La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Le tens leger s'enfuit sans m'en apercevoir

De
1 page
Découvrez le poème "Le tens leger s'enfuit sans m'en apercevoir" écrit par Philippe DESPORTES. Ce poète de France est né en 1546, mort en 1606. "Le tens leger s'enfuit sans m'en apercevoir" de DESPORTES est un poème classique extrait de Cléonice. Profitez de ce poème en le découvrant sur cette page. Et n’oubliez pas que vous pouvez télécharger gratuitement en format PDF le poème Le tens leger s'enfuit sans m'en apercevoir et l’imprimer depuis chez vous !
Grâce à ce document PDF sur le poème de DESPORTES, vous pourrez faire une analyse détaillée ou bien tout simplement profiter de très beau vers de "Le tens leger s'enfuit sans m'en apercevoir".
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Le tens leger s'enfuit sans m'en apercevoir

Le tens leger s'enfuit sans m'en apercevoir,
Quand celle à qui je suis mes angoisses console :
Il n'est vieil, n'y boiteux, c'est un enfant qui vole,
Au moins quand quelque bien vient mon mal deçevoir.

À peine ai-je loisir seulement de la voir
Et de ravir mon ame en sa douce parole,
Que la nuict à grands pas se haste et me la volle,
M'ostant toute clarte, toute ame et tout pouvoir.

Bien-heureux quatre jours, mais quatre heures soudaines ?
Que n'avez-vous duré pour le bien de mes paines ?
Et pourquoy vostre cours s'est-il tant avancé ?

Plus la joie est extrême et plus elle est fuitive ;
Mais j'en garde pourtant la memoire si vive,
Que mon plaisir perdu n'est pas du tout passé.