La lecture en ligne est gratuite
Télécharger

Vous aimerez aussi

suivant

Las, j'ay en mon temps trespassé

Las, j'ay en mon temps trespassé
Maint dangier et maint adventure,
Mais je me tiens pour trespassé
Car ceste cy passe mesure.
Point ne convient que je m'excuse.
Car folement fis l'entreprise,
Parquoi convient que je l'endure,
Tant va le pot à l'eau qu'il brise.

Se j'eusse mon fait compassé
Et advisé la voye seure
Helas, point ne fusse passé
Par voye qui fust tant obscure.
De compaignie n'avoye cure,
Qui fut bien cause de ma prise,
Pour cë en ay douleur tresdure :
Tant va le pot à l'eau qu'il brise.

Tant dolent suis et tant lassé
Que du tout je me deffigure,
Car oncques riens je n'amassé
Pour moy oster de ceste ordure,
S'aucune bonne créature
A mon povre fait si n'avise,
Ce sera ma desconfiture ;
Tant va le pot à l'eau qu'il brise.

Prince, roy des cieulx, or procure
Pour moy, se ta main n'y est mise
Ici sera ma sepulture :
Tant va le pot à l'eau qu'il brise.