Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Intégrer l'agriculture dans les politiques d'atténuation des changements climatiques. Recueil d'expériences internationales.

De
56 pages
Ce document analyse les expériences de sept pays - Nouvelle-Zélande, Australie, Etats-Unis, Canada, Pays-Bas, Royaume-Uni et Allemagne - qui tentent d'intégrer l'agriculture dans leurs politiques de lutte contre les changements climatiques. Même au stade embryonnaire, ces expériences permettent d'identifier des freins et des leviers, et la façon dont ces actions s'adaptent aux contextes agricoles et politiques, aux niveaux national ou régional.
Vandaele (D). Montreuil. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0076947
Voir plus Voir moins
INTÉGRER L’AGRICULTURE  dahnsalnesgpolitiqutess  dc’altimnuaattiioqnudeess c emen RECUEIL D’EXPÉRIENCES INTERNATIONALES
 
Sommaire
INTRODUCTION� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � 3
FICHE REPÈRE France/Union européenne 4
NOUVELLE-ZÉLANDE Intégrer l’agriculture dans le marché carbone� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � 5
AUSTRALIE Permettre aux propriétaires terriens de participer de façon volontaire au marché du carbone � � �11
ÉTATS-UNIS ET CANADA L’agriculture comme activité compensatoire� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � 17
PAYS-BAS Gestion des apports azotés� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �3
ROYAUME-UNI Réduire les émissions du secteur laitier� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � 
ALLEMAGNE Indépendance énergétique, réduction des émissions de CO2et de CH4et diversification agricole en soutenant la méthanisation� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � 35
BRÉSIL Programme pour une agriculture à bas niveau carbone � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �43
QUE NOUS ENSEIGNENT CES DIFFÉRENTES EXPÉRIENCES ? 4
CONCLUSION� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �� � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � 5
BIBLIOGRAPHIE � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � � �54
Mars 2012
Rédactrice Diane Vandaele - Réseau Action Climat-France
Comité de pilotage Sarah Martin (ADEME) - Serice Ariculture et Forêts de l’ADEME udoic arodière - ureau de la Stratéie Enironnementale et du Chanement climatiue du MAARA Faienne ortet - Centre d’étude et de rosectie du MAARA
Graphisme Solenn Marrel – aceauentr Remerciements érôme Mousset (ADEME) saelle Fei (ADEME) Cédric arnier (ADEME) athanël inuault (MAARA) ör Mühlenho (Aentur ür Erneuerare Énerien eV) et les attachés aricoles des amassades des as étudiés dans ce document
Publication réalisée avec le soutien financier : - De l’Aence de l’Enironnement et de la Maîtrise de l’Énerie (ADEME)  - Du ministère de l’Ariculture de l’Alimentation de la êche de la Ruralité et de l’Aménaement du erritoire
Introduc
*L’agriculture et la forêt sont les seules activités à pouvoir jouer un rôle de puits de carbone, en stockant du CO2 dans les sols et la bioasse **euille de route adoptée le  ars 2 par la Coission européenne pour réduire de  les éissions de ga à effet de serre de l’ en 2 par rapport à , tout en conservant sa copétitivité ous les secteurs seront is à contribution et l’agriculture se voit fié un objectif de réduction de  de 2 à  d’ici 2
Les a à eet de serre de l’ariculture reré-lDoennso muir euosuersr adiisecnutsrsaionidseomntelnietudàe dieneirrseénchae--sentent 12 à 1 du total des émissions mon-diales et constituent les rinciales sources de 2   eantesau nieau international dans la cadre des et de C Si on aoute la déorestation souent néociations de la Conention cadre des ations liée à des dnamiues de déeloement aricole unies sur les chanements climatiues au nieau la resonsailité du secteur dans les émissions de euroéen dans le cadre de la réorme de la oli -a à eet de serre ourrait atteindre 0 tiue aricole commune et en lien aec la Feuille de route 200 our une économie décaronnée ourtant usu’à résent eu de as ont intéré Enfin chaue as déeloe des stratéies natio -ce secteur dans leurs olitiues de lutte contre les nales et territoriales ui intèrent souent l’ari -chanements climatiues ocalisant leurs eorts sur culture et ont arois recours à des mécanismes les consommations d’énerie ossile et les émissions de marché de C2 Cela s’eliue notamment ar le ait ue la maîtrise de ces émissions est délicate  l’aricul- our réondre à ces diérents eneu lusieurs ture est un secteur où les émissions sont diuses as à l’aant arde ont déà mis en lace des ariales our un même sstème de roductionolitiues innoantes dans le secteur aricole ui déendantes de acteurs naturels et ioloiues aec ourraient insirer d’autres États Même au stade des incertitudes de comtailisation imortantes emronnaire ces eériences ermettent d’iden -tifier des reins et des leiers et la açon dont ’ariculture dera éalement réondre à une de - ces actions s’adatent au contetes aricoles et mande alimentaire mondiale accrue d’ici 200 ce olitiues au nieau national ou réional ui aura des réercussions en matière d’émissions ’eneu est donc de roduire lus en limitant les émis- l semlait donc intéressant et utile d’analser et sions de a à eet de serre et en aumentant le de snthétiser uelues unes de ces eériences stoc de carone dans les sols aricoles tout en sous l’anle d’études de cas en retenant les lus réserant les ressources naturelles et la sécurité innoantes et les lus amitieuses en termes de alimentaire Cela suose notamment de ouoir réduction d’émissions mais éalement en cilant adater les sstèmes de roduction au imacts des les as aant des émissions aricoles imortantes chanements climatiues attendus car ils  sont etou étant articulièrement actis dans les né -articulièrement sensiles (eet néati des hautes ociations internationales sur les chanements temératures et du stress hdriues sur les récoltes climatiues ’analse ui a été aite our chaue attaue de raaeurs etc) eérience essaie d’éclairer les eneu les oli -tiues mises en œure les rorès réalisés les Face à ces constats et encouraés ar une ression dificultés rencontrées les succès les échecs etc internationale et médiatiue croissante les décideurs commencent à identifier l’ariculture comme un sec - a maorité des as étudiés sont des as indus -teur à ne as nélier our atteindre les oectis de trialisés (ouelle-élande Australie as-as réduction d’émissions u’ils se sont fiés Ceendant Roaume-ni Allemane Amériue du ord) ou eu d’entre eu se sont usu’à résent risués à des as émerents (résil) dans la mesure où ils rooser des olitiues d’atténuation sécifiues se sont enaés à réduire leurs émissions et où ils our le secteur aricole et à les décliner en mesures disosent des moens nécessaires our conceoir concrètes les mesures eistantes aant le lus sou- des olitiues amitieuses e choi des as a ent été rises our satisaire d’autres eneu (ualité éalement tenu comte des données disoniles de l’eau ou iodiersité)
vertissement Ce document a our oet de résenter des eériences internationales ui intèrent le secteur de l’ariculture dans les olitiues uliues climatiues l n’a as ocation à résenter les ositions des memres du comité de ilotae
4
Fiche repère Données sur les contextes français et européen
France
ivers Ga à eet de serre Population : becti d’émission pour 1 : 5millions d’haitantsar raort à 10 uperficie :75millions habecti d’émission en  : ar raort à 10 et5en 200  : 4millions ha Émissions de G en  : 5MteC2dontMteC2  our l’ariculture Émissions annuelles par habitant :  7teC2 Émissions de G par secteur en  millions de tonnes éuivalent Cd’arès les données du R- Climate Analsis ndicators ool (CA-FCCC)  Énergie ransport ndustrie griculture échets C20 11 200 1 C41 02 014441  1 5551 otal2 1 221  du total 2 11 hors C
Union européenne
ivers Ga à eet de serre Population : becti d’émission pour 1 : 53millions d’haitantsar raort à 10 uperficie : becti d’émission en  : 437millions haar raort à 10  : Émissions de G en  : 1millions ha315MteC2dont37MteC2  our l’ariculture Émissions annuelles par habitant : 15teC2 Émissions de G par secteur en  en millions de tonnes éuivalent CD’arès les données du R – Climate Analsis ndicators ools (CA-FCCC)  Énergie ransport ndustrie griculture échets C22 22 121 2 C421 1 01100  221 1711 otal2 2 21311  du total hors 0 212 C
Bibliographie voir page 54
Économie P agricole : 3du  national (soit  milliards SD en 2010) alance commerciale déficitaire en 1
otal hors C C  -21  1  1 2 - 100
Économie
otal avec C 0 11 11
  
P agricole :1du  national (soit 2 milliards SD en 2010) alance commerciale ecédentaire en 1
otal hors C
11
1 2 1
100
C -2
1  -2
otal avec C 0
1 21 
Nouvelle-Zéland
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin