Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les évaluations en lecture dans le cadre de la journée d'appel de préparation la défense Année

4 pages
Les évaluations en lecture dans le cadre de la journée d'appel de préparation à la défense Année 2003 Depuis avril 2000, tous les jeunes Français et Françaises, lorsqu'ils ont environ 17 ans, sont convoqués à une journée d'appel de préparation à la défense. Lors de cette journée, ils sont évalués sur leurs compétences en compréhension de l'écrit. En 2003, la plupart des jeunes (environ 84 %) ne présentent pas de difficultés particulières en lecture même si leur niveau de compétences est hétérogène. Un groupe intermédiaire (près de 6 %) obtient des résultats relativement corrects en compréhension immédiate mais a des difficultés dans les niveaux de compréhension plus fine. En revanche, près de 10 % de l'ensemble des jeunes évalués ont des difficultés réelles de compréhension et la moitié d'entre eux sont dans une situation qui pourrait déboucher sur l'illettrisme. On constate, en 2003, des résultats analogues à ceux observés les années précédentes aux tests de la JAPD et de même ordre de grandeur que ceux obtenus lors des évaluations de jeunes arrivant en fin de scolarité obligatoire ou de jeunes adultes. On observe aussi des disparités importantes au niveau régional. En 2003, près de 800 000 jeunes hommes et femmes de 17 ans ou plus, de nationalité française, ont participé à la journée d'appel de préparation à la défense (JAPD). Ils y ont passé les épreuves d'évaluation de la com- préhension de l'écrit conçues par le bureau de l'évaluation des élèves de la sous direc- tion de l'évaluation (Direction de l'évalua- tion et de la prospective)

  • journée d'appel de préparation

  • difficulté de lecture

  • évaluations en lecture dans le cadre de la journée d'appel de préparation

  • définition de la lecture retenue pour la construction des épreuves

  • jeunes des groupes a1

  • jeunes en grave difficulté de lecture

  • jeune

  • degré de maîtrise de la compréhension de textes


Voir plus Voir moins
n o t e É v al u a t i o n www.education.gouv.fr/stateval Les Évaluations en lecture dans le cadre Depuis avril 2000, tous les jeunes de la journÉe d’appel FranÇais et FranÇaises, lorsqu’ils ont environ 17 ans, sont de prÉparation À la dÉfense convoquÉs À unejournÉe d’appel de prÉparation À la dÉfense. Lors de cette journÉe,AnnÉe 2003 ils sont ÉvaluÉs sur leurs compÉtences en comprÉhension de l’Écrit. En 2003, la plupartde 800 000 jeunes hommes etEn 2003, prs PrÈs de neuf jeunes sur dix des jeunes (environ 84 %)femmes de 17 ans ou plus, de nationalit de la JAPD 2003 ne prÉsentent pas de difficultÉsfranaise, ont particip  lajourne d’appel se rÉvÈlent bons lecteurs particuliÈres en lecture mmede prparation  la dfense(JAPD). Ils y ont si leur niveau de compÉtencespass les preuves d’valuation de la com-est hÉtÉrogÈne.prhension de l’crit conues par le bureauDe ces rsultats, il ressort qu’environ 84 % Un groupe intermÉdiairede l’valuation des lves de la sous direc-des jeunes ne prsentent aucune difficult (prÈs de 6 %) obtient des rÉsultatstion de l’valuation (Direction de l’valua-lecture mme si on peut les rpartir enen relativement corrects ention et trois groupes (B2, B3 et B4) selon leur degrde la prospective), la Direction du comprÉhension immÉdiate maisservice national et l’Universit Paris V et,de matrise de la comprhension de textes. a des difficultÉs dans les niveauxpour un chantillon reprsentant environĀ l’oppos, 9,6 % des jeunes prouvent des de comprÉhension plus fine.difficults de lecturjeunes, on dispose de rsultats pr-80 000 En revanche, prÈs de 10 %Parmi ceux-ci, lcis aux diverses preuves. de l’ensemble des jeunes ÉvaluÉs(4,6 % de l’Ces preuves se droulent en deux temps. La ont des difficultÉs rÉellespremire preuve, dite d’orientation, a pourde lectu de comprÉhension et la moitiÉsonobjectif de partager la population entre les d’entre eux sont dans une situationjeunes qui sont en difficult de lecture (fi-qui pourrait dÉboucher surlire A) et les jeunes qui matrisent les connais-Graphique 1 – RÉpartition de l’ensemble l’illettrisme. On constate, en 2003,sances indispensables  l’acte mme de des jeunes de l’Échantillon JAPD 2003 des rÉsultats analogues À ceux(filire B). Elle porte sur la recherche selon leurs compÉtences en lecture observÉs les annÉes prÉcÉdentesmations dans un document de l aux tests de la JAPD et de mmedienne (un programme TV o ordre de grandeur que ceuxtableau  double entre) 38,1 % obtenus lors des Évaluations desion d’un texte narrati 33,4 % 5,6 % 13,3 % jeunes arrivant en fin de scolaritÉjeunes passent e obligatoire ou de jeunes adultes.te  la filire 5,0 % 1,8 % On observe aussi des disparitÉsss. L’preu 2,8 % importantes au niveau rÉgional.d’valuer la Groupe A1 Jeunes en grave damentaux imdifficulté de lecture Filière AGroupe A2 de la filire BGroupe A3 rents degrs d Groupe B1 Groupe B2 des crits pl Filière B Groupe B3 L’analyse des Groupe B4 l’ensemble d tences en lect