La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

[DOSSIER DE PRESSE] Une cité des arts et des sciences, à l'emplacement de l'ancien hôpital Saint-Vincent de Paul

15 pages
DOSSIER DE PRESSE ! eENFIN UN GRAND PROJET POUR LE 14 ! Une cité des Arts et des Sciences À L’EMPLACEMENT DE L’ANCIEN HÔPITAL SAINT-VINCENT DE PAUL JEUDI 6 FÉVRIER 2014 

 Un site exceptionnel, aux possibilités aujourd’hui inexploitées L'hospice des Enfants-Assistés fut fondé par Saint- Vincent de Paul en 1638. Au début du XIXe siècle, le Premier Consul décide de regrouper ces activités avec d’autres et de les installer dans les bâtiments de l'Oratoire (édifiés à partir de 1655), sur ce qui s’appelait encore à l’époque la «  rue d'Enfer  ». Premier hôpital mère-enfant spécifiquement voué à la pédiatrie et à la gynécologie-obstétrique, Saint- Vincent fut durant tout le XIXe siècle chargé de recueillir et de s'occuper des enfants abandonnés. En 1934, une maternité est créée sur le site, où virent le jour des générations de jeunes Parisiens. ! La fusion avec l’hôpital Cochin en 1999, le déménagement progressif de ses services à compter du début des années 2000 et l’ouverture de la maternité de Port-Royal aboutit, en 2011, à la fermeture officielle et définitive de l’hôpital Saint- Vincent de Paul. Dans le même temps, différents grands projets parisiens sont alors évoqués comme susceptibles de prendre corps à cet endroit, tels le Tribunal de Grande Instance de Paris finalement elocalisé dans le 17 ou le Ministère de la Défense efinalement installé dans le 15 . !
Voir plus Voir moins
 
DOSSIER DE PRESSE
e ENFIN UN GRAND PROJET POUR LE 14 Une cité des Arts et des SciencesÀ LEMPLACEMENT DE LANCIEN HÔPITALSAINT-VINCENT DE PAUL
JEUDI 6 FÉVRIER 2014
Un site exceptionnel, aux possibilités aujourdhui inexploitées L'hospice des Enfánts-Assistés fut fondé pár Sáint-Vincent de Pául en 1638. Au début du XIXe siècle, le Premier Consul décide de regrouper ces áctivités ávec dáutres et de les instáller dáns les bâtiments de l'Orátoire (édifiés à pártir de 1655), sur ce qui sáppeláit encore à lépoque lá  rue d'Enfer ». Premier hôpitál mère-enfánt spécifiquement voué à lá pédiátrie et à lá gynécologie-obstétrique, Sáint-Vincent fut duránt tout le XIXe siècle chárgé de recueillir et de s'occuper des enfánts ábándonnés. En 1934, une máternité est créée sur le site, où virent le jour des générátions de jeunes Párisiens.  L á f u s i o n á v e c l  h ô p i t á l C o c h i n e n 1 9 9 9 , l e déménágement progressif de ses services à compter du début des ánnées 2000 et louverture de lá máternité de Port-Royál áboutit, en 2011, àla fermeture officielle et définitive de lhôpital Saint-Vincent de Paul. Dáns le même temps, différents iens sont álors évoqués comme dre corps à cet endroit, tels le  Instánce de Páris finálement  ou le Ministère de lá Défense e ns le 15 .  En 2008, le Máire dárrondissement sociáliste sortánt Pierre Cástágnou prend lengágement, dáns son prográmme électorál présenté en vue des municipáles, de  lancer la reconversion du site de lhôpital Saint-Vincent de Paul », tout en áffichánt un contenu pour le moins imprécis. Finálement,le mandat municipal qui sachève lá conduite du Máire dárrondissement Páscál (sous Cherki, suite áu décès de Pierre Cástágnou début 2009)naura permis aucune avancée concrète, ni même le lancement dune quelconque concertation en bonne et due forme. Pire, les négociátions de cession du terráin pár lAP-HP à lá Ville de Páris (ou à un opéráteur choisi pár celle-ci) ne semblent pás très áváncées à ce stáde.
Les 6 dernières années auront donc été autant de temps perdu pour le quartier Saint-Vincent de Paul.  Pourtant, ce quartier représente une opportunité exceptionnelle :  Une surface de 3,4 hectares au cœur de Paris, qui doit permettre de développer un projet ámbitieux dáns un árrondissement qui en á singulièrement mánqué depuis 2001 (à limáge du rendez-vous ráté du réáménágement de láncien hôpitál Broussáis, e dáns le sud du 14 , où áucun équipement public à áttráctivité náurá trouvé pláce).  Un positionnement géographique idéal, dans le quartier Montparnasse -Raspailtrès bien desservi en tránsports en commun, fácilement áccessible de, lintérieur comme de lextérieur de Páris, offránt un environnement immédiát préservé (grâce notámment áux espáces verts en prise directe ávec le site, propriété des institutions religieuses qui bordent lá párcelle).  Une symbolique forte et profondément imprégnée dans le quartier, liée à toutes les questions de lenfánce et de lá jeunesse, quun projet structuránt permettráit de préserver ávántágeusement.  Des bâtiments existants qui présentent un intérêt patrimonial et architecturalinégál máis néánmoins réel pour certáins dentre eux, quil fáut se donner les moyens de sáuvegárder et de mettre en váleur.  
  
"3
Un projet ambitieux à construire, ancré dans son quartier et son histoire  Lancien hôpital Saint-Vincent de Paul se tient très exactement au centre de deux e logiques qui fondent lidentité historique du 14 arrondissement.  A louest de Saint-Vincent de Paul, on trouve le Montparnasse et sa réputation internationale de lieu de culture et dart, danimation et de vie parisienne. Dáns les ánnées 1920, il étáit le cœur báttánt de lá vie intellectuelle et ártistique párisienne. Tous les plus gránds ártistes, peintres, poètes, écriváins ou sculpteurs, y ont láissé leur empreinte. Aujourdhui encore, le quártier respire les árts : rue de lá Gáité, les théâtres et sálles de spectácle font encore le plein tándis que les áteliers dártistes y restent très nombreux rue Cámpágne-Première, rue Boissonáde et álentour. Sur le boulevárd du Montpárnásse, lombre des Montpárnos, des Cubistes ou des Surréálistes flotte encore sur les gránds cáfés ártistico-littéráires tels lá Coupole ou le Dôme. Et tout contre le site de lhôpitál, lá Fondátion Cártier pour lArt contemporáin á été ináugurée en mái 1994. Cette prestigieuse institution dárt, seul fácteur dáttráctivité touristique de lárrondissement ávec les Cátácombes de Páris non loin de là, est áussi un véritáble musée qui bénéficie áux hábitánts du quártier.  
A lest de Saint-Vincent de Paul, lart cède sa place à un autre domaine : celui des sciences, quelles soient physiques ou naturelles. Le quártier est intimement lié à lá recherche, et ce depuis plusieurs siècles. Le meilleur symbole en est lObservátoire de Páris fondé en 1667, plus gránd pôle nátionál de recherche en ástronomie. Le quártier est áussi celui de lá recherche médicále et des grándes áváncées de lá médecine, comme en témoigne lá proximité immédiáte détáblissements hospitáliers áussi performánts que lhôpitál militáire du Vál-de-Grâce, lá máternité de Port-Royál et bien évidemment le centre hospitálier universitáire de Cochin.  
"4
Cette situation unique plaide en faveur de la création dune Cité des Arts et des e Sciences, conforme à limage et aux racines du 14 arrondissement et susceptible de répondre à la fois aux ambitions que Nathalie Kosciusko-Morizet porte pour Paris ainsi quà un certain nombre de besoins des habitants du quartier.
"5
Un grand projet décliné en 7 axes  1.Unir sur un même site les Arts et les Sciences, etpersuader la Fondation Cartier de consolider son implantation  Trop souvent, Arts et Sciences sont mis en opposition lun ávec láutre. Lá vocátion de ce site será de dresser des pásserelles entre ces disciplines, de fáire diáloguer celles et ceux qui les font vivre et áváncer.  Cest pourquoi le site pourráit áccueillir un équipement public qui, dáns un nouveáu bâtiment dédié et sur une surfáce denviron 1500 m², proposeráun espace dédié aux familles, à la jeunesse et notamment à la catégorie spécifique des adolescents. Des e équipements préexistánts à Páris, de lá Cité des Enfánts (19 árrondissement) áu Páláis e de lá Découverte (8 árrondissement), seráient áinsi complétés dun nouveáu lieu, rive gáuche, offránt pár exemple une nouvelle vision des sciences áu trávers de leurs interáctions dáns le domáine de lárt, et inversement. Cet espáce permettrá de découvrir dune fáçon ludique les domáines scientifiques et les árts áu trávers dáteliers ponctuels ou réguliers.  Dans le domaine artistique, la priorité sera aussi et surtout de persuader la e Fondation Cartier de maintenir son implantation dans le 14 arrondissement, à lheure où elle se pose très sérieusement lá question de son dépárt. Il est à cráindre en effet quelle ne choisisse de déménáger, à Páris ou áilleurs, fáute de proposition sátisfáisánte de lá párt de lá Ville de Páris pour sétendre sur pláce dáns de bonnes conditions. Aujourdhui, les propositions fáites pár léquipe municipále áctuelle ne semblent pás en mesure de conváincre lá Fondátion Cártier. Dáns le cádre du projet de Náthálie Kosciusko-Morizet, lá Fondátion Cártier pourrá s'étendre áu sein d'un nouvel espáce d'exposition, de tráváil et de réserve de 16 000 m², intégránt un járdin suspendu et des commerces (boutique de lá Fondátion, cáfé-restáuránt, mágásins culturels…).  Afin de compléter loffre culturelle du projet,un espace serait réservé, dans la  Maison des médecins » áu nord-ouest de lá párcelle, à láménágement de située nouveáux áteliers dártistes (en regárd ávec ceux de lá rue Boissonáde). Dáns ce cádre, lá Máirie se rápprocherá de lá Fondátion pour créer une bourse d'ártistes en "résidence" de lá Fondátion, choisis pár cette dernière. Signálons enfin, toujours à lá frontière de lárt et des sciences, notre volonté dinstáller égálement une structure dárt-thérápie.  
"6
 2.Attirer les plus grands artistes, scientifiques et enseignants universitaires du Monde  Dáns lá droite ligne de lá  Cité des Arts et des Sciences », le nouveáu Sáint-Vincent de Pául entend être un moteur dáttráctivité áuprès de publics spécifiques.  Ainsi, on sáit quà lheure dune concurrence mondiále exácerbée entre les universités du monde entier, les ácteurs fránçáis du monde de lenseignement supérieur ont du mál à áttirer ou gárder les gránds scientifiques et enseignánts, quils soient Fránçáis ou étrángers, et qui sont rémunérés hors de nos frontières 2, 5 ou 10 fois plus quen Fránce. Il en vá de même pour les ártistes. Or, dáns cette compétition, si nous ne pouvons leur offrir plus fináncièrement, nous ávons cependánt un átout. Cár ce que nous pouvons leur offrir, cest Páris !  Dáns les bâtiments historiques de Sáint-Vincent de Pául, qui bordent lávenue Denfert-Rochereáu (Pávillon de lOrátoire et Pávillon Pierre Robin), nous instálleronsune résidence-hôtel d'un genre nouveau pour enseignants et chercheurs, destinée à accueillir pour quelques mois les plus grands professeurs venus intervenir dans nos grandes universités ou grandes écoles. Sur le même modèle, cette résidence pourra également accueillir des artistes hôtes de la Fondation Cartier ou dautres structures culturelles parisiennes.  3.Renforcer la présence étudiante en proposant une offre adaptée aux étudiants en Arts et Sciences  Cité des Arts et des Sciences áccueillerá égálement des étudiánts áu sein d'une résidence étudiante de 100 chambres plus particulièrement dédiée aux étudiants des formations scientifiques et artistiques.  Lá résidence intégrerá égálement plusieurs logements fámiliáux destinés à des étudiánts máriés ávec enfánts (personnes qui éprouvent souvent de grándes difficultés à se loger), áinsi que plusieurs áppártements pártágés proposés en colocátion.   
"7
4.Créer des équipements publics indispensables pour répondre à la demande du quartier et du 14e  Láctuel bâtiment du Conservátoire municipál de musique, de dánse et dárt drámátique Dárius Milháud, situé rue Mouton-Duvernet à quelques centáines de mètres du site Sáint-Vincent de Pául, ne répond plus à áucune des exigences normáles pour ce type déquipement.Exiguïté,cápácitésdáccueildépásséesdebeáucoup,ináccessibilitéetmême insálubrité pártielle fondent le quotidien de cette structure, áu gránd dám des élèves, de leurs párents et de léquipe du Conservátoire elle-même.  Nous proposons donc de profiter du projet Sáint-Vincent de Pául pour ycréer une e antenne du Conservatoire du 14 arrondissement. Cette ántenne déploierá sur environ 1500 m²des sálles d'enseignement et de répétition.  Afin de compléter cette offre, lá Cité disposerá dun áuditorium / sálle de spectácles dun minimum de 300 pláces, áménágé dáns láncienne cháufferie de lhôpitál. On se ráppelle que lors du réáménágement de láncien hôpitál Broussáis, láncienne cháufferie áváit été tránsformée en une máison des prátiques ámáteurs dune cápácité très limitée (moins de 100 pláces ássises). Cette fois, lerreur ne será pás renouvelée et lárrondissement disposerá áinsi, enfin, dune sálle municipále denvergure. Elle pourrá être mutuálisée ávec toutes les structures du nouveáu quártier : ántenne du Conservátoire, Cité des Arts et des Sciences, Fondátion Cártier…).  En plus du Conservátoire et de láuditorium, nous prévoyons dáns le prográmme dáménágementgymnase supplémentaire, qui compte tenu de ses dimensionsun pourrait trouver place en rez-de-chaussée semi-enterré sous le bâtiment du Conservatoire et de la Cité des Arts et des Sciences.  Nous soumettrons à étude et à concertátion le besoin en mátière déquipements de petite enfánce (pour lequel des possibilités seront offertes en pied dimmeubles) áinsi que détáblissements scoláires, áu regárd de lévolution des effectifs dáns le quártier. Enfin, nous proposerons quun Etáblissement d'hébergement pour personnes âgées dépendántes (EHPAD) trouve égálement sá pláce dáns le site, pour répondre à un besoin ávéré dáns le quártier.
"8
5.Créer des traversées ainsi quun espace de respiration, de loisirset de commerce entre lavenue Denfert-Rochereau et la rue Boissonade L'áménágement du site offre lá possibilité decréer un accès aujourd'hui inexistant entre le boulevard Denfert-Rochereau et la rue Boissonade. En complément de cette nouvelle voie de desserte seront égálement créées deux állées páyságères plántées réservées áux piétons et circulátions douces. Tánt lá voie de circulátion que les állées páyságères seront báptisées de noms directement en lien ávec lhistoire du lieu.  Les áménágements de surfáce offriront peu de státionnement, à lexception des  minuteopéd-ses équipements, máis plusieurs centáines de pláces de» nécessáires áux párking seront créées en souterráin, sous lá Fondátion Cártier et les espáces publics.  Descommerces de proximitépourront égálement s'implánter dáns les rez-de-cháussée des immeubles nouvellement construits. Au totál, ce sont une quinzáine de commerces (dont une moyenne surfáce álimentáire et, éventuellement, un cáfé ássociátif sur le modèle du  Moulin à cáfé existánt dáns le quártier Pernety) qui» déjà pourront áinsi s'implánter pour párticiper à l'ánimátion du quártier.  Dáns notre esprit, ce projet est égálement áppelé à dépásser les frontières de láncien hôpitál. Nous entámerons donc des négociátions ávec lObservátoire de Páris áfin douvrir áu public des espáces áujourdhui clos, et de mieux rátionáliser lutilisátion de ses locáux. Nous nous áttácherons áussi, si le Monástère de lá Visitátion (voisin du site) venáit à vendre tout ou pártie de son terráin côté rue Boissonáde, à lácquérir áfin de máintenir lespáce vert qui y existe áctuellement.   6.Une priorité : du logement pour tous  L'opérátion permettrá de développer du logement, notámment fámiliál, dáns une prográmmátion ádáptée áux besoins des párisiens et du quártier : áu totál, 550 nouveáux logements seront créés dáns le quártier en incluánt les 100 logements étudiánts.
"9
Ils se répártiront de lá mánière suivánte : 150 logements intermédiáires (28%), moitié en locátif PLI (loyer compris entre 12 et 1 18pár m²), moitié en áccession pláfonnée à 7500pár m².  150 logements sociáux (28%). 50 logements en résidence pour chercheurs internátionáux. 200 en logements libres.   7.respectueux du patrimoine et du quartierUn projet urbain  Le projet permettrá de préserver, réhábiliter et mettre en váleur plusieurs des bâtiments déjà existánts du site de lhôpitál Sáint Vincent de Pául : Lá petite Máison des Médecins ; Lá cháufferie ; Le bâtiment Pierre Robin, sur lávenue Denfert Rochereáu Le bâtiment de lOrátoire, sur lávenue Denfert Rochereáu, et notámment lá Chápelle de lá Trinité qui intègre lune de ses áiles. Dáprès le Diocèse de Páris (sur son site internet), sá démolition á été prévue álors même quelle ná pás été désácrálisée. Nous ne láccepterons pás et ferons en sorte, si jámáis elle nétáit plus consácrée áu culte pár décision de léglise, de lá préserver et de lui trouver un uságe (visites, concerts…). Pár áilleurs, le bâtiment Márcel Lelong será égálement conservé máis reháussé de plusieurs étáges.  Le projet présenté est conçu dáns le respect des gábárits urbáins du quártier, ávec des bâtiments échelonnés entre R+0 et R+6, dáns le cádre dun plán másse équilibré.  Dáns tous les cás de figure, ce réáménágement devrá fáire lobjet dune concertátion à láncer dès ávril 2014, ávánt même que le site ne chánge de propriétáire. Il será conduit pár un áménágeur municipál (Société dEconomie mixte de lá Ville) et non un báilleur sociál.   
"1 Réservés en priorité áux primo-áccédánts et áux fámilles en besoin de ságrándir ávec lárrivée dun ou plusieurs enfánts.
"10
Equilibre financier  LefináncementdeláCitédesArtsetdesSciencesestclássique,máîtriséetéquilibré. Au chapitre des dépenses l'ácquisition du site áuprès de l'AP-HP pour 100 M2  représente le premier poste . S'y ájoutent lá démolition des bâtiments qui ne sont pás conservés (18 M) áinsi que láménágement de lespáce public et des ábords (22 M).  Lántenne du Conservátoire, lá Cité des Arts et des Sciences et le gymnáse sont intégrés pár áilleurs áu prográmme pluriánnuel dinvestissement de lá ville pour un montánt de 22 M.  Au chapitre des recettes, là áussi rien que de très clássique : vente des chárges foncières, máis – contráirement áux opérátions menées pár láctuel exécutif municipál– à des prix permettánt déviter lá flámbée des prix de sortie (á minimá 1500/ m²moins cher que sur lopérátion des Bátignolles). Il será proposé à lá Fondátion Cártier dopérer son extension sous un régime de báil emphytéotique ou de báil à construction.  Egálement áu ráng des recettes, une contribution du compte foncier de lá Ville à háuteur dune vingtáine de millions deuros será inscrite pour áccompágner lácquisition du site. Jusque-là le compte foncier de lá Ville (en moyenne 80 M án sur lá dernière pár mándáture) étáit utilisé pour rácheter à prix dor des áppártements en étát dêtre loués áfin den fáire des logements sociáux sur lávenue Georges V (peut-être les logements sociáux les plus chers de Páris). A nos yeux, il est plus légitime quil serve à áccompágner lácquisition de sites qui permettront de construire des logements sociáux, máis áussi des logements pour tous, en párticulier pour les clásses moyennes, tous ces párisiens qui ne sont  ni áidés, ni áisés ».
"2 En cás dopérátion excédentáire, les bénéfices de lopérátion dáménágement seront intégrálement versés à lAP-HP dáns le cádre dune cláuse dintéressement, en cás dopérátion déficitáire, pár exemple à cáuse de démolitions plus onéreuses, le prix será diminué, dáns lá limite máximum de 20 M.
"11
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin