//img.uscri.be/pth/89c68cfece118a92c50ed2cece791e08aa09f03b
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

FICHE POSTE : Contrôleur(se) Technique Automobile

De
1 page
- Le (la) contrôleur(se) technique réceptionne le client, saisit les renseignements
d’identification du véhicule et du client, il (elle) établit un diagnostic en fonction de la réglementation en vigueur,...
Voir plus Voir moins
Contrôleur(se) Technique Automobile
1. LEMETIER 1.1 Définition succincte du métier Le (la)candidat(e) ayant suivi la formation pourra occuper un poste decontrôleur(se) technique automobile (le poids du véhicule n’excédant pas 3.5 tonnes), dans un centrede contrôle (tous réseaux et centres indépendants). 1.2 Descriptif du métier : - Le (la) contrôleur(se) technique réceptionne le client, saisit les renseignements d’identification du véhicule et du client, il (elle) établit un diagnostic en fonction de la réglementation en vigueur :  *Passage au banc informatisé,  *Contrôle visuel, qui sont les deux principales étapes. - Le( la) contrôleur(se) exerce également les tâches administratives; il (elle) utilise l’outil informatique pour saisir et éditer le PV de contrôle ; il (elle) commente le PV au client et gère le planning des visites. 1.3 Intitulé du poste : - FicheRome : I1604 Mécanique automobile - Autresappellations : Contrôleur / Contrôleuse technique (véhicules automobiles), Coordinateur / Coordinatrice technique 1.4 Lieuxd’exercice : Centres de Contrôle Technique Automobile 1.5 Circonstanceshabituelles de travail : L’activité s’exerce en milieu clos, dans un centre de contrôle. Activité sédentaire pouvant recevoir toutes les pathologies. 1.6 Aspectsfonctionnels et médicaux : - Soin,autonomie, responsabilité, sens de l’organisation, raisonnement déductif, esprit de recherche et d’analyse. - Sensde l’accueil et du contact client (accueil au téléphone et au centre), esprit d’équipe, présentation soignée. - Bonneaudition, habileté manuelle, mobilité permettant la conduite d’un véhicule non équipé.
2. LAFORMATION 2.1 Intitulé: Métiers de l’automobile 2.2 Validation: - Certificatde qualification professionnelle 900 H VL agréé par le Ministère des Transports - Certificatde qualification professionnelle 450 H VL agréé par le Ministère des Transports 2.3 Durée: - 6mois (900 H) intégrant 6 à 8 semaines de stage en entreprise - 3mois (450 H) intégrant 4 semaines de stage en entreprise 2.4 Conditionsd’accès : Pré requis(à vérifier auprès de l’établissement) : * Formation 900 H: CAP (ou CFP)du domaine automobileou5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine automobile. * Formation 450 H : CAP (ou CFP) du domaine automobile+2 ans de réparation automobile ou5 ans d’expérience professionnelle dans le domaine automobileouun diplôme de niveau IV ou III du domaine automobile. 2.5 Parcoursde formation : - Connaissances technologiques (mécanique, électricité, carrosserie). - Exécution des opérations liées à l’intervention, en fonction de la réglementation et des directives des réseaux (passage au banc, contrôlevisuel). - Saisie sur l’outil informatique (Workabout, PC, logiciel Bozon) des informations pour éditer le procès-verbal du contrôle. - Droit et Réglementation du Contrôle Technique. - Communication, contact clientèle : prise de rendez-vous, accueil, commentaire du procès-verbal de contrôle. - Mise à jour des informations contenues dans les classeurs d’un centre. - Analyse d’un processus de contrôle 3.DEBOUCHES ET EVOLUTION PROFESSIONNELLE 3.1 Premierniveau d’employabilité : Contrôleur(se) technique automobile Evolution professionnelle : Le (la) contrôleur(se) peut s’orienter vers des postes à responsabilité : chef de ligne, chef de centre, et contrôleur (se) indépendant, auditeur réseau.