Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'interculturel à travers le multimédia dans l'enseignement du français langue étrangère

De
689 pages
Colecciones : TD. HumanidadesDFFR. Tesis del Departamento de Filología Francesa
Fecha de publicación : 2011
[ES] Esta tesis trata sobre la interculturalidad a través de los multimedia en la enseñanza del francés como lengua extranjera.[EN] This thesis deals with interculturalism through multimedia in teaching French as a foreign language.
Voir plus Voir moins


UNIVERSIDAD DE SALAMANCA
FACULTAD DE FILOLOGÍA
Departamento de Filología Francesa



Tesis doctoral

L’INTERCULTUREL
À TRAVERS LE MULTIMÉDIA DANS
L ’ENSEIGNEMENT DU
FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE

Isabel Ludmila Rivero Vilá




SALAMANCA, 2011
















UNIVERSIDAD DE SALAMANCA
FACULTAD DE FILOLOGÍA
Departamento de Filología Francesa



Tesis doctoral
L’INTERCULTUREL
À TRAVERS LE MULTIMÉDIA DANS
L ’ENSEIGNEMENT DU
FRANÇAIS LANGUE ÉTRANGÈRE

Vº Bº
Directora de la Tesis Autora



Fdo.: Dra. Dña. Elena Llamas Pombo Fdo.: Isabel Ludmila Rivero Vilá


SALAMANCA 2011
































































REMERCIEMENTS

Je voudrais tout d’abord remercier et exprimer ma sincère reconnaissance à la
professeure Elena Llamas Pombo. Grâce à elle j’ai eu l’opportunité de commencer ma
carrière comme professeur de français à l’Université, expérience qui a été essentielle pour ce
travail doctoral. Malgré toutes ses responsabilités et son énorme travail comme Directrice du
Département de français à l’Université de Salamanca elle m’a toujours aidée avec des
conseils capitaux qui m’ont permis d’améliorer considérablement mon travail et qui m’ont
tant appris. La distance géographique qui nous sépare n’a jamais été un obstacle pour avoir
toujours eu son aide, son support et son intérêt pour ma recherche.
Je remercie le professeur Javier de Santiago Guervós pour sa critique lors de la
soutenance de mon travail précédent et pour m’avoir proposé l’analyse interculturelle à partir
des films.
Je remercie également le professeur Juan Manuel Pérez Velasco de m’avoir suggéré
de créer un site web où inclure mes unités didactiques.
Je suis reconnaissante à Ariane Desportes, vice-présidente du Conseil
d’administration de l’Université Paris 13, pour m’avoir accueilli à l’Université Paris 13
pendant mon séjour de recherche et m’avoir proposé des institutions où mener mes
investigations à Paris.
Je remercie Salah Mejri, directeur du LDI (Lexique, Dictionnaires, Informatique) de
l’UFR de Lettres à l’Université de Paris 13 pour m’avoir permis d’y travailler. Merci également à Nicole Martelloni, secrétaire du LDI, pour avoir écrit les certificats de mon stage
à Paris.
Je tiens à exprimer ma sincère reconnaissance à Olivier Bertrand, vice-président du
département des Langues et Cultures de l’École Polytechnique à Paris pour m’avoir donné
des conseils bibliographiques précieux pour ma recherche et m’avoir offert des livres sur
l’interculturel qui ont été la base de ma recherche et qui m’ont tant aidé. Merci à lui aussi
pour m’avoir conseillé deux professeurs éminents dans le domaine de la didactique du FLE
pour élaborer les pré-rapports de cette thèse.
Je suis également reconnaissante à Pascal Rollet, professeur de Langues Modernes à
l’Université de Carthage College. Je tiens à remercier Pascal pour m’avoir donné
l’opportunité de pratiquer mes méthodes dans mes cours. J’ai pu toujours compter sur son
aide et ses conseils d’expert dans le domaine de la didactique du FLE. J’apprécie
spécialement tout le temps consacré pour la lecture de la partie théorique de ma thèse malgré
son travail infini à l’Université. Les corrections de la langue et les tournures idiomatiques
qu’il m’a proposées dans la partie théorique de ma thèse ont fortement contribué à sa qualité.
Je tiens à remercier Audrey Dehdouh, Target Language Expert en français, pour
avoir proposé des corrections linguistiques dans la partie pratique de ma recherche et qui
m’ont permis d’améliorer sensiblement cette partie.
Un grand merci au service multimédia de la bibliothèque Hedberg à l’Université de
Carthage College et en particulier à Michael Murphy, Producteur de média, pour avoir trouvé
le temps nécessaire pour faire le podcast de toutes les séquences des films.
Merci à Chris Grugel, responsable des services multimédia à la bibliothèque Hedberg
à l’Université de Carthage Colle pour avoir eu la patience de m’enseigner comment faire un
site web.
Je remercie le Département de Langues Modernes de Carthage College pour son
support, encouragement et sa patience tout au long des années consacrés à ma thèse
doctorale.
Je remercie également Christian Von Dehsen, président de la Faculté d’Humanités
pour son encouragement constant et sa gentillesse.
Je tiens à exprimer ma sincère gratitude à Isabelle Schaffner, maître de conférences et
responsable de la Section de français de l’École Polytechnique à Paris pour avoir lu ma thèse
et écrit le rapport favorable sur ma thèse et m’avoir offert son opinion de spécialiste et des
conseils très utiles d’amélioration dans des travails futurs. Je tiens à exprimer ma reconnaissance à Christine Cuet, maître de conférences,
linguistique et didactique des langues et du FLE à l’Université de Nantes pour avoir lu ma
thèse et écrit le rapport favorable sur ma thèse et m’avoir offert des conseils importants et son
opinion d’experte dans le domaine de la didactique du FLE.
Un grand merci au CIEP (Centre International d’Études Pédagogiques) à Sèvres pour
m’avoir tant aidée dans mes recherches bibliographiques.
Un grand merci à l’INA et la BNF pour leur aide et leurs conseils cinématographiques
qui m’ont tant guidée dans ma recherche.
Finalement, je voulais remercier ma famille pour son support inconditionnel.
Tout d’abord, je tiens à exprimer ma sincère gratitude et mon admiration à mes
parents. Ils m’ont inspiré avec leur exemple, leurs carrières, leurs vies. Ils m’ont enseigné
l’importance d’aider les autres par l’éducation, de travailler dur et d’accomplir mes rêves
même s’il faut se sacrifier pour les atteindre.
Je tiens à remercier mes sœurs Blanca et Olivia. Blanca m’a écoutée avec patience
dans les moments les plus difficiles et m’a aidée avec ses conseils. Nous sommes très près
malgré l’océan qui nous sépare. Elle m’a toujours encouragée et offert son sincère soutien.
Le succès d’Olivia comme mère de jumelles et comme Docteur en Préhistoire m’a
servi de modèle dans toutes les étapes de ma recherche. Ses conseils ont été déterminants et
ont contribué à la qualité de ce travail. Elle s’est occupée des démarches administratives et de
l’impression des volumes, ce que je n’aurais jamais pu faire depuis Chicago. C’est grâce à
elle que je peux présenter cette thèse.
Je remercie mes filles jumelles, Elisabeth et Eleonor qui m’ont tant aidé sans le
savoir. Pendant que j’étais enceinte, j’ai passé des mois de repos obligé qui m’ont permis de
travailler de manière constante et fructifère. Maintenant elles sont ma meilleure motivation
pour achever mon travail doctoral.
Je suis sincèrement reconnaissante à mon mari, William C. Sustachek sans qui je
n’aurais pas pu achever ce travail. Il a été mon support constant. Il a pris en charge les tâches
quotidiennes afin de me laisser libre pour me consacrer à ma recherche. Son état d’esprit
calme, sa patience infinie, générosité et sa confiance en moi et mon projet ont été toujours des
vagues d’énergie positive. Dans les moments difficiles il m’a offert son soutien et son
optimisme et pour ça je lui en serai toujours reconnaissante.
Je remercie ma tante Carmen Vilá Fassier pour son support et son aide constante tout
au long de ces années. Sans elle je n’aurais jamais pu venir aux États-Unis. Elle est venue à
Chicago depuis Barcelone pour m’aider et pour que je puisse finir ma thèse. Merci à mon amie américaine, Rita Petretti, qui depuis le début, il y a huit ans, a
voulu que je fasse cette thèse et qui n’a jamais perdu sa confiance en moi, en me poussant
constamment. Elle a été toujours là quand ma famille me manquait et dans les moments les
plus difficiles.
Merci à ma famille française, à ma tante Renée Lacroix, et toute sa famille pour
m’avoir découvert la France, par leur influence et leur aide dans les années passées en
France.
Finalement, je tiens à exprimer ma gratitude à ma grand-mère française, Carmen
Fassier Mar, qui m’a inspiré depuis ma plus tendre enfance l’amour pour la langue et la
culture françaises. Même si elle n’est plus avec nous, son influence restera toujours en moi
dans le désir inné de transmettre cette passion à mes étudiants.
Enfin, un grand merci à tous ceux qui je n’ai pas mentionnés mais qui ont été là quand
j’en avais besoin, qui m’ont tant aidée et qui ont eu la patience de ne pas pouvoir compter sur
moi et ma compagnie pendant des longues périodes. Sans leur support, compréhension et
gentillesse je n’aurais pas pu atteindre ce rêve.




Apprendre sans joie ne vaut pas un sou.
Johann Heinrich Pestalozzi

La culture, c’est une manière particulière de vivre l’universel.
Tzvetan Todorov

Les autres sont, au fond, ce qu'il y a de plus important en nous-mêmes.
Jean-Paul Sartre

Je définirais un professeur comme un homme qui pense mieux devant les autres, avec les autres et
pour les autres, que seul et pour lui seul.
Jean Guéhenno

La culture française est une culture multiple, métissée, transformée et imbriquée avec d’autres.
Malek Chebel

La France essaie d’être tricolore, mais son drapeau est multicolore.
Jules Michelet

La photographie, c'est la vérité et le cinéma, c'est vingt-quatre fois la vérité par
seconde…
Jean Luc Godard

La peau humaine des choses, le derme de la réalité, voilà avec quoi le cinéma joue d'abord

Antonin Artaud


Le cinéma, c’est un œil ouvert sur le monde.

Joseph Bédier



























































Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin