La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Partagez cette publication

Une agriculture alsacienne performante L'Alsace, En Alsace comme partout en France, Dans une région de forte densité,
malgré son poids modeste terroir de plusieurs spécialités : de plus en plus d’exploitations le prix des terres agricoles
dans l’économie régionale houblon, choux, tabac et vigne de plus de 50 ha reste très élevé
Entre 1988 et 2000, un tiersEn Alsace, comme en Île-de-France, Avec une contribution de 2,2% au L'agriculture alsacienne, caractérisée La quasi totalité de la production En 2000, un tiers des exploitations regroupe En 2003, 40% environ du territoire régional Malgré une hausse sensible
total de la valeur ajoutée régionale du houblon français se situe en des exploitations alsaciennesle secteur agricole reste modeste par des cultures spécialisées très diverses 85% des surfaces agricoles en Alsace sont dédiés à l'agriculture de la surface agricole utiliséeème (soit 7450) a disparu. Cetteen 2002, l'agriculture alsacienne Alsace. Les 9/10 sont exportés Exploitation selon la taillePart de la production alsacienne en 2000 Utilisation du sol en 2003 en Alsace, les territoiresValeur Ajoutée e %se place au 19 rang des régions vers les Etats-Unis, malgré la baisse, plus forte que lors deen M€ en 2002 Superficie agricole utiliséePart de 75Maïs cultivés ou non sont soumis àExploitations9,1% 90,9% la décennie précédente Territoire nonl’agriculture françaises devant Rhône-Alpes, le présence forte de l'industrie (SAU en ha)Agriculture, grain une forte pression foncière. agricole(%)sylviculture, Totale Nord-Pas-de-Calais et l’Île-de- brassicole dans la région. (-18% entre 1979 et 1988), 60
1988 2000 1988 2000pêche 16,1% 83,9% Le marché foncier agricoleTabac concerne principalement lesFrance. Comme l'Alsace, mais à L'orge, qui entre dans la reste néanmoins passif.Alsace 902 40 773 2,2 Moins de 5 ha 10 369 6 407 17 301 9 770 Peupleraies,45plus grande échelle, ces régions composition de la bière, provient exploitations individuellesPrunes bois et forêts2 035 33 543 6,1 31,1% 68,9%Bourgogne 5 à moins de 20 ha 6 305 3 839 69 026 41 563 Chaque année, 4 000 ha
quetsches qui restent toutefois majori-présentent des dominantes d'autres régions, en raison de laChampagne-Ardenne 2 905 28 405 10,2 3020 à moins de 50 ha 4 424 2 609 138 287 85 395 environ sont vendus, soit
Choux àurbaines, industrielles et tertiaires. taille du parcellaire et des normes taires. En revanche, leFranche-Comté 636 22 775 2,8 55,3% 44,7% 50 à moins de 100 ha 1 277 1 647 83 362 114 951 SAU et territoire 1,2% de la SAU, dontchoucroute nombre des exploitations deLes premières positions sont de qualité requises pour la 15 agricoleLorraine 1 016 43 355 2,3 100 ha et plus 158 592 21 369 84 550 16% sont artificialisés.non cultivéProvince 35 031 982 675 3,6 occupées par Champagne-Ardenne Houblon 96,4% 3,6% production de l'orge de brasserie. 50 ha et plus augmente
Alsace 22 533 15 094 329 345 336 229
0Île-de-France 750 396 225 0,2 fortement en Alsace (+56%(10%), la Bourgogne (6%), Poitou- Par ailleurs, le Bas-Rhin est, avec Alsace Bourgogne Basse Ile-de-France 0% 25% 50% 75% 100% France 1 016 755 663 807 28 595 799 27 856 313
Métropole 35 781 1 378 900 2,6 NormandieCharente (5%) et l'Aquitaine (5%) la Dordogne, le premier contre +11% pour la
Alsace Reste de la France Alsace / France (%) 2,5 3,0 - moyenne nationale).en raison du poids de la département français producteur Le développement des sociétés agricoles se poursuitLa surface agricole utilisée (SAU) moyenne de
viticulture. de tabac (brun). En Alsace, le nombre des augmente en moyenne de 8,3% par an depuis 1988 (+5,2%La vigne et les céréales rassemblent près l’ensemble des exploitations passe de
pour la France entière). Les exploitations agricoles tendent à se rapprocher du statut desEn regard de la valeur ajoutée totale dégagée par l'agriculture française, la fraction imputable de 60% des surfaces agricoles en 2000 15 hectares en 1988 à 22 hectares en 2000, En Alsace, 84% de la SAU occupésDes céréales le long du Rhin
e entreprises industrielles ou commerciales. Les Exploitations Agricoles à Responsabilité Limitéeà l'Alsace est égale à 2,5%. C'est le 17 rang des régions, derrière l'Aquitaine, les Pays de la Loire, soit une croissance de 52%. Cet écart estSuperficies agricoles en Alsace par des exploitations professionnelleset des herbages dans la montagne (EARL) ont progressé de façon spectaculaire en raison des dispositions offertes, relatives àla Bretagne et Champagne-Ardenne. directement lié à l'augmentation des Part des exploitations en 2003Superficie (en ha) %et ses contreforts la responsabilité financière, la transmission du patrimoine, la possibilité d'être membre sansexploitations de plus de 50 hectares. 100 7,8
15,71979 1988 2000 être soi-même exploitant.Malgré le poids de la viticulture, la contribution de Les sont de plus en plus 37,7
50,0professionnalisées. En 2003, l'Alsace compte l'agriculture dans l'économie régionale reste Superficie agricole utilisée (SAU) 331 284 329 345 336 229 En 2003, le prix des terresL'Alsace, une région où le prix des terres reste très élevé
L'activité agricole, depuis les 6 815 exploitations professionnelles. Leurinférieure à celles des autres secteurs Terres labourables 203 141 220 540 238 342 50 agricoles en Alsace est trèsPrix des terres agricoles en 2003 (€/hectare)
dont céréales 147 947 158 468 182 230 nombre diminue au profit d'une hausse deannées 90, participe peu au PIB Évolution de la valeur ajoutée alsacienne : base 100 en 1990 supérieur à la moyenne nationale,
Superficie fourragère principale 149 292 120 706 99 126alsacien. L'augmentation de la leur surface agricole, qui atteint en moyenne 50,0 62,3 84,3 92,2 Terres labourables Prairies naturelles Vignes à vins AOC qui est autour de 3 640 €/ha. Ledont superficie toujours en herbe 111 628 91 039 79 579% 41 ha.surface agricole utilisée (SAU) et les Vignes d'appellation 11 948 13 488 15 122 prix moyen alsacien (vignes150 Evolution Evolution Evolution0rendements élevés montrent que la 2003 2003 2003
Alsace France Alsace France 1993-2003 1993-2003 1993-2003 exclues) est passé de 4 250 en(€/ha) (€/ha) (€/ha)140 Plus de la moitié de la SAU est occupée par les L'Alsace, une région où les exploitations derégion valorise ses atouts en (%) (%) (%) 1980 à 4 710 € en 2000, puis à
Exploitations agricoles Surface Agricole utiliséeutilisant au mieux ses capacités céréales et dans une moindre mesure, les oléagineux. moins de 10 ha restent néanmoins importantes Bas-Rhin 5 3320 5,7 3 1100 11,7 87 2200 66,8 130 5 020 € en 2003 (5 460 € pour
La culture du maïs s'est fortement développée et Professionnelles Non professionnellesde production. Cependant, la valeur 5 6610 4 1180 115 0000Haut-Rhin 4,5 -2,1 95,9 les terres labourables et 3 470 €120ajoutée, en matière agricole, représente trois quart des superficies emblavées en Nord-Pas-de-Calais Alsace 5 4460 5,3 3 4470 5,4 103 3330 84,1 pour les prairies naturelles). La30% d'exploitations viticoles110 2000, contre la moitié en 1988.dépend aussi de la formation des France 3 9970 28,3 2 8850 27,2 - - hausse des prix s'est accéléréeHaute-
Picardie en Alsace contre 14% en France prix, orientés à la baisse depuis La part des surfaces toujours en herbe s’amoindrit de Normandie100 entre 2000 et 2003.
26 à 22%, au profit des terres labourables. Basse- Exploitations selonplusieurs années, sans oublier les
Normandie90 Île-de- Lorrainealéas climatiques et l'impact de France l’orientation technico-économique1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 Champagne- Emprunt de long terme plus importantMoins de bovins, de porcins et d'ovins, L'Alsace, avec le Limousin et Midi-Pyrénées,ArdenneBretagnel'augmentation du coût de Alsace 2000 soit en % Endettement moyen par exploitation (en M€)mais de plus en plus de volailles est une des régions où l'endettement à courtTotal - Valeur ajoutée (VA) régionale - tous secteursl'énergie.
Pays de Centre terme par exploitation reste parmi les plusCheptel en Alsace (effectif en milliers) Endettement Emprunts à Dettes àBourgogne Grandes cultures 4 848 32,1VA provenant de "Agriculture, sylviculture, pêche" la Loire Franche-
Maraîchage et horticulture 329 2,2 faibles. En revanche, l'endettement de moyen total long terme court termeComté1979 1988 2000Les subventions liées à la Viticulture 4 564 30,2 et long terme, avec 71,3 milliers d'euros enPart des exploitations Alsace 100,6 71,3 29,3production dans le cadre de la Fruits 258 1,7Total bovins 293,7 228,3 173,3 Poitou-de moins de 10 ha moyenne, situe l'Alsace dans le milieu duForte augmentation des volumes de la Charentes Bovins lait 752 5,0 France 102,8 66,3 36,5PAC, réduisent aujourd'hui - Vaches laitières 106,1 75,9 51,0 Limousindans l’ensemble Rhône-Alpes tableau national. production agricole en 2004 Bovins viande lait-viande 436 2,9- nourrices 5,4 14,8 18,5 l'amplitude des fluctuations de Auvergne Ovins, caprins 904 6,0Total volailles 2 023,3 2 157,3 3 203,2 moins de 30%En 2003, les conditions climatiques exceptionnelles, La mécanisation poussée de l'agriculture régionale, l'agrandissement nécessaire desrevenus. Les évolutions récentes, Porcins et volailles 121 0,8- Poules pondeuses d'œufs de de 30 à moins de 40%liées à la sécheresse de l'été, ont occasionné exploitations, la transmission du patrimoine entre les héritiers grevée par le prix élevé duAquitaineen cherchant à découpler Polyculture 747 4,9consommation ... 1 039,0 1 160,6
Provence-Alpes-de 40 à moins de 50%d'importantes pertes de récolte. En revanche, l'année Cultures élevage 1 539 10,2 foncier, expliquent pour partie cette répartition de l'endettement. subventions et productions, - Poulets de chair et coqs 680,7 701,4 1 582,8 Midi-Pyrénées Côte d'Azur
Autre 596 3,9Total équidés 4,4 5,6 8,7 2004 a été meilleure (+10% pour la valeur de la 50% et plusinfléchissent ces mécanismes à Languedoc- Total 15 094 100,0Total ovins 57,7 48,0 46,0 Roussillon Il est à noter que l'extension des exploitations est réalisée plus souvent par le biais du fermagel'œuvre depuis de nombreuses production agricole) et ce, grâce aux récoltes abondantes
Total porcins 129,2 93,8 90,0 que par l'acquisition des terres.années. et malgré la baisse des prix. Source : AGRESTE/ Source : AGRESTE/ Source : AGRESTE/ Source : AGRESTE/Lapines mères 95,5 56,3 27,2
RGA/INSEE/Région RGA/INSEE/Région RGA/INSEE/Région RGA/INSEE/Région
Alsace Alsace/©IGN Alsace/©IGN Alsace
Place de l’agriculture
Production agricole
Typologie des exploitations
Prix des terres - Endettement D'importants gains de productivité se traduisent Contrairement à la viticulture,
E v olution • Chif fr es • Tendancesen Alsace comme ailleurs l’agriculture de montagne
L'Alsace, petite région densément peuplée et au caractère urbain affirmé, par une baisse de la population active agricole demeure un secteur fragile
tient fermement à ses activités agricoles de production et de
Toujours moins de main-d'œuvre familiale transformation, même si le développement du tertiaire et de l'industrie 15 200 hectares de vignes AOCLa population active sur les La vigne, avec plus de 4 500 exloitationsPopulation agricole familiale en Alsace
est habituellement mis en avant. Aujourd’hui, l'agriculture contribue à la exploitations a diminué de professionnelles, est la première orientation en production en Alsace
Population agricole Part ayant une activité 52% entre 1979 et 2000. agricole en Alsace. La viticulture concerne Surface par cépage en 2004construction du PIB régional, à hauteur de 2,2% contre 2,8% en 1990 et
familiale sur l'exploitation (%) Pendant la même période, cependant seulement 5% de la SAU, maisce, malgré la professionnalisation accrue des exploitations. Surface (%)
1988 2000 1988 2000 le nombre total des rassemble 30% des exploitations de la région, au
Riesling 22,0exploitations s'est réduit de recensement de l'agriculture de 2000. Cette partL'activité agricole se révèle cependant, adaptée, bien équipée et Chefs d'exploitation et co-exploitants 23 744 17 146 100,0 100,0 Pinot blanc 20,9
ère 45%. Le travail fourni aux augmente mécaniquement dans la mesure où leperformante (1 région française pour le rendement du maïs). Les Conjoints non co-exploitants 18 115 11 651 69,3 60,0 Gewurztraminer 18,3et mesuré en vignoble reste morcelé, alors que les autres Tokay Pinot gris 13,5Autres membres de la famille 36 353 23 203 25,9 25,0grandes cultures et la viticulture (AOC) regroupent à elles seules plus de
UTA se contracte et passe de exploitations tendent à concentrer le parcellaire. Syvaner 11,0
Population familiale totale 78 212 52 000 58,4 57,660% des exploitations et depuis plusieurs décennies, le vin d'Alsace a Pinot noir 9,536 000 à 19 000 (UTA : Unité Entre 1988 et 2000, la superficie du vignoble AOC
Muscat d'Alsace 2,3 L’essentiel gagné en qualité et en réputation. de travail annuel). s'est accrue de 12% en Alsace. Dans le même
Autres 2,5
temps, la superficie moyenne d'une exploitation Total 100,0Le nombre moyen d'UTA par exploitation reste relativement stable, autour de 1,25. CeCe pourcentage élevé confère à la région une spécifité à laquelle viticole alsacienne est passée de 2 à 3 hectares.rapport, calculé pour le niveau national, est de 1,4 en 2000 et varie peu depuis une vingtaine Les vins d'Alsace sont caractériséss'ajoutent des productions très spécialisées comme le houblon, le En 2000, le vignoble contribue en valeur à 43% de
d'années. L'écart entre l'Alsace et la moyenne nationale est dû à la taille moyenne des surpar le nom du cépage dont ils sontla production agricole régionale.choux à choucroute, le tabac et les quetsches. exploitations relativement modeste en Alsace (22 ha), contre celle observée au niveau issus. Cette méthode d'identification
national (42 ha). du vin est particulière à l'Alsace.La baisse du nombre d’exploitations s'est accrue dans les années Une partie significative du territoire alsacien
L'encépagement en Sylvaner s'estquatre-vingt dix. En résulte une augmentation du nombre de grandes l’agricultureLa population agricole alsacienne est classée en zone de montagneDe plus en plus de jeunes exploitants en Alsace réduit entre 1991 et 2000, au profit
est un peu plus jeune qu'en Population et densité (*seulement les parties situées en Alsace)exploitations agricoles, plus forte qu’ailleurs en France. Les sociétés Âge des chefs d’exploitation et des co-exploitants en 2000 des autres cépages.
1988. De nombreux départs en Populationtendent à se substituer aux exploitations individuelles, même si 35 Nombre de Surface Densité Le Massif Vosgien :en 1999retraite ou préretraite ces 2 2communes (km ) (hab./km ) en Alsacecelles-ci restent encore largement majoritaires. En raison de cette (habitants) 39% du territoire alsaciendernières années ont contribué
30
PNR Ballons des Vosges (*) 109 1 273,6 151 753 119évolution, le travail salarié occupe une place de plus en plus importante au rajeunissement de la
PNR Vosges du Nord (*) 73 773,5 56 595 73population des chefs d'exploita-dans l’agriculture régionale. 25
Massif vosgien 284 3 198,4 312 769 98tions et coexploitants. Si l'âge
Les effectifs de la population active agricole continuent de baisser, 20 Zone de montagne 194 2 209,3 174 925 79moyen est passé de 51 à 48 ans,
ALSACE (Total) 903 8 280,4 1 734 145 209 principalement à cause d'importants gains de productivité observés dans les moins de 40 ans représentent
15plus d'un quart des effectifs. Les exploitations agricoles de montagne produisentle secteur. La double activité (cumul de l’activité d’exploitant et d’une autre
essentiellement du lait et des produits dérivés. Ce10activité professionnelle) demeure beaucoup plus fréquente en Alsace En outre, plus d'un tiers des sont en général des élevages de petite taille sur des%qu’ailleurs en France. chefs d'exploitation et des 5 superficies toujours en herbe (plus de 90% de la
coexploitants professionnels en SAU).La croissance soutenue de la surface consacrée à la culture du maïs (en
02000 ont reçu une formation
Moins de 30 à 40 à 50 à 55 à 60 à 65 ans2000, 3,7 fois la surface de 1979), le prix des terres agricoles bien La taille moyenne de ce type d’exploitation ainitiale, contre 15% douze ans 30 ans 39 ans 49 ans 54 ans 59 ans 64 ans et plus
augmenté, depuis 1988, avec la diminution du nombresupérieur à la moyenne française et le maintien d’une agriculture de plus tôt.
Alsace France d’exploitations, passant de 14 ha à 23 ha.montagne toujours davantage tournée vers les circuits courts de
Quelques éleveurs de bovins tirent une partie de leurs
commercialisation et les activités de service dont le tourisme vert, sont revenus de la vente directe, tout comme les fermiersDavantage de travail salarié
d’autres aspects notables de l’agriculture en Alsace. aubergistes.La majorité du travail agricole fourni est d'origine familiale, mais le travail salarié (saisonnier
ou permanent) ne cesse d'augmenter. Il représentait 10,7% en 1979, 12,1% en 1988 pour
Les collectivités locales, l’État, l’Europe ont engagéatteindre 21,5% en 2000.INSEE ALSACE REGION ALSACE des actions pour maintenir l’agriculture de montagneLa conduite d'une exploitation agricole tend à se rapprocher de la gestion d'une entrepriseCité administrative Gaujot 1 place du Wacken
et préserver ses paysages.14 rue du Maréchal Juin BP 91006 de production classique. La mécanisation, l'informatisation, la comptabilité des exploitations
Le développement des activités touristiques, en67084 Strasbourg Cedex 67070 Strasbourg Cedex réclament des compétences particulières qui confortent les activités de services liées à l’agri-
liaison avec les agriculteurs, offre un complémentTél. 03 88 52 40 40 Tél. 03 88 15 68 67 culture. Avec moins d'agriculteurs, moins d'heures de travail, des exploitations plus étendues, d’activité.Fax 03 88 52 40 82 Fax 03 88 15 68 15 une mécanisation poussée, l'agriculture poursuit une mutation entamée depuis près d'un 3% des exploitations de la région proposent un servicewww.insee.fr/alsace www.region-alsace.fr Source : AGRESTE/ Source : AGRESTE/demi-siècle. d’hébergement diversifié, contre 2% au niveau national.RGA/INSEE/Région RGA/CIVA/INSEE/
Alsace/©IGN Région Alsace/©IGN
Synthèse
Maquette : TRAIT D’UNION - Réalisation : Région Alsace - octobre 2005 - Crédits photos : Région Alsace / Dumoulin ; Noto Campanella
La population agricole
Vigne-montagne
Agricultur e • P r oduction