La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Philippe Labro - L'étudiant étranger

De
1 page

note de lecture

Publié par :
Ajouté le : 23 décembre 2013
Lecture(s) : 699
Signaler un abus

Philippe Labro - L'étudiant étranger

Une note de lecture par Jean-François Ponge

Un parcours initiatique, à la découverte de l'amour et des problèmes
raciaux dans l'Amérique des années 50. Le narrateur, un brillant
lycéen français, a gagné une bourse qui va lui permettre de
poursuivre ses études aux États-Unis. Sur le campus d'une université
de Virginie, il va devoir déchiffrer les codes d'une mini-société très
hiérarchisée, très blanche et très propre sur elle (du moins le croit-
elle), qui intègre dans l'univers protégé des "colleges" américains
tous les tabous de la société américaine bien-pensante du Sud des
États-Unis. On est loin, très loin encore des émeutes raciales et des
manifestations étudiantes des années 60. Grâce à April, une
institutrice noire dont il va tomber amoureux (en cachette, bien
sûr !), il va découvrir la face cachée de cette Amérique chérie, dont il
semblait tout ignorer à son arrivée. Malgré son amour sincère (et
partagé) pour cette belle jeune femme, il va comprendre assez vite
que leur relation ne les mènera nulle part. Comme son cœur (?)
déborde, il ne va pas tarder à reporter son affection sur Elisabeth,
une étudiante sexy, bien blanche celle-là et riche héritière. Elisabeth
incarne, des années avant qu'elle n'éclate, la révolte de la jeunesse
des années rock. Hélas, le rappel à l'ordre ne va pas tarder, les
parents rappliquant dare-dare pour reprendre en main leur fifille
chérie, au grand dam de notre jeune premier bien esseulé. Malgré ce
scénario digne d'un roman-photo, ce roman d'initiation, d'une
facture très classique mais bien écrit et plein de charme, constitue un
témoignage sur une certaine époque de l'histoire américaine. Le
héros nous paraît aujourd'hui un tantinet ridicule, figé qu'il est dans
son conformisme et son désir de réussir à tout prix, mais à travers le
regard sincère qu'il porte sur les gens et sur la vie, l'auteur réussit à le
rendre attachant.