Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bois d'Ebène et autres nouvelles de Guyane

De
140 pages
Ces 10 nouvelles ont pour fil conducteur la Guyane à des époques différentes. des histoires où s'entremêlent des personnages haut en couleur, des destins douloureux, des scènes de vie ordinaires qui pourraient faire rire tant elles sont pathétiques, le lecteur est transporté du XVIIIème siècle à la Guyane d'aujourd'hui en passant par le charme suranné mais regretté des années 30 et de l'après guerre, il prend un bain de nostalgie et peut-être se souvient.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Bois d’Ebène et autres nouvelles
Marie-George THEBIA
Bois d’Ebène et autres nouvelles
L’Harmattan
© L’Harmattan, 2010 5-7, rue de l’Ecole polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-14002-8 EAN : 9782296140028
A Te Hui et Te Wai, mes deux petits Dragons d’or cracheurs de feu céleste
« Nul ne se rappelle avoir vu d’une vie d’homme, l’amour attendre au soleil l’arme au pied croquant d’impatience. » Léon-Gontrand Damas Névralgies1966
Préface Des textes de prime abord anodins, des mots simples, pour dire des histoires de la vie courante. Somme toute des histoires banales dirait le lecteur superficiel, pressé et stressé, comme la plupart d’entre nous. Cependant même en disant cela, il - ce lecteur inattentif - éprouve comme un malaise, un sentiment d’insatisfaction... L’impression malgré tout de passer à côté de quelque chose, de rater l’essentiel, peut-être. Et c’est justement cela l’intérêt et la beauté des récits de Ma-rie-George Thebia. Leur apparence est trompeuse, c’est une sorte de jeu d’illusions, une forme de « maya » dirait un féru d’hindouisme. Il ne faut pas croire ce que vous lisez spontané-ment, il ne faut pas comprendre ce que les mots laissent entendre dans leur acceptation courante, ce n’est pas aussi simple. Derrière chaque phrase, il faut trouver la véritable pensée de l’auteur et derrière chaque récit (nouvelle) la peinture sociale, la posture idéologique. Tantôt c’est la relation homme-femme qui est interrogée, remise en question, tantôt c’est l’institution du mariage. Mais en même temps la tradition est revivifiée comme dans « Le Baclou de Boniface » ou encore « La solitude du Touloulou » tandis que la tartufferie en prend un coup dans« L’étrange his-toire de monsieur Hyppolite ». Historienne, l’auteur tout naturellement fait de brèves traver-sées de l’histoire... notre Histoire sans pédantisme, tout en élé-gance et fraîcheur. « Bois d’ébène et autres nouvelles, à travers ses tableaux suc-cessifs, nous décrit « mine de rien » « la condition humaine » selon Marie-George Thebia. Elie Stephenson Président de l’AGE
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin