Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Une comparaison des salaires entre la Franche-Comté et lArc jurassien suisse

12 pages
Le niveau des salaires de part et d’autre de la frontière suisse est un sujet fréquemment évoqué à la fois en Franche-Comté et dans l’Arc jurassien suisse. Cependant, analyser les écarts de salaire entre deux pays ne suffit pas pour expliquer d’éventuelles différences de revenu disponible, particulièrement difficiles à mesurer. Néanmoins, l’étude du salaire horaire brut fournit des informations utiles pour une première approche de la question. En 2006, un frontalier travaillant dans l’Arc jurassien suisse perçoit un salaire horaire brut supérieur de 50 % à celui d’un salarié travaillant en Franche-Comté mais proche de celui d’un salarié suisse. En règle générale, quel que soit le secteur d’activité, le salaire horaire brut d’un frontalier est inférieur à celui d’un salarié suisse. Il existe toutefois quelques exceptions, telles que la chimie ou certaines activités de services aux entreprises.
Voir plus Voir moins
n  esiof al à éuqovéent uemmfréqjet  nustsu ese ussil edrf aitno erèrtpat  eaude tred sasalrised  e niveau 
Le niveau des salaires enS’étendant sur huit entités,France et en Suisse est unle périmètre de l’Observatoiresujet d’actualité dans les deuxStatistique Transfrontalier de l’Arcpays, mais dont la sensibilité Jurassien (OSTAJ) recouvrevarie de part et d’autre de lale territoire de la Conférencefrontière. En Suisse, les prin-TransJurassienne (CTJ) : la régioncipales préoccupations por-de Franche-Comté avec ses quatretent plutôt sur les effets dedépartements (Doubs, Jura, Haute-l’ALCP1 sur les salaires en Saône, Territoire de Belfort), quatreterme de priorité accordée àcantons suisses : Vaud, Neuchâtel,la main-d’œuvre frontalière,Jura et la partie située au nordmoins onéreuse, et la craintedu canton de Berne (Jura Bernois -de voir les salaires des tra- Bienne - Seeland).vailleurs suisses être alignésL’expression « Arc jurassien suisse »sur les salaires des frontaliers.sera utilisée pour désigner la zoneEn France, la sensibilité estobservée en Suisse.plus forte sur le différentiel deLe périmètre géographique retenusalaire entre les frontaliers tra-pour cette étude comprend levaillant en Suisse et celui desterritoire de l’OSTAJ élargi àsalariés en France.l’ensemble du canton de Berne. Eneffet, il n’était pas possible d’isolerApporter une réponse statis-le nord du canton dans les donnéestique objective aux interroga-statistiques utilisées.tions sur ce sujet est à la foiscomplexe et nécessaire. Eneffet, l’analyse rapide de quel-ques données simples peut aboutir à des interprétationscontradictoires. Les comparaisons de salaires sont difficiles,compte tenu du nombre important de facteurs intervenantdans leur composition (cotisations patronales, cotisationssalariales, durée du travail, etc.). De plus, il y a parfois confu-
sion entre montant du salaire et niveau de vie. Or, l’analysedu niveau de revenu disponible en France et en Suisse né-cessite de prendre en compte des éléments supplémentai-res, tels que le niveau de l’inflation, le régime de couverturesociale, etc.L’étude des salaires horaires bruts est une première appro-che des différences de salaire. Malgré les limites d’un tel tra-vail, les résultats apportent des informations objectives surle niveau de salaire dans l’Arc jurassien selon les caractéris-tiques des salariés (catégorie socioprofessionnelle, secteurd’activité, âge, sexe, etc.).Salaire retenu pour la comparaisonEst retenu pour cette étude le salaire brut horaire moyenperçu dans les établissements du secteur privé, à l’ex -clusion de l’agriculture, du secteur de l’éducation, dela santé et de l’action sociale (les infirmières sont doncaussi exclues du champ de l’étude), des activités as-sociatives, sportives et culturelles et des services per -sonnels et domestiques. Les salariés du secteur public,y compris ceux des collectivités locales, des hôpitauxet les fonctionnaires des organisations internationales,sont exclus également. Les frontaliers et les intérimai-res (légèrement sous-estimés côté suisse) sont inclusdans cette analyse. Sont exclus les apprentis, les sta-giaires et les travailleurs à domicile.1 Accord sur la libre circulation des personnes, entre la Suisse etl’Union européenne
Une comparaisondes salaires entrela Franche-Comté etl’Arc jurassien suisse
LeFranche-Comté et dans l’Arc jurassien suisse. Cependant, analyser les écarts de salaire entre deux pays ne suffit paspour expliquer d’éventuelles différences de revenu disponible, particulièrement difficiles à mesurer.Néanmoins, l’étude du salaire horaire brut fournit des informations utiles pour une première approche dela question. En 2006, un frontalier travaillant dans l’Arc jurassien suisse perçoit un salaire horaire brut supérieur de50% à celui d’un salarié travaillant en Franche-Comté mais proche de celui d’un salarié suisse. En règle générale,quel que soit le secteur d’activité, le salaire horaire brut d’un frontalier est inférieur à celui d’un salarié suisse. Il existetoutefois quelques exceptions, telles que la chimie ou certaines activités de services aux entreprises.
Comparaison des salaires entre la Franche-Comté et l’Arc jurassien suisse - OSTAJ - novembre 20091
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin