//img.uscri.be/pth/adcafc5e10e0faf91f824207f822d9e242cc735b
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Réflexions sur la rationalité tome 1

De
248 pages
Depuis la naissance de la philosophie moderne, la rationalité est le thème central dans l'élaboration et le déploiement de la connaissance. Mais cela induit une liquidation des autres modes de représentation, extra-scientifiques et extra-techniques, pour se fondre dans les modèles standardisés et définis de la culture contemporaine. L'émergence des Lumières est l'un des symboles forts de cette uniformisation du savoir, comme tend à le démontrer ce premier tome en s'appuyant sur la pensée hebgaenne.
Voir plus Voir moins
de représentation, extra-scientifiques et extra-techniques, pour se fondre dans les modèles standardisés et définis de la culture
Etudes africaines
Série Philosophie
JeanBertrandA
Réflexions surlarationalité TomeI
Variations culturellesd’unthèmechezP.MHebga
PréfacedeMeinradPierreHEBGA
RÉFLEXIONS SUR LA RATIONALITÉ Tome I Variations culturelles d’un thème chez P.M Hebga
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions Alhousseini MOULOUL,Les Touaregs du Niger.Chroniques des années de braises, 2016.Emmanuel KAMDEN,Innovation entrepreneuriale et développement durable en Afrique : défis et opportunités,2016. Albert B. KALONGA LUSE-LUA-NZAMBI,Désarmement, démobilisation et réintégration des enfants-soldats. Échec au Sud-Kivu ?, 2016. Zakaria FADOUL KHIDIR,Anthropologie des populations tchadiennes. Les Béri du Tchad, 2016. Célestin HITIMANA,Rwanda : deux siècles de crimes contre l’humanité, 2016. Maximin Lucien DA,La noix de cajou, levier de développement local au nord-est de la Côte d’Ivoire, Contribution au développement socialement durable, Cas du district du Zanzan : Gontougo et Bounkani, 2016. Ousmane KOUANGBE HOUZIBE,L’impasse démocratique en Afrique francophone : le cas du Tchad. Les dimensions juridiques, politiques et institutionnelles de la démocratisation en Afrique subsaharienne, 2016. Titi PALE,Les femmes victimes de la guerre civile ivoirienne. Récits d’atrocités et (auto) reconstruction, 2016. Blaise SARY NGOY,La problématique de l’émergence des économies africaines, 2016. Maurice M’BRA KOUADIO,Les religions ancestrales des Akan de Côte d’Ivoire. Ethnographie des pratiques contemporaines, 2016. Benoît KOUAKOU OI KOUAKOU,La réussite paradoxale à l’école. Quand réussissent des élèves africains qui avaient peu de chance de réussir, 2016. Patrick DEVLIEGER, Jori DE COSTER, Lambert Nieme, Léon MBADU-KHONDE,Handicap et technologie en contextes africains, 2016. Djilali BENAMRANE,Sankara, leader africain, 2016. Ladji BAMBA,La contrebande en Côte d’Ivoire. Le cas du district d’Abidjan, 2016. Ibou SANE, Jeau-Claude ANGOULA,Famille et politique en Afrique. Entre le meilleur et le pire, 2016. Melchior MBONIMPA,L’Afrique terre de jihad. Les groupes islamistes armés sur le continent, 2016.
Jean BertrandAMOUGOU RÉFLEXIONS SUR LA RATIONALITÉ Tome I Variations culturelles d’un thème chez P.M Hebga Préface de Meinrad Pierre Hebga
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-09510-3 EAN : 9782343095103
A PierreMeinradHEBGA, inmemoriam «(…), j’espère à la rencontre de MARIO Giusti, (…) il évoquait les voix contemporaines discordantes » qui s’engagent et se débattent, je le cite, dans « la discussion même sur le sens de la rationalité, c’est-à-dire la controverse autour du sens, des limites ou des illusions de la raison.» (1) 1 Derrida, J.,Résistancesdelapsychanalyse, Editions Galilée, 1996, p. 17
PREFACE JeanBertrand AMOUGOUmademandéde préfacer l’ouvrage qu’on valire.J’aiacceptédautantvolontiers qu’à la difrence detantd’idéologues bavardsetsuperficiels,ildonnel’impressiondavoirprislapeinedelireattentivement plusieursdes15livresetdesdizainesd’articlesquejaipubliésdansdifférentesmaisonsd’édition, dans diversesencyclopédiesou à l’occasion de colloques internationaux. Il a comprisqu’un philosophepeut se permettre de penseretd’écrire dansdautres disciplinesla philos que ophie,ainsiquefirent, entre autres, Descartes, philosophe, physicienet mathématicien,Pascal et Leibniz, philosophes, matmaticiensetthéologiens.Lauteurafaitsienne laconviction deBergson selon laquelle un écrivain n’est jamaissûrd’avoircorrectementexprimé sapenséeetc’estelle qu’ils’efforce decommuniqueràtraversdes discoursapparemmenttrèséloignéslesunsdesautres.Ce qui faitlunitédulivredeJeanBertrandAMOUGOU, cestsacouvertede laportéeduthèmecentral, sinon dutmeunique de celui dontilanalyse les écrits : la rationalité authentiquedelapensée africaine. J’aiparcouru avecun ahurissementcroissantles pagessuperficiellesdeJ.G.Bidima,publiées danslenuméro2985delacélèbrecollectionQuesais-je?Manifestement, cet écrivainn’a paslu oun’apas comprisgrand’chosedesphilosophesafricainsqu’ilpourfendau nomdeses réminiscenceseurophilosophiques.Or, ilfautabsolument« sortir de laliénation mentalequinous accule,danstouslesdomaines,àunpsittacismeetàunemoutonnerieirrationnels».(M.Hebga: Larationalité…LHarmattan,1998,p. 7).Toute l’analyserigoureuseetprofondedeJean BertrandAMOUGOUmontrequ’il necroitpas qu’ilfaillecourir derrière les penseurs européens contemporains, les Levinas et autres Habermas,pour commenterleurs oracles.Ilestgrandtempsd’abjurer cetteviationperverse qu’estlanéo-scolastiqueprônéepar lespenseursnègres comples,et décider depenser enfinpar nous-mêmes.L’auteurdeLaphilosophieNégro-Africainedevrait acquérir unminimumde savoirmathématique,des connaissancesapprofondies en psychologieexpérimentaleetpathologique, en sociologie, enthéologie,enexégèse bibliquesous-tendue par une information 9