7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
n o t e É v al u a t i o n www.education.gouv.fr/stateval Les Évaluations en lecture dans le cadre Depuis avril 2000, tous les jeunes de la journÉe d’appel FranÇais et FranÇaises, lorsqu’ils ont environ 17 ans, sont de prÉparation À la dÉfense convoquÉs À unejournÉe d’appel de prÉparation À la dÉfense. Lors de cette journÉe,AnnÉe 2003 ils sont ÉvaluÉs sur leurs compÉtences en comprÉhension de l’Écrit. En 2003, la plupartde 800 000 jeunes hommes etEn 2003, prs PrÈs de neuf jeunes sur dix des jeunes (environ 84 %)femmes de 17 ans ou plus, de nationalit de la JAPD 2003 ne prÉsentent pas de difficultÉsfranaise, ont particip  lajourne d’appel se rÉvÈlent bons lecteurs particuliÈres en lecture mmede prparation  la dfense(JAPD). Ils y ont si leur niveau de compÉtencespass les preuves d’valuation de la com-est hÉtÉrogÈne.prhension de l’crit conues par le bureauDe ces rsultats, il ressort qu’environ 84 % Un groupe intermÉdiairede l’valuation des lves de la sous direc-des jeunes ne prsentent aucune difficult (prÈs de 6 %) obtient des rÉsultatstion de l’valuation (Direction de l’valua-lecture mme si on peut les rpartir enen relativement corrects ention et trois groupes (B2, B3 et B4) selon leur degrde la prospective), la Direction du comprÉhension immÉdiate maisservice national et l’Universit Paris V et,de matrise de la comprhension de textes. a des difficultÉs dans les niveauxpour un chantillon reprsentant environĀ l’oppos, 9,6 % des jeunes prouvent des de comprÉhension plus fine.difficults de lecturjeunes, on dispose de rsultats pr-80 000 En revanche, prÈs de 10 %Parmi ceux-ci, lcis aux diverses preuves. de l’ensemble des jeunes ÉvaluÉs(4,6 % de l’Ces preuves se droulent en deux temps. La ont des difficultÉs rÉellespremire preuve, dite d’orientation, a pourde lectu de comprÉhension et la moitiÉsonobjectif de partager la population entre les d’entre eux sont dans une situationjeunes qui sont en difficult de lecture (fi-qui pourrait dÉboucher surlire A) et les jeunes qui matrisent les connais-Graphique 1 – RÉpartition de l’ensemble l’illettrisme. On constate, en 2003,sances indispensables  l’acte mme de des jeunes de l’Échantillon JAPD 2003 des rÉsultats analogues À ceux(filire B). Elle porte sur la recherche selon leurs compÉtences en lecture observÉs les annÉes prÉcÉdentesmations dans un document de l aux tests de la JAPD et de mmedienne (un programme TV o ordre de grandeur que ceuxtableau  double entre) 38,1 % obtenus lors des Évaluations desion d’un texte narrati 33,4 % 5,6 % 13,3 % jeunes arrivant en fin de scolaritÉjeunes passent e obligatoire ou de jeunes adultes.te  la filire 5,0 % 1,8 % On observe aussi des disparitÉsss. L’preu 2,8 % importantes au niveau rÉgional.d’valuer la Groupe A1 Jeunes en grave damentaux imdifficulté de lecture Filière AGroupe A2 de la filire BGroupe A3 rents degrs d Groupe B1 Groupe B2 des crits pl Filière B Groupe B3 L’analyse des Groupe B4 l’ensemble d tences en lect