La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Rencontre Impromptue

De
5 pages

Un jeune homme passionné par sa discipline s'apprête à vivre une rencontre pour le moins... impromptue, laquelle va bouleverser sa vie ainsi que sa vision du monde.

Publié par :
Ajouté le : 29 juillet 2014
Lecture(s) : 37
Signaler un abus

Vous aimerez aussi

Rencontre Impromptue
une nouvelle
écrite par Clément Hourseau
l'auteur :http://clement-hourseau.com la marque éditoriale :http://universparallele.fr le blog :http.golmelc//:belauseom.ct-enurho
Une nouvelle diffusée librement et gratuitement sousYB-atCcreeeeniivcmmlCosonNC-ND. Mise en page spéciale pour diffusion PDF. Merci de respecter les termes de cette licence.
Histoire diffusée sous licence Creative Commons BY-NC-ND- Clément Hourseau / Univers parallèle
Julien relève la tête. Il n'en croit pas ses yeux. Ces images restent gravées dans son esprit. Après une dizaine d'années de persévérance et d'intenses investissements personnels, il touche au but. Son plus grand rêve est sur le point, enfin, de se réaliser. Il en reste bouche bée. Il ne peut s'empêcher de replonger au plus profond de sa découverte. Il ne peut se résoudre à quitter des yeux cette merveille qui s'offre à lui. Cette merveille de la nuit, lui, l'habitant de la ville.
Une merveille, parmi tant d'autres, qui ne peut se déguster qu'à la campagne. Malgré son expérience, sa persévérence et sa détermination, c'est bien la première fois que l'une de ses créatures s'ouvre à lui de la sorte, vierge comme l'immaculée. Sa vie tournait autour de ces être si particuliers, respirant la nature, l'originalité ainsi que la vie. Il en avait rencontré des dizaines, retrouvant régulièrement les mêmes. Il les apellait tout bonnement "mes amantes". Qu'elles soient fines ou bien en chair lui importait peu. Tout ce qui l'intéressait réellement se limitait au spectacle qu'elles étaient en mesure de lui offrir, ainsi qu'à leurs histoires personnelles.
Certaines avaient déjà une vie bien remplie, alors que d'autres n'avaient que peu de choses à lui raconter. Certaines étaient particulièrement démonstratives, tandis que d'autres étaient pudiques. Certaines étaient friantes d'une proximité évidente, là où d'autres se contentaient de garder leurs distances. Enfin, certaines étaient jeunes, pendant que d'autres abordaient paisiblement le crépuscule de leur vie. Officiellement, Julien vivait seul. Officieusement, chaque soir une nouvelle "amante" le rejoignait. Parfois l'espace de quelques minutes seulement, parfois toute une nuit; dans le meilleur des cas. Bien souvent, ces nuits étaient frileuses. Peu lui importait. Le plaisir de cette présence féminine valait bien tous les sacrifices imaginables. Ce qu'il préférait par dessus tout, c'était les nuits "à plusieurs". Du point de vue de ses nombreux semblables, il exagérait. Il allait trop loin. Eux ne pouvaient atteindre le plaisir maximal qu'avec une seule "maitresse" à la fois. Il leur était impensable de pratiquer à plusieurs, malgré la diversité des rencontres que cela pouvait pourtant occasionner. De même, ils limitaient grandement le nombre de leurs conquêtes, là où Julien les multipliait de façon austentatoire.
Pour Julien, il ne fait aucun doute que ses camarades étaient vieux jeu, ancrés dans une vision passée... dépassée. Il s'était fixé ses propres limites, ses règles de conduite. Tant que le plaisir éprouvé le transportait dans un autre monde où il se sentait à même de noyer tous ses soucis du quotidien, il restait. Dès lors que ceux-ci recommençaient à faire surface, il devanait clairement temps de passer à autre chose. Assis, à genoux ou debout, qu'importe la position. Toutes lui sayaient à merveille. Il n'était pas très difficile et était toujours prêt à tenter de nouvelles expériences, y compris avec le genre masculin, qui plus est en pleine journée.
Cette fois-ci, il s'en souviendra toute sa vie. Il avait mené une grande réflexion personelle avant décider de franchir le pas. Protections nécessaires, risques médicaux encourus... rien n'avait été laissé au hasard. Contre toute attente, il fût plutôt satisfait de cette rencontre. Il faut dire aussi que dans ce milieu, la notoriété de son partenaire ne pouvait que l'aider à passer un moment fort agréable.
Malgré tout, sa passion pour la gente féminine se révèlera plus forte que tout. Quelques heures à peine après cette expérience, il retrouva l'une de ses "amantes" les plus fidèles pour un moment d'extase hors du commun. C'est ainsi que sa vie était rythmée par ces rencontres incéssantes. Il vivait la nuit, à la recherche de ces conquêtes, d'un soir ou de toute une vie, à même de faire son bonheur. Jusqu'à aujourd'hui...
Après avoir, comme à son habitude, entamé la nuit avec l'une de ses "favorites", Julien décida d'érer, seul en pleine nature, se dirigeant au gré des signes qui se présentaient à lui. Au détour
Histoire diffusée sous licence Creative Commons BY-NC-ND- Clément Hourseau / Univers parallèle
de ces divagations spirituelles, quelques une de ses anciennes conquêtes passaient sous ses yeux, sans même retenir son regard et son attention. Cela fait plus dix années que le jeune homme mène cette vie que d'aucun considère comme dépourvue du moindre intérêt, et, surtout, comme étant à la marge de la société. Risques sanitaires, vie nocturne... tout cela fait peur. Beaucoup trop peur.
Les interrogations et remises en question se multiplient dans son esprit. Tout cela en vaut-il le coût ? Il est difficile de parvenir à une réponse claire, tout comme il est compliqué de renoncer à tout un pan de sa vie. Poursuivant son érance sans but et sans mobile, naviguant à vue dans le flot de ses pensées, Julien croisa alors le regard d'une demoiselle qu'il n'avait encore jamais eu le plaisir de rencontrer. Ce fût un véritable coup de foudre, si ce n'est réciproque, du moins pour lui.
- Qu'elle beauté... quelle pureté ! Pensa-t-il.
Elle n'est ni trop petite ni trop grande. D'une masse corporelle parfaite, parée comme une princesse tout droit sortie d'un compte de fée, elle a indéniablement captivé le regard hagard du jeune homme, qui ne peut s'empêcher de l'observer sous toutes les coutures. Il en arrive à la conclusion que sa nouvelle cible est un modèle de perfection au féminin.
- La vie est trop courte pour passer à côter d'une telle occasion. Se dit-il. Je ne peux pas ne pas réagir. Je risquerais de le regretter.
Il faut dire aussi qu'avec son "instrument" de vingt centimètres, de nombreuses demoiselles sont à sa portée et sont disposées à s'ouvrir à lui. Contrairement à la pensée populaire, la taille est la question centrale du problème. C'est elle, et elle seule, qui décide de l'attrait du bonhomme. De là découlent toutes les sensations, y compris les plus inavouables. Une taille trop petite et seules les plus faciles et les plus dociles "amantes" se laisseront prendre sans rechigner. Ce n'est qu'à ppartir d'une quinzaine de centimètres que les choses sérieuses commencent enfin, procurant un plaisir exponentiel. La vie est ainsi faite.
Prenant rapidement conscience de l'importance des sentiments qui naquirent en lui, il ne pu se résoudre à tout plaquer, comme ça, sur un coup de tête, pour une inconnue qui n'en valait peut-être pas la peine. Il décida donc de pousser ses investigations un peu plus profondément. Une fois abordée tout en douceur, il la scrute, la dévisage, la dévore des yeux. Il essaie tant bien que mal de raison garder. C'est très compliqué. Une analogie toute particulière lui traverse alors l'esprit.
- Je sais que je dois résister, mais c'est plus fort que moi. C'est comme si j'avais à faire à une sirène. Je veux résister, mais je n'y parviens pas.
Ses vingt centimètres dressés face à la demoiselle, Julien ne peut guère faire mine de cacher son intérêt pour elle. Sa situation est difficile. D'autant plus qu'il apperçoit soudainement sa "favorite". Sa silouhette est encore assez ténue, mais il l'a sufisament pratiquée pour être certain de sa présence. La tentation de la rejoindre sans tarder est forte. Il doit choisir; vite. Deux options s'offrent à lui. La première, passer une nouvelle nuit auprès de celle qu'il affectionne plus que tout. Il n'a pas de véritable surprise à attendre d'elle, mais un plaisir intense est garanti quoi qu'il arrive. La seconde, s'offrir une nouvelle conquête. Comme chaque nouveauté, son potentiel d'extase est infini. Malheureusement, son potentiel de déception l'est tout autant...
Après une rapide réflexion, une trosième voie peut aussi être envisagée. Faire l'impasse, pour ce soir, sur sa "favorite", et y revenir demain le cas échéant. Le soucis étant alors qu'il lui sera impossible de rattraper le temps perdu. Car il le sais; ces demoiselles sont d'une jalousie maladive. Ce qui est perdu l'est à jamais. Quoi qu'il fasse pour rattraper le temps perdu, c'est sans espoir. Nouvelle réflexion, et confirmation de sa première décision. La vie est bien trop courte, et il
Histoire diffusée sous licence Creative Commons BY-NC-ND- Clément Hourseau / Univers parallèle
faut savoir saisir tous les plaisirs qu'elle nous offre, quitte à devoir s'arranger ensuite, si besoin, avec sa conscience.
Prenant son courage à deux mains, il s'avance donc vers cette belle inconnue, fièrement armé de son "vingt centimètres". Certes, l'approche n'est pas très fine, mais elle a toujours fonfonctionné auparavant avec ses prétendantes passées.
- Bonsoir, je m'appelle Julien. J'ai vingt-sept ans, et toi ? Je t'ai vu, un peu par hasard, et je te trouve vraiment magnifique. J'aimerais bien que nous passions du temps ensemble. Je suis sûr que tu as beaucoup de secrets à me révéler. Je ne sais pas encore qui tu es ni d'où tu viens, mais je t'aime déjà beaucoup.
La discussion resta stérile. Julien ne reçu aucun réponse. Il s'y attendait cependant. C'est toujours comme ça. Aucune de ces demoiselles ne déroge a la règle. Peu importe. Cela ne fait que renforcer la conviction du jeune homme. Ces femmes de la nuits reviennent sans cesse, peu importe les agissements dont elles sont les victimes involontaires. Elles ne peuvent aller à cette encontre. La nature les en empêche, malheureusement. Même trempées et roulées dans la boue par des goujats, elles restent, majestueusement vêtues de leurs si belles robes colorées, ne cessant jamais d'attirer vers elles les yeux et les instruments, plus ou moins gros, plus ou moins performants, de la jante masculine; mais aussi de certaines autres femmes sachant parfaitement faire valoir leurs atouts personnels.
Chaque nuit, ce sont des millions de ces demoiselles, accompagnées de quelques demoiseaux, qui se protituent ainsi à travers le monde. Ainsi va la vie. Les villes trop encombrées les poussent tous à se rabattre sur les campagnes avoisnantes, plus calmes et plus propisces à ces sempiternels numéros de charme.
C'est ainsi que ce soir là, voguant en plein adultère, Julien découvrit un plaisir immense, qu'il n'avait jamais expérimenté auparavant. Jamais il n'avait été confronté à la virginité. Depuis une décennie qu'il pratique, seuls des "secondes mains" s'étaient offertes à lui. Il faisait alors l'expérience de l'expérience. Ce soir ce fût complètement différent. Au diable l'expérience... vive la jeunesse, le naturel et surtout la pureté ! Pour la première fois, ses "vingt centimètres" de plaisir lui semblèrent tout petit, presque insignifiant. Pour la première fois de sa vie, il s'imagine différement; trente centimètres; soixante; cent ou plus...
La démesure le guette. Il semble perdre le sens de la réalité. La vie serait-elle sur le point de lui jouer un mauvais tour ? Sous couvert de nouveauté et de plaisir, ne chercherait-elle pas à lui faire prendre conscience d'une certaine folie le guettant ? Pour un observateur extérieur et non avisé, la question pourrait aisément se poser. Pour Julien, les choses sont toutes autres. Son comportement et ses agissements ne le choquent pas le moins du monde. Il est en accord avec ses principes et vit son existence plus simplement du monde. Il ne doit rien à personne, et pourtant, d'ici peu, beaucoup de personnes lui devront quelque chose. Quelque chose d'extraordinaire qui changera profondément la vision d'une science remontant pourtant a l'Antiquité.
Ses "vingt centimètres", braqués sur la demoiselle de passage lui ont permis de découvrir ce qui était supposé depuis un certains temps déjà. Des milliers de ses comparses, amateurs comme professionnels, étaient à la recherche d'une probable planète géante susceptible d'expliquer les récentes perturbations gravitationelles observées sur les astres externes du système solaire. C'est avec son petit télescope de vingt centimètres de diamètre que Julien, grand amateur de Venus, Mars, Saturne et autres Jupiter s'est vu leur être infidèle, au bénéfice de cette inconnue soudainement venue à sa rencontre.
Se replongeant rapidement dans l'immensité de l'espace, il n'en croit toujours pas ses yeux.
Histoire diffusée sous licence Creative Commons BY-NC-ND- Clément Hourseau / Univers parallèle
Ces images restent gravées dans son esprit. Après une dizaine d'années de persévérance et d'intenses investissements personnels, il a touché au but.
Histoire diffusée sous licence Creative Commons BY-NC-ND- Clément Hourseau / Univers parallèle