier 1987
Lecture(s) : 15
Signaler un abus

MINISTERE DE L'EQUIPEMENT, DU LOGEMENT, DE L'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE
ET DES TRANSPORTS
OBSERVATOIRE ECONOMIQUE ET STATISTIQUE DES TRANSPORTS
55. rue BRILLAT SAVARIN - 75013 PARIS - Tél. : (1) 45 89 89 27IMPACT DE LA MISE EN
SERVICE DE L'AUTOROUTE
DES DEUX-MERS SUR LA
CONCURRENCE RAIL-ROUTE
DE L'AXE
f BORDEAUX - NARBONNE
'FKAPPOOT DE 5YNTHESE
Décembre 19Ô7I - PRESENTATION GENERALE ET ELEMENTS DE SYNTHESE
En 1978, dans le cadre des études générales menées en matière de coordination des
infrastructures de transport, le service d'Analyse Economique (SAE) a lancé une
étude visant à analyser l'évolution de la concurrence rail/route sur l'axe Bordeaux-
Narbonne, en termes de voyageurs.
La mise en service progressive de l'Autoroute A62 - A61 entre Bordeaux et
Narbonne fournissait l'occasion d'une telle étude.
Cette étude a été réalisée par le Centre d'Etudes Techniques de l'Equipement du
Sud-Ouest pour le compte de l'OEST avec la participation d'un groupe de travail
constitué par :
- Le service d'études techniques des Routes et Autoroutes (SETRA)
- La société nationale des Chemins de Fer (SNCF)
- La Direction des Transports Terrestre (DTT)
- L'Institut de Recherche des Transports (IRT)
La méthodologie d'étude retenue supposait un recueil de données consistant en la
réalisation d'enquêtes par interviews des conducteurs de véhicules légers sur la
route, ou des voyageurs dans les trains.
A cet effet, le déroulement de l'étude était prévu en trois phases.
- Réalisation d"'Enquêtes Avant"
- Réalisation d'"Enquêtes Pendant"
-ns Après".I
I
I
I
I
I Les Enquêtes Avant
Des enquêtes par interviews des conducteurs de véhicules légers, ainsi que desI voyageurs fer ont permis d'analyser la structure des déplacements rail/route
avant la mise en service de l'autoroute
I
Ces enquêtes ont été réalisées en Septembre 78 (Jeudi 21 - Vendredi 22 - Samedi 23
et Dimanche 24 Septembre) et ont porté sur 2 200 véh. au niveau routier.
I
A cette date là, seule la section Bordeaux-Langon était autoroutière entre
Bordeaux et Narbonne.
I
Bordeaux-Toulouse s'accomplissait en 4 heures pour 240 kms, Bordeaux-Agen
impliquait plus de 2 heures de déplacement.I
La RN 113, à cette époque offrait un mauvais niveau de service puisque plus de 50
agglomérations devaient être traversées par l'usager entre Bordeaux et ToulouseI (18 en Gironde, 17 en Lot-et-Garonne, 15 en Tarn-et-Garonne, 3 en Haute-
Garonne). Le % PL ressortait supérieur à 20 % du trafic total sur l'ensemble de
l'itinéraire.I
Le trafic observé en section courante était de :I
- environ 10 000 véh/j entre Langon et AgenI - de 8 000 à 14 000 véh/j sur Agen Grisolles
- de 17 000 à 24 000 véh/j surs Toulouse (section commune à la
RN 113 et à la RN 20)I - plus de 13 000 véh/j à l'Est de Toulouse.
La RN 113 ressortait ainsi largement saturée.I
I
I
I
I
I
I
ICompte-tenu de la structure des trafics observés, le groupe de travail a sélectionné
trente liaisons-sur lesquelles devait porter plus particulièrement la réflexion.
Ce sont les suivantes :
1 - Agen Bordeaux
2 - Bordeaux Toulouse
3 -x Reste Haute-Garonne
4 - Bordeaux Marseille
5 -x Provence Côte d'Azur moins Marseille
6 - Agen Toulouse
7 - Toulouse Carcassonne
8 -e Nar bonne
9 - Toulouse Montpellier
10-e Perpignan
11 - Toulouse Béziers
12-e Marseille
13 - Toulouse Reste Bouches du Rhône
14-ee Pyrénées-Orientales
15 - Toulouse Reste de l'Hérault
16-e Var
17- Toulouse Lozère - Gard
18-e Alpes-Maritimes
19- Toulouse Reste Gironde
20 - Reste Gironde Languedoc
21 - Autres Aquitainec
22 - Reste Gironde Provence Côte d'Azur
23 - Autrese Provence Côte d'Azur
2k- Charente-Maritime Languedoc
25 -e Provence Côte d'Azur
26 - Gers, Tarn-et-Garonne
Hautes-Pyrénées Languedoc
27 - Gers,es Provence Côte d'Azur
28 - Bretagne, Pays-de-Loire
Basse-Normandie Haute-Garonne
29 - Aquitaine Rhône Alpes
30 - Toulousees
Toutes les relations sont traitées en double sens sauf :
1 - Agen vers Bordeaux
3 - Bordeaux vers Reste Haute-Garonne
6 - Agen vers Toulouse
Pour chacune de ces relations un seul poste d'enquête a été opéré et non deux
comme cela aurait été nécessaire.I
I
I
Définition:I
les villes font référence à l'unité urbaine, définition INSEE
I
- Reste Haute-Garonne : Département de la Haute-Garonne sauf
ToulouseI
- Reste Bouches-du-Rhône :t des Bouches-du-Rhône sauf
MarseilleI
- Reste Pyrénées-Orientales : Département des Pyrénées-Orientales
sauf PerpignanI
Département de la Gironde sauf Bordeaux- Reste Gironde
I
- Reste Héraultt de l'Hérault sauf Béziers et
Montpellier
I
- Languedoc : Ensemble des départements :
66 Pyrénées-OrientalesI 11 Aude
34 Hérault
30 GardI 48 Lozère
Ensemble des départements :- Provence Côte d'AzurI 13 Bouches-du-Rhône
84 Vaucluse
83 VarI
06 Alpes-Maritimes
04 Alpes Haute-Provence
05 Hautes-AlpesI
Ensemble des départements :- Aquitaine :I 33 Gironde
24 Dordogne
47 Lot-et-GaronneI 64 Pyrénées Atlantiques
40 Landes
I
Région Aquitaine moins Gironde (et doncAutres Aquitaine
aussi Bordeaux)
I
I
I
I
I
II
I
I
I
| Les Enquêtes Pendant
I De nouvelles enquêtes ont été opérées en Septembre 1979 (Jeudi 20 - Vendredi 21 -
Samedi 22 et Dimanche 23 Septembre) et ont permis de mesurer l'influence de la
I mise en service de certains tronçons sur les rapports de la concurrence rail/route.
Quatre nouvelles sections d'autoroute avaient été mises en service entre

Septembre 78 et Septembre 79 (Langon - Buzet 60 kms, Toulouse - Villefranche
25 kms, Carcassonne - Narbonne 30 kms, Déviation de Carcassonne 10 kms).
En Octobre 1980 (9 - 10 - 11 et 12 Octobre), une nouvelle campagne limitée à la
section Toulouse - Narbonne a permis d'analyser l'évolution de la concurrenceI rail/route, compte-tenu de la construction de la dernière section d'autoroute entre
Toulouse et Narbonne : section Villefranche - Carcassonne.
I
Seules 2k liaisons ont été retenues. Les relations ayant origine et destination sur la
façade Ouest étaient exclues :I
Agen-Bordeaux, Bordeaux-Toulouse, Bordeaux-Reste Haute-Garonne, Agen-
Toulouse, Toulouse-Reste Gironde, Bretagne. Pays-de-Loire. Basse-Normandie. -I
Haute-Garonne.
I
I
I
I
I
I
I
I
I
I
I
II
I
I
I
Les Enquêtes Après
Elles ont été réalisées plus de 2 ans après la mise en service globale de l'Autoroute

entre Bordeaux et Narbonne (hors contournement de Toulouse, bien sûr). Le dernier
tronçon d'autoroute a en effet été mis en service en Juin 1982 entre Agen et
• Castelsarrasin.
Le recueil a été effectué les 4, 5, 6 et 7 Octobre 1984. 3 200 véhicules ont été
• enquêtes.
Entre 1978 et 1984, des modifications importantes se sont donc opérées sur l'axe
I des 2 Mers.
Au niveau routier, on se reportera à la carte des dates de mise en service des
tronçons de l'autoroute et on notera par ailleurs l'existence d'autres aménagementsI réalisés au cours de ces cinq ans :
J - Autoroute Aquitaine (entre Poitiers et Bordeaux, mise en service été 81)
- Rocade Ouest de Bordeaux en 81-82
A titre d'exemple, rappelons que Bordeaux-Toulouse se fait désormais en 2h 15' par
la route et Agen-Bordeaux en lh 10'.
Au niveau ferroviaire, la fréquence des dessertes a été modifiée et le tronçon
Bordeaux-Montauban "électrifié" le 21 Mai 1980.
Deux tableaux ci-après rendent compte des modifications de l'offre ferroviaire.INDICATIONS RELATIVES A L'OFFRE FERROVIAIRE (SEPTEMBRE 1978)
Relation directeOrigine-Destination Vitesses moyennes Fréquence Type de matérielPositionnement horaire
OuiToulouse - Carcassonne 90 à 120 km/h 11 AR + TN 5 Corail
Toutes les heures à toutes
(90 km)
les 2 heures
Rien entre HhOO et 17hOO
Toulouse - Narbonne IdemIdem Idem Idem Oui(150 km) -
OuiAgen - Toulouse 80 à 107 km/h 8 AR + TN 2 CorailToutes les 2 heures
(120 km) de 8h00 à 20h00
Bordeaux - Agen 80 à 115 km/h Idem Idem Idem Oui
(136 km)
Bordeaux - Toulouse 77 h. 110 km/h Idem Idem Idem Oui
(257 km)
Toulouse - Montpellier 80 à 106 km/h 7 AR + TN k Corailéh - 9h - 10h - l<th 6
Oui
(250 km) 17h - I9h - 21h
Toulouse - Béziers Idem Idem Idem Idem Oui
(176 km)
Toulouse - Marseille 85 à 106 km/h 6 AR + TN 6h - 9h - lOh - 14h -
Idem Oui(425 km) 17h - 18h45 -
3 directs
Bordeaux - Marseille 77 à 102 km/h it AR + TN 2 CorailToutes les 4 heures • 1 changement
(682 km) à Toulouse
1 le matin 1 directToulouse - Lyon 90 à 100 km/h 3 AR + TN
Idem2 le soir 3 changements
£