Le prestige de la maison Sorgue

De
Publié par

Gendre de feu le président Sorgue, Georges Debarge voit le prestige de cette vieille maison menacé et sa propre ambition politique en péril lorsqu'un risque de mise en examen pèse sur lui, Solange, son épouse, ayant bénéficié d'un emploi de complaisance par ses soins. Or, miracle, voilà que surgit à point nommé une espèce de deus ex machina dont la présence lui permettra, peut-être, de tout arranger.
Publié le : dimanche 1 janvier 2012
Lecture(s) : 56
EAN13 : 9782296480612
Nombre de pages : 76
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Le prestige de la maison Sorgue
ClaudeMERCADIÉLe prestige de la maison Sorgue
Comédie en 3 actes
Ancien journaliste professionnel, Claude Mercadié se consacre depuis une quinzaine dannées à lécriture théâtrale. Il est lauteur de plus de vingt pièces dont une quinzaine ont déjà été jouées en France et à létranger.  Parmi celles-ci, « La catin de Venise »(préfacée par Max Gallo, de lAcadémie Française),« La trappe »(interprétée à Ibiza, à Barcelone, en Catalogne et en France au Festival dAvignon et sur diverses scènes) Un » « « , « Linsoumise », « LAsile », blues Subway printemps de chiens », « Comptine dautomne »(toutes présentées en Avignon depuis 2002) » Sarah Lautre, « et « » de femmes Carré (programmées en 2011 en Avignon) Le « Thomas, « », et le colporteur prestige de la maison Sorgue », « Les chiens de Némésis et diverses pièces courtes.  Claude Mercadié est également lauteur de deux romans : « Le projet Afghan » publié en 2006 par LEcailler du Sud et « Guerre incivile », publié en 2010 par les Editions Privat.
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-55914-1 EAN : 9782296559141
Personnages :
Georges Debarge : homme politique. Solange:sonépouse.Charlène:leurfille(17ans)Lagrand-mère:dure,inflexible.Léontine:lavieillebonneJessica : la visiteuse (24 ans)
ACTE I
Scène 1
(Le décor représente la salle de séjour cossue d'un appartement bourgeois. A l'ouverture du rideau, c'est le matin. Sur la table est disposé le service du petit déjeuner que Solange examine d'un oeil critique) SOLANGE : Léontine ! Léontine !(Elle agite une sonnette)Léontine ! Léontine !(Elle va vers la porte l'office sans cesser de d'agiter sa sonnette et tombe nez à nez avec Léontine qui sort à ce moment). Eh bien Léontine ? Vous dormez ? Ça fait une demi-heure que je vous sonne !LEONTINE : Que madame Solange m'excuse, c'est rapport à la glacière ! SOLANGE : La glacière ? LEONTINE : Elle fait du bruit quand elle se met en marche. SOLANGE : Ah ! Le réfrigérateur ! Ce n'est pas une glacière, Léontine, je vous l'ai dit cent fois, c'est un réfrigérateur. Vous avez déjà commis ce lapsus devant madame de Castans et cette vieille pie va répéter partout que nous avons une glacière ! LEONTINE : Oui, bon, le réfrigérateur comme dit madame est vieux, il ronfle quand il démarre et c'est pour ça que SOLANGE : C'est bien, c'est bien LEONTINE : Il faudrait quand même le réparer parce qu'en plus, il gèle tout ce qu'on met dedans ou bien il pisse sur mon carrelage ! SOLANGE : Il marche très bien. C'est vous qui ne savez pas le régler, ma bonne Léontine.
7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.