Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Ethos/Pathos/Logos

De
190 pages
Les analyses littéraires et linguistiques contemporaines pratiquent le "retour au sujet", qu'il s'agisse de la prise en compte de l'énonciation ou des marques plus ou moins explicites de l'auteur dans le récit. Elles s'appuient aussi sur le renouveau de la rhétorique aristotélicienne. Elles précisent ethos "comme caractère du locuteur", pathos "comme effet de persuasion touchant le lecteur ou l'auditeur" et logos "comme langage ou discours plutôt rationnel".
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Textes réunis et présentés par Franck ColotteetDiana Rînciog
ETHOS/PATHOS/LOGOS
Le sens et la place de la persuasion dans le discours linguistique et littéraire
ETHOS/PATHOS/LOGOS
Textes réunis et présentés par Franck Colotte et Diana Rînciog ETHOS/PATHOS/LOGOS Le sens et la place de la persuasion dans le discours linguistique et littéraire
Actes du colloque tenu à l’université de Ploiesti (Roumanie) du 18 au 20 octobre 2012
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04182-7 EAN : 9782343041827
SOMMAIRE 1. Pathos, logos, ethos dans la sémiologie des indices (Anne-Marie HOUDEBINE - Université Sorbonne Paris-Descartes), .........................................................................................p. 15 2. À propos du discours de prévention, exploitation des notions ethos, logos, pathos et de leur reconceptualisation par la sémiologie des indices (Laurence BRUNET-HUNAULT -Université de La Rochelle), ............................................p. 33 3. De la rhétorique du discours de développement personnel à la perversion du langage (Diana PIGNARD - Université Sorbonne Paris-Descartes), .............................................................p. 45 4. L’accueil de la littérature (Mădălina GUZUN - Bergische Universität Wuppertal et Université Paris-IV Sorbonne), p. 61 5. Passions, illusions et mots creux dans deux romans de Gustave Flaubert,Madame BovaryetL’Éducation sentimentale(Diana RÎNCIOG - Université « Pétrole – Gaz » de Ploieşti), .........................................................................................p. 71 6. Stratégies narratives de persuasion dans quelques contes de Guy de Maupassant (Liliana ANGHEL - Université de Bucarest), ........................................................................p. 89 7. Le discours public - voie de légitimation des jugements et des passions (Gabriela VASILESCU - Université « Pétrole-Gaz » de Ploieş103ti), ...................................................................p. 8. Le Nouveau Roman et la persuasion. Brève analyse des romansLa Modification etPassage de MilanMichel Butor de (Diana COSTEA - Université « Pétrole-Gaz » de Ploieşti), .......................................................................................p. 123 9. L’argumentation « Ad hominem » dans le discours politique (András Lajos KISS - École Supérieure de Nyíregyháza -Hongrie), .......................................................................p. 137 10. Louis Aragon : les discours du silence (Rodica Maria BRAD - Université « Lucia Blaga » de Sibiu), ............p. 145 11. Bouvard et Pécuchet entre mimèsis et doxa. L’ironie flaubertienne à la lumière de la triade conceptuelle aristotélicienne (ethos, pathos, logos) (Franck COLOTTE -Université du Luxembourg), .........................................p. 161
7
AVANT-PROPOS
Ethos, pathos, logos: Des usages contemporains de la rhétorique Les analyses littéraires ou linguistiques contemporaines pratiquent ce qu’à une certaine époque (les années 70-80) on appelait « le retour du sujet », qu’il s’agisse de la prise en compte de l’énonciation ou des marques plus ou moins explicites de l’auteur (narrateur) dans le récit. Elles s’appuient également sur le renouveau de la rhétorique aristotélicienne, ce qu’indique le titre de cet ouvrage. Cette reprise des notionsethos, pathos, logos implique rappel définitoire ou redéfinition et redéploiement, outre leur application dans différents domaines, philosophique, littéraire, linguistique, sémiologique, comme on le verra dans les différents textes ci-dessous. Le « rappel définitoire », consiste à reprendre les positions antiques, aristotéliciennes surtout, et à préciser ethos comme caractère du locuteur,pathos comme effet de persuasion touchant le lecteur ou l’auditeur, etlogos, comme langage ou discours, plutôt rationnel, comme le montrent, dans ce livre, diverses analyses. Notons qu’on définit aujourd’huiethosfaçon moins de psychologisante. La référence au « caractère » laisse place à « l’image » que le locuteur donne de lui par son discours. Pathostémoigne toujours de l’effet sur l’auditoire - auditeur ou lecteur singulier ou collectif - avec accent sur la persuasion allant jusqu’à l’émotif, aux affects ; d’où le dérivé pathétique. Ces effets se tissant également de l’apparence que construit le locuteur (sonethos) par ses propos (logos); c’est-à-dire de la narration ou de l’argumentation développées, autrement dit de la rationalité du discours.Logos renvoie alors à l’ensemble discursif que constitue une prise de parole orale ou écrite, donc à son contenu ainsi qu’à son style. Ce deuxième aspect étant
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin