Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

[Les] marchés routiers français de 1977 à 1987 : quelles restructurations ?

De
4 pages

Salini (P). http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0046473

Ajouté le : 16 juillet 1988
Lecture(s) : 0
Signaler un abus

LES MARCHES ROUTIERS FRANÇAIS DE
1977 A 1987 :
QUELLES RESTRUCTURATIONS ?
Patrice SALINI
5 Pays, L'évolution du transport du commerce extérieur français effectué par
37 Millions de tonnes route avec nos principaux partenaires (Belgique, Pays Bas, Espa-
d'export gne, Allemagne, Italie) est considérable.
42 d'Import Y-a-t-it pour autant des modifications sensibles des courants
d'échanges par catégorie de produits.
Cette troisième note sur le transport routier France-CEE tente d'y ré-
pondre, (toutes les données sont en tonnes - Source SITRAM)
\ J
La restructuration géographique des importations est sensiblement plusUne réorientation plus
forte que celle des exportations.sensible des Importa-
Cette déformation des courants d'échange concerne :tions
Nos exportations de produits agro-alimentaires, de matériaux de
construction et d'engrais ;
Et nos importations de produits chimiques, de minerais, produits mé-
tallurgiques, et produits agro-alimentaires.
Ces phénomènes peuvent avoir pour origine aussi bien la transformation
des courants réels d'échange que la modification de l'organisation des
chaînes de transport.
Mais, du point de vue des transporteurs, ces évolutions reflètent bien celles
du marché effectif, sur lequel la concurrence entre pavillons s'exprime.
Les importations par route de minerais et déchets pour la métallurgie,Les Importations de
constituent l'un des marchés dont la réorientation aura été spectaculaire.minerais et
Mais il s'agit d'un petit marché, de moins de 1 million de tonnes.de produits
Une substitution de produits allemands aux produits belges intervient géo-sidérurgiques
graphiques entre 1980 et 1983. La part de l'Allemagne dans nos importa-
tions routières est aujourd'hui de près de 70 % des 5 pays considérés
contre 25 % environ en 1977.
Juillet 1988
Observatoire Economique et Statistique des Transports 55, rue Brillât Savarin 75013 PARIS 45 89 89 27En ce qui concerne les produits finis, c'est surtout la percée des produits
italiens corrélativement à la baisse de la part de la Belgique. Ce marché est
d'une certaine importance. Il représente pour les 5 pays un peu plus de 4
Millions de tonnes.
Toutes les ordonnées
expriment les parts prises
par chacun des pays
IMPORTATIONS DE PRODUITS METALLURGIQUES
al977 al978 al979 al980 al981 al982 al983 al984 al985 al986 al987
L'Agro-alimentaire Nos importations routières agro-alimentaires sont largement dominées par
belge I le trafic avec la Belgique. Pour autant, ce courant d'échange s'est renforcé
de près de 10 points pour atteindre aujourd'hui 45 % du trafic des 5 grands
marchés étudiés qui représentent 4,4 Millions de tonnes.
IMPORTATIONS DE PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES
BELGIQUE
PAYS; BAS
kAUAOVVVHWMWX
X,,,,,,,,,,, • X RFA "BtjBt)flfljfl|j!firannj|ÀSC3|
9™°™» ••. •-• \ y'^Mionm^A J
mmmmtimItalie i W î
""""^^T
0,05 1 ,
M 1 1— —1t
0
al977 al978 al979 al980 al981 al982 al983 al984 al985 al986 al987
Juillet
Observatoire Economique et Statisticpje des Transports 55, rue Brillât Savarin 75013 PARIS " 45 89 89 27La place de la Belgique s'améliore également très sensiblement pour lesEngrais : Plus d'engrais
belges, moins importations d'engrais. Celle-ci devient prépondérante avec 80 % du
hollandais ... par route. marché, le Pays-Bas régressant à 10 % environ.
Ce Marché représente plus de 1,5 millions de tonnes.
Mais la concentration du marché des importations routières d'engrais doit
être mise en rapport avec la restructuration du négoce de la fabrication et
celle des chaines de transport.
IMPORTATIONS D'ENGRAIS
0.8
0,7 H—- l0,6
BELGIQUE
0,5
0,4
BtfftYrn • i • 1y
-PAYS BA sL—
al977 al978 a1979 al98O al981 al982 al983 a1984 a1985 a1986 a 1987
Parallèlement, la part de la Belgique dans nos exportations d'engrais
diminue. Elles passe de plus de 60 % du marché, a 30 % environ. Ce
marché est beaucoup plus faible (0,5 Millions de tonnes) que le précédent.
Exportations : Du côté de nos marchés à l'exportation.deux autres évolutions importantes
Matériaux de doivent être soulignées.
construction et Il s'agit d'une part d'une réorientation du trafic de matériaux de construction
agro-alimentaire (5,5 millions de tonnes) vers l'Allemagne qui consolide sa place de premier
marché avec 60 % environ devant la Belgique .
(jjuilet J988
Observatoire Economique et Statistique des Transports 55, rue Brillât Savarin 75013 PARIS 45 89 89 27 3EXPORTATIONS DE MATERIAUX DE CONSTRUCTION
0,7
.LEMAGNEA
|
0,4
BELGIQUE0,3
1
0,2
!
AI rmrci r>A\«>0,1
WESCSESBA
o
al977 al978 al979 al980 al981 al982 al983 al984 al985 al986 al987
Un marché nouveau Mais, le phénomène probablement le plus caractéristique réside dans la
montée en puissance de la part de l'Espagne dans nos exportations agro-
alimentaires par route. Rappelons que ce marché, pour les 5 pays, repré-
sente 6,3 milions de tonnesB
EXPORTATIONS D E PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES 1977
BELGIQUE
ALLEMAGNE
31.60%32,33%
2,38% 1
13.39% 'Espagne
20.30%PAYS BAS
nAIIE
EXPORTATIONS DE PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES 1987
29,81% 30.12%
Juillet 1988
Observatoire Economique et Statistique des Transports 55, rue Brillât Savarin 75013 PARIS " 45 89 89 27

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin