Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Une organisation ferroviaire à la hauteur de nos ambitions. Rapport au Premier Ministre - Première partie.

De
67 pages
Des difficultés apparaissent pour chacune des missions partagées entre la SNCF et RFF, la répartition du patrimoine ferroviaire et l’exécution des travaux d’infrastructure.
Trois pistes de réforme pourraient être envisagées :
- confier à RFF les moyens d’exercer seul sa mission de gestion des capacités ;
- créer une société indépendante intervenant de façon très large pour le compte de RFF ;
- donner à la nouvelle société indépendante la compétence juridique de gestion du réseau.
Pour mener à bien cette réforme proposée, l’Etat doit assumer ses responsabilités financières, définir une politique nationale de transport ferroviaire et doter la France d’une autorité de régulation puissante.
Haenel (H). Paris. http://temis.documentation.developpement-durable.gouv.fr/document.xsp?id=Temis-0062020
Voir plus Voir moins
Rapport à M. le Premier ministre de M. Hubert Haenel, sénateur du Haut-Rhin (Première partie)
AMBITIONS Remis le 8 octobre 2008
2
3
SOMMAIRE
INTRODUCTION................................................................................................................. 7
I.APRES UNE DECENNIE : LHEURE DU BILAN DE LA REFORME FERROVIAIRE DE 1997 EST ARRIVEE........................................................................... 9
A.UN BILAN QUI DOIT PARTIR DU REEL....................................................................................9
1.Le constat unanime dune réforme ferroviaire inachevée................................................. 9
2.Le nécessaire rappel du contexte de la réforme de 1997 .................................................. 10
3.ans de défaillances des pouvoirs publics.................................................................... 11Dix
4.Les enseignements pour aujourdhui et pour demain ....................................................... 13
B.DES DIFFICULTES APPARAISSENT POUR CHACUNE DES MISSIONS PARTAGEES ENTRE LA SNCF ET RFF ..........................................................................................13
1.Sur la répartition du patrimoine ferroviaire ...................................................................... 14
2. .................................................................... 14Sur lexécution des travaux dinfrastructure.
a)Les opérations dentretien ................................................................................................16
b)seLépo.............................................................................nosaritneuoedremenvell....t...16
3.Sur lallocation des capacités ............................................................................................ 17
4. .........................................................................Les principales conclusions de ce constat 20
II.LES PISTES DE REFORME ........................................................................................... 22
A.SUR LA REPARTITION DU PATRIMOINE FERROVIAIRE .......................................................22
B.SUR LEXECUTION DES TRAVAUX DINFRASTRUCTURE ....................................................24
4
C.SUR LALLOCATION DES CAPACITES .....................................................................................25
1.La nécessité dun changement institutionnel .................................................................... 25
2) Trois pistes de réformes pourraient être envisagées ......................................................... 26
a) La première option, maximaliste : confier à RFF les moyens dexercer seul sa
mission de gestion des capacités ..........................................................................................26 b) La deuxième option envisageable : créer une société indépendante intervenant de façon très large pour le compte de RFF...........................................................................28
c) La solution préconisée : donner à la nouvelle société indépendante la
compétence juridique de gestion du réseau .........................................................................30
d) Les raisons de ce choix et les moyens de sa mise en uvre..............................................32
III.LES CONDITIONS DE RÉUSSITE DE LA REFORME PROPOSÉE......................... 35
A.QUE LETAT ASSUME SES RESPONSABILITES FINANCIERES..............................................35
1. .................................................................... 35LEtat doit doter RFF des moyens suffisants
a) .....................................RFF est financièrement malmené par lEtat depuis ses origines35
b): lhéritage de la dette de la SNCF ........................................Une maladie de naissance 35
c)Une maladie de croissance : le manque dambition et de cohérence des crédits
de lEtat .................................................................................................................................37
2.Un manque dambition qui augure mal de lavenir .......................................................... 39
3.LEtat doit absolument assurer à RFF un horizon pluriannuel ......................................... 40
B.QUE LETAT DEFINISSE ENFIN UNE POLITIQUE NATIONALE DE TRANSPORT FERROVIAIRE...................................................................................................................................42
1.La carence de lEtat nest pas seulement financière, elle est aussi stratégique,
tant pour linfrastructure que pour le service ........................................................................ 42
a)En matière dinfrastructure ..............................................................................................42
5
b)........................................................................roviaireivecfreeedsremanèrtiE.............42
2.Il faut que la définition dune politique des transports intervienne rapidement ............... 43
C.QUE LA FRANCE SE DOTE DUNE AUTORITE DE REGULATION
PUISSANTE.......................................................................................................................................44
CONCLUSION ..................................................................................................................... 47
ANNEXE I  Dix ans à tirer le signal dalarme.................................................................... 49
ANNEXE II - Décret n° 97-444 du 5 mai 1997 relatif aux missions
et aux statuts de Réseau ferré de France ............................................................................... 53
ANNEXE III  Liste des personnes auditionnées ................................................................. 61
6
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin