La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

Centre canadien science et médias | Rapport Annuel 2010–2011TABLE DES
MATIÈRES
Introduction 1
Message du président du conseil 2
Message de la directrice générale 4
Le CCSM en chiffres 6
Faits saillants 6
Principales réalisations 8
Objectifs 9
Retombées 9
Champions 10
Comité consultatif de la rédaction 11
Conseil d’administration 11
Comité consultatif de la recherche 12
Membres fondateurs 13
Commanditaires 14
Employés et remerciements 14
Finances 15
LE CENTRE CANADIEN
SCIENCE ET MÉDIAS
1867 Boul. St-Laurent NUMÉROS PRINCIPAUX :
Boîte postale 9724, Station T
OTTAWA (613) 249-8209 Ottawa, ON
K1G 5A3 CALGARY (403) 456-2109
HALIFAX (902) 442-6909
COURRIEL : info@sciencemedia.ca
MONTRÉAL (438) 288-3909
TÉLÉC. : 613-990-3654
VANCOUVER (604) 248-4209
www.sciencemedia.ca TORONTO (647) 729-1909INCLUSIVITÉ
COLLABORATIONSENSIBILITÉ
CRÉDIBILITÉ
PERSPECTIVE
RELATIONS
RÉPONSE RAPIDE
NEUTRALITÉ
PRÉCISIONACCESSIBILITÉ
QUALITÉ PROFONDEUR
PREUVES SCIENTIFIQUES
1
LIAISONS
VALEUR AJOUTÉE
OBJECTIVITÉ
PROACTIF
EFFICACITÉ
TRANSPARENCE
Rapport Annuel 2010–2011Infuer sur le débat public au moyen de résultats
de recherche fondés sur des preuves scientifques.
Rehausser la qualité et le nombre de reportages dans
tous les domaines scientifques. Mettre le public
en contact avec les enjeux scientifques grâce à une
couverture médiatique précise, incisive et fondée sur
des preuves, pour un débat public et des décisions
politiques mieux éclairés.
La vision du Centre MESSAGE DU
canadien science et
médias est de « infuer PRÉSIDENT sur le débat public au
moyen de résultats de DU CONSEIL recherche fondés sur
des preuves scientifques ».
Comme la science est
dans tout ce que nous
sommes, c
faisons et ce que nous
deviendrons, le CCSM
joue un rôle unique visant
à rapprocher la science
et les médias au proft
des Canadiens et des
décideurs politiques.
2
Centre canadien science et médiasNOS
VALEURS
Grâce à une vision et des valeurs il est temps de parler de l’édifcation personnes qui appuient fnancièrement
eéprouvées, la mise en œuvre de notre du Canada du XXI siècle et de miser le CCSM. Sans votre aide, nous ne
stratégie a été impressionnante en cette dès aujourd’hui sur l’avenir des pourrions accomplir ce que nous
première année d’activités. En 2011, sciences. De nos jours, il faut non réussissons si bien.
le CCSM a publié de nombreux rapports seulement comprendre le potentiel
Finalement, même si le conseil scientifques inédits, comme ceux des nouvelles technologies récemment
du tremblement de terre au Japon, développées, mais aussi leurs retombées d’administration a été pleinement
engagé dans la gouvernance du Centre, de nouv elles thérapies virales contre sur nos vies, qu’il s’agisse d’opportunités
le cancer, de l’évolution historique des ou de menaces, et les raisons pour nous avons eu la chance de pouvoir
compter sur l’engagement profond, la mammifères, pour n’en nommer que lesquelles il faut faire preuve de diligence
quelques-uns. Dans chaque cas, le dans l’intégration de ces technologies passion et la vision stratégique de notre
directrice générale, Penny Park, et de son CCSM a joué un rôle catalytique dans à notre quotidien.
le débat public visant à déterminer équipe. L’équipe du CCSM est peut-être
Si la connaissance est la nouvelle de petite taille, mais cela ne l’empêche le rôle et les retombées de la science.
monnaie dans un monde de plus en pas de tirer son épingle du jeu avec brio
À l’instar du monde dans lequel nous plus interdépendant et concurrentiel, et de se distinguer par son impact, sa
vivons, la science devient de plus en la science est la fondation sur laquelle pertinence et la qualité de ses relations.
plus complexe. Il est donc essentiel de l’innovation trouve ses assises. Il est
Je suis très enthousiaste à l’idée de démystifer la science et le rôle qu’elle important de comprendre ce que cela
joue dans notre quotidien. Comme l’a signife pour nous tous en tant que société. poursuivre le travail à vos côtés dans
nos efforts visant à nous assurer que affrmé Carl Sagan : « il existe quelque
Même si le CCSM en est toujours à ses part des choses incroyables qui attendent le débat public en matière de science
débuts, il a déjà obtenu de nombreux nous aide à atteindre notre plein d’être découvertes ». C’est dans cette
succès et a jeté les fondations sur perspective que le CCSM documente le potentiel en tant que nation!
lesquelles il continuera de construire débat public sur les questions scientifques
qui ont un impact sur notre qualité et tout en demeurant une organisation
très utile. notre niveau de vie.
Je tiens à profter de cette occasion Selon moi, c’est là que le CCSM peut
pour remercier les organisations et les continuer à jouer un rôle important : Glenn G. Brimacombe
Président
3
Rapport Annuel 2010–2011MESSAGE DE LA
DIRECTRICE
GÉNÉRALE
pour ne pas dire la majorité des défs comité a été déterminant dans l’élaboration UNE ANNÉE auxquels nous faisons face aujourd’hui de nos lignes directrices journalistiques,
DE PREMIèRES comportent des aspects scientifques. de notre code de déontologie et de notre
Les résultats de recherche fondés sur des politique relative à la sélection des experts.
preuves scientifques ne répondent pas à Il continue à nous donner des conseils Nous avons vécu une brillante
toutes les questions, mais ils contribuent inestimables en matière de pratiques
année remplie de premières. grandement à l’évolution du débat public. exemplaires afn de nous aider à demeurer
utiles et crédibles aux yeux des journalistes.Et il est dans l’ordre des choses
Pour être en santé, une démocratie doit
de réitérer notre gratitude à compter sur un peuple bien informé, Merci à notre conseil d’administration pour
servi par une communauté journalistique sa constance et la sagesse de ses orientations ceux et celles qui ont été au
dynamique. Le CCSM a été créé pour stratégiques, ainsi qu’à notre inébranlable
cœur de nos succès. aider les journalistes à avoir accès à des présidente fondatrice, Suzanne Corbeil.
experts scientifques crédibles et à la bonne
Comme promis, nous avons ouvert nos Nous n’aurions pas pu ouvrir nos portes information dans le respect de leurs
portes virtuelles le 27 septembre 2010. sans le concours de nos organisations échéanciers parfois très serrés. Le CCSM
Nous ofrons depuis nos services à partir « sœurs », les centres science et médias n’endosse ni ne promeut aucune opinion,
des bureaux oferts gracieusement par du Royaume-Uni, de l’Australie et de la mais il cherche à rendre disponible et à
le Musée canadien des sciences et de la Nouvelle-Zélande, qui ont été généreuses difuser des résultats de recherche fondés
technologie, à Ottawa, par l’Association de leurs conseils en matière de technologie sur de solides assises scientifques.
des communicateurs scientifques du et de gouvernance. Ces collègues ont aussi
Québec, à Montréal, et plus récemment Notre première année d’activités a été trouvé le temps, malgré leurs horaires très
par l’Aquarium de Vancouver. Une équipe extrêmement gratifante. Pendant les chargés, pour nous transmettre des mots
de cinq personnes connectées au moyen événements survenus à Fukushima, notre d’encouragement et de soutien tout au
edes technologies du XXI siècle a commencé équipe a reçu de nombreux appels en long de cette première année.
à produire des messages destinés à Twitter, provenance de journalistes canadiens
Avec l’aide des professionnels de KPMG, des alertes hebdomadaires, des commen- et étrangers à la recherche d’experts de
nous avons cerné quelques indicateurs taires d’experts, des documents thématiques l’ingénierie nucléaire, de la surveillance
clés qui nous permettront de recenser les de même que des séances de brefage des radiations et des efets des radiations.
retombées de notre travail, comme vous détaillées ou des webinaires dans les deux Constatant le besoin, nous avons publié
le verrez ci-après. Comme la surveillance langues ofcielles du Canada. (combien? deux documents thématiques expliquant les
des médias est très onéreuse, nos données Voir la section Le CCSM en chifres). niveaux et les techniques de surveillance
proviennent de nos propres enquêtes en des radiations. Un de ces documents nous
ligne. Peut-être qu’un de nos lecteurs se La petite équipe du CCSM, composée de a par ailleurs valu les félicitations de
laissera tenter par ce déf et que nous journalistes et de communicateurs dévoués, l’ombudsman du quotidien britannique
pourrons compter sur des données n’aurait pas pu en faire autant sans l’appui Te Guardian.
encore plus fables l’an prochain.indéfectible de la communauté journalis-
Je désire profter de cette occasion pour tique, des chercheurs et des scientifques
Je m’en voudrais d’oublier de souligner remercier chaleureusement les membres de ainsi que de nombreux partenaires des
la contribution de nos généreux et nom-notre comité consultatif de la recherche qui, secteurs public et privé. Toutes ces
breux donateurs, dont les noms fgurent malgré des préavis parfois extrêmement personnes reconnaissent l’importance
dans le présent rapport. Sans leur vision courts, sont toujours là pour ofrir une que la science, l’ingénierie, la technologie,
et leur appui, rien de tout cela n’aurait opinion et des conseils scientifques ou la santé et l’innovation revêtent pour
été possible. pour nous aider à trouver les experts l’avenir du Canada.
les plus qualifés. Je crois que vous en conviendrez, nous Des sites d’injection supervisés aux
avons connu une magnifque première Merci aussi à notre comité consultatif de stratégies liées aux changements clima-
année… ponctuée de grandes premières.la rédaction, présidé par Peter Calamai, tiques, de la réglementation des bagarres
un de nos administrateurs fondateurs. Ce au hockey au contrôle des émeutes, certains, Penny Park
Directrice générale
4
Centre canadien science et médiasNombre de journalistes enregistrés par trimestre
250
200
150
100
50
0
Septembre Décembre Mars JuinLes messages reçus des
2010 (ouverture) 2010 2011 2011
journalistes utilisant nos
Bilingue Français Anglais
services ont été incroyable-
ment positifs :
Communiqués par type
14ON M’A PRÉVENU
18
6
QUE LE Alertes média
112 Commentaires d'expertsCCSM FAISAIT
Documents thématiques
75DE LA MAGIE
Webinaires
–Nature
Autre
ON ENTEND
Appels de fichier - Qui atteignons-nous?
BEAUCOUP PARLER
Lieu des appels de fichier Types de médias
DU CENTRE médiatiques enregistrés
CANADIEN SCIENCE
ET MÉDIAS DANS
LA COMMUNAUTÉ
jOURNALISTIQUE.
JE SUIS ExCITÉ
International Journauxà L’IDÉE DE
National Magazines
TRAVAILLER AVEC
Régional Nouvelles et blogs en ligne
VOTRE ÉqUIPE! PresseDivers appels de fichier
(ex. Nature News, Fox News, –Message de l’Association Radio
Ars Technica, Globe and Mail...)
Télévisioncanadienne des rédacteurs
scientifques Divers médias (ex. CBC,
CTV, Postmedia, the Tyee...)
5
Rapport Annuel 2010–2011Automne 2010 : La science
Appels de fichiers du site Web sur les documents thématiques (cumulatif)
et les sables bitumineux
2 500
La Société royale du Canada (SRC) a difusé
2 000 un rapport de comité d’experts très attendu
sur les impacts environnementaux et sanitaires
1 500
de l’industrie canadienne des sables bitumineux.
Comme on promettait qu’il s’agirait de 1 000
l’évaluation la plus complète fondée sur des
500 preuves scientifques à ce jour, et que cette
évaluation toucherait le spectre complet des
0 impacts environnementaux et sanitaires, ce
Tremblements Tsunami Surveillance Isotopes Radiation
rapport méritait une attention particulière de terre (11 mars) des radiations médicaux (14 mars)
er de la part des médias.(22 février) (1 avril) (15 octobre)
Pour s’assurer que les journalistes aient le
Appels de fichier du site Web sur les commentaires d'experts (cumulatif) temps d’approfondir leur compréhension
du rapport et de poser des questions détaillées 1 500
aux chercheurs sans les contraintes imposées
1 200 par des échéances serrées, la SRC a demandé
au CCSM de tenir une séance de brefage en 900
rligne sous embargo. Le D Steve Hrudey et
600 trois autres membres du groupe d’experts ont
participé à cette séance afn de tout expliquer, 300
des possibilités de réclamations à la nécessité
0 de mettre en place des mécanismes pertinents
de surveillance environnementale.
Cette séance a immédiatement donné lieu
à 25 reportages, et à 63 autres dans les jours
qui ont suivi.
Nous pouvons compter sur l’appui
continu et indéfectible de nos 130
membres fondateurs.
Nous sommes honorés de compter LE CCSM
sur l’appui fnancier et moral de nos
donateurs.42
Le CCSM a ouvert les portes de son EN CHIFFRES
e bureau, à Vancouver, grâce à la 3
généreuse contribution de l’Aquarium
de Vancouver.POINTS SAILLANTS
6
Centre canadien science et médias
Impacts de l’industrie des sables bitumineux – 15 déc
Les innovation perdues d’Afrique – 12 déc
Étude des téléphones cellulaires – 6 déc
Un Canadien à la conférence de Cancun – 6 déc
2010, une année de canicule – 2 déc
Stuxnet – 26 nov
La reconstitution des débuts de l’univers – 26 nov
L’interdiction aux États-Unis du BPA dans les biberons – 26 nov
Webinaire sur la biodiversité – 27 nov
Antihydrogène – 17 nov
Tests de dépistage génétique – 5 nov
Code barre de la vie – 1er nov
Position des vertébrés – 27 oct
Intégrité de la recherche – 22 oct
Rapport NOAA – 21 oct
Isotopes médicaux – 15 oct
Vie aquatique – 6 oct
Tremblement de terre de Christchurch – 18 fév
Inondations de Queensland – 14 jan
Précipitations extrêmes – 16 fév
Imagerie cardiaque et cancer – 7 fév
Syndrome de déafférentation motrice – 23 fév
Plume radioactive – 17 mars
Cannabis – 2 mars
Mort-nés-tremblement de terre-danger – 14 avril
Réseau de recherche sismique du Canada – 4 mai
L’article de Lancet sur l’incitation péridurale – 20 mai
L’IARC : monographie, téléphones cellulaires et cancer
Étude sur le boisement– 19 juin
Gracieuseté de la NASA
Earth ObservatoryeÉté 2011 : 50 anniversaire
de la découverte des
cellules souches
Les cellules souches, découvertes à
Toronto par Till et McCulloch, ont eu
50 ans; l’assemblée annuelle du Consortium
international de recherche sur les cellules
souches s’est tenue à Toronto; et le Centre
des sciences de l’Ontario a monté une
exposition présentant entre autres des
tissus conçus par des étudiants et inspirés
par les cellules souches. N’était-ce pas
le meilleur moment pour parler de
pluripotence?
Dans le cadre de cette assemblée annuelle,
le CCSM a animé une séance de brefage tragédie nucléaire de Fukushima continuait Hiver 2011 :
avec les scientifques canadiens de renom d’évoluer de minute en minute, nous avons
Fukushima, japon Mick Bhatia et Connie Eaves, afn d’aborder mobilisé 18 experts des radiations au
des questions telles que l’induction de Canada afn de répondre aux questions On aurait dit un flm d’horreur : d’abord,
cellules souches pluripotentes et les cellules des médias nationaux et internationaux. un séisme d’une magnitude de 9 suivi par
souches du cancer, et avec Dominique
un tsunami produisant des vagues de Au total, le CCSM a difusé 19 communi- cM Mahon, qui étudie le tourisme lié aux
14 mètres. Lorsque la mer a envahi le qués et commentaires d’experts; nos alertes, cellules souches. Pas moins de 24 journalistes
système de refroidissement de la centrale nos séances d’information et nos documents ont participé à cette séance, y compris CBC
nucléaire de Fukushima... les choses sont thématiques nous ont valu la reconnais- et Te Globe and Mail. Trois messages
allées de mal en pis. Les informations en sance des journalistes de même que celle radiophoniques ont été produits immédi-
provenance de Fukushima étaient contra- du quotidien britannique Te Guardian. atement, suivis par des documents théma-
dictoires et de plus en plus efroyables. Le CCSM a répondu à six demandes des tiques au cours de la fn de semaine.
médias dès la première journée, a suggéré Le Canada possède une grande expertise
la participation de 18 experts et a enregistré en matière d’ingénierie nucléaire et de
plus de 2 000 appels de fchier vers les nombreux scientifques et ingénieurs se sont
documents thématiques. Nous avons en engagés afn de nous aider à comprendre la
outre répondu à des demandes de l’étranger, tragédie et pour tout expliquer, des subtilités
y compris une demande provenant du de l’eau bouillante entourant les réacteurs
nouveau centre science et médias du aux radionucléides. D’entrée de jeu, le
Japon, qui a donné lieu à la traduction CCSM a difusé un document thématique
des conclusions d’un chercheur canadien et des commentaires d’experts. Comme la
en japonais.
Les membres de notre comité communiqués dans les deux L’équipe de Penny Park, notre directrice 7 225
consultatif de la rédaction ont établi langues offcielles.générale, compte désormais agents 3
une politique claire relativement au des médias en poste heures par 24
choix des experts pouvant faire partie jour, jours par semaine, de même alertes média.7 112
de notre base de données. Ils ont aussi que chef de bureau et coordonnateur 1
rédigé notre code de déontologie.des partenariats. commentaires d’experts.75
Nous offrons des services dans les deux Nous avons constitué une riche base séances de breffage en ligne 6
langues offcielles, souvent en joignant de données comprenant plus de (webinaires), menant à plus de 1300
un expert dans les trente minutes suivant chercheurs représentant de manière 50 reportages.
une nouvelle importante.équitable les deux sexes, les différentes
régions de même que les deux langues documents thématiques liés 6
offcielles du Canada. Nous avons cerné des indicateurs clés à des nouvelles importantes.
liés au rendement, ce qui nous aide à
nous autoévaluer et à nous assurer que journalistes sont inscrits 223 Depuis la constitution en société
nous offrons des services effcaces.à la liste d’envois des communiqués du CCSM, nous avons recueilli
sous embargo.
897 680,93 $
7
Rapport Annuel 2010–2011
Gracieuseté de Radha ChaddahPRINCIPALES RÉALISATIONS
ERLE 1 JUILLET 2010
Le CCSM devient un organisme de charité en
AOûT 2010satisfaisant à toutes les exigences en application de
Gilles Provost devient le deuxième agent des médias du la Loi de l’impôt sur le revenu.
CCSM. Le vétéran-journaliste scientifque établit le bureau
de Montréal dans les bureaux offerts gracieusement par LE 15 SEPTEMBRE 2010
re l’Association des communicateurs scientifques du Québec.1 réunion du comité consultatif de la rédaction.
eLe CCSM accueille son 100 membre fondateur.
LE 20 SEPTEMBRE 2010
Activité d’inauguration du bureau du CCSM à
Montréal parrainée par L’Oréal Canada.
LE 27 SEPTEMBRE 2010
Le CCSM ouvre ses portes virtuelles.
LE 28 SEPTEMBRE 2010
er 1 tweet produit par le CCSM sur Twitter.com.
LE 30 SEPTEMBRE 2010
Report de la date limite pour devenir
membre fondateur.LE 6 OCTOBRE 2010
er1 commentaire d’expert diffusé sur
le recensement de la vie marine. LE 15 OCTOBRE 2010
er1 document thématique diffusé
sur le manque d’isotopes médicaux.LE 18 OCTOBRE 2010
re1 alerte média acheminée aux journalistes inscrits.
Les alertes deviennent un important service LE 8 NOVEMBRE 2010
rehebdomadaire avisant les journalistes des résultats de 1 assemblée annuelle à Ottawa. Groupe de discussion :
recherche qui seront diffusés dans les jours à venir. « Les faits et la fction pour être à l’avant-garde de la
communication scientifque ».
LE 9 NOVEMBRE 2010
Activité d’inauguration à Halifax
LE 17 NOVEMBRE 2010« La science et les médias : perdu en cours de traduction ».
re1 séance de breffage en ligne (webinaire) à l’intention des Cette activité faisait partie d’une série nationale sur
journalistes.La science et ses publics, créée par Situating Science
Knowledge Cluster et le Centre canadien pour l’éthique Diffusion sous embargo du document du Conseil des
dans les affaires publiques (CCEAP) avec la collaboration académies canadiennes : « L’état et les tendances des
et l’appui d’Halifax Global, Génome Atlantique, la Fondation sciences de la biodiversité au Canada ».
pour la recherche en santé de la Nouvelle-Écosse, Quantum
LE 8 FÉVRIER 2011Communications, novaknowledge et l’Université Dalhousie.
er1 Atelier de formation Journalisme 101 à l’intention
des journalistes
Le Waterloo Institute for Nanotechnology accueille l’atelier
Journalisme 101 à l’intention des journalistes. La communauté LE 15 FÉVRIER 2011
de l’Université de Waterloo a participé à cette activité, y compris Le CCSM s’allie à la Fondation pour le journalisme canadien
l’Institut de l’informatique quantique et l’Institut Perimeter. afn de présenter «The Vaccine-Autism Link Controversy:
A Science Journalism Case Study », avec le journaliste
LE 5 MAI 2011d’enquête du journal londonien le Sunday Times, Brian Deer.
Alexis Cooper se joint provisoirement à l’équipe du CCSM
en tant qu’agent pour les médias à Vancouver dans le cadre
LE 9 JUIN 2011
d’un projet pilote visant à vérifer la pertinence d’un bureau Activité d’inauguration à Calgary « Une soirée avec Jay
à Vancouver, dans les bureaux généreusement offerts par
Ingram : The Brave New World of Science in the Media ».
l’Aquarium de Vancouver.Cette activité a été parrainée par l’Université de Calgary,
l’Université de l’Alberta et L’Oréal Canada.
LE 21 JUIN 2011
Activité d’inauguration à Vancouver « Une soirée avec Jay
Ingram : The Brave New World of Science in the Media ». LES 27-28-29 JUIN 2011
Cette activité a été parrainée par l’Aquarium de Vancouver Congrès de la Fédération mondiale des journalistes
re et l’Université de la Colombie-Britannique.scientifques au Qatar. 1 réunion des six centres
science et médias du monde, soit ceux du Royaume-Uni,
de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Japon,
du Danemark et du Canada. Cette rencontre visait
à établir une collaboration formelle.
8
Centre canadien science et médias