Consommation finale des ménages dans l'Union européenne

De
STATISTIQUES EN BREF Économie et finances 1998 Π 21 ISSN 1024-4301 Consommation finale des ménages dans l'Union européenne: — Principales tendances et structure — La consommation joue un rôle important habitant la plus élevée, suivi de la Belgique et de comme indicateur de la situation économique l'Allemagne; le Portugal et la Grèce présentent les et comme reflet du cadre social et culturel. chiffres extrêmes inférieurs. Afin de montrer les différences entre les États membres, les chiffres sont Dans une étude à paraître prochainement (ï), exprimés en standards de pouvoir d'achat (SPA). Eurostat analyse les principales tendances et la structure de la consommation finale des Fondées sur le pouvoir d'achat réel de chaque pays, ménages dans l'ensemble de l'Union les données en SPA permettent une meilleure européenne et dans les États membres sur les comparaison entre les pays. deux décennies allant de 1975 à 1995 (2). La Belgique, le Danemark, l'Allemagne, la France, le Le graphique 1 permet de comparer la Luxembourg, les Pays-Bas et l'Autriche enregistrent consommation par habitant en 1975 et en une consommation par habitant supérieure à la 1996. En 1996, c'est le Luxembourg qui moyenne communautaire en 1996 (voir graphique 1). enregistre la consommation des ménages par Graphique 1. Consommation finale des ménages par habitant en SPA ΞΈ. eurostat 14.000 12.000 10.
Publié le : lundi 5 mars 2012
Lecture(s) : 84
Source : EU Bookshop, http://bookshop.europa.eu/
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.