Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
En savoir plus

Partagez cette publication

Du même publieur

Un autre regard sur l’éducation en banlieue
Une expérience en ZEP au collège G. Courbet à Romainville,93
« Le livre comme arme et la lecture comme défense. Un chemin vers le
bonheur et la joie de lire »
A une époque où les médias traitent uniquement de la violence dans les collèges et proposent
une représentation sinistre de l’enseignement et des clichés qui en découlent nous choisissons de
présenter une action rafraîchissante, novatrice permettant d’aborder la pédagogie de la lecture et de la
maîtrise de la langue sous un angle différent.
Les grands axes du projet sont de changer les
représentations
des élèves sur la lecture au
collège. Leur transmettre le plaisir de lire afin de les aider à construire les compétences de lecteur au
niveau de la compréhension et de l’interprétation de l’écrit.
La création d’une « Fête de la lecture », dont Mme Happe, professeur de français a eu l’idée,
est née du désir de proposer un parcours de réussite, et d’apporter des réponses aux élèves en difficulté
face à la lecture et à l’écriture.
L’initiative a pour but sous un angle festif et ludique, d’inciter à la lecture, de la lier au plaisir et non à
la contrainte, de surprendre, d’intéresser, de divertir, d’alimenter l’imaginaire des collégiens et ainsi de
contribuer à leur propre construction, de les faire réfléchir et de les entraîner au fonctionnement
intellectuel et à l’esprit critique dans un contexte « déscolarisé », « dépoussiéré », au sein même du
collège.
La semaine de la lecture
Pendant une semaine, du 29 mars au 03 avril 2010, la littérature et la culture envahiront
le collège.
¾
Pendant toute la semaine chaque professeur dans toutes les disciplines, au début de son cours,
lit ou échange sur la lecture avec les élèves. Ainsi, certains choisiront de lire le même livre, de
cours en cours.
¾
Des événements auront lieu chaque jour, avec par exemple une rencontre – débat, pour tout un
niveau, au cinéma Le Trianon de Romainville avec Mme
Euzhan Palcy
après la projection du
film «
Rue Cases-Nègres
» dont une classe aura travaillé le roman en cours de français.
¾
Des comédiens en costumes de
Commedia dell’arte
de La
Compagnie du Mystère-Bouffe
,
animeront aussi le collège en jouant des extraits de pièces participant à l’ambiance de fête.
¾
L’auteur en résidence au collège
,
Maylis de Kerangal
, qui travaille sur le changement, la
transformation, la métamorphose avec une classe pendant toute l’année, rencontrera d’autres
élèves autour de ces thèmes et de ses ouvrages. Gageons que l’oeuvre qu’elle est en train
d’écrire saura se nourrir de cette expérience.
¾
Une exposition de photos « Sur les traces de la traite négrière et de l’esclavage »
sera
proposée à l’intérieur et à l’extérieur du collège par le photographe
Philippe Monges
. Les
commentaires qui
les accompagnent serviront de base à des interventions de l’artiste dans 4
classes.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin