Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Les pensions en Europe

De
8 pages
¾¾¾¾ Les pensions en Europe : dépenses et bénéficiaires zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzArne Kubitza Statistiques Au niveau de l’EU-15, les dépenses de pensions représentent 12,5 % du PIB en 2001, ce qui constitue la part la plus faible enregistrée au cours de ces huit dernières années. Néanmoins, par comparaison avec 1993, cette part a augmenté pour le Danemark, l’Allemagne, la Grèce, en bref l’Autriche et le Portugal. C’est en Italie que les dépenses de pensions sont les plus élevées (14,7 % du PIB) et en Irlande les plus faibles 1(3,7 % du PIB) . En 2001, les dépenses de pensions ont atteint pour l’EU-15, 47,5 % de l’ensemble des prestations sociales. En Italie, les dépenses de pensions POPULATION ET représentent 59,8 % des prestations sociales. CONDITIONS Les pensions de vieillesse ont augmenté leur part déjà prépondérante par rapport à l’ensemble des pensions, atteignant ainsi 76,2 % de toutes SOCIALES les pensions au niveau de l’EU-15. Dans le même temps, la part de chacune des autres catégories de pension (pensions d’invalidité, pensions de survie et préretraites) a diminué. THEME 3 – 8/2004 Les données sur le nombre de bénéficiaires de pensions en 2000 et 2001 ne sont pas encore disponibles pour tous les États Membres ; elles sont néanmoins essentielles pour l’analyse de l’évolution des dépenses Contenu de pensions. Les dépenses de pensions 16continuent de se stabiliser ......
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Statistiques
en bref
POPULATION ET CONDITIONS SOCIALES
THEME 3  8/2004
C o n t e n u Les dépenses de pensions continuent de se stabiliser ...... 2
Les pensions et le PIB suivent une courbe identique................ 3
Les pensions représentent une part majeure des prestations sociales ...................................... 3
Les pensions de vieillesse prédominent au sein des dépenses de pensions ............. 4
Croissance régulière du poids des pensions de vieillesse depuis 1993 ............................... 4
Les bénéficiaires de pensions. 6
Les données sur les bénéficiaires essentielles à lanalyse des dépenses de pensions .................................... 6  Fin de rédaction: 19.05.2004 ISSN 1024-4360 Numéro de catalogue: KS-NK-04-008-FR-C© Communautés européennes, 2004
Les pensions en Europe : dépenses et bénéficiaires z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z z Arne Kubitza
¾
¾
¾
¾
16
14
12
10
Au niveau de lEU-15, les dépenses de pensions représentent 12,5 % du PIB en 2001, ce qui constitue la part la plus faible enregistrée au cours de ces huit dernières années. Néanmoins, par comparaison avec 1993, cette part a augmenté pour le Danemark, lAllemagne, la Grèce, lAutriche et le Portugal. Cest en Italie que les dépenses de pensions sont les plus élevées (14,7les plus faibles% du PIB) et en Irlande 1 (3,7 % du PIB) . En 2001, les dépenses de pensions ont atteint pour lEU-15, 47,5% de lensemble des prestations sociales. En Italie, les dépenses de pensions représentent 59,8% des prestations sociales. Les pensions de vieillesse ont augmenté leur part déjà prépondérante par rapport à lensemble des pensions, atteignant ainsi 76,2% de toutes les pensions au niveau de lEU-15. Dans le même temps, la part de chacune des autres catégories de pension (pensions dinvalidité, pensions de survie et préretraites) a diminué. Les données sur le nombre de bénéficiaires de pensions en 2000 et 2001 ne sont pas encore disponibles pour tous les États Membres ; elles sont néanmoins essentielles pour lanalyse de lévolution des dépenses de pensions.
Graphique 1 : Dépe nse s de pe nsions e n pource ntage du PIB e n 2001
8 14.7 14.2 3.3 1 13.2 13.1 13.0 12.9 12.8 12.5 6 11.8 11.7 11.4 11.4 11.2 10.9 10.7 10.1 9.7 9.4 8.9 4 7.8 7.2 6.3 2 3.7
0 IT AT EL FR DE CH NL EUR- EU- UK SI SE PT BE FI DK LU ES MT HU NO SK IS IE 12 15 En Italie, les dépenses de pensions se montent à 14,7 % du PIB, ratio le plus élevé en Europe devant ceux de lAutriche, la Grèce, la France et lAllemagne 1 (graphique 1). LIrlande , au contraire, ne consacre que 3,7 % de son PIB aux dépenses de pensions. Le poids des dépenses de pensions par rapport au PIB est faible également en Islande, en Norvège et en Slovaquie (moins de 8,0 %).
Si on compare au PIB, non plus les pensions, mais le total des dépenses de protection sociale, les ratios en Europe sont les plus élevés en Suède (31,3 %), France, Allemagne et Danemark, alors que lIrlande avec 14,6 % a 2 toujours le ratio le plus bas.
1  Pour l'Irlande, les données concernant les régimes de pensions professionnels pour les employés du secteur privé avec constitution de réserves ne sont pas disponibles. Cest ce qui explique que le montant enregistré des dépenses de pensions soit si bas comparativement aux autres pays. Néanmoins, l'Irlande resterait très probablement le pays dont la part des dépenses de pensions est la plus faible par rapport au PIB, même si les données manquantes étaient incluses dans le calcul.
2 Voir aussi : Statistiques en bref, Thème 3  6/2004, Protection Sociale en Europe, Eurostat.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin