La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Mémoires pour servir a l'histoire du droit public de la France en matieres d'impôts, ou Recueil de ce qui s'est passé de plus intéressant a la cour des aides : depuis 1756 jusqu'au mois de juin 1775; avec une table générale des matieres

De
802 pages
-VT|^"\^ïUk^N TMECUSTODY OF TMEPUBLIC LIBRARY.B05T0N5HELF N°/\(yMÉMOIRESL'HISTOIRESERVIR APOURPUBLICDROITDUFRANCELADED' IMPÔTS^MATIERESEN1 T T-f"\T»'! \ r% yT;^-p ESOA L'HISTOIREPOUR SERVIRDE LAFRANCEPUBLICDUDROITMATIERES D'IMPÔTS»ENRECUEILNTÉIS^EST PASSÉ DE PLUSE CE <217I RES'^nES AidesA LA Cour -^depuisANTS 275"MOIS DE JuiNJ U s l'JjS'^Q_U^AUdes Matières.Avec une Table généraleA BRUXELLES,—li rTiMiiiyar•>^LXXIX.M, DCCf^DE UÉDITEUR.AVISde zèle leles fervice^I toujours pleins pourMagiftratsde la étoienc auffi de conferver la mémoirePatrie, jalouxdonner un nouveaudes événements luftrequi pourroientk leur la auroitMagiftrature depuis long tempsdignité,fon Hifloireparticulière.Annales des Cours offrent un nombreLes degrandune mainfaits intéreflànts mis en œuvre habile, ,qui parune Hiftoire auffiformeroient du, peut-être,agréablemoins auffi utile a la Nation la Ma-, pourqu'honorableles hommes a&gifl:rature pour grands qu'elle produits.de dire la Cour desNous ne Aidespas quecraignonsunedans cette Hiftoire placeoccuperoit diftinguée.moment de la création de cetteleDepuis auguftede à l'Etat deselle n'a cefle rendre iérvices,Compagnienos Souverains eux-mêmes n'ontimportants , que paslesde lesreconnoitre,dédaigné par témoignages plus glo-& Déclarationsrieux dans Editsconfignés plufieurs queles de cette Cour tranfmettront a lapoftérité.regiftresla Cour desCe font la des titres Aides.précieux pourLes faits lui ont mérité la ...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

-VT|^ "\^ ï Uk^ N TMECUSTODY OF TME PUBLIC LIBRARY.B05T0N 5HELF N° / \ (y MÉMOIRES L'HISTOIRESERVIR APOUR PUBLICDROITDU FRANCELADE D' IMPÔTS^MATIERESEN 1 T T-f"\T »' ! \ r% yT;^- p ESO A L'HISTOIREPOUR SERVIR DE LAFRANCEPUBLICDUDROIT MATIERES D'IMPÔTS»EN RECUEIL NTÉIS^EST PASSÉ DE PLUSE CE <217I RES'^ nES AidesA LA Cour -^depuisANTS 275" MOIS DE JuiNJ U s l'JjS'^Q_U^AU des Matières.Avec une Table générale A BRUXELLES, — li rTiMiiiyar •>^ LXXIX.M, DCC f^ DE UÉDITEUR.AVIS de zèle leles fervice^I toujours pleins pourMagiftrats de la étoienc auffi de conferver la mémoirePatrie, jaloux donner un nouveaudes événements luftrequi pourroient k leur la auroitMagiftrature depuis long tempsdignité, fon Hifloire particulière. Annales des Cours offrent un nombreLes degrand une mainfaits intéreflànts mis en œuvre habile , ,qui par une Hiftoire auffiformeroient du, peut-être,agréable moins auffi utile a la Nation la Ma- , pourqu'honorable les hommes a&gifl:rature pour grands qu'elle produits. de dire la Cour desNous ne Aidespas quecraignons unedans cette Hiftoire placeoccuperoit diftinguée. moment de la création de cetteleDepuis augufte de à l'Etat deselle n'a cefle rendre iérvices ,Compagnie nos Souverains eux-mêmes n'ontimportants , que pas lesde lesreconnoitre,dédaigné par témoignages plus glo- & Déclarationsrieux dans Editsconfignés plufieurs que les de cette Cour tranfmettront a la poftérité.regiftres la Cour desCe font la des titres Aides.précieux pour Les faits lui ont mérité la bienveillance des Rois &c qui de l'HiftoireTamour des feroient la matière dontCitoyens nous Nation verroit avec reconnoiffance leLaparlons. y s'eftdétail des différents travaux dont la occu-Compagnie les a foutenus en d'unecombats occafion,pée, plusqu'elle desdéfendre les malheureux contrepour l'injuftice tyrans du lés violentes fecouffes dont elle aenfinPeuple; partagé l'horreur avec les autres Cours & fembloient menacer , qui d'une laruine touteprochaine Magiftrature. En ce s'exécute nousattendant , préfentonsprojetque Avis de l É d i t e u r1rj au Public un Recueil de tout ce s'eft d^intérefpaflequi fant dans la Cour des Aides avant & cette fatale, depuis époque. On fe fouvient avec attendriffement des acclamations fuivirent difcours fon ref^qui l'éloquent prononcé par Chef au retour de ce dont ellecalme heureuxpeâable a tant fous fon adminiftration fous cellejoui depuis, que de fon fonémule de fes talents deSuccefTeur^ ,digne de2ele & fes vertus. Cette dernière de TOuvragepartie vira du moins àfer confoler les Leâeurs le trifte , que tableau aura fans doutequi précède affligés*
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin